JOUR 11

25/08/2015 16:43

La lecture du jour

 

 
GENESE 20
 
Séjour d’Abraham à Guérar
V. 1-18: cf. (Ge 12:10-20; 26:1-11.) Ps 105:12-15.
1Abraham partit de là pour la contrée du midi; il s’établit entre Kadès et Schur, et fit un séjour à Guérar. 2Abraham disait de Sara, sa femme: C’est ma sœur. Abimélec, roi de Guérar, fit enlever Sara. 3Alors Dieu apparut en songe à Abimélec pendant la nuit, et lui dit: Voici, tu vas mourir à cause de la femme que tu as enlevée, car elle a un mari.4Abimélec, qui ne s’était point approché d’elle, répondit: Seigneur, ferais-tu périr même une nation juste? 5Ne m’a-t-il pas dit: C’est ma sœur? Et elle-même n’a-t-elle pas dit: C’est mon frère? J’ai agi avec un cœur pur et avec des mains innocentes. 6Dieu lui dit en songe: Je sais que tu as agi avec un cœur pur; aussi t’ai-je empêché de pécher contre moi. C’est pourquoi je n’ai pas permis que tu la touchasses. 7Maintenant, rends la femme de cet homme; car il est prophète, il priera pour toi, et tu vivras. Mais, si tu ne la rends pas, sache que tu mourras, toi et tout ce qui t’appartient. 8Abimélec se leva de bon matin, il appela tous ses serviteurs, et leur rapporta toutes ces choses; et ces gens furent saisis d’une grande frayeur. 9Abimélec appela aussi Abraham, et lui dit: Qu’est-ce que tu nous as fait? Et en quoi t’ai-je offensé, que tu aies fait venir sur moi et sur mon royaume un si grand péché? Tu as commis à mon égard des actes qui ne doivent pas se commettre. 10Et Abimélec dit à Abraham: Quelle intention avais-tu pour agir de la sorte? 11Abraham répondit: Je me disais qu’il n’y avait sans doute aucune crainte de Dieu dans ce pays, et que l’on me tuerait à cause de ma femme. 12De plus, il est vrai qu’elle est ma sœur, fille de mon père; seulement, elle n’est pas fille de ma mère; et elle est devenue ma femme.13Lorsque Dieu me fit errer loin de la maison de mon père, je dis à Sara: Voici la grâce que tu me feras; dans tous les lieux où nous irons, dis de moi: C’est mon frère.14Abimélec prit des brebis et des bœufs, des serviteurs et des servantes, et les donna à Abraham; et il lui rendit Sara, sa femme. 15Abimélec dit: Voici, mon pays est devant toi; demeure où il te plaira. 16Et il dit à Sara: Voici, je donne à ton frère mille pièces d’argent; cela te sera un voile sur les yeux pour tous ceux qui sont avec toi, et auprès de tous tu seras justifiée. 17Abraham pria Dieu, et Dieu guérit Abimélec, sa femme et ses servantes; et elles purent enfanter. 18Car l’Éternel avait frappé de stérilité toute la maison d’Abimélec, à cause de Sara, femme d’Abraham.
GENESE 21
Naissance d’Isaac
V. 1-7: cf. (Ge 17:15-21; 18:9-15. Hé 11:11, 12.) Ge 17:9-14.
1L’Éternel se souvint de ce qu’il avait dit à Sara, et l’Éternel accomplit pour Sara ce qu’il avait promis. 2Sara devint enceinte, et elle enfanta un fils à Abraham dans sa vieillesse, au temps fixé dont Dieu lui avait parlé.3Abraham donna le nom d’Isaac au fils qui lui était né, que Sara lui avait enfanté. 4Abraham circoncit son fils Isaac, âgé de huit jours, comme Dieu le lui avait ordonné.5Abraham était âgé de cent ans, à la naissance d’Isaac, son fils. 6Et Sara dit: Dieu m’a fait un sujet de rire; quiconque l’apprendra rira de moi. 7Elle ajouta: Qui aurait dit à Abraham: Sara allaitera des enfants? Cependant je lui ai enfanté un fils dans sa vieillesse.
Agar dans le désert
V. 8-21: cf. (Ro 9:6-9. Ga 4:21-31.) (Ge 16; 25:12-18.) Ps 146:7-9.
8L’enfant grandit, et fut sevré; et Abraham fit un grand festin le jour où Isaac fut sevré. 9Sara vit rire le fils qu’Agar, l’Égyptienne, avait enfanté à Abraham; 10et elle dit à Abraham: Chasse cette servante et son fils, car le fils de cette servante n’héritera pas avec mon fils, avec Isaac.11Cette parole déplut fort aux yeux d’Abraham, à cause de son fils. 12Mais Dieu dit à Abraham: Que cela ne déplaise pas à tes yeux, à cause de l’enfant et de ta servante. Accorde à Sara tout ce qu’elle te demandera; car c’est d’Isaac que sortira une postérité qui te sera propre. 13Je ferai aussi une nation du fils de ta servante; car il est ta postérité. 14Abraham se leva de bon matin; il prit du pain et une outre d’eau, qu’il donna à Agar et plaça sur son épaule; il lui remit aussi l’enfant, et la renvoya. Elle s’en alla, et s’égara dans le désert de Beer-Schéba. 15Quand l’eau de l’outre fut épuisée, elle laissa l’enfant sous un des arbrisseaux, 16et alla s’asseoir vis-à-vis, à une portée d’arc; car elle disait: Que je ne voie pas mourir mon enfant! Elle s’assit donc vis-à-vis de lui, éleva la voix et pleura.17Dieu entendit la voix de l’enfant; et l’ange de Dieu appela du ciel Agar, et lui dit: Qu’as-tu, Agar? Ne crains point, car Dieu a entendu la voix de l’enfant dans le lieu où il est.18Lève-toi, prends l’enfant, saisis-le de ta main; car je ferai de lui une grande nation. 19Et Dieu lui ouvrit les yeux, et elle vit un puits d’eau; elle alla remplir d’eau l’outre, et donna à boire à l’enfant. 20Dieu fut avec l’enfant, qui grandit, habita dans le désert, et devint tireur d’arc. 21Il habita dans le désert de Paran, et sa mère lui prit une femme du pays d’Égypte.
Alliance d’Abraham avec Abimélec
V. 22-34: cf. Ge 26:1-6, 12-33.
22En ce temps-là, Abimélec, accompagné de Picol, chef de son armée, parla ainsi à Abraham: Dieu est avec toi dans tout ce que tu fais. 23Jure-moi maintenant ici, par le nom de Dieu, que tu ne tromperas ni moi, ni mes enfants, ni mes petits-enfants, et que tu auras pour moi et le pays où tu séjournes la même bienveillance que j’ai eue pour toi.24Abraham dit: Je le jurerai. 25Mais Abraham fit des reproches à Abimélec, au sujet d’un puits d’eau, dont s’étaient emparés de force les serviteurs d’Abimélec.26Abimélec répondit: J’ignore qui a fait cette chose-là; tu ne m’en as point informé, et moi, je ne l’apprends qu’aujourd’hui. 27Et Abraham prit des brebis et des bœufs, qu’il donna à Abimélec; et ils firent tous deux alliance.28Abraham mit à part sept jeunes brebis. 29Et Abimélec dit à Abraham: Qu’est-ce que ces sept jeunes brebis, que tu as mises à part? 30Il répondit: Tu accepteras de ma main ces sept brebis, afin que cela me serve de témoignage que j’ai creusé ce puits. 31C’est pourquoi on appelle ce lieu Beer-Schéba; car c’est là qu’ils jurèrent l’un et l’autre. 32Ils firent donc alliance à Beer-Schéba. Après quoi, Abimélec se leva, avec Picol, chef de son armée; et ils retournèrent au pays des Philistins. 33Abraham planta des tamaris à Beer-Schéba; et là il invoqua le nom de l’Éternel, Dieu de l’éternité. 34Abraham séjourna longtemps dans le pays des Philistins.
PSAUMES 23
És 40:11. Éz 34:11-31. Jn 10:10-30. Ap 7:16, 17.
1Cantique de David.
 
L’Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien.
2Il me fait reposer dans de verts pâturages,
Il me dirige près des eaux paisibles.
3Il restaure mon âme,
Il me conduit dans les sentiers de la justice,
A cause de son nom.
4 Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort,
Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi:
Ta houlette et ton bâton me rassurent.
5Tu dresses devant moi une table,
En face de mes adversaires;
Tu oins d’huile ma tête,
Et ma coupe déborde.
6Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront
Tous les jours de ma vie,
Et j’habiterai dans la maison de l’Éternel
Jusqu’à la fin de mes jours.
 
PSAUMES 24
Ps 15; 25:14. 2 S 6. (Ps 68:17-19. Ép 4:8-10.)
1Psaume de David.
 
A l’Éternel la terre et ce qu’elle renferme,
Le monde et ceux qui l’habitent!
2Car il l’a fondée sur les mers,
Et affermie sur les fleuves.
3 Qui pourra monter à la montagne de l’Éternel?
Qui s’élèvera jusqu’à son lieu saint?
4Celui qui a les mains innocentes et le cœur pur;
Celui qui ne livre pas son âme au mensonge,
Et qui ne jure pas pour tromper.
5Il obtiendra la bénédiction de l’Éternel,
La miséricorde du Dieu de son salut.
6Voilà le partage de la génération qui l’invoque,
De ceux qui cherchent ta face, Dieu de Jacob!— Pause.
7Portes, élevez vos linteaux;
Élevez-vous, portes éternelles!
Que le roi de gloire fasse son entrée!
8Qui est ce roi de gloire?
L’Éternel fort et puissant,
L’Éternel puissant dans les combats.
9Portes, élevez vos linteaux;
Élevez-les, portes éternelles!
Que le roi de gloire fasse son entrée!
10Qui donc est ce roi de gloire?
L’Éternel des armées:
Voilà le roi de gloire!— Pause
 
PSAUMES 25
Ps 143; 130; 31; 86.
1De David.
 
Éternel! J’élève à toi mon âme.
2Mon Dieu! en toi je me confie: que je ne sois pas couvert de honte!
Que mes ennemis ne se réjouissent pas à mon sujet!
3Tous ceux qui espèrent en toi ne seront point confondus;
Ceux-là seront confondus qui sont infidèles sans cause.
4Éternel! fais-moi connaître tes voies,
Enseigne-moi tes sentiers.
5Conduis-moi dans ta vérité, et instruis-moi;
Car tu es le Dieu de mon salut,
Tu es toujours mon espérance.
6Éternel! Souviens-toi de ta miséricorde et de ta bonté;
Car elles sont éternelles.
7Ne te souviens pas des fautes de ma jeunesse ni de mes transgressions;
Souviens-toi de moi selon ta miséricorde,
A cause de ta bonté, ô Éternel!
8L’Éternel est bon et droit:
C’est pourquoi il montre aux pécheurs la voie.
9Il conduit les humbles dans la justice,
Il enseigne aux humbles sa voie.
10Tous les sentiers de l’Éternel sont miséricorde et fidélité,
Pour ceux qui gardent son alliance et ses commandements.
11C’est à cause de ton nom, ô Éternel!
Que tu pardonneras mon iniquité, car elle est grande.
12Quel est l’homme qui craint l’Éternel?
L’Éternel lui montre la voie qu’il doit choisir.
13Son âme reposera dans le bonheur,
Et sa postérité possédera le pays.
14L’amitié de l’Éternel est pour ceux qui le craignent,
Et son alliance leur donne instruction.
15Je tourne constamment les yeux vers l’Éternel,
Car il fera sortir mes pieds du filet.
16Regarde-moi et aie pitié de moi,
Car je suis abandonné et malheureux.
17Les angoisses de mon cœur augmentent;
Tire-moi de ma détresse.
18Vois ma misère et ma peine,
Et pardonne tous mes péchés.
19Vois combien mes ennemis sont nombreux,
Et de quelle haine violente ils me poursuivent.
20Garde mon âme et sauve-moi!
Que je ne sois pas confus,
Quand je cherche auprès de toi mon refuge!
21Que l’innocence et la droiture me protègent,
Quand je mets en toi mon espérance!
22O Dieu! Délivre Israël
De toutes ses détresses!
 
MATTHIEU 13
Paraboles du semeur, — de l’ivraie, — du grain de sénevé, — du levain, — du trésor caché, — de la perle, — du filet
V. 1-23: cf. (Mc 4:1-20. Lu 8:4-15.) 1 Co 3:9.
1 Ce même jour, Jésus sortit de la maison, et s’assit au bord de la mer. 2Une grande foule s’étant assemblée auprès de lui, il monta dans une barque, et il s’assit. Toute la foule se tenait sur le rivage. 3Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses, et il dit:
4 Un semeur sortit pour semer. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin: les oiseaux vinrent, et la mangèrent. 5Une autre partie tomba dans les endroits pierreux, où elle n’avait pas beaucoup de terre: elle leva aussitôt, parce qu’elle ne trouva pas un sol profond;6mais, quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines. 7Une autre partie tomba parmi les épines: les épines montèrent, et l’étouffèrent. 8Une autre partie tomba dans la bonne terre: elle donna du fruit, un grain cent, un autre soixante, un autre trente. 9Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. 10Les disciples s’approchèrent, et lui dirent: Pourquoi leur parles-tu en paraboles? 11Jésus leur répondit: Parce qu’il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux, etque cela ne leur a pas été donné.
12 Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. 13C’est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils n’entendent ni ne comprennent. 14Et pour eux s’accomplit cette prophétie d’Ésaïe:
Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point;
Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point. 15Car le cœur de ce peuple est devenu insensible;
Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux,
De peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles,
Qu’ils ne comprennent de leur cœur,
Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse.
16 Mais heureux sont vos yeux, parce qu’ils voient, et vos oreilles, parce qu’elles entendent! 17Je vous le dis en vérité,beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu. 18Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur. 19Lorsqu’un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son cœur: cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin.20Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c’est celui qui entend la parole et la reçoit aussitôt avec joie;21mais il n’a pas de racines en lui-même, il manque de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, il y trouve une occasion de chute. 22Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse. 23Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.
V. 24-30: cf. v. 36-43, 47-50. 1 Co 3:9; 4:5.
24Il leur proposa une autre parabole, et il dit: Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ. 25Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla. 26Lorsque l’herbe eut poussé et donné du fruit, l’ivraie parut aussi. 27Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire: Seigneur, n’as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ? D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie? 28Il leur répondit: C’est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent: Veux-tu que nous allions l’arracher? 29Non, dit-il, de peur qu’en arrachant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé. 30Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, et, à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Arrachez d’abord l’ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.
V. 31-35: cf. (Mc 4:30-34. Lu 13:18-21.) Da 2:34, 35. Éz 47:1-9. Za 4:10.
31Il leur proposa une autre parabole, et il dit: Le royaume des cieux est semblable à un grain de sénevé qu’un homme a pris et semé dans son champ.
32 C’est la plus petite de toutes les semences; mais, quand il a poussé, il est plus grand que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches. 33Il leur dit cette autre parabole: Le royaume des cieux est semblable à du levain qu’une femme a pris et mis dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que la pâte soit toute levée. 34Jésus dit à la foule toutes ces choses en paraboles, et il ne lui parlait point sans parabole, 35afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète:
J’ouvrirai ma bouche en paraboles,
Je publierai des choses cachées depuis la création du monde.
V. 36-43: cf. v. 24-30, 47-50.
36Alors il renvoya la foule, et entra dans la maison. Ses disciples s’approchèrent de lui, et dirent: Explique-nous la parabole de l’ivraie du champ. 37Il répondit: Celui qui sème la bonne semence, c’est le Fils de l’homme;
38 le champ, c’est le monde; la bonne semence, ce sont les fils du royaume; l’ivraie, ce sont les fils du malin;39l’ennemi qui l’a semée, c’est le diable; la moisson, c’est la fin du monde; les moissonneurs, ce sont les anges.40Or, comme on arrache l’ivraie et qu’on la jette au feu, il en sera de même à la fin du monde. 41Le Fils de l’homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l’iniquité: 42et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. 43Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.
V. 44-46: cf. Ph 3:7-11. Hé 11:24-26.
44 Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L’homme qui l’a trouvé le cache; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il a, et achète ce champ.45Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles. 46Il a trouvé une perle de grand prix; et il est allé vendre tout ce qu’il avait, et l’a achetée.
V. 47-52: cf. v. 24-30, 36-43.
47 Le royaume des cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer et ramassant des poissons de toute espèce. 48Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent; et, après s’être assis sur le rivage, ils mettent dans des vases ce qui est bon, et ils jettent ce qui est mauvais. 49Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes, 50et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. 51Avez-vous compris toutes ces choses? Oui, répondirent-ils. 52Et il leur dit: C’est pourquoi, tout scribe instruit de ce qui regarde le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes.
Jésus à Nazareth. Incrédulité des habitants
V. 53-58: cf. Mc 6:1-6. (Lu 4:16-30.) Jn 1:11.
53 Lorsque Jésus eut achevé ces paraboles, il partit de là.54S’étant rendu dans sa patrie, il enseignait dans la synagogue, de sorte que ceux qui l’entendirent étaient étonnés et disaient: D’où lui viennent cette sagesse et ces miracles? 55N’est-ce pas le fils du charpentier? N’est-ce pas Marie qui est sa mère? Jacques, Joseph, Simon et Jude, ne sont-ils pas ses frères? 56et ses sœurs ne sont-elles pas toutes parmi nous? D’où lui viennent donc toutes ces choses? 57Et il était pour eux une occasion de chute. Mais Jésus leur dit: Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison. 58Et il ne fit pas beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité.
 
 
 
 
 
 
 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/