JOUR 20

03/09/2015 14:19

La lecture du jour

 

GENESE 34
 
 
Dina et les Sichémites
V. 1-31: cf. 1 Co 15:33. De 22:28, 29. Pr 26:24-26. Ge 49:5-7.
1 Dina, la fille que Léa avait enfantée à Jacob, sortit pour voir les filles du pays. 2Elle fut aperçue de Sichem, fils de Hamor, prince du pays. Il l’enleva, coucha avec elle, et la déshonora. 3Son cœur s’attacha à Dina, fille de Jacob; il aima la jeune fille, et sut parler à son cœur. 4Et Sichem dit à Hamor, son père: Donne-moi cette jeune fille pour femme.5Jacob apprit qu’il avait déshonoré Dina, sa fille; et, comme ses fils étaient aux champs avec son troupeau, Jacob garda le silence jusqu’à leur retour. 6Hamor, père de Sichem, se rendit auprès de Jacob pour lui parler. 7Et les fils de Jacob revenaient des champs, lorsqu’ils apprirent la chose; ces hommes furent irrités et se mirent dans une grande colère, parce que Sichem avait commis une infamie en Israël, en couchant avec la fille de Jacob, ce qui n’aurait pas dû se faire. 8Hamor leur adressa ainsi la parole: Le cœur de Sichem, mon fils, s’est attaché à votre fille; donnez-la-lui pour femme, je vous prie. 9Alliez-vous avec nous; vous nous donnerez vos filles, et vous prendrez pour vous les nôtres. 10Vous habiterez avec nous, et le pays sera à votre disposition; restez, pour y trafiquer et y acquérir des propriétés. 11Sichem dit au père et aux frères de Dina: Que je trouve grâce à vos yeux, et je donnerai ce que vous me direz. 12Exigez de moi une forte dot et beaucoup de présents, et je donnerai ce que vous me direz; mais accordez-moi pour femme la jeune fille. 13Les fils de Jacob répondirent et parlèrent avec ruse à Sichem et à Hamor, son père, parce que Sichem avait déshonoré Dina, leur sœur. 14Ils leur dirent: C’est une chose que nous ne pouvons pas faire, que de donner notre sœur à un homme incirconcis; car ce serait un opprobre pour nous. 15Nous ne consentirons à votre désir qu’à la condition que vous deveniez comme nous, et que tout mâle parmi vous soit circoncis. 16Nous vous donnerons alors nos filles, et nous prendrons pour nous les vôtres; nous habiterons avec vous, et nous formerons un seul peuple. 17Mais si vous ne voulez pas nous écouter et vous faire circoncire, nous prendrons notre fille, et nous nous en irons. 18Leurs paroles eurent l’assentiment de Hamor et de Sichem, fils de Hamor. 19Le jeune homme ne tarda pas à faire la chose, car il aimait la fille de Jacob. Il était considéré de tous dans la maison de son père. 20Hamor et Sichem, son fils, se rendirent à la porte de leur ville, et ils parlèrent ainsi aux gens de leur ville: 21Ces hommes sont paisibles à notre égard; qu’ils restent dans le pays, et qu’ils y trafiquent; le pays est assez vaste pour eux. Nous prendrons pour femmes leurs filles, et nous leur donnerons nos filles.22Mais ces hommes ne consentiront à habiter avec nous, pour former un seul peuple, qu’à la condition que tout mâle parmi nous soit circoncis, comme ils sont eux-mêmes circoncis. 23Leurs troupeaux, leurs biens et tout leur bétail, ne seront-ils pas à nous? Acceptons seulement leur condition, pour qu’ils restent avec nous. 24Tous ceux qui étaient venus à la porte de la ville écoutèrent Hamor et Sichem, son fils; et tous les mâles se firent circoncire, tous ceux qui étaient venus à la porte de la ville. 25Le troisième jour, pendant qu’ils étaient souffrants, les deux fils de Jacob, Siméon et Lévi, frères de Dina, prirent chacun leur épée, tombèrent sur la ville qui se croyait en sécurité, et tuèrent tous les mâles. 26Ils passèrent aussi au fil de l’épée Hamor et Sichem, son fils; ils enlevèrent Dina de la maison de Sichem, et sortirent. 27Les fils de Jacob se jetèrent sur les morts, et pillèrent la ville, parce qu’on avait déshonoré leur sœur. 28Ils prirent leurs troupeaux, leurs bœufs et leurs ânes, ce qui était dans la ville et ce qui était dans les champs; 29ils emmenèrent comme butin toutes leurs richesses, leurs enfants et leurs femmes, et tout ce qui se trouvait dans les maisons. 30Alors Jacob dit à Siméon et à Lévi: Vous me troublez, en me rendant odieux aux habitants du pays, aux Cananéens et aux Phérésiens. Je n’ai qu’un petit nombre d’hommes; et ils se rassembleront contre moi, ils me frapperont, et je serai détruit, moi et ma maison. 31Ils répondirent: Traitera-t-on notre sœur comme une prostituée?
Genèse 35
Jacob appelé Israël
V. 1-15: cf. Ge 28:10-22; 48:3, 4.
1Dieu dit à Jacob: Lève-toi, monte à Béthel, et demeures-y; là, tu dresseras un autel au Dieu qui t’apparut, lorsque tu fuyais Ésaü, ton frère. 2Jacob dit à sa maison et à tous ceux qui étaient avec lui: Otez les dieux étrangers qui sont au milieu de vous, purifiez-vous, et changez de vêtements.3Nous nous lèverons, et nous monterons à Béthel; là, je dresserai un autel au Dieu qui m’a exaucé dans le jour de ma détresse, et qui a été avec moi pendant le voyage que j’ai fait. 4Ils donnèrent à Jacob tous les dieux étrangers qui étaient entre leurs mains, et les anneaux qui étaient à leurs oreilles. Jacob les enfouit sous le térébinthe qui est près de Sichem. 5Ensuite ils partirent. La terreur de Dieu se répandit sur les villes qui les entouraient, et l’on ne poursuivit point les fils de Jacob. 6Jacob arriva, lui et tous ceux qui étaient avec lui, à Luz, qui est Béthel, dans le pays de Canaan. 7Il bâtit là un autel, et il appela ce lieu El-Béthel; car c’est là que Dieu s’était révélé à lui lorsqu’il fuyait son frère. 8Débora, nourrice de Rebecca, mourut; et elle fut enterrée au-dessous de Béthel, sous le chêne auquel on a donné le nom de chêne des pleurs. 9Dieu apparut encore à Jacob, après son retour de Paddan-Aram, et il le bénit. 10Dieu lui dit: Ton nom est Jacob; tu ne seras plus appelé Jacob, mais ton nom sera Israël. Et il lui donna le nom d’Israël. 11Dieu lui dit: Je suis le Dieu tout-puissant. Sois fécond, et multiplie: une nation et une multitude de nations naîtront de toi, et des rois sortiront de tes reins.12Je te donnerai le pays que j’ai donné à Abraham et à Isaac, et je donnerai ce pays à ta postérité après toi.13Dieu s’éleva au-dessus de lui, dans le lieu où il lui avait parlé. 14Et Jacob dressa un monument dans le lieu où Dieu lui avait parlé, un monument de pierres, sur lequel il fit une libation et versa de l’huile. 15Jacob donna le nom de Béthel au lieu où Dieu lui avait parlé.
V. 16-20: cf. Ge 3:16; 30:1.
16Ils partirent de Béthel; et il y avait encore une certaine distance jusqu’à Éphrata, lorsque Rachel accoucha. Elle eut un accouchement pénible; 17et pendant les douleurs de l’enfantement, la sage-femme lui dit: Ne crains point, car tu as encore un fils! 18Et comme elle allait rendre l’âme, car elle était mourante, elle lui donna le nom de Ben-Oni; mais le père l’appela Benjamin. 19Rachel mourut, et elle fut enterrée sur le chemin d’Éphrata, qui est Bethléhem.20Jacob éleva un monument sur son sépulcre; c’est le monument du sépulcre de Rachel, qui existe encore aujourd’hui.
V. 21-26: cf. Ge 49:3, 4. (Ge 29:31-35; 30:1-24.)
21Israël partit; et il dressa sa tente au-delà de Migdal-Éder.22Pendant qu’Israël habitait cette contrée, Ruben alla coucher avec Bilha, concubine de son père. Et Israël l’apprit. Les fils de Jacob étaient au nombre de douze.23Fils de Léa: Ruben, premier-né de Jacob, Siméon, Lévi, Juda, Issacar et Zabulon. 24Fils de Rachel: Joseph et Benjamin. 25Fils de Bilha, servante de Rachel: Dan et Nephthali. 26Fils de Zilpa, servante de Léa: Gad et Aser. Ce sont là les fils de Jacob, qui lui naquirent à Paddan-Aram.
Retour de Jacob chez son père. Mort d’Isaac
V. 27-29: cf. Ge 25:7-10; 49:29-33.
27Jacob arriva auprès d’Isaac, son père, à Mamré, à Kirjath-Arba, qui est Hébron, où avaient séjourné Abraham et Isaac. 28Les jours d’Isaac furent de cent quatre-vingts ans. 29Il expira et mourut, et il fut recueilli auprès de son peuple, âgé et rassasié de jours, et Ésaü et Jacob, ses fils, l’enterrèrent.
PSAUMES 37
Ps 73; 49. Pr 24:19, 20. Ec 8:11-13.
1De David.
 
Ne t’irrite pas contre les méchants,
N’envie pas ceux qui font le mal.
2Car ils sont fauchés aussi vite que l’herbe,
Et ils se flétrissent comme le gazon vert.
3Confie-toi en l’Éternel, et pratique le bien;
Aie le pays pour demeure et la fidélité pour pâture.
4Fais de l’Éternel tes délices,
Et il te donnera ce que ton cœur désire.
5 Recommande ton sort à l’Éternel,
Mets en lui ta confiance, et il agira.
6Il fera paraître ta justice comme la lumière,
Et ton droit comme le soleil à son midi.
7Garde le silence devant l’Éternel, et espère en lui;
Ne t’irrite pas contre celui qui réussit dans ses voies,
Contre l’homme qui vient à bout de ses mauvais desseins.
8Laisse la colère, abandonne la fureur;
Ne t’irrite pas, ce serait mal faire.
9Car les méchants seront retranchés,
Et ceux qui espèrent en l’Éternel posséderont le pays.
10Encore un peu de temps, et le méchant n’est plus;
Tu regardes le lieu où il était, et il a disparu.
11 Les misérables possèdent le pays,
Et ils jouissent abondamment de la paix.
12Le méchant forme des projets contre le juste,
Et il grince des dents contre lui.
13Le Seigneur se rit du méchant,
Car il voit que son jour arrive.
14Les méchants tirent le glaive,
Ils bandent leur arc,
Pour faire tomber le malheureux et l’indigent,
Pour égorger ceux dont la voie est droite.
15Leur glaive entre dans leur propre cœur,
Et leurs arcs se brisent.
16Mieux vaut le peu du juste
Que l’abondance de beaucoup de méchants;
17Car les bras des méchants seront brisés,
Mais l’Éternel soutient les justes.
18L’Éternel connaît les jours des hommes intègres,
Et leur héritage dure à jamais.
19Ils ne sont pas confondus au temps du malheur,
Et ils sont rassasiés aux jours de la famine.
20Mais les méchants périssent,
Et les ennemis de l’Éternel, comme les plus beaux pâturages;
Ils s’évanouissent, ils s’évanouissent en fumée.
21Le méchant emprunte, et il ne rend pas;
Le juste est compatissant, et il donne.
22Car ceux que bénit l’Éternel possèdent le pays,
Et ceux qu’il maudit sont retranchés.
23L’Éternel affermit les pas de l’homme,
Et il prend plaisir à sa voie;
24S’il tombe, il n’est pas terrassé,
Car l’Éternel lui prend la main.
25J’ai été jeune, j’ai vieilli;
Et je n’ai point vu le juste abandonné,
Ni sa postérité mendiant son pain.
26Toujours il est compatissant, et il prête;
Et sa postérité est bénie.
27Détourne-toi du mal, fais le bien,
Et possède à jamais ta demeure.
28Car l’Éternel aime la justice,
Et il n’abandonne pas ses fidèles;
Ils sont toujours sous sa garde,
Mais la postérité des méchants est retranchée.
29Les justes posséderont le pays,
Et ils y demeureront à jamais.
30La bouche du juste annonce la sagesse,
Et sa langue proclame la justice.
31 La loi de son Dieu est dans son cœur;
Ses pas ne chancellent point.
32Le méchant épie le juste,
Et il cherche à le faire mourir.
33L’Éternel ne le laisse pas entre ses mains,
Et il ne le condamne pas quand il est en jugement.
34Espère en l’Éternel, garde sa voie,
Et il t’élèvera pour que tu possèdes le pays;
Tu verras les méchants retranchés.
35J’ai vu le méchant dans toute sa puissance;
Il s’étendait comme un arbre verdoyant.
36Il a passé, et voici, il n’est plus;
Je le cherche, et il ne se trouve plus.
37Observe celui qui est intègre, et regarde celui qui est droit;
Car il y a une postérité pour l’homme de paix.
38Mais les rebelles sont tous anéantis,
La postérité des méchants est retranchée.
39Le salut des justes vient de l’Éternel;
Il est leur protecteur au temps de la détresse.
40L’Éternel les secourt et les délivre;
Il les délivre des méchants et les sauve,
Parce qu’ils cherchent en lui leur refuge.
 
MATTHIEU 22
 
Parabole des noces
V. 1-14: cf. Lu 14:16-24. Mt 20:16.
1Jésus, prenant la parole, leur parla de nouveau en paraboles, et il dit:
2 Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils. 3Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces; mais ils ne voulurent pas venir. 4Il envoya encore d’autres serviteurs, en disant: Dites aux conviés: Voici, j’ai préparé mon festin; mes bœufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces. 5Mais, sans s’inquiéter de l’invitation, ils s’en allèrent, celui-ci à son champ, celui-là à son trafic; 6et les autres se saisirent des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent. 7Le roi fut irrité; il envoya ses troupes, fit périr ces meurtriers, et brûla leur ville. 8Alors il dit à ses serviteurs: Les noces sont prêtes; mais les conviés n’en étaient pas dignes. 9Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez. 10Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives. 11Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n’avait pas revêtu un habit de noces. 12Il lui dit: Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces? Cet homme eut la bouche fermée. 13Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. 14Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.
Questions captieuses proposées à Jésus sur: — le tribut à César, — la résurrection, — le plus grand commandement. — De qui le Christ est-il fils?
V. 15-22: cf. (Mc 12:13-17. Lu 20:20-26.) Job 5:13.
15 Alors les pharisiens allèrent se consulter sur les moyens de surprendre Jésus par ses propres paroles. 16Ils envoyèrent auprès de lui leurs disciples avec les hérodiens, qui dirent: Maître, nous savons que tu es vrai, et que tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité, sans t’inquiéter de personne, car tu ne regardes pas à l’apparence des hommes. 17Dis-nous donc ce qu’il t’en semble: est-il permis, ou non, de payer le tribut à César? 18Jésus, connaissant leur méchanceté, répondit: Pourquoi me tentez-vous, hypocrites?
19 Montrez-moi la monnaie avec laquelle on paie le tribut. Et ils lui présentèrent un denier. 20Il leur demanda:De qui sont cette effigie et cette inscription? 21De César, lui répondirent-ils. Alors il leur dit: Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. 22Étonnés de ce qu’ils entendaient, ils le quittèrent, et s’en allèrent.
V. 23-33: cf. (Mc 12:18-27. Lu 20:27-40.) 2 Ti 3:7-9.
23 Le même jour, les sadducéens, qui disent qu’il n’y a point de résurrection, vinrent auprès de Jésus, et lui firent cette question: 24Maître, Moïse a dit: Si quelqu’un meurt sans enfants, son frère épousera sa veuve, et suscitera une postérité à son frère. 25Or, il y avait parmi nous sept frères. Le premier se maria, et mourut; et, comme il n’avait pas d’enfants, il laissa sa femme à son frère. 26Il en fut de même du second, puis du troisième, jusqu’au septième.27Après eux tous, la femme mourut aussi. 28A la résurrection, duquel des sept sera-t-elle donc la femme? Car tous l’ont eue. 29Jésus leur répondit: Vous êtes dans l’erreur, parce que vous ne comprenez ni les Écritures, ni la puissance de Dieu.
30 Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel. 31Pour ce qui est de la résurrection des morts, n’avez-vous pas lu ce que Dieu vous a dit: 32Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob? Dieu n’est pas Dieu des morts, mais des vivants. 33La foule, qui écoutait, fut frappée de l’enseignement de Jésus.
V. 34-40: cf. Mc 12:28-34. (Lu 10:25-37.)
34 Les pharisiens, ayant appris qu’il avait réduit au silence les sadducéens, se rassemblèrent, 35et l’un d’eux, docteur de la loi, lui fit cette question, pour l’éprouver: 36Maître, quel est le plus grand commandement de la loi? 37Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.
38 C’est le premier et le plus grand commandement.39Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 40De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.
V. 41-46: cf. (Mc 12:35-37. Lu 20:41-44.)
41 Comme les pharisiens étaient assemblés, Jésus les interrogea, 42en disant: Que pensez-vous du Christ? De qui est-il fils? Ils lui répondirent: De David. 43Et Jésus leur dit: Comment donc David, animé par l’Esprit, l’appelle-t-il Seigneur, lorsqu’il dit:
44 Le Seigneur a dit à mon Seigneur:
Assieds-toi à ma droite,
Jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied?
45 Si donc David l’appelle Seigneur, comment est-il son fils?46Nul ne put lui répondre un mot. Et, depuis ce jour, personne n’osa plus lui proposer des questions.

 

 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/