JOUR 125 DE 130 : NOUVEAU TESTAMENT

15/12/2018 00:39

JOUR 125 DE 130 : NOUVEAU TESTAMENT

 

APOCALYPSE 11 ET 12

 

APOCALYPSE 11 * 1 à 19

1 ¶  On me donna un roseau semblable à une verge, en disant : Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, l’autel, et ceux qui y adorent.

un roseau. Plante creuse, semblable à du bambou, qui poussait dans la vallée du Jourdain. Du fait de sa légèreté et de sa rigidité, on s’en servait habituellement comme règle pour prendre les mesures (cf. #Ez 40:3, #Ez 40:5). L’acte de mesurer le temple signifie que Dieu en est le propriétaire (cf. #Ap 21: 15 ; #Za 2:1-5).

Le temple de Dieu. Désigne le lieu saint et le lieu très saint, non le complexe du temple tout entier (cf. v. #Ap 11:2). Un nouveau temple existera pendant la tribulation (#Da 9:27 ; #Da 12:11 ; #Mt 24: 15 ; #2Th 2:4).

l’autel. La mention des adorateurs suggère qu’il s’agit de l’autel d’airain placé dans le parvis, non de l’autel des parfums qui se trouve dans le lieu saint, puisque seuls les sacrificateurs avaient la permission d’y pénétrer (cf. #Lu 1:8-10).

 

2  Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le en dehors, et ne le mesure pas ; car il a été donné aux nations, et elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant quarante-deux mois.

le parvis extérieur. C’est-à-dire le parvis des païens, séparé du parvis intérieur par un mur bas, dans le temple d’Hérode. Les païens avaient l’interdiction d’entrer dans le parvis intérieur, sous peine de mort. L’ordre donné à Jean de ne pas mesurer le parvis extérieur signifie que Dieu rejette les païens incrédules qui ont oppressé le peuple de l’alliance.

fouleront aux pieds la ville sainte. L’Assyrie, Babylone, l’Empire médo-perse, la Grèce et Rome ont oppressé Jérusalem pendant l’Antiquité (cf. #2R 25:8-10 ; #Ps 79:1 ; #Esa 63:18 ; #La 1:10). Ce v. évoque la future destruction et oppression de Jérusalem par les forces de l’Antichrist.

quarante-deux mois. Cette période de 3½ ans couvre la seconde moitié de la tribulation et coïncide avec la carrière visible de l’Antichrist (v. #Ap 11:3 ; #Ap 12:6 ; #Ap 13: 5). Pendant le même temps, les Juifs seront protégés par Dieu dans le désert (#Ap 12:6, #Ap 12:14).

 

3 ¶  Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours.

deux témoins. Il s’agit d’hommes investis par Dieu d’une puissance et d’une autorité particulières pour prêcher le message du jugement et du salut, pendant la seconde partie de la tribulation. Dans l’A.T., il fallait deux témoins au minimum pour confirmer une déclaration (cf. #De 17: 6 ; #De 19: 15 ; #Mt 18: 16 ; #Jn 8:17 ; #Hé 10:28), et ces deux prophètes représenteront le point culminant du témoignage rendu par Dieu à Israël: un message de jugement en même temps qu’une offre de l’Évangile à tous ceux qui accepteront de se repentir et de croire.

sacs. Renvoi à une étoffe grossière et rugueuse fabriquée à partir de poils de chameau ou de chèvre. Le port d’une telle tenue exprimait la repentance, l’humilité ou le deuil (cf. #Ge 37:34 ; #2S 3:31 ; #2R 6:30 ; #2R 19: 1 ; #Est 4:1 ; #Esa 22: 12 ; #Jér 6:26 ; #Mt 11:21). Les témoins pleurent devant la méchanceté du monde, devant le jugement que Dieu ne manquera pas de lui infliger et devant la profanation du temple et de la ville sainte par l’Antichrist.

mille deux cent soixante jours. 42 mois ou 3½ ans (cf. #Ap 12: 6 ; #Ap 13: 5 ).

 

4  Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre.

Images tirées de #Za 3:1-4:2 (voir les notes sur ces ch.). La vision de Zacharie s’accomplit de deux manières: à court terme (la reconstruction du temple par Josué et Zorobabel) et à long terme (les deux témoins, dont le ministère annonce la restauration finale d’Israël pendant le millénium).

deux oliviers …  chandeliers. Les lampes fonctionnaient le plus souvent avec de l’huile d’olive; les oliviers et les chandeliers symbolisent tous deux la lumière du réveil spirituel. La prédication des deux témoins déclenchera un réveil, comme ce fut le cas avec Josué et Zorobabel en Israël, après l’exil à Babylone.

 

5  Si quelqu’un veut leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis ; et si quelqu’un veut leur faire du mal, il faut qu’il soit tué de cette manière.

du feu sort de leur bouche et dévore. Il s’agit sans doute d’un feu au sens littéral. Ces deux témoins seront invincibles pendant leur ministère, car surnaturellement protégés. Les faux prophètes essaieront de contrefaire leurs signes (#Ap 13: 3).

11:5-6 Il est impossible de se montrer dogmatique quant à l’identité des deux témoins; un certain nombre d’observations amènent néanmoins à penser qu’il pourrait s’agir de Moïse et d’Elie:

1° comme Moïse ils frappent la terre de plaies, et comme Elie ils ont le pouvoir d’empêcher la pluie de tomber;

2° la tradition juive attendait un retour futur (cf. #Jn 1:21) d’Elie (cf. #Mal 4:5-6) et de Moïse (cf. #De 18:15-18);

3° Moïse et Elie étaient tous deux présents lors de l’épisode de la transfiguration, qui préfigurait la seconde venue de Christ;

4° Moïse et Elie utilisaient tous deux leurs pouvoirs surnaturels pour susciter la repentance;

5° Elie fut emporté vivant au ciel, et Dieu enterra le corps de Moïse en un lieu où les hommes ne pourraient jamais venir le chercher;

6° la longueur de la sécheresse que font venir les deux témoins (3½ ans, #Ap 11:3) est identique à celle provoquée par l’intercession d’Elie (#Ja 5:17).

 

6  Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu’il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie ; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu’ils le voudront.

pouvoir de fermer le ciel. Les miracles authentifient souvent les messagers de Dieu. Ici, les 3½ ans de sécheresse qu’ils provoquent (comme Elie avant eux) apportent d’innombrables tourments à ceux qui connaissent déjà les catastrophes mondiales de la tribulation, et cela exacerbe la haine des hommes envers eux.

pouvoir de changer les eaux en sang. Les eaux de la terre, déjà dévastées par les effets des deuxième et troisième trompettes, deviendront toxiques, aggravant ainsi les souffrances causées par la sécheresse.

 

7  Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l’abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera.

la bête. C’est la première de 36 allusions à ce personnage, qui n’est autre que l’Antichrist (voir le ch. #Ap 13), dans l’Apocalypse. Le fait qu’il monte de l’abîme indique que son pouvoir est satanique.

les tuera. Une fois leur ministère terminé, Dieu retirera aux deux témoins leur protection surnaturelle. La bête pourra donc accomplir ce que beaucoup avaient vainement essayé de faire en y laissant leur vie.

 

8  Et leurs cadavres seront sur la place de la grande ville, qui est appelée, dans un sens spirituel, Sodome et Égypte, là même où leur Seigneur a été crucifié.

leurs cadavres seront sur la place. Ne pas enterrer le corps d’ennemis était un moyen de les déshonorer et d’exprimer du mépris envers eux (cf. #Ac 14: 19). L’A.T. interdisait formellement une telle façon d’agir (#De 21:22-23).

la grande ville. Présenter Jérusalem comme identique à Sodome et à l’Égypte, c’est souligner la méchanceté de cette ville. C’est sur la partie juive de la population que se concentrera apparemment le ministère des témoins, et cela amènera les conversions du v. 13.

 

9  Des hommes d’entre les peuples, les tribus, les langues, et les nations, verront leurs cadavres pendant trois jours et demi, et ils ne permettront pas que leurs cadavres soient mis dans un sépulcre.

trois jours et demi. Le monde entier sera témoin de cette scène (sans doute grâce aux médias les plus modernes à ce moment-là) et glorifiera l’Antichrist, tandis que le corps des prophètes exécutés commencera à se décomposer.

 

10  Et à cause d’eux les habitants de la terre se réjouiront et seront dans l’allégresse, et ils s’enverront des présents les uns aux autres, parce que ces deux prophètes ont tourmenté les habitants de la terre.

l’allégresse …  des présents. Fous de joie devant la mort de ceux qui les tourmentaient, les « habitants de la terre » (expression utilisée 11 fois dans l’Apocalypse pour désigner les non-croyants) célébreront la mort des deux témoins comme ils le feraient d’un jour férié.

 

11  Après les trois jours et demi, un esprit de vie, venant de Dieu, entra en eux, et ils se tinrent sur leurs pieds ; et une grande crainte s’empara de ceux qui les voyaient.

esprit de vie, venant de Dieu, entra en eux. Les festivités, cependant, tournent court, puisque Dieu justifie ses fidèles témoins en les ressuscitant.

 

12  Et ils entendirent du ciel une voix qui leur disait : Montez ici ! Et ils montèrent au ciel dans la nuée ; et leurs ennemis les virent.

ils montèrent au ciel dans la nuée. On peut se demander pourquoi Dieu ne les laisse pas prêcher, du fait que leur prédication devrait être plus efficace après une telle résurrection, mais c’est ignorer la claire affirmation du contraire par Christ (#Lu 16: 31).

leurs ennemis les virent. Ceux qui détestaient les deux témoins et les ont déshonorés verront leur vengeance.

 

13  A cette heure-là, il y eut un grand tremblement de terre, et la dixième partie de la ville, tomba ; sept mille hommes furent tués dans ce tremblement de terre, et les autres furent effrayés et donnèrent gloire au Dieu du ciel.

tremblement de terre. Dieu ponctue l’ascension de ses prophètes d’un tremblement de terre de forte amplitude. Les pertes et les destructions toucheront d’abord les forces et les chefs placés sous les ordres de l’Antichrist.

les autres. C’est-à-dire les Juifs encore vivants qui ne seront pas encore venus à Christ.

donnèrent gloire au Dieu du ciel. C’est une expérience authentique du salut pour les Juifs (cf. #Lu 17:18-19), par contraste avec ceux qui blasphèment et refusent de glorifier Dieu (#Ap 16: 9). Il y a là un accomplissement clé de la prophétie de Zacharie (#Ap 12:10 ; #Ap 13: 1) et de Paul (#Ro 11:25-27).

 

14 ¶  Le second malheur est passé. Voici, le troisième malheur vient bientôt.

second malheur. La sixième trompette. Ici prend fin l’interlude entre les 6e et 7e trompettes. La repentance d’Israël débouchera sous peu sur le royaume millénaire (#Ac 3:19-21 ; #Ro 11:25-26), mais il faut d’abord que se déroulent les derniers jugements, les jugements culminants.

 

15  Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles.

Le septième ange sonna de la trompette. La septième trompette inclut les sept coupes, les jugements finals décrits au ch. #Ap 16 et tous les événements qui conduiront à l’établissement du royaume millénaire (ch. #Ap 20) et au couronnement de Jésus comme roi (ch. #Ap 19).

royaume …  à notre Seigneur et à son Christ. Malgré ses nombreuses divisions politiques et culturelles, la Bible considère que le monde est spirituellement un monde unique, gouverné par un seul prince, Satan (#Jn 12:31 ; #Jn 14: 30 ; #Jn 16: 11 ; #2Co 4:4). Se mettant à la suite de Satan, les dirigeants de ce monde sont le plus souvent hostiles à Christ (#Ps 2:2 ; #Ac 4:26). La longue rébellion de ce monde se terminera par le retour victorieux du Seigneur Jésus-Christ, qui vaincra ses ennemis et établira son royaume messianique (#Esa 2:2-3 ; #Da 2:44 ; #Da 7:13-14, #Da 7:18, #Da 7:22, #Da 7:27 ; #Lu 1:31-33), royaume qui appartient aussi à Dieu le Père.

 

16  Et les vingt-quatre vieillards, qui étaient assis devant Dieu sur leurs trônes, se prosternèrent sur leurs faces, et ils adorèrent Dieu,

vingt-quatre vieillards. Le fait qu’ils gouvernent avec Christ, vêtus de vêtements blancs (#Ap 19:7-8), et qu’ils portent des couronnes d’or (#Ap 2:10) semble indiquer que ces 24 représentent les rachetés (vv. #Ap 4:9 ; #Ap 5:5-14 ; #Ap 7:11-17 ; #Ap 11:16-18 ; #Ap 14: 3 ; #Ap 19: 4). Mais de quels rachetés s’agit-il? Pas d’Israël, puisque cette nation n’est pas encore sauvée, glorifiée et couronnée; cela reste à venir, à ce point de la description des événements futurs. La résurrection et l’entrée en gloire de ce peuple doivent intervenir après les 7 ans de la tribulation (cf. #Da 12:1-3). Les saints de la tribulation ne sont pas encore sauvés (#Ap 7:9-10). Un seul groupe, à ce moment-là, sera complet et glorifié: l’Église. Les vieillards, ou anciens, représentent ici l’Église, qui chante le cantique de la rédemption (#Ap 5:8-10). Ce sont les vainqueurs coiffés de leur couronne, qui vivent à l’endroit qui leur a été préparé et où ils ont rejoint Jésus (cf. #Jn 14:1-4).

 

17  en disant : Nous te rendons grâces, Seigneur Dieu tout-puissant, qui es, et qui étais, de ce que tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton règne.

qui es, et qui étais. Certains rares manuscrits, mais pas les plus anciens, ajoutent « et qui vient » (voir #Ap 1:4, #Ap 1:8 ; #Ap 4:8). Toutefois, l’avènement du royaume n’est plus à venir, il est imminent.

 

18  Les nations se sont irritées ; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre.

nations se sont irritées. Elles auront surmonté leur terreur (cf. #Ap 6:15-17) et seront sous l’emprise d’une rage pleine de défi. Leur hostilité se manifestera bientôt par une tentative désespérée de lutter contre Christ, effort futile voué à l’échec, qui marquera l’apogée de la rébellion contre Dieu (#Ap 16: 14 ; #Ap 19:17-21).

ta colère. Le Dieu tout-puissant répond à la furie impuissante et bien faible des nations (cf. #Ps 2:1-9). Le fait que les 24 vieillards parlent de la colère future de Dieu (#Ap 20:11-15) comme si elle était déjà présente signifie qu’elle est certaine. Un des thèmes majeurs des Écritures est celui de la colère que Dieu déversera un jour sur les hommes rebelles (cf. #Esa 24:17-23 ; #Esa 26:20-21 ; #Esa 30:27-33 ; #Ez 38:16ss; #2Th 1:5-10).

juger les morts. Le déchaînement ultime de la colère de Dieu comprendra le jugement des morts (cf. #Mt 25:31-46 ; #Jn 5:25-29). Celui-ci se déroulera en deux parties:

1° Dieu distribue ses récompenses aux croyants de l’A.T. (#Da 12:1-3 ; cf. #Ap 22: 12 ; #1Co 3:8 ; #1Co 4:5), aux membres de l’Église enlevés (#1Co 15:51-52 ; #1Th 4:13-18) et aux saints de la tribulation (#Ap 20: 4);

2° Dieu condamne les incroyants à l’étang de feu pour l’éternité (#Ap 20: 15).

 

19  Et le temple de Dieu dans le ciel fut ouvert, et l’arche de son alliance apparut dans son temple. Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre, et une forte grêle.

le temple de Dieu dans le ciel. Voir #Ap 3:12 ; #Ap 7:15 ; #Ap 14: 15, #Ap 14: 17 ; #Ap 15:5-8 ; #Ap 16: 1, #Ap 16: 17. Le lieu très saint céleste où Dieu réside dans sa gloire qui dépasse tout est déjà identifié à son trône (ch. #Ap 4:1-5:2). Cf. #Hé 9:24. Jean avait vu le trône (#Ap 4:5), l’autel (#Ap 6:9 ; #Ap 8:3-5), et ici le lieu très saint.

l’arche de son alliance. Ce mobilier du tabernacle et du temple à l’époque de l’A.T. symbolisait la présence de Dieu, sa rédemption et son alliance avec son peuple. Cette arche terrestre n’était qu’une image de la céleste (voir #Hé 9:23 ; #Hé 10:20). C’était de là que Dieu accordait sa grâce et l’expiation des péchés. De même que le lieu très saint terrestre fut ouvert à tous dès que la rançon du péché fut payée (#Mt 27:51 ; #Hé 10:19-20), de même le lieu très saint céleste est ouvert pour rappeler la nouvelle alliance de Dieu, son salut et son plan rédempteur au sein même du jugement.

des éclairs, des voix, des coups de tonnerre, un tremblement de terre, et une forte grêle. Ce qui était attendu en #Ap 4:5 et #Ap 8:5 deviendra ici une terrible réalité. Ces événements font partie de la 7e coupe (#Ap 16:17-21) et forment l’apogée de la 7e trompette. Puisque c’est le ciel qui est à l’origine de cette vengeance, le jugement provient aussi du lieu très saint de Dieu (#Ap 14: 15, #Ap 14: 17 ; #Ap 15:5-8 ; #Ap 16: 1, #Ap 16: 7, #Ap 16: 17).


 


APOCALYPSE 12 * 1 à 17

1 ¶  Un grand signe parut dans le ciel : une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête.

signe. C’est-à-dire un symbole qui oriente les regards vers quelque chose d’autre. C’est le premier des sept signes de la seconde partie de l’Apocalypse. #Ap 12: 3 ; #Ap 13:13-14 ; #Ap 15: 1 ; #Ap 16: 14 ; #Ap 19: 20.

une femme. Pas une vraie femme, mais une représentation symbolique d’Israël, dépeint dans l’A.T. comme l’épouse de Dieu (#Esa 54:5-6 ; #Jér 3:6-8 ; #Jér 31:32 ; #Ez 16: 32 ; #Os 2:18). Trois autres femmes symboliques apparaissent dans l’Apocalypse:

1° Jézabel, qui représente le paganisme (#Ap 2:20);

2° la femme écarlate (#Ap 17:3-6), qui symbolise l’Église apostate;

3° l’épouse de l’Agneau (#Ap 19: 7), la véritable Église.

Le contexte montre clairement que cette femme-ci ne représente pas l’Église.

soleil, la lune …  douze étoiles. Cf. #Ge 37:9-11. Le soleil suggère la dignité, la gloire et le statut élevé d’Israël, le peuple de la promesse, qui sera sauvé et à qui sera donné un royaume. La lune renvoie probablement à la relation entre Dieu et Israël dans le cadre de l’alliance, puisque les nouvelles lunes étaient associées à l’adoration (#1Ch 23: 31 ; #2Ch 2:4 ; #2Ch 8:13 ; #Esd 3:5 ; #Ps 81:3). Les douze étoiles représentent les douze tribus d’Israël.

 

2  Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail et dans les douleurs de l’enfantement.

criait …  dans les douleurs. Israël, souvent décrit comme une femme en train d’accoucher (cf. #Esa 26:17-18 ; #Esa 54:1 ; #Esa 66:7-12 ; #Os 13: 13 ; #Mi 4:10 ; #Mi 5:1-2 ; #Mt 24: 8), a enduré les pires souffrances pendant des siècles, en languissant après le Messie qui viendrait détruire Satan, le péché et la mort avant l’instauration de son royaume.

 

3  Un autre signe parut encore dans le ciel ; et voici, c’était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes.

grand dragon rouge feu. L’ennemi mortel de la femme, c’est Satan, qui apparaît 13 fois dans ce livre sous la forme d’un dragon (cf. v. #Ap 12:9 ; #Ap 20: 2). Le rouge suggère l’effusion de sang (cf. #Jn 8:44).

sept têtes et dix cornes …  sept diadèmes. Langage figuratif pour dépeindre la domination de Satan sur les sept royaumes passés du monde et les dix royaumes à venir (cf. #Da 7:7, #Da 7:20, #Da 7:24). Satan a gouverné et continuera de gouverner le monde tant que la septième trompette n’aura pas sonné (#Ap 11:15). Il a infligé des souffrances incessantes à Israël (#Da 8:24), dans son désir de tuer la femme avant qu’elle n’ait le temps de donner naissance à l’enfant qui lui serait fatal.

 

4  Sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel, et les jetait sur la terre. Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu’elle aurait enfanté.

le tiers des étoiles du ciel. Dans sa rébellion originelle (cf. #Esa 14: 12; #Ez 28:11), Satan a entraîné à sa suite un tiers des anges, devenus des démons.

afin de dévorer son enfant. N’étant pas parvenu à empêcher la naissance virginale de Christ, Satan a essayé de le tuer à travers le massacre de tous les enfants mâles décrété par Hérode (#Mt 2:13-18 ; cf. #Lu 4:28-29).

 

5  Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône.

un fils. Jésus-Christ, dans son incarnation, descendait de Juifs (#Mt 1:1 ; #2Ti 2:8). En dépit des efforts de Satan pour détruire Israël et la lignée messianique, la naissance de Jésus a bien eu lieu comme l’avaient annoncé les prophètes (cf. #Esa 7:14 ; #Esa 9:5 ; #Mi 5:1).

verge de fer. Décrit le couronnement de Jésus comme roi au-dessus des nations du monde (cf. #Ap 11:15 ; #Ap 19: 15 ; #Ps 2:6-9).

son enfant fut enlevé vers Dieu. Allusion à l’ascension de Christ (#Ac 1:9 ; #Ac 2:33 ; #Hé 1:1-3 ; #Hé 12:2).

 

6  Et la femme s’enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu’elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours.

le désert. Dieu protégera Israël de Satan en le cachant au désert, peut-être dans la région de Moab, Ammon et Édom, à l’est d’Israël. Il est remarquable de constater que ces pays ne seront jamais touchés par les attaques de l’Antichrist contre la terre promise (cf. #Da 11:41).

mille deux cent soixante jours. Au milieu de la tribulation, l’Antichrist brisera son alliance avec Israël, interdira l’adoration dans le temple et fera commencer l’abomination de la désolation (#Da 9:27 ; #Mt 24: 15); Jérusalem sera dévastée (#Ap 11:2). C’est alors que de nombreux Juifs prendront la fuite pour essayer de sauver leur vie (#Mt 24: 16). Dieu les préservera pendant les 1260 derniers jours (42 mois, 3½ ans) qui constituent la grande tribulation.

 

7  Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent,

il y eut guerre dans le ciel. Les événements tumultueux qui se dérouleront sur terre pendant la tribulation auront leur équivalent dans le ciel. Un état de guerre existe depuis la chute de Satan (cf. v. #Ap 12:4 ; cf. #Da 10:13 ; #Jude 9). Quelque chose intensifiera cette guerre, peut-être l’enlèvement des saints, qui passeront au travers du royaume de Satan, le prince de la puissance de l’air (cf. #Ep 2:2).

 

8  mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel.

 

9  Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.

il fut précipité, le grand dragon …  la terre. Satan et ses démons ont été chassés du ciel à l’époque de leur rébellion originelle, mais ils y ont encore accès (cf. #Job 1:6 ; #Job 2:1). Cet accès leur sera désormais interdit pour l’éternité.

appelé le diable et Satan. Cf. #Ap 20: 2. Le mot « diable » vient du verbe grec signifiant « calomnier » ou « accuser faussement ». C’est un menteur pervers (#Jn 8:44 ; #1Jn 3:8). Les accusations qu’il profère à l’encontre des croyants (v. #Ap 12:10) sont sans effet grâce à Christ, notre avocat (#1Jn 2:1). Le terme « Satan », du mot hébreu désignant un adversaire, un ennemi, apparaît le plus souvent dans Job et dans les Évangiles.

séduit toute la terre. Comme il le fait depuis toujours, Satan continuera à tromper les hommes, même pendant la tribulation (cf. #Ap 13: 14 ; #Ap 20: 3 ; #Jn 8:44). Après sa libération temporaire du puits de l’abîme à la fin du millénium, il sera autorisé pendant une brève période à reprendre ses activités de séducteur (#Ap 20: 8, #Ap 20: 10).

 

10  Et j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait : Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l’autorité de son Christ ; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.

l’accusateur. Satan n’accusera plus les croyants devant le trône de Dieu, parce qu’il n’aura plus accès au ciel.

 

11  Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort.

sang de l’Agneau. Grâce à la mort de Christ en sacrifice (#Ro 8:33-39), les péchés des croyants ont été pardonnés, et aucune accusation ne peut plus être portée contre eux.

 

12 ¶  C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer ! car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps.

sachant qu’il a peu de temps. Sachant son temps compté, Satan intensifiera ses efforts contre Dieu et contre l’humanité, et il visera particulièrement Israël (vv. #Ap 12:13, #Ap 12:17).

 

13  Quand le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre, il poursuivit la femme qui avait enfanté l’enfant mâle.

 

14  Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme, afin qu’elle s’envolât au désert, vers son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps, et la moitié d’un temps, loin de la face du serpent.

ailes du grand aigle. Il ne s’agit pas des ailes d’un oiseau réel, mais d’une illustration frappante de la protection providentielle accordée par Dieu à Israël (cf. #Ex 19: 4). Les ailes évoquent souvent la protection (cf. #De 32:9-12 ; #Ps 91:4 ; #Esa 40:31). L’aigle  probablement le vautour griffon - était l’oiseau le plus gros connu dans la région d’Israël.

un temps, des temps, et la moitié d’un temps. C’est-à-dire 3½ ans, la seconde moitié de la tribulation (cf. v. #Ap 12:6 ; #Ap 11:2-3 ; #Ap 13: 5).

 

15  Et, de sa bouche, le serpent lança de l’eau comme un fleuve derrière la femme, afin de l’entraîner par le fleuve.

 

16  Et la terre secourut la femme, et la terre ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa bouche.

la terre …  ouvrit sa bouche. Une grande armée se lèvera contre Israël, pareille à un raz-de-marée (v. #Ap 12:15 ; cf. #Jér 46:8 ; #Jér 47:2), mais elle sera engloutie, peut-être grâce aux nombreux séismes qui secoueront la terre durant cette période (#Ap 6:12 ; #Ap 8:5 ; #Ap 11:13, #Ap 11:19 ; #Ap 16: 18 ; #Mt 24: 7).

 

17  Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.

reste de sa postérité. Fou de rage devant son impuissance, Satan se retournera contre tous les disciples de l’Agneau qu’il pourra trouver, qu’ils soient juifs ou païens.

commandements de Dieu …  témoignage de Jésus. La vérité révélée par Dieu et par Christ telle qu’elle est contenue dans les Écritures. L’obéissance à la Parole de Dieu est la marque de tout croyant authentique. Cf. #Jn 8:32.



 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/