JOUR 15 DE 85

15/09/2016 03:49
JOUR 15
MATTHIEU 15
MARC 15
ROMAINS 15
ACTES 15
 
MATTHIEU 15
Les pharisiens et la tradition
V. 1-9: cf. (Mc 7:1-13.) Lu 11:37-41.
1 Alors des pharisiens et des scribes vinrent de Jérusalem auprès de Jésus, et dirent: 2Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens? Car ils ne se lavent pas les mains, quand ils prennent leurs repas. 3Il leur répondit: Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition?
4 Car Dieu a dit: Honore ton père et ta mère; et: Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort. 5Mais vous, vous dites: Celui qui dira à son père ou à sa mère: Ce dont j’aurais pu t’assister est une offrande à Dieu, n’est pas tenu d’honorer son père ou sa mère. 6Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition. 7Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, quand il a dit: 8Ce peuple m’honore des lèvres,
Mais son cœur est éloigné de moi. 9C’est en vain qu’ils m’honorent,
En enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes.
V. 10-20: cf. Mc 7:14-23. (Pr 4:23. Ga 5:19-21. Ps 51:12.)
10 Ayant appelé à lui la foule, il lui dit: Écoutez, et comprenez.
11 Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme; mais ce qui sort de la bouche, c’est ce qui souille l’homme. 12Alors ses disciples s’approchèrent, et lui dirent: Sais-tu que les pharisiens ont été scandalisés des paroles qu’ils ont entendues? 13Il répondit: Toute plante que n’a pas plantée mon Père céleste sera déracinée.
14 Laissez-les: ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles; si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse. 15Pierre, prenant la parole, lui dit: Explique-nous cette parabole. 16Et Jésus dit: Vous aussi, êtes-vous encore sans intelligence?
17 Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans la bouche va dans le ventre, puis est jeté dans les lieux secrets? 18Mais ce qui sort de la bouche vient du cœur, et c’est ce qui souille l’homme. 19Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies. 20Voilà les choses qui souillent l’homme; mais manger sans s’être lavé les mains, cela ne souille point l’homme.
Jésus sur le territoire de Tyr et Sidon. La femme canaéenne
V. 21-28: cf. (Mc 7:24-30.) Ge 32:24-29. Ps 123:2.
21 Jésus, étant parti de là, se retira dans le territoire de Tyr et de Sidon. 22Et voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, lui cria: Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon. 23Il ne lui répondit pas un mot, et ses disciples s’approchèrent, et lui dirent avec instance: Renvoie-la, car elle crie derrière nous. 24Il répondit: Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. 25Mais elle vint se prosterner devant lui, disant: Seigneur, secours-moi! 26Il répondit: Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. 27Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. 28Alors Jésus lui dit: Femme, ta foi est grande; qu’il te soit fait comme tu veux. Et, à l’heure même, sa fille fut guérie.
Jésus de retour vers la mer de Galilée. Nombreuses guérisons. Seconde multiplication des pains
V. 29-39: cf. (Mc 7:31-37; 8:1-10.) Mt 14:15-21.
29 Jésus quitta ces lieux, et vint près de la mer de Galilée. Étant monté sur la montagne, il s’y assit. 30Alors s’approcha de lui une grande foule, ayant avec elle des boiteux, des aveugles, des muets, des estropiés, et beaucoup d’autres malades. On les mit à ses pieds, et il les guérit; 31en sorte que la foule était dans l’admiration de voir que les muets parlaient, que les estropiés étaient guéris, que les boiteux marchaient, que les aveugles voyaient; et elle glorifiait le Dieu d’Israël.32Jésus, ayant appelé ses disciples, dit: Je suis ému de compassion pour cette foule; car voilà trois jours qu’ils sont près de moi, et ils n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin.33Les disciples lui dirent: Comment nous procurer dans ce lieu désert assez de pains pour rassasier une si grande foule? 34Jésus leur demanda: Combien avez-vous de pains? Sept, répondirent-ils, et quelques petits poissons. 35Alors il fit asseoir la foule par terre, 36prit les sept pains et les poissons, et, après avoir rendu grâces, il les rompit et les donna à ses disciples, qui les distribuèrent à la foule.37Tous mangèrent et furent rassasiés, et l’on emporta sept corbeilles pleines des morceaux qui restaient. 38Ceux qui avaient mangé étaient quatre mille hommes, sans les femmes et les enfants. 39Ensuite, il renvoya la foule, monta dans la barque, et se rendit dans la contrée de Magadan.
MARC 15
Jésus devant Pilate, gouverneur romain
V. 1-5: cf. (Mt 27:1, 2, 11-14. Lu 22:66-71; 23:1-4. Jn 18:28-38.)
1 Dès le matin, les principaux sacrificateurs tinrent conseil avec les anciens et les scribes, et tout le sanhédrin. Après avoir lié Jésus, ils l’emmenèrent, et le livrèrent à Pilate. 2Pilate l’interrogea: Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis. 3Les principaux sacrificateurs portaient contre lui plusieurs accusations. 4Pilate l’interrogea de nouveau: Ne réponds-tu rien? Vois de combien de choses ils t’accusent. 5Et Jésus ne fit plus aucune réponse, ce qui étonna Pilate.
Sentence de mort confirmée. Outrages des soldats
V. 6-20: cf. (Mt 27:15-31. Lu 23:13-25. Jn 18:39, 40; 19:1-16.)
6 A chaque fête, il relâchait un prisonnier, celui que demandait la foule. 7Il y avait en prison un nommé Barabbas avec ses complices, pour un meurtre qu’ils avaient commis dans une sédition. 8La foule, étant montée, se mit à demander ce qu’il avait coutume de leur accorder. 9Pilate leur répondit: Voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs? 10Car il savait que c’était par envie que les principaux sacrificateurs l’avaient livré. 11Mais les chefs des sacrificateurs excitèrent la foule, afin que Pilate leur relâchât plutôt Barabbas. 12Pilate, reprenant la parole, leur dit: Que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez le roi des Juifs?13Ils crièrent de nouveau: Crucifie-le! 14Pilate leur dit: Quel mal a-t-il fait? Et ils crièrent encore plus fort: Crucifie-le! 15Pilate, voulant satisfaire la foule, leur relâcha Barabbas; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié. 16Les soldats conduisirent Jésus dans l’intérieur de la cour, c’est-à-dire, dans le prétoire, et ils assemblèrent toute la cohorte. 17Ils le revêtirent de pourpre, et posèrent sur sa tête une couronne d’épines, qu’ils avaient tressée. 18Puis ils se mirent à le saluer: Salut, roi des Juifs! 19Et ils lui frappaient la tête avec un roseau, crachaient sur lui, et, fléchissant les genoux, ils se prosternaient devant lui.20Après s’être ainsi moqués de lui, ils lui ôtèrent la pourpre, lui remirent ses vêtements, et l’emmenèrent pour le crucifier.
Jésus crucifié
V. 21-28: cf. (Mt 27:32-38. Lu 23:26-34, 38. Jn 19:17-24.) Ga 3:13. Jn 3:14, 15.
21 Ils forcèrent à porter la croix de Jésus un passant qui revenait des champs, Simon de Cyrène, père d’Alexandre et de Rufus; 22et ils conduisirent Jésus au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne. 23Ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de myrrhe, mais il ne le prit pas. 24Ils le crucifièrent, et se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort pour savoir ce que chacun aurait. 25C’était la troisième heure, quand ils le crucifièrent. 26L’inscription indiquant le sujet de sa condamnation portait ces mots: Le roi des Juifs. 27Ils crucifièrent avec lui deux brigands, l’un à sa droite, et l’autre à sa gauche. 28Ainsi fut accompli ce que dit l’Écriture: Il a été mis au nombre des malfaiteurs.
V. 29-32: cf. (Mt 27:39-44. Lu 23:35-43. Jn 19:25-27.)
29 Les passants l’injuriaient, et secouaient la tête, en disant: Hé! toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours, 30sauve-toi toi-même, en descendant de la croix! 31Les principaux sacrificateurs aussi, avec les scribes, se moquaient entre eux, et disaient: Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui-même! 32Que le Christ, le roi d’Israël, descende maintenant de la croix, afin que nous voyions et que nous croyions! Ceux qui étaient crucifiés avec lui l’insultaient aussi.
V. 33-41: cf. (Mt 27:45-56. Lu 23:44-49. Jn 19:28-37.) (Ps 22. És 53:5, etc.) Jn 1:29; 10:11; 12:32, 33. Ro 5:6-8. 2 Co 5:14, 15, 21.
33 La sixième heure étant venue, il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu’à la neuvième heure. 34Et à la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte: Éloï, Éloï, lama sabachthani? ce qui signifie: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? 35Quelques-uns de ceux qui étaient là, l’ayant entendu, dirent: Voici, il appelle Élie. 36Et l’un d’eux courut remplir une éponge de vinaigre, et, l’ayant fixée à un roseau, il lui donna à boire, en disant: Laissez, voyons si Élie viendra le descendre. 37Mais Jésus, ayant poussé un grand cri, expira. 38Le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas. 39Le centenier, qui était en face de Jésus, voyant qu’il avait expiré de la sorte, dit: Assurément, cet homme était Fils de Dieu. 40Il y avait aussi des femmes qui regardaient de loin. Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques le mineur et de Joses, et Salomé,41qui le suivaient et le servaient lorsqu’il était en Galilée, et plusieurs autres qui étaient montées avec lui à Jérusalem.
Le corps de Jésus mis dans un sépulcre
V. 42-47: cf. (Mt 27:57-61. Lu 23:50-56. Jn 19:38-42.)
42 Le soir étant venu, comme c’était la préparation, c’est-à-dire, la veille du sabbat,43arriva Joseph d’Arimathée, conseiller de distinction, qui lui-même attendait aussi le royaume de Dieu. Il osa se rendre vers Pilate, pour demander le corps de Jésus.44Pilate s’étonna qu’il fût mort si tôt; fit venir le centenier et lui demanda s’il était mort depuis longtemps. 45S’en étant assuré par le centenier, il donna le corps à Joseph. 46Et Joseph, ayant acheté un linceul, descendit Jésus de la croix, l’enveloppa du linceul, et le déposa dans un sépulcre taillé dans le roc. Puis il roula une pierre à l’entrée du sépulcre. 47Marie de Magdala, et Marie, mère de Joses, regardaient où on le mettait.
ROMAINS 15
V. 1-7: cf. Ro 14:13-23. Ph 2:1-5.
1 Nous qui sommes forts, nous devons supporter les faiblesses de ceux qui ne le sont pas, et ne pas nous complaire en nous-mêmes. 2Que chacun de nous complaise au prochain pour ce qui est bien en vue de l’édification. 3Car Christ ne s’est point complu en lui-même, mais, selon qu’il est écrit:
Les outrages de ceux qui t’insultent sont tombés sur moi.
4 Or, tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Écritures, nous possédions l’espérance. 5Que le Dieu de la persévérance et de la consolation vous donne d’avoir les mêmes sentiments les uns envers les autres selon Jésus-Christ, 6afin que tous ensemble, d’une seule bouche, vous glorifiiez le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ. 7Accueillez-vous donc les uns les autres, comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu.
V. 8-13: cf. Ac 3:25, 26. Ép 2:11-19.
8Je dis, en effet, que Christ a été serviteur des circoncis, pour prouver la véracité de Dieu en confirmant les promesses faites aux pères, 9tandis que les païens glorifient Dieu à cause de sa miséricorde, selon qu’il est écrit:
C’est pourquoi je te louerai parmi les nations,
Et je chanterai à la gloire de ton nom.
10Il est dit encore:
Nations, réjouissez-vous avec son peuple!
11Et encore:
Louez le Seigneur, vous toutes les nations,
Célébrez-le, vous tous les peuples!
12Ésaïe dit aussi:
Il sortira d’Isaï un rejeton,
Qui se lèvera pour régner sur les nations;
Les nations espéreront en lui. 13Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit!
Réflexions de Paul sur son ministère, et projets de voyage
V. 14-21: cf. 1 Co 15:10. 2 Co 12:12; 10:13-18.
14Pour ce qui vous concerne, mes frères, je suis moi-même persuadé que vous êtes pleins de bonnes dispositions, remplis de toute connaissance, et capables de vous exhorter les uns les autres. 15Cependant, à certains égards, je vous ai écrit avec une sorte de hardiesse, comme pour réveiller vos souvenirs, à cause de la grâce que Dieu m’a faite 16d’être ministre de Jésus-Christ parmi les païens, m’acquittant du divin service de l’Évangile de Dieu, afin que les païens lui soient une offrande agréable, étant sanctifiée par l’Esprit-Saint. 17J’ai donc sujet de me glorifier en Jésus-Christ, pour ce qui regarde les choses de Dieu. 18Car je n’oserais mentionner aucune chose que Christ n’ait pas faite par moi pour amener les païens à l’obéissance, par la parole et par les actes, 19par la puissance des miracles et des prodiges, par la puissance de l’Esprit de Dieu, en sorte que, depuis Jérusalem et les pays voisins jusqu’en Illyrie, j’ai abondamment répandu l’Évangile de Christ. 20Et je me suis fait honneur d’annoncer l’Évangile là où Christ n’avait point été nommé, afin de ne pas bâtir sur le fondement d’autrui, selon qu’il est écrit:
21 Ceux à qui il n’avait point été annoncé verront,
Et ceux qui n’en avaient point entendu parler comprendront.
V. 22-33: cf. Ro 1:9-15. (2 Co 8 et 9.)
22C’est ce qui m’a souvent empêché d’aller vers vous. 23Mais maintenant, n’ayant plus rien qui me retienne dans ces contrées, et ayant depuis plusieurs années le désir d’aller vers vous, 24j’espère vous voir en passant, quand je me rendrai en Espagne, et y être accompagné par vous, après que j’aurai satisfait en partie mon désir de me trouver chez vous. 25Présentement je vais à Jérusalem, pour le service des saints. 26Car la Macédoine et l’Achaïe ont bien voulu s’imposer une contribution en faveur des pauvres parmi les saints de Jérusalem. 27Elles l’ont bien voulu, et elles le leur devaient; car si les païens ont eu part à leurs avantages spirituels, ils doivent aussi les assister dans les choses temporelles. 28Dès que j’aurai terminé cette affaire et que je leur aurai remis ces dons, je partirai pour l’Espagne et passerai chez vous. 29Je sais qu’en allant vers vous, c’est avec une pleine bénédiction de Christ que j’irai. 30Je vous exhorte, frères, par notre Seigneur Jésus-Christ et par l’amour de l’Esprit, à combattre avec moi, en adressant à Dieu des prières en ma faveur, 31afin que je sois délivré des incrédules de la Judée, et que les dons que je porte à Jérusalem soient agréés des saints, 32en sorte que j’arrive chez vous avec joie, si c’est la volonté de Dieu, et que je jouisse au milieu de vous de quelque repos. 33Que le Dieu de paix soit avec vous tous! Amen!
ACTES 15
Discussion dans l’Église d’Antioche relativement à l’observation des lois cérémonielles de Moïse par les païens qui embrassent le christianisme. — Conférence de Jérusalem
V. 1-12: cf. Ga 2:1-9. Ac 14:27.
1Quelques hommes, venus de la Judée, enseignaient les frères, en disant: Si vous n’êtes circoncis selon le rite de Moïse, vous ne pouvez être sauvés. 2Paul et Barnabas eurent avec eux un débat et une vive discussion; et les frères décidèrent que Paul et Barnabas, et quelques-uns des leurs, monteraient à Jérusalem vers les apôtres et les anciens, pour traiter cette question. 3Après avoir été accompagnés par l’Église, ils poursuivirent leur route à travers la Phénicie et la Samarie, racontant la conversion des païens, et ils causèrent une grande joie à tous les frères. 4Arrivés à Jérusalem, ils furent reçus par l’Église, les apôtres et les anciens, et ils racontèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux. 5Alors quelques-uns du parti des pharisiens, qui avaient cru, se levèrent, en disant qu’il fallait circoncire les païens et exiger l’observation de la loi de Moïse. 6Les apôtres et les anciens se réunirent pour examiner cette affaire. 7Une grande discussion s’étant engagée, Pierre se leva, et leur dit: Hommes frères, vous savez que dès longtemps Dieu a fait un choix parmi vous, afin que, par ma bouche, les païens entendissent la parole de l’Évangile et qu’ils crussent. 8Et Dieu, qui connaît les cœurs, leur a rendu témoignage, en leur donnant le Saint-Esprit comme à nous; 9il n’a fait aucune différence entre nous et eux, ayant purifié leurs cœurs par la foi. 10Maintenant donc, pourquoi tentez-vous Dieu, en mettant sur le cou des disciples un joug que ni nos pères ni nous n’avons pu porter? 11Mais c’est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, de la même manière qu’eux. 12Toute l’assemblée garda le silence, et l’on écouta Barnabas et Paul, qui racontèrent tous les miracles et les prodiges que Dieu avait faits par eux au milieu des païens.
V. 13-29: cf. Ro 15:8-12. (Col 2:11-17. Ga 5:1-6.) És 8:20. Ac 21:25.
13Lorsqu’ils eurent cessé de parler, Jacques prit la parole, et dit: Hommes frères, écoutez-moi! 14Simon a raconté comment Dieu a d’abord jeté les regards sur les nations pour choisir du milieu d’elles un peuple qui portât son nom. 15Et avec cela s’accordent les paroles des prophètes, selon qu’il est écrit:
16 Après cela, je reviendrai, et je relèverai de sa chute la tente de David,
J’en réparerai les ruines, et je la redresserai,
17Afin que le reste des hommes cherche le Seigneur,
Ainsi que toutes les nations sur lesquelles mon nom est invoqué,
Dit le Seigneur, qui fait ces choses,
18Et à qui elles sont connues de toute éternité.
19C’est pourquoi je suis d’avis qu’on ne crée pas des difficultés à ceux des païens qui se convertissent à Dieu, 20mais qu’on leur écrive de s’abstenir des souillures des idoles, de l’impudicité, des animaux étouffés et du sang. 21Car, depuis bien des générations, Moïse a dans chaque ville des gens qui le prêchent, puisqu’on le lit tous les jours de sabbat dans les synagogues. 22Alors il parut bon aux apôtres et aux anciens, et à toute l’Église, de choisir parmi eux et d’envoyer à Antioche, avec Paul et Barnabas, Jude appelé Barsabas et Silas, hommes considérés entre les frères. 23Ils les chargèrent d’une lettre ainsi conçue: Les apôtres, les anciens, et les frères, aux frères d’entre les païens, qui sont à Antioche, en Syrie, et en Cilicie, salut! 24Ayant appris que quelques hommes partis de chez nous, et auxquels nous n’avions donné aucun ordre, vous ont troublés par leurs discours et ont ébranlé vos âmes, 25nous avons jugé à propos, après nous être réunis tous ensemble, de choisir des délégués et de vous les envoyer avec nos bien-aimés Barnabas et Paul,26ces hommes qui ont exposé leur vie pour le nom de notre Seigneur Jésus-Christ.27Nous avons donc envoyé Jude et Silas, qui vous annonceront de leur bouche les mêmes choses. 28Car il a paru bon au Saint-Esprit et à nous de ne vous imposer d’autre charge que ce qui est nécessaire, 29savoir, de vous abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l’impudicité, choses contre lesquelles vous vous trouverez bien de vous tenir en garde. Adieu.
V. 30-35: cf. Ép 2:17-19. Ga 2:11-21. 1 Pi 4:10, 11.
30Eux donc, ayant pris congé de l’Église, allèrent à Antioche, où ils remirent la lettre à la multitude assemblée. 31Après l’avoir lue, les frères furent réjouis de l’encouragement qu’elle leur apportait. 32Jude et Silas, qui étaient eux-mêmes prophètes, les exhortèrent et les fortifièrent par plusieurs discours. 33Au bout de quelque temps, les frères les laissèrent en paix retourner vers ceux qui les avaient envoyés. 34Toutefois Silas trouva bon de rester. 35Paul et Barnabas demeurèrent à Antioche, enseignant et annonçant, avec plusieurs autres, la bonne nouvelle de la parole du Seigneur.
Nouveau voyage missionnaire de Paul, accompagné de Silas. Visite aux Églises d’Asie
V. 36-41: cf. 2 Co 11:28. Ro 15:29. Ja 3:18. Hé 13:18.
36Quelques jours s’écoulèrent, après lesquels Paul dit à Barnabas: Retournons visiter les frères dans toutes les villes où nous avons annoncé la parole du Seigneur, pour voir en quel état ils sont. 37Barnabas voulait emmener aussi Jean, surnommé Marc; 38mais Paul jugea plus convenable de ne pas prendre avec eux celui qui les avait quittés depuis la Pamphylie, et qui ne les avait point accompagnés dans leur œuvre. 39Ce dissentiment fut assez vif pour être cause qu’ils se séparèrent l’un de l’autre. Et Barnabas, prenant Marc avec lui, s’embarqua pour l’île de Chypre. 40Paul fit choix de Silas, et partit, recommandé par les frères à la grâce du Seigneur. 41Il parcourut la Syrie et la Cilicie, fortifiant les Églises.
.

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/