JOUR 15

29/08/2015 17:11

La lecture du jour

 

 
GENESE 27
 
 
Jacob béni par son père Isaac
V. 1-40: cf. Ge 25:21-34. (Hé 11:20; 12:16, 17. Ge 48:14, 17-20.)
1Isaac devenait vieux, et ses yeux s’étaient affaiblis au point qu’il ne voyait plus. Alors il appela Ésaü, son fils aîné, et lui dit: Mon fils! Et il lui répondit: Me voici! 2Isaac dit: Voici donc, je suis vieux, je ne connais pas le jour de ma mort. 3Maintenant donc, je te prie, prends tes armes, ton carquois et ton arc, va dans les champs, et chasse-moi du gibier. 4Fais-moi un mets comme j’aime, et apporte-le-moi à manger, afin que mon âme te bénisse avant que je meure.5Rebecca écouta ce qu’Isaac disait à Ésaü, son fils. Et Ésaü s’en alla dans les champs, pour chasser du gibier et pour le rapporter. 6Puis Rebecca dit à Jacob, son fils: Voici, j’ai entendu ton père qui parlait ainsi à Ésaü, ton frère:7Apporte-moi du gibier et fais-moi un mets que je mangerai; et je te bénirai devant l’Éternel avant ma mort.8Maintenant, mon fils, écoute ma voix à l’égard de ce que je te commande. 9Va me prendre au troupeau deux bons chevreaux; j’en ferai pour ton père un mets comme il aime;10et tu le porteras à manger à ton père, afin qu’il te bénisse avant sa mort. 11Jacob répondit à sa mère: Voici, Ésaü, mon frère, est velu, et je n’ai point de poil. 12Peut-être mon père me touchera-t-il, et je passerai à ses yeux pour un menteur, et je ferai venir sur moi la malédiction, et non la bénédiction. 13Sa mère lui dit: Que cette malédiction, mon fils, retombe sur moi! Écoute seulement ma voix, et va me les prendre. 14Jacob alla les prendre, et les apporta à sa mère, qui fit un mets comme son père aimait. 15Ensuite, Rebecca prit les vêtements d’Ésaü, son fils aîné, les plus beaux qui se trouvaient à la maison, et elle les fit mettre à Jacob, son fils cadet. 16Elle couvrit ses mains de la peau des chevreaux, et son cou qui était sans poil. 17Et elle plaça dans la main de Jacob, son fils, le mets et le pain qu’elle avait préparés. 18Il vint vers son père, et dit: Mon père! Et Isaac dit: Me voici! Qui es-tu, mon fils? 19Jacob répondit à son père: Je suis Ésaü, ton fils aîné; j’ai fait ce que tu m’as dit. Lève-toi, je te prie, assieds-toi, et mange de mon gibier, afin que ton âme me bénisse. 20Isaac dit à son fils: Eh quoi! Tu en as déjà trouvé, mon fils! Et Jacob répondit: C’est que l’Éternel, ton Dieu, l’a fait venir devant moi. 21Isaac dit à Jacob: Approche donc, et que je te touche, mon fils, pour savoir si tu es mon fils Ésaü, ou non.22Jacob s’approcha d’Isaac, son père, qui le toucha, et dit: La voix est la voix de Jacob, mais les mains sont les mains d’Ésaü. 23Il ne le reconnut pas, parce que ses mains étaient velues, comme les mains d’Ésaü, son frère; et il le bénit. 24Il dit: C’est toi qui es mon fils Ésaü? Et Jacob répondit: C’est moi. 25Isaac dit: Sers-moi, et que je mange du gibier de mon fils, afin que mon âme te bénisse. Jacob le servit, et il mangea; il lui apporta aussi du vin, et il but.26Alors Isaac, son père, lui dit: Approche donc, et baise-moi, mon fils. 27Jacob s’approcha, et le baisa. Isaac sentit l’odeur de ses vêtements; puis il le bénit, et dit:
Voici, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que l’Éternel a béni.
28 Que Dieu te donne de la rosée du ciel
Et de la graisse de la terre,
Du blé et du vin en abondance!
29Que des peuples te soient soumis,
Et que des nations se prosternent devant toi!
Sois le maître de tes frères,
Et que les fils de ta mère se prosternent devant toi!
Maudit soit quiconque te maudira,
Et béni soit quiconque te bénira.
30Isaac avait fini de bénir Jacob, et Jacob avait à peine quitté son père Isaac, qu’Ésaü, son frère, revint de la chasse. 31Il fit aussi un mets, qu’il porta à son père; et il dit à son père: Que mon père se lève et mange du gibier de son fils, afin que ton âme me bénisse! 32Isaac, son père, lui dit: Qui es-tu? Et il répondit: Je suis ton fils aîné, Ésaü.33Isaac fut saisi d’une grande, d’une violente émotion, et il dit: Qui est donc celui qui a chassé du gibier, et me l’a apporté? J’ai mangé de tout avant que tu vinsses, et je l’ai béni. Aussi sera-t-il béni. 34Lorsque Ésaü entendit les paroles de son père, il poussa de forts cris, pleins d’amertume, et il dit à son père: Bénis-moi aussi, mon père!35Isaac dit: Ton frère est venu avec ruse, et il a enlevé ta bénédiction. 36Ésaü dit: Est-ce parce qu’on l’a appelé du nom de Jacob qu’il m’a supplanté deux fois? Il a enlevé mon droit d’aînesse, et voici maintenant qu’il vient d’enlever ma bénédiction. Et il dit: N’as-tu point réservé de bénédiction pour moi? 37Isaac répondit, et dit à Ésaü: Voici, je l’ai établi ton maître, et je lui ai donné tous ses frères pour serviteurs, je l’ai pourvu de blé et de vin: que puis-je donc faire pour toi, mon fils? 38Ésaü dit à son père: N’as-tu que cette seule bénédiction, mon père? Bénis-moi aussi, mon père! Et Ésaü éleva la voix, et pleura. 39Isaac, son père, répondit, et lui dit:
Voici!
Ta demeure sera privée de la graisse de la terre
Et de la rosée du ciel, d’en haut.
40Tu vivras de ton épée,
Et tu seras asservi à ton frère;
Mais en errant librement çà et là,
Tu briseras son joug de dessus ton cou.
V. 41-46: cf. 1 Jn 3:15. Pr 18:19. Ge 28:1-10.
41Ésaü conçut de la haine contre Jacob, à cause de la bénédiction dont son père l’avait béni; et Ésaü disait en son cœur: Les jours du deuil de mon père vont approcher, et je tuerai Jacob, mon frère. 42On rapporta à Rebecca les paroles d’Ésaü, son fils aîné. Elle fit alors appeler Jacob, son fils cadet, et elle lui dit: Voici, Ésaü, ton frère, veut tirer vengeance de toi, en te tuant. 43Maintenant, mon fils, écoute ma voix! Lève-toi, fuis chez Laban, mon frère, à Charan; 44et reste auprès de lui quelque temps, jusqu’à ce que la fureur de ton frère s’apaise, 45jusqu’à ce que la colère de ton frère se détourne de toi, et qu’il oublie ce que tu lui as fait. Alors je te ferai revenir. Pourquoi serais-je privée de vous deux en un même jour? 46Rebecca dit à Isaac: Je suis dégoûtée de la vie, à cause des filles de Heth. Si Jacob prend une femme, comme celles-ci, parmi les filles de Heth, parmi les filles du pays, à quoi me sert la vie?
PSAUMES 32
2 S 12:13. (Ps 6; 51; 130.) Ro 4:6-8. És 55:6-9.
1De David. Cantique.
 
Heureux celui à qui la transgression est remise,
A qui le péché est pardonné!
2Heureux l’homme à qui l’Éternel n’impute pas d’iniquité,
Et dans l’esprit duquel il n’y a point de fraude!
3Tant que je me suis tu, mes os se consumaient,
Je gémissais toute la journée;
4Car nuit et jour ta main s’appesantissait sur moi,
Ma vigueur n’était plus que sécheresse, comme celle de l’été.— Pause.
5Je t’ai fait connaître mon péché, je n’ai pas caché mon iniquité;
J’ai dit: J’avouerai mes transgressions à l’Éternel!
Et tu as effacé la peine de mon péché.— Pause.
6Qu’ainsi tout homme pieux te prie au temps convenable!
Si de grandes eaux débordent, elles ne l’atteindront nullement.
7 Tu es un asile pour moi, tu me garantis de la détresse,
Tu m’entoures de chants de délivrance.— Pause.
8Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre;
Je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi.
9Ne soyez pas comme un cheval ou un mulet sans intelligence;
On les bride avec un frein et un mors, dont on les pare,
Afin qu’ils ne s’approchent point de toi.
10Beaucoup de douleurs sont la part du méchant,
Mais celui qui se confie en l’Éternel est environné de sa grâce.
11Justes, réjouissez-vous en l’Éternel et soyez dans l’allégresse!
Poussez des cris de joie, vous tous qui êtes droits de cœur!
 
MATTHIEU 17
Jésus sur une haute montagne: la transfiguration
V. 1-13: cf. (Mc 9:2-13. Lu 9:28-36. 2 Pi 1:16-18.) Ap 1:13-18.
1 Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques, et Jean, son frère, et il les conduisit à l’écart sur une haute montagne. 2Il fut transfiguré devant eux; son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. 3Et voici, Moïse et Élie leur apparurent, s’entretenant avec lui. 4Pierre, prenant la parole, dit à Jésus: Seigneur, il est bon que nous soyons ici; si tu le veux, je dresserai ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. 5Comme il parlait encore, une nuée lumineuse les couvrit. Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection: écoutez-le!6Lorsqu’ils entendirent cette voix, les disciples tombèrent sur leur face, et furent saisis d’une grande frayeur. 7Mais Jésus, s’approchant, les toucha, et dit: Levez-vous, n’ayez pas peur! 8Ils levèrent les yeux, et ne virent que Jésus seul. 9Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur donna cet ordre: Ne parlez à personne de cette vision, jusqu’à ce que le Fils de l’homme soit ressuscité des morts.10Les disciples lui firent cette question: Pourquoi donc les scribes disent-ils qu’Élie doit venir premièrement? 11Il répondit: Il est vrai qu’Élie doit venir, et rétablir toutes choses.
12 Mais je vous dis qu’Élie est déjà venu, qu’ils ne l’ont pas reconnu, et qu’ils l’ont traité comme ils ont voulu. De même le Fils de l’homme souffrira de leur part. 13Les disciples comprirent alors qu’il leur parlait de Jean-Baptiste.
Guérison d’un lunatique
V. 14-21: cf. (Mc 9:14-29. Lu 9:37-43.)
14 Lorsqu’ils furent arrivés près de la foule, un homme vint se jeter à genoux devant Jésus, et dit: 15Seigneur, aie pitié de mon fils, qui est lunatique, et qui souffre cruellement; il tombe souvent dans le feu, et souvent dans l’eau. 16Je l’ai amené à tes disciples, et ils n’ont pas pu le guérir.
17 Race incrédule et perverse, répondit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous? Jusques à quand vous supporterai-je? Amenez-le-moi ici. 18Jésus parla sévèrement au démon, qui sortit de lui, et l’enfant fut guéri à l’heure même. 19Alors les disciples s’approchèrent de Jésus, et lui dirent en particulier: Pourquoi n’avons-nous pu chasser ce démon?
20 C’est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne: Transporte-toi d’ici là, et elle se transporterait; rien ne vous serait impossible.21Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne.
Jésus annonce sa mort et sa résurrection
V. 22-23: cf. (Mc 9:30-32. Lu 9:43-45.)
22 Pendant qu’ils parcouraient la Galilée, Jésus leur dit: Le Fils de l’homme doit être livré entre les mains des hommes;
23 ils le feront mourir, et le troisième jour il ressuscitera.Ils furent profondément attristés.
Jésus de retour à Capernaüm. Il paie le tribut
V. 24-27: cf. 1 Co 10:32, 33; 11:1.
24Lorsqu’ils arrivèrent à Capernaüm, ceux qui percevaient les deux drachmes s’adressèrent à Pierre, et lui dirent: Votre maître ne paie-t-il pas les deux drachmes? 25Oui, dit-il. Et quand il fut entré dans la maison, Jésus le prévint, et dit: Que t’en semble, Simon? Les rois de la terre, de qui perçoivent-ils des tributs ou des impôts? De leurs fils, ou des étrangers? 26Il lui dit: Des étrangers. Et Jésus lui répondit: Les fils en sont donc exempts.
27 Mais, pour ne pas les scandaliser, va à la mer, jette l’hameçon, et tire le premier poisson qui viendra; ouvre-lui la bouche, et tu trouveras un statère. Prends-le, et donne-le-leur pour moi et pour toi.
 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/