JOUR 2

16/08/2015 12:02

La lecture du jour

 
GENESE 3
 
Le Seigneur Dieu chasse Adam et Ève du jardin
1Parmi les bêtes sauvages que le Seigneur Dieu a faites, le serpent est le plus rusé. Il demande à la femme : « Est-ce que Dieu vous a vraiment dit : “Ne mangez aucun fruit du jardin” ? » 2La femme répond au serpent : « Nous pouvons manger les fruits du jardin. 3Mais pour l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : “Ne mangez pas ses fruits et n’y touchez pas ! Sinon, vous mourrez.” » 4Le serpent répond à la femme : « Pas du tout ! Vous ne mourrez pas ! 5Mais Dieu le sait bien : le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront. Vous serez comme des dieux, vous pourrez savoir ce qui est bien ou mal. »
6La femme se dit : les fruits de cet arbre sont beaux, ils doivent être bons. Ils donnent envie d’en manger pour savoir plus de choses. Elle prend un fruit de cet arbre et le mange. Elle en donne à son mari qui est avec elle, et il en mange aussi. 7Alors leurs yeux s’ouvrent. Maintenant, ils voient qu’ils sont nus. Ils attachent ensemble des feuilles d’arbre, et cela leur sert de pagne.
8Le soir, un vent léger se met à souffler. Le SeigneurDieu se promène dans le jardin. L’homme et la femme l’entendent et ils se cachent devant lui, parmi les arbres du jardin. 9Le Seigneur Dieu appelle l’homme. Il lui demande : « Où es-tu ? » 10L’homme répond : « Je t’ai entendu dans le jardin. J’ai eu peur parce que je suis nu. Alors, je me suis caché. » 11Le Seigneur Dieu lui demande : « Qui t’a appris que tu étais nu ? Est-ce que tu as mangé le fruit que je t’avais interdit de manger ? » 12L’homme répond : « La femme que tu m’as donnée, c’est elle qui m’a donné ce fruit, et j’en ai mangé. »
13Le Seigneur Dieu dit à la femme : « Qu’est-ce que tu as fait là ? » La femme répond : « Le serpent m’a trompée, et j’ai mangé du fruit. »
14Alors le Seigneur Dieu dit au serpent :
« Puisque tu as fait cela, je te maudis :
parmi tous les animaux,
tu avanceras sur ton ventre
et tu mangeras de la poussière
tous les jours de ta vie.
15Voici ce que je décide :
la femme et toi,
vous deviendrez des ennemis.
Ceux qui naîtront d’elle et ceux qui naîtront de toi
deviendront des ennemis.
Ceux qui naîtront d’elle t’écraseront à la tête,
et toi, tu les blesseras au talon. »
16Ensuite, le Seigneur dit à la femme :
« Je rendrai tes grossesses pénibles,
et c’est dans la souffrance
que tu mettras des enfants au monde.
Tu seras attirée par ton mari,
mais il sera ton maître. »
17Puis le Seigneur dit à l’homme : « Tu as écouté ta femme et tu as mangé le fruit que je t’avais interdit de manger.
À cause de toi je maudis le sol.
Tu devras te fatiguer
tous les jours de ta vie
pour tirer ta nourriture de la terre.
18Le sol produira pour toi
des plantes épineuses de toutes sortes.
Tu devras manger
ce qui pousse dans les champs.
19Tu gagneras ta nourriture
en transpirant beaucoup,
jusqu’à ta mort.
À ce moment-là,
tu retourneras dans la terre
d’où tu viens.
Oui, tu es fait de poussière
et tu retourneras à la poussière. »
20L’homme, Adam, donne à sa femme le nom d’Ève, c’est-à-dire « la Vivante ». En effet, elle est la mère de tous les vivants. 21Le Seigneur Dieu fait des vêtements en peau d’animal pour l’homme et la femme, et il les habille de cette façon. 22Le Seigneur Dieu se dit : « Eh bien, l’homme est devenu comme un dieu : il connaît ce qui est bien ou mal. Maintenant, il ne faut pas qu’il prenne aussi les fruits de l’arbre de la vie. S’il en mangeait, il vivrait pour toujours. »23Alors le Seigneur Dieu chasse l’homme du jardin d’Éden et il l’envoie cultiver la terre qui a servi à le faire. 24Après que le Seigneur a chassé l’homme, il place des chérubins à l’est du jardin d’Éden. Avec une épée de feu qui tourne dans tous les sens, les chérubins gardent l’entrée du chemin qui conduit à l’arbre de la vie.
GENESE 4
Caïn tue Abel
1L’homme s’unit à Ève, sa femme. Elle devient enceinte et elle met au monde Caïn. Puis elle dit : « Avec l’aide duSeigneur, j’ai donné la vie à un petit d’homme ! » 2Elle met aussi au monde Abel, le frère de Caïn.
Abel devient berger, et Caïn cultive la terre. 3À la fin de l’année, Caïn apporte quelques récoltes du champ. Il les offre au Seigneur4De son côté, Abel apporte les premiers agneaux de son troupeau. Et il offre au Seigneur les meilleurs morceaux. Le Seigneur reçoit avec plaisir Abel et son offrande. 5Mais il ne reçoit pas Caïn, ni son offrande. C’est pourquoi Caïn est très en colère. Son visage devient sombre de tristesse. 6Le Seigneur dit à Caïn : « Tu es en colère et ton visage est triste. Pourquoi ? 7Si tu agis bien, tu peux te remettre debout. Si tu n’agis pas bien, le péché est comme un animal couché à ta porte. Il t’attend en cachette, prêt à t’attraper. Mais toi, sois plus fort que lui. »
8Caïn dit à son frère Abel : « Sortons ! » Dehors, dans les champs, Caïn se jette sur son frère Abel et il le tue.
9Alors le Seigneur dit à Caïn : « Où est ton frère Abel ? » Caïn répond : « Je ne sais pas. Est-ce que je suis le gardien de mon frère ? » 10Le Seigneur continue : « Qu’est-ce que tu as fait là ? J’entends la voix du sang de ton frère. Dans le sol, elle crie vers moi pour demander vengeance. 11Le sol s’est ouvert pour recevoir le sang de ton frère que tu as tué. Eh bien, maintenant, ce sol te maudit. 12Quand tu le cultiveras, il ne te donnera plus ses richesses. Tu iras toujours d’un endroit à un autre, et tu ne pourras jamais t’arrêter sur la terre. » 13Caïn dit au Seigneur : « Ma punition est trop lourde à porter. 14Aujourd’hui, tu me chasses de la bonne terre. Je vais être obligé de me cacher loin de toi. J’irai toujours d’un endroit à un autre, et je ne pourrai jamais m’arrêter sur la terre. Et celui qui me trouvera pourra me tuer. » 15Le Seigneur répond à Caïn : « Mais non ! Si quelqu’un te tue, il faudra tuer sept personnes, pour que tu sois vengé. »
Et le Seigneur met une marque sur Caïn. Alors celui qui le rencontrera ne pourra pas le tuer. 16Caïn part loin duSeigneur. Il va habiter au pays de Nod, à l’est d’Éden.
La famille de Caïn
17Caïn s’unit à sa femme. Elle devient enceinte et elle met au monde Hénok. Caïn se met à construire une ville. Il donne à cette ville le nom de son fils Hénok. 18Hénok a un fils : Irad. Irad a un fils : Mehouyaël. Mehouyaël a un fils : Lémek.
19Lémek prend deux femmes : la première s’appelle Ada, la deuxième s’appelle Silla. 20Ada met au monde Yabal. C’est l’ancêtre de ceux qui habitent sous des tentes et élèvent des troupeaux. 21Son frère s’appelle Youbal. C’est l’ancêtre de tous ceux qui jouent de la cithare et de la flûte. 22Silla met au monde Toubal-Caïn. C’est le forgeron qui fabrique tous les outils en bronze et en fer. La sœur de Toubal-Caïn, c’est Naama.
23Lémek dit à ses femmes :
« Ada et Silla, écoutez-moi !
Mes chères femmes,
faites attention à ce que je vais dire.
Si on me frappe, je tue un homme.
Si on me blesse, je tue un enfant.
24Pour venger Caïn, il faut tuer sept personnes.
Pour me venger, il faudra en tuer 77. »
25Adam s’unit encore à sa femme. Ève met au monde un fils. Elle l’appelle Seth, et elle dit : « Caïn a tué Abel, mais Dieu m’a donné un autre fils à sa place. »
26Seth à son tour a un fils. Il l’appelle Énos. À ce moment-là, les gens commencent à prier Dieu en l’appelantSeigneur.
 
PSAUMES 3
 
Seigneur, j’ai beaucoup d’ennemis
1Psaume de David. Quand il fuyait devant son fils Absalom.
2 Seigneur, j’ai beaucoup d’ennemis,
beaucoup se lèvent contre moi.
3Beaucoup disent de moi :
« Dieu ne le sauvera pas ! »
4Mais toi, Seigneur, tu me protèges comme un bouclier,
tu sauves mon honneur, tu relèves ma tête.
 
5À pleine voix, je crie vers le Seigneur,
il me répond de sa montagne sainte.
6Et moi, je me couche et je dors.
À mon réveil, le Seigneur vient m’aider.
7Je n’ai pas peur de cette foule de gens
qui m’entourent de tous côtés.
 
8 Seigneur, lève-toi,
mon Dieu, sauve-moi !
Oui, tu as frappé tous mes ennemis à la mâchoire,
tu as cassé les dents des gens mauvais.
9 Seigneur, c’est toi qui sauves !
Envoie ta bénédiction sur ton peuple !
 
PSAUMES 4
 
Toi seul, Seigneur, tu me fais vivre en sécurité
1Psaume de David, pris dans le livre du chef de chorale. Avec instruments à cordes.
2Réponds-moi quand je t’appelle,
ô Dieu, toi qui me fais justice.
Quand j’étais écrasé, tu m’as remis debout.
Je t’en prie, écoute ma prière.
 
3Vous, les hommes, vous attaquez mon honneur,
vous aimez ce qui ne vaut rien, vous courez derrière les mensonges.
Pour combien de temps encore ?
4Apprenez ceci : le Seigneur honore son ami fidèle,
le Seigneur m’écoute quand je l’appelle.
5Si vous êtes en colère, ne commettez pas de péché.
Réfléchissez pendant la nuit et gardez le silence.
6Offrez les sacrifices demandés
et faites confiance au Seigneur.
 
7Beaucoup se plaignent en disant : « Qui nous fera voir le bonheur ?
Seigneur, fais briller sur nous la lumière de ton visage ! »
8Au moment des récoltes, les gens sont heureux :
leurs greniers débordent, le vin nouveau coule en abondance.
Mais toi, tu mets en mon cœur plus de joie encore.
9En paix, je me couche et aussitôt je dors,
car toi seul, Seigneur, tu me fais vivre en sécurité.
 
PSAUMES 5
 
Seigneur, tu es juste, guide-moi !
1Psaume de David, pris dans le livre du chef de chorale. Avec des flûtes.
2 Seigneur, écoute ce que je dis,
comprends ma plainte.
3Mon Dieu et mon Roi, sois attentif quand je fais appel à toi.
Seigneur, c’est toi que je prie.
4Le matin, tu entends ma voix,
le matin, je me prépare pour toi et j’attends.
 
5Toi, tu n’es pas un dieu qui aime le mal,
l’homme méchant n’est pas reçu chez toi.
6Non, les orgueilleux ne peuvent pas se présenter devant toi.
Tu as horreur de tous ceux qui font du mal,
7tu fais mourir les menteurs.
Seigneur, tu détestes l’assassin et le voleur.
 
8Mais moi, grâce à ton amour,
je peux entrer dans ta maison.
Avec grand respect,
je me mets à genoux en direction de ton temple saint.
9 Seigneur, tu es juste,
guide-moi, à cause de ceux qui me surveillent en cachette.
Enlève les obstacles sur le chemin que tu m’indiques.
10Non, on ne peut pas faire confiance à ces gens-là :
leur cœur est plein de crimes,
leurs paroles détruisent les gens, avec leur langue, ils trompent les autres.
11Ô Dieu, montre qu’ils sont coupables !
Que leurs projets les fassent tomber !
Ils ont fait beaucoup de mal, chasse-les,
car ils se sont révoltés contre toi.
 
12Mais tous ceux qui se réfugient en toi seront dans la joie.
Leur joie ne finira pas, car tu les protégeras.
Ils danseront de joie, ceux qui aiment ton nom.
13Oui, toi, Seigneur, tu bénis ceux qui t’obéissent,
ta bonté les entoure comme un bouclier.
 
MATTHIEU 3
 
Prédication de Jean-Baptiste
V. 1-12: cf. (Mc 1:2-8. Lu 3:1-18.) Ac 19:4.
1En ce temps-là parut Jean-Baptiste, prêchant dans le désert de Judée. 2Il disait: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. 3Jean est celui qui avait été annoncé par Ésaïe, le prophète, lorsqu’il dit:
C’est ici la voix de celui qui crie dans le désert:
Préparez le chemin du Seigneur,
Aplanissez ses sentiers.
4Jean avait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins. Il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. 5Les habitants de Jérusalem, de toute la Judée et de tout le pays des environs du Jourdain, se rendaient auprès de lui; 6et, confessant leurs péchés, ils se faisaient baptiser par lui dans le fleuve du Jourdain. 7Mais, voyant venir à son baptême beaucoup de pharisiens et de sadducéens, il leur dit: Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir? 8Produisez donc du fruit digne de la repentance, 9et ne prétendez pas dire en vous-mêmes: Nous avons Abraham pour père! Car je vous déclare que de ces pierres-ci Dieu peut susciter des enfants à Abraham. 10Déjà la cognée est mise à la racine des arbres: tout arbre donc qui ne produit pas de bons fruits sera coupé et jeté au feu. 11Moi, je vous baptise d’eau, pour vous amener à la repentance; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu.12Il a son van à la main; il nettoiera son aire, et il amassera son blé dans le grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s’éteint point.
Baptême de Jésus-Christ
V. 13-17: cf. (Mc 1:9-11. Lu 3:21, 22.) Jn 1:32-34. Ac 10:38.
13 Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. 14Mais Jean s’y opposait, en disant: C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et tu viens à moi! 15Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. 16Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. 17Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.
 
MATTHIEU 4
 
Tentation de Jésus-Christ
V. 1-11: cf. (Mc 1:12, 13. Lu 4:1-13.) Ge 3:1-6. (Ps 27:2. Hé 4:15.)
1Alors Jésus fut emmené par l’Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable. 2Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. 3Le tentateur, s’étant approché, lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. 4Jésus répondit: Il est écrit:
L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.
5Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du temple, 6et lui dit: Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas; car il est écrit:
Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet;
Et ils te porteront sur les mains,
De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.
7Jésus lui dit: Il est aussi écrit:
Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.
8Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, 9et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores. 10Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit:
Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.
11Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servaient.
Jésus à Capernaüm
V. 12-16: cf. (Mc 1:14, 15. Lu 4:14, 15.) És 8:23; 9:1.
12Jésus, ayant appris que Jean avait été livré, se retira dans la Galilée. 13Il quitta Nazareth, et vint demeurer à Capernaüm, située près de la mer, dans le territoire de Zabulon et de Nephthali, 14afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par Ésaïe, le prophète:
15 Le peuple de Zabulon et de Nephthali,
De la contrée voisine de la mer, du pays au delà du Jourdain,
Et de la Galilée des Gentils,
16Ce peuple, assis dans les ténèbres,
A vu une grande lumière;
Et sur ceux qui étaient assis dans la région et l’ombre de la mort
La lumière s’est levée.
Commencement du ministère de Jésus. Vocation de quatre disciples
V. 17-22: cf. (Mc 1:16-20. Lu 5:1-11.) 1 R 19:19-21.
17Dès ce moment Jésus commença à prêcher, et à dire:Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.18Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et André, son frère, qui jetaient un filet dans la mer; car ils étaient pêcheurs. 19Il leur dit: Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes.20Aussitôt, ils laissèrent les filets, et le suivirent. 21De là étant allé plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, qui étaient dans une barque avec Zébédée, leur père, et qui réparaient leurs filets. 22Il les appela, et aussitôt ils laissèrent la barque et leur père, et le suivirent.
V. 23-25: cf. Mt 9:35; 8:16, 17. Mc 1:32-39. Lu 4:43, 44; 6:17-20.
23Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple.24Sa renommée se répandit dans toute la Syrie, et on lui amenait tous ceux qui souffraient de maladies et de douleurs de divers genres, des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques; et il les guérissait. 25Une grande foule le suivit, de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et d’au delà du Jourdain.

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/