JOB 28 : 1 à 28 ** + JOB 28 : 1 to 28 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

05/07/2017 00:49

JOB  28 : 1 à 28 ** +
 

1 ¶  Il y a pour l’argent une mine d’où on le fait sortir, Et pour l’or un lieu d’où on l’extrait pour l’affiner ;

 

28:1-28

Job convenait certes que les méchants pouvaient souffrir (#Job 27:13-23), mais cela n’avait aucun rapport avec son propre cas, puisqu’il était juste. Il invita par conséquent ses amis à concevoir que la sagesse de Dieu pouvait dépasser les capacités de la compréhension humaine. Tel est le thème de ce ch.: la sagesse divine ne peut s’acquérir à force de science ou de connaissances théoriques; ce que Dieu choisit de ne pas révéler nous demeure inconnu.

28:1-11

Allusion à l’extraction de l’argent, de l’or, du fer, du silex et des saphirs ainsi qu’à la fonte du cuivre. Les hommes déploient des efforts impressionnants pour acquérir ces précieuses matières. Cf. #Pr 2:1-9.

 

2  Le fer se tire de la poussière, Et la pierre se fond pour produire l’airain.

3  L’homme fait cesser les ténèbres ; Il explore, jusque dans les endroits les plus profonds, Les pierres cachées dans l’obscurité et dans l’ombre de la mort.

4  Il creuse un puits loin des lieux habités ; Ses pieds ne lui sont plus en aide, Et il est suspendu, balancé, loin des humains.

5  La terre, d’où sort le pain, Est bouleversée dans ses entrailles comme par le feu.

6  Ses pierres contiennent du saphir, Et l’on y trouve de la poudre d’or.

7  L’oiseau de proie n’en connaît pas le sentier, L’œil du vautour ne l’a point aperçu ;

8  Les plus fiers animaux ne l’ont point foulé, Le lion n’y a jamais passé.

9  L’homme porte sa main sur le roc, Il renverse les montagnes depuis la racine ;

10  Il ouvre des tranchées dans les rochers, Et son œil contemple tout ce qu’il y a de précieux ;

11  Il arrête l’écoulement des eaux, Et il produit à la lumière ce qui est caché.

12  Mais la sagesse, où se trouve-t-elle ? Où est la demeure de l’intelligence ?

 

28:12, 20

Ces vv. résument le message du ch. en démontrant qu’aucun effort, aussi laborieux et énergique soit-il, ne permet d’atteindre la sagesse divine. Il est impossible ici-bas d’en connaître la valeur ou même l’existence (vv. #Job 28:13-14). On ne peut l’acquérir à aucun prix (vv. #Job 28:15-19). Les vivants ne peuvent pas la comprendre (v. #Job 28:21), pas plus que les défunts (v. #Job 28:22 ; cf. #Job 26:6).

 

13  L’homme n’en connaît point le prix ; Elle ne se trouve pas dans la terre des vivants.

14 ¶  L’abîme dit : Elle n’est point en moi ; Et la mer dit : Elle n’est point avec moi.

15  Elle ne se donne pas contre de l’or pur, Elle ne s’achète pas au poids de l’argent ;

16  Elle ne se pèse pas contre l’or d’Ophir, Ni contre le précieux onyx, ni contre le saphir ;

17  Elle ne peut se comparer à l’or ni au verre, Elle ne peut s’échanger pour un vase d’or fin.

18  Le corail et le cristal ne sont rien auprès d’elle : La sagesse vaut plus que les perles.

19  La topaze d’Éthiopie n’est point son égale, Et l’or pur n’entre pas en balance avec elle.

20 ¶  D’où vient donc la sagesse ? Où est la demeure de l’intelligence ?

21  Elle est cachée aux yeux de tout vivant, Elle est cachée aux oiseaux du ciel.

22  Le gouffre et la mort disent : Nous en avons entendu parler.

23  C’est Dieu qui en sait le chemin, C’est lui qui en connaît la demeure ;

 

C’est Dieu …  c’est lui. Il s’agit sans doute des pensées les plus importantes de ce ch. dans le cadre du débat: Job et ses amis avaient sondé la sagesse de Dieu pendant trois séries de plaidoiries, et ils n’avaient pas avancé d’un pouce en direction de la vérité. Finalement, Job reconnut que la sagesse divine, nécessaire pour expliquer les raisons de ses souffrances, était inaccessible à l’homme. Seul Dieu connaît tous les tenants et aboutissants d’une situation, car il est omniscient (v. #Job 28:24). La vraie sagesse appartient à celui qui est le créateur tout-puissant (vv. #Job 28:25-26); on ne peut l’acquérir que s’il la révèle (cf. #De 29:29).

 

24  Car il voit jusqu’aux extrémités de la terre, Il aperçoit tout sous les cieux.

25  Quand il régla le poids du vent, Et qu’il fixa la mesure des eaux,

26  Quand il donna des lois à la pluie, Et qu’il traça la route de l’éclair et du tonnerre,

27  Alors il vit la sagesse et la manifesta, Il en posa les fondements et la mit à l’épreuve.

28  Puis il dit à l’homme : Voici, la crainte du Seigneur, c’est la sagesse ; S’éloigner du mal, c’est l’intelligence.

 

la crainte du Seigneur, c’est la sagesse. Job établit un lien qui échappait à ses interlocuteurs: puisque les caractéristiques de la sagesse divine peuvent ne pas nous être révélées, l’essentiel de la sagesse consiste à révérer Dieu et à éviter le péché (cf. #Ps 111:10 ; #Pr 1:7 ; #Pr 9:10 ; #Ec 12:13-14) en acceptant que les questions posées restent sans réponse, dans un esprit de soumission pleine de confiance. Tout ce nous pouvons faire, c’est obéir à Dieu et lui faire confiance (cf. #Ec 12:13), et c’est une forme de sagesse qui suffit (celle de #Pr 1:7-2:9). Peut-être, ne connaîtrons-nous jamais les raisons de nos souffrances.

 

JOB  28 : 1 to 28 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ There is for silver a mine from which it is taken out, and for gold a place from which it is extracted to refine it;

 

28: 1-28

Job certainly admitted that the wicked might suffer (JOB 27: 13-23), but it had nothing to do with his own case, since he was just. He therefore invited his friends to conceive that the wisdom of God might exceed the capacity of human understanding. Such is the theme of this ch .: divine wisdom can not be acquired by dint of science or theoretical knowledge; What God chooses not to reveal remains unknown to us.

28: 1-11

Allusion to the extraction of silver, gold, iron, flint and sapphires, and the smelting of copper. Men make impressive efforts to acquire these valuable materials. See #Pr 2: 1-9.

 

2 The iron is drawn out of the dust, and the stone melts to produce brass.

3 Man makes the darkness cease; He explores, even in the deepest places, the stones hidden in the darkness and in the shadow of death.

4 He digs a well far from inhabited places; His feet are no longer helping him, And he is suspended, balanced, far from the humans.

5 The earth, from which the bread comes forth, is astounded in its bowels as by fire.

6 His stones contain sapphire, and gold is found therein.

7 The bird of prey does not know the way, The eye of the vulture has not seen it;

8 The most proud animals have not trodden, The lion has never passed.

9 The man shall bear his hand upon the rock, and he shall overturn the mountains from the root;

10 He opens trenches in the rocks, and his eye contemplates all that is precious;

11 He stops the flow of waters, and produces to the light what is hidden.

12 But wisdom, where is it? Where is the dwelling of intelligence?

 

28:12, 20

These vv. Summarize the message of ch. By demonstrating that no effort, however laborious and energetic it may be, enables the attainment of divine wisdom. It is impossible in this world to know its value or even its existence (vv. # 28, 13-14). It can not be acquired at any price (vv. # 28, 15-19). The living can not understand it (v. # 28), neither do the departed (v. #Job 28:22, cf. #Job 26: 6).

 

13 Man knows not the price thereof; It is not found in the land of the living.

14 ¶ The abyss says, It is not in me; And the sea said, She is not with me.

15 She does not give herself for pure gold; she can not buy herself by the weight of money;

16 She is not weighed against the gold of Ophir, nor against the precious onyx, nor the sapphire;

17 It can not be compared to gold or glass, nor can it be exchanged for a vessel of fine gold.

18 Coral and crystal are nothing beside her: Wisdom is worth more than pearls.

19 The topaz of Ethiopia is not its equal, and pure gold does not balance it.

20 ¶ Where does wisdom come from? Where is the dwelling of intelligence?

21 She is hidden from the eyes of all living, hidden from the birds of the sky.

22 The abyss and death say: We have heard of it.

23 It is God who knows the way, He knows the abode thereof;

 

It's God ... it's him. These are undoubtedly the most important thoughts of this ch. In the debate: Job and his friends had probed the wisdom of God during three sets of pleadings, and they had not advanced a thumb in the direction of the truth. Finally, Job recognized that the divine wisdom, necessary to explain the reasons for his sufferings, was inaccessible to man. Only God knows all the ins and outs of a situation, for he is omniscient (v. # 28). True wisdom belongs to him who is the all-powerful creator (vv. # 28: 25-26); It can only be acquired if it reveals it (cf # 29:29).

 

24 For he sees to the ends of the earth, he sees everything under the heavens.

25 When he set the weight of the wind, and fixed the measure of the waters,

26 When he gave laws to the rain, and traced the path of lightning and thunder,

27 Then he saw wisdom and manifested it, and laid the foundation of it, and tested it.

28 And he said to the man, Behold, the fear of the Lord is wisdom; Moving away from evil is intelligence.

 

The fear of the Lord is wisdom. Job establishes a bond that escapes the callers: since the characteristics of divine wisdom may not be revealed to us, the essence of wisdom is to revere God and avoid sin (cf #Ps 111: 10; #Pr 1: 7; #Pr 9:10; #Ec 12: 13-14) accepting that the questions asked remain unanswered, in a spirit of submission full of confidence. All we can do is obey God and trust him (cf. #Ec 12:13), and it is a form of wisdom that is sufficient (that of #Pr 1: 7-2: 9). Perhaps, will we never know the reasons for our sufferings

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/