JOUR 123 DE 130 : NOUVEAU TESTAMENT

13/12/2018 00:19

JOUR 123 DE 130 : NOUVEAU TESTAMENT

 

APOCALYPSE 7 ET 8

 

APOCALYPSE 7 * 1 à 17

1 ¶  Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre ; ils retenaient les quatre vents de la terre, afin qu’il ne soufflât point de vent sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre.

quatre coins. C’est-à-dire que les anges occuperont les postes clés sur la terre.

quatre vents. Expression qui désigne tous les vents de la terre: ceux du sud, de l’est, du nord et de l’ouest. Les quatre anges arrêteront, pendant un bref intervalle, le moteur essentiel de l’atmosphère terrestre.

7:1-17 Le ch. #Ap 7 forme une parenthèse entre les 6e (#Ap 6:12-17) et 7e sceaux (#Ap 8:1), et il répond à la question posée à la fin du ch. #Ap 6. Deux groupes distincts survivront à la furie divine:

1° les 144 000 évangélistes juifs sur la terre (vv. #Ap 7:1-8) et

2° leurs convertis au ciel (vv. #Ap 7:9-17).

 

2  Et je vis un autre ange, qui montait du côté du soleil levant, et qui tenait le sceau du Dieu vivant ; il cria d’une voix forte aux quatre anges à qui il avait été donné de faire du mal à la terre et à la mer,

sceau du Dieu vivant. Le « sceau » évoque souvent la chevalière utilisée pour imprimer une empreinte sur la cire fondue apposée sur un document. L’image ainsi imprimée signifiait que le document était authentique et signalait son propriétaire; elle protégeait en outre son contenu (cf. #Ap 9:4 ; #Ez 9:3-4). Dans ce cas, l’empreinte apposée est le nom de Dieu (#Ap 14: 1).

 

3  (7-2) et il dit : (7-3) Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu.

 

4  Et j’entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d’Israël:

cent quarante-quatre mille. Il s’agit d’un groupe missionnaire de Juifs rachetés qui seront les outils du salut de nombreux Juifs et païens pendant la tribulation (vv. #Ap 7:9-17). Ils seront les prémices de l’Israël racheté (v. #Ap 7:4 ; #Za 12:10). Finalement, Israël deviendra la nation témoin qu’il avait refusé d’être dans l’A.T.

de toutes les tribus des fils d’Israël. Par son élection souveraine, Dieu mettra son sceau sur 12 000 hommes tirés de chacune des 12 tribus; il leur assurera sa protection pendant l’accomplissement de leur mission.

 

5  de la tribu de Juda, douze mille marqués du sceau ; de la tribu de Ruben, douze mille ; de la tribu de Gad, douze mille ;

 

6  de la tribu d’Aser, douze mille ; de la tribu de Nephthali, douze mille ; de la tribu de Manassé, douze mille ;

 

7  de la tribu de Siméon, douze mille ; de la tribu de Lévi, douze mille ; de la tribu d’Issacar, douze mille ;

 

8  de la tribu de Zabulon, douze mille ; de la tribu de Joseph, douze mille ; de la tribu de Benjamin, douze mille marqués du sceau.

 

9  Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l’agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains.

une grande foule. La période de la tribulation sera un temps de jugement, mais aussi un temps de rédemption exceptionnel (cf. v. #Ap 7:14 ; #Ap 6:9-11 ; #Ap 20: 4 ; #Esa 11:10 ; #Mt 24: 14).

de toute nation …  tribu …  peuple …  langue. C’est-à-dire de tous les groupes ethniques de la terre.

robes blanches. Voir la note sur 3:4 {==> "Ap 3:4"}.

palmes. Dans l’Antiquité, on s’en servait pour toutes les célébrations, notamment pour la fête des tabernacles (#Lé 23:40 ; #Né 8:17 ; #Jn 12:13).

 

10  Et ils criaient d’une voix forte, en disant : Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l’agneau.

Le salut est à notre Dieu. Le salut est le thème de leur adoration, et ils reconnaissent qu’il vient de Dieu seul.

 

11  Et tous les anges se tenaient autour du trône et des vieillards et des quatre êtres vivants ; et ils se prosternèrent sur leurs faces devant le trône, et ils adorèrent Dieu,

vieillards.  Le fait qu’ils gouvernent avec Christ, vêtus de vêtements blancs (#Ap 19:7-8), et qu’ils portent des couronnes d’or (#Ap 2:10) semble indiquer que ces 24 représentent les rachetés (vv. #Ap 4:9 ; #Ap 5:5-14 ; #Ap 7:11-17 ; #Ap 11:16-18 ; #Ap 14: 3 ; #Ap 19: 4). Mais de quels rachetés s’agit-il? Pas d’Israël, puisque cette nation n’est pas encore sauvée, glorifiée et couronnée; cela reste à venir, à ce point de la description des événements futurs. La résurrection et l’entrée en gloire de ce peuple doivent intervenir après les 7 ans de la tribulation (cf. #Da 12:1-3). Les saints de la tribulation ne sont pas encore sauvés (#Ap 7:9-10). Un seul groupe, à ce moment-là, sera complet et glorifié: l’Église. Les vieillards, ou anciens, représentent ici l’Église, qui chante le cantique de la rédemption (#Ap 5:8-10). Ce sont les vainqueurs coiffés de leur couronne, qui vivent à l’endroit qui leur a été préparé et où ils ont rejoint Jésus (cf. #Jn 14:1-4).

quatre êtres vivants. Ce sont les chérubins, des anges auxquels il est souvent fait allusion dans l’A.T. en rapport avec la présence, la puissance et la sainteté de Dieu. Bien que cette description par Jean diffère de celle d’Ézéchiel, tous deux évoquent les mêmes êtres surnaturels impossibles à décrire avec des mots humains (#Ps 80:2 ; #Ps 99:1).

 

12  en disant : Amen ! La louange, la gloire, la sagesse, l’action de grâces, l’honneur, la puissance, et la force, soient à notre Dieu, aux siècles des siècles ! Amen !

La louange …  et la force. Cette doxologie cite sept qualités intrinsèques de Dieu et de l’Agneau qui appellent nos louanges.

 

13 ¶  Et l’un des vieillards prit la parole et me dit : Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils, et d’où sont-ils venus ?

robes blanches. C’est la couleur du vêtement des rachetés (cf. #Ap 6:11 ; #Ap 7:9, #Ap 7:13 ; #Ap 19: 8, #Ap 19: 14), symbole de sainteté et de pureté. Les vêtements blancs sont réservés à Christ (#Mt 17: 2 ; #Mr 9:3), aux saints anges (#Mt 28:3 ; #Mr 16: 5) et à l’Église glorifiée (#Ap 19: 8, #Ap 19: 14). Dans le monde antique, ils se portaient normalement lors des fêtes et des célébrations.

 

14  Je lui dis : Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit : Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation ; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l’agneau.

la grande tribulation. Voir les notes sur 3:10 {==> "Ap 3:10"}; 6:1 {==> "Ap 6:1"}, 9 {==> "Ap 6:9"}, 12 {==> "Ap 6:12"}.

Ces gens n’auront pas été enlevés avec l’Église, n’étant alors pas encore sauvés. Durant la période de sept ans, ils seront sauvés, deviendront des martyrs et entreront au ciel. Bien que ce soit un temps de jugement d’une sévérité inégalée, ce sera aussi un temps de grâce exceptionnel (cf. #Mt 24:12-14).

lavé leurs robes. Cf. #Ap 19: 8. La purification du salut est ici en vue (voir #Tit 2:11-14).

le sang de l’Agneau. Allusion au sacrifice expiatoire de Christ (cf. #Ap 1:5 ; #Ap 5:9 ; #Ro 3:24-25 ; #Ro 5:9).

 

15  C’est pour cela qu’ils sont devant le trône de Dieu, et le servent jour et nuit dans son temple. Celui qui est assis sur le trône dressera sa tente sur eux ;

son temple. Manière de désigner le trône céleste de Dieu. Pendant le millénium, il y aura aussi un temple sur la terre, un lieu exceptionnellement saint où Dieu résidera dans un univers partiellement restauré mais toujours déchu (voir #Ez 40:1-48:2). Dans les nouveaux cieux et la nouvelle terre de l’état éternel, il n’y aura plus de temple (#Ap 21: 22).

dressera sa tente sur eux. La présence de Dieu deviendra comme un toit qui les abritera et les protégera de toutes les terreurs associées au monde déchu et des horreurs indescriptibles qu’ils auront connues sur la terre pendant la tribulation.

 

16  ils n’auront plus faim, ils n’auront plus soif, et le soleil ne les frappera point, ni aucune chaleur.

 

17  Car l’agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.

l’Agneau …  les paîtra. Beau mélange d’images qui présente l’Agneau comme le berger qu’il a toujours été (#Ps 23 ; #Jn 10:14ss; #Hé 13: 20).


 

APOCALYPSE 8 * 1 à 13

1 ¶  Quand il ouvrit le septième sceau, il y eut dans le ciel un silence d’environ une demi-heure.

septième sceau. Ce sceau inclut non seulement un tremblement de terre mais aussi les jugements des trompettes (#Ap 8:1-9:21 ; #Ap 11:15ss) et ceux des coupes, qui découleront eux-mêmes de la 7e trompette en une succession de plus en plus rapide jusqu’au retour de Christ (voir la note sur 6:1 {==> "Ap 6:1"}).

dans le ciel un silence. Le silence de la crainte et de l’attente face à la dure réalité: Dieu est sur le point de déchaîner ses châtiments sur le monde.

 

2  Et je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu, et sept trompettes leur furent données.

sept trompettes. Dans l’Apocalypse, les trompettes annoncent avant tout un jugement imminent. L’intensité des jugements qu’elles annoncent est plus grande que pour les sceaux, mais moins destructrice que pour les coupes (cf. #Ap 16:1-21). Ils se déroulent pendant 3½ ans, mais leur durée individuelle n’est pas précisée, sauf pour la 5e trompette, dont les effets se font sentir durant 5 mois (#Ap 9:10). Les quatre premières annoncent la destruction par Dieu de l’environnement terrestre (vv. #Ap 8:6-12), alors que les trois dernières impliquent des ravages démoniaques contre les habitants de la terre (#Ap 9:1-21 ; #Ap 11:15ss).

 

3  Et un autre ange vint, et il se tint sur l’autel, ayant un encensoir d’or ; on lui donna beaucoup de parfums, afin qu’il les offrît, avec les prières de tous les saints, sur l’autel d’or qui est devant le trône.

encensoir. Récipient en or suspendu à une corde ou une chaîne, utilisé pour transporter les charbons ardents de l’autel de bronze jusqu’à l’autel des parfums, afin d’enflammer le parfum, symbole des prières du peuple (#Ap 5:8 ; #Ex 27:3 ; cf. #Lu 1:8-9). Cela se faisait deux fois par jour à l’occasion des sacrifices du matin et du soir.

 

4  La fumée des parfums monta, avec les prières des saints, de la main de l’ange devant Dieu.

 

5  Et l’ange prit l’encensoir, le remplit du feu de l’autel, et le jeta sur la terre. Et il y eut des voix, des tonnerres, des éclairs, et un tremblement de terre.

des coups de tonnerre, des éclairs. Ce n’est pas la furie de la nature, mais la tempête de feu déclenchée par la légitime colère d’un Dieu terriblement puissant, colère prête à fondre sur un monde pécheur (#Ap 8:5 ; #Ap 11:19 ; #Ap 16: 18).

un tremblement de terre. Certainement d’une intensité égale ou supérieure à celui du 6e sceau. Il y aura certes eu des tremblements de terre auparavant (#Mt 24: 7), mais celui-ci sera plus important encore: toutes les failles qui se trouvent sur la terre se fractureront simultanément, déclenchant un tremblement de terre mondial, aux proportions cataclysmiques.

 

6  Et les sept anges qui avaient les sept trompettes se préparèrent à en sonner.

 

7 ¶  Le premier sonna de la trompette. Et il y eut de la grêle et du feu mêlés de sang, qui furent jetés sur la terre ; et le tiers de la terre fut brûlé, et le tiers des arbres fut brûlé, et toute herbe verte fut brûlée.

de la grêle et du feu mêlés de sang. Peut évoquer des éruptions volcaniques résultant des tremblements de terre décrits au v. 5. Il est tout à fait plausible que la vapeur et l’eau ainsi déversées dans le ciel se condensent et retombent sur terre sous forme de grêle, en même temps que la lave en fusion (cf. #Ex 9:13-25). La poussière et le gaz risquent aussi de contaminer l’eau qui retombera sur la terre, ce qui expliquerait son aspect rouge sang.

le tiers des arbres fut brûlé. L’orage de lave incandescente déclenchera des incendies qui dévasteront le tiers de toutes les forêts.

 

8  Le second ange sonna de la trompette. Et quelque chose comme une grande montagne embrasée par le feu fut jeté dans la mer ; et le tiers de la mer devint du sang,

comme une grande montagne. Probablement un énorme météore ou un astéroïde enveloppé de gaz qui s’enflammera lors de son entrée dans l’atmosphère terrestre. Son impact sur le sol provoquera une énorme vague de fond qui engloutira le tiers de tous les navires du monde.

le tiers de la mer devint du sang. Cela peut s’interpréter comme un événement connu sous le nom de marées rouges, causées par la présence de millions de micro-organismes rouges polluant l’eau; en l’occurrence, ce sera le résultat de la collision de la terre et du météore. Il se peut aussi qu’il s’agisse de sang véritable, dans un acte évident de jugement eschatologique.

 

9  et le tiers des créatures qui étaient dans la mer et qui avaient vie mourut, et le tiers des navires périt.

 

10  Le troisième ange sonna de la trompette. Et il tomba du ciel une grande étoile ardente comme un flambeau ; et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux.

une grande étoile. Autre corps céleste, peut-être une comète, puisqu’il traîne derrière lui une queue embrasée. Il se désintégrera à proximité de notre planète, et les débris voleront aux quatre coins de la terre.

 

11  Le nom de cette étoile est Absinthe ; et le tiers des eaux fut changé en absinthe, et beaucoup d’hommes moururent par les eaux, parce qu’elles étaient devenues amères.

absinthe. Plante amère dont on tire une liqueur alcoolisée toxique (#De 29:18 ; #Pr 5:4 ; #Jér 9:15 ; #La 3:15).

 

12  Le quatrième ange sonna de la trompette. Et le tiers du soleil fut frappé, et le tiers de la lune, et le tiers des étoiles, afin que le tiers en fût obscurci, et que le jour perdît un tiers de sa clarté, et la nuit de même.

le tiers du soleil fut frappé. Dieu réduira surnaturellement d’un tiers l’intensité lumineuse des astres. Le manque de soleil provoquera une chute des températures importante, qui aura de graves répercussions sur les cycles météorologiques, botaniques et biologiques (#Lu 21: 25 ; cf. #Ex 10:21-23). Mais cela ne sera que temporaire (cf. #Ap 16:8-9).

 

13  Je regardai, et j’entendis un aigle qui volait au milieu du ciel, disant d’une voix forte : Malheur, malheur, malheur aux habitants de la terre, à cause des autres sons de la trompette des trois anges qui vont sonner !

Malheur, malheur, malheur. Un « malheur » pour chacune des trompettes restantes. Les effets des quatre premières trompettes sont déjà difficiles à imaginer, mais ce n’est encore rien par rapport aux trois prochains jugements (#Ap 9:1-21 ; #Ap 11:15ss).

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/