JOUR 1

01/09/2017 00:42
ANCIEN TESTAMENT 
SOUS LOUIS SEGOND 1910
ÉCRIT ENTRE -1445 ET - 424 AV. JÉSUS-CHRIST
GENÈSE 1, 2 3
INTRODUCTION À LA GENÈSE
Le titre du premier livre de la Bible signifie «origine» ou «commencement». Ce titre nous vient de la Bible grecque. Ce livre répond aux questions essentielles de l’origine au sens large. La Genèse relate les actes ou les paroles créatrices d’un Dieu personnel qui crée et organise le monde et s’intéresse particulièrement à l’être humain, homme ou femme, créé à son image et à sa ressemblance.
Les chapitres 1 à 11 présentent les récits de l’origine de notre monde visible et de l’humanité, de l’origine du péché et de ses conséquences (1–3), du premier meurtre (4:1-16), de la descendance d’Adam et d’Eve (4:17 à 5:32), de la corruption du genre humain suivie du châtiment divin par le déluge (6–8), de la première alliance de Dieu avec Noé, et de la postérité des peuples (10) ainsi que de l’origine du pluralisme linguistique (11). La narration biblique sur les origines occupe ainsi les onze premiers chapitres. On y trouve les problèmes éternels du sens de la vie, du mal, de la souffrance, de la mort et de l’espérance. Certains thèmes abordés dans ces pages primordiales sont:
- La création développée sur le plan spacio-temporel, avec le couple adamique comme gérant mandaté par Dieu (1:1–2:3):
- L’origine de la vie, de l’agriculture, du couple et du langage humains, de l’hostilité de la nature, de la douleur et de la mort, dues à la transgression de la loi divine (2:4–3:24).
- L’irruption de la violence et l’apparition de la civilisation urbaine (Caïn et Abel, 4:1-16).
- La racine du mal dans le cœur de l’être humain et le châtiment divin par le déluge (6:1–8:22).
- L’alliance avec Noé, la table des peuples et la tour de Babel (9–11).
- Les chapitres 12 à 50 exposent le plan du salut de Dieu pour toute l’humanité dans une série de traditions patriarcales. Après la dispersion des peuples sur la terre (10), liée à la confusion de Babylone (11), ces chapitres décrivent le portrait de plusieurs figures essentielles d’Israël qu’on appelle les patriarches. En effet, Dieu choisit un homme du nom d’Abraham avec sa femme Sara (12:1–25:18). Il leur donne dans leur vieillesse le fils de la promesse Isaac (24 à 27). Dieu préfère son fils Jacob à son frère jumeau Esaü et le renomme Israël (27:1–37:1). Un des douze enfants d’Israël du nom de Joseph devient l’instrument divin pour le salut de sa famille et de tout le peuple d’Israël en Égypte (37:2–50:26).
Les cycles d’Abraham, d’Isaac, de Jacob, voire de Joseph, servent à l’instruction du peuple de Dieu, pour le convaincre qu’il appartient toujours, des siècles plus tard, à un grand dessein.
La Genèse nous renseigne sur ce que l’Éternel a fait. Dieu est le créateur de tout l’univers qui lui est soumis. Ce livre insiste sur l’histoire de l’humanité quant à son origine, son attitude devant le Dieu créateur, juge bon et miséricordieux. Dieu prépare la délivrance de l’humanité déchue en choisissant Abraham comme patriarche d’un peuple nomade. Dieu reste le personnage principal à travers ce livre. Il demande en retour à toute personne, la foi en ses promesses et l’obéissance à ses ordres et ses recommandations.
 
GENÈSE 1
LES TEMPS ANCIENS
DEPUIS LA CRÉATION JUSQU’À ABRAHAM
Ch. 1 à 11: 9. (Ac 17:24-28.)
Création du monde
V. 1: cf. Né 9:6. (Ps 124:8. Jé 32:17; 10:12.) Ro 1:20. Ap 4:11. Jn 1:1-3.
1Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
V. 2-5: cf. Ps 104:2. És 45:7. 2 Co 4:6.
2La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. 3Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut. 4Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres. 5Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour.
V. 6-8: cf. Ps 104:2, 3; 19:2.
6 Dieu dit: Qu’il y ait une étendue entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux. 7Et Dieu fit l’étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au-dessus de l’étendue. Et cela fut ainsi. 8Dieu appela l’étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le second jour.
V. 9-13: cf. Job 38:8-11. Ps 104:6-9, 14-16.
9Dieu dit: Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi. 10Dieu appela le sec terre, et il appela l’amas des eaux mers. Dieu vit que cela était bon. 11Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l’herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi. 12La terre produisit de la verdure, de l’herbe portant de la semence selon son espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon. 13Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le troisième jour.
V. 14-19: cf. Ps 104:19; 136:7-9; 148:3, 5, 6.
14Dieu dit: Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années; 15et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi. 16Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles. 17Dieu les plaça dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre, 18pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d’avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon. 19Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième jour.
V. 20-23: cf. Ps 104:24-26; 148:7, 10.
20Dieu dit: Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux volent sur la terre vers l’étendue du ciel. 21Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce; il créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon. 22Dieu les bénit, en disant: Soyez féconds, multipliez, et remplissez les eaux des mers; et que les oiseaux multiplient sur la terre. 23Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le cinquième jour.
V. 24-31: cf. Ge 2:19, 20. (Ge 5:1, 2; 2:7, 21-23.) Ps 8:5-9. (Ec 7:29. Ép 4:24.)
24Dieu dit: Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et cela fut ainsi. 25Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon. 26Puis Dieu dit: Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. 27Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. 28Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. 29Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture. 30Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur la terre, ayant en soi un souffle de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture. Et cela fut ainsi. 31Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le sixième jour.
 
GENÈSE 2
V. 1-3: cf. (Ex 20:8-11. És 58:13, 14.) Mc 2:27.
1Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée. 2Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu’il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu’il avait faite. 3Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu’il avait créée en la faisant.
Formation de l’homme et de la femme
V. 4-7: cf. Ge 1:26-28. 1 Co 15:45-49.
4Voici les origines des cieux et de la terre, quand ils furent créés. Lorsque l’Éternel Dieu fit une terre et des cieux, 5aucun arbuste des champs n’était encore sur la terre, et aucune herbe des champs ne germait encore: car l’Éternel Dieu n’avait pas fait pleuvoir sur la terre, et il n’y avait point d’homme pour cultiver le sol. 6Mais une vapeur s’éleva de la terre, et arrosa toute la surface du sol. 7L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant.
V. 8-17: cf. Ap 22:1, 2; 2:7.
8Puis l’Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait formé. 9L’Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal. 10Un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. 11Le nom du premier est Pischon; c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l’or. 12L’or de ce pays est pur; on y trouve aussi le bdellium et la pierre d’onyx. 13Le nom du second fleuve est Guihon; c’est celui qui entoure tout le pays de Cusch. 14Le nom du troisième est Hiddékel; c’est celui qui coule à l’orient de l’Assyrie. Le quatrième fleuve, c’est l’Euphrate. 15L’Éternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Éden pour le cultiver et pour le garder. 16L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; 17mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.
V. 18-24: cf. (1 Co 11:7-10. 1 Ti 2:11-13.) (Ép 5:22-33. Mt 19:3-9.)
18L’Éternel Dieu dit: Il n’est pas bon que l’homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui. 19L’Éternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l’homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l’homme. 20Et l’homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs; mais, pour l’homme, il ne trouva point d’aide semblable à lui. 21Alors l’Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. 22L’Éternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme. 23Et l’homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! On l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme. 24C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.
Le jardin d’Éden, et le péché d’Adam
2 v. 25 à 3 v. 6: cf. Mt 4:1-11. (2 Co 11:3. 1 Ti 2:14.) Mt 6:13.
25L’homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n’en avaient point honte.
 
GENÈSE 3
 
1Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l’Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme: Dieu a-t-il réellement dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin? 2La femme répondit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. 3Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. 4Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point; 5mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. 6La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea.
V. 7-24: cf. Ja 1:13-15. (Ro 5:12-21; 8:20-22.)
7Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent, ils connurent qu’ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures. 8Alors ils entendirent la voix de l’Éternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l’homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l’Éternel Dieu, au milieu des arbres du jardin. 9Mais l’Éternel Dieu appela l’homme, et lui dit: Où es-tu? 10Il répondit: J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché. 11Et l’Éternel Dieu dit: Qui t’a appris que tu es nu? Est-ce que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais défendu de manger? 12L’homme répondit: La femme que tu as mise auprès de moi m’a donné de l’arbre, et j’en ai mangé. 13Et l’Éternel Dieu dit à la femme: Pourquoi as-tu fait cela? La femme répondit: Le serpent m’a séduite, et j’en ai mangé. 14L’Éternel Dieu dit au serpent: Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. 15Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. 16Il dit à la femme: J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi. 17Il dit à l’homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre: Tu n’en mangeras point! Le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, 18il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l’herbe des champs. 19C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. 20Adam donna à sa femme le nom d’Ève: car elle a été la mère de tous les vivants. 21L’Éternel Dieu fit à Adam et à sa femme des habits de peau, et il les en revêtit. 22L’Éternel Dieu dit: Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement. 23Et l’Éternel Dieu le chassa du jardin d’Éden, pour qu’il cultivât la terre, d’où il avait été pris. 24C’est ainsi qu’il chassa Adam; et il mit à l’orient du jardin d’Éden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l’arbre de vie.

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/