JOUR 26 DE 85

26/09/2016 05:14
JOUR 26
MATTHIEU 26
LUC 10
1 CORINTHIENS 10
ACTES 26
 
MATTHIEU 26
Histoire de la passion. Complot contre Jésus
V. 1-5: cf. (Mc 14:1, 2. Lu 22:1, 2.)
1Lorsque Jésus eut achevé tous ces discours, il dit à ses disciples:
2 Vous savez que la Pâque a lieu dans deux jours, et que le Fils de l’homme sera livré pour être crucifié. 3Alors les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple se réunirent dans la cour du souverain sacrificateur, appelé Caïphe; 4et ils délibérèrent sur les moyens d’arrêter Jésus par ruse, et de le faire mourir. 5Mais ils dirent: Que ce ne soit pas pendant la fête, afin qu’il n’y ait pas de tumulte parmi le peuple.
Parfum répandu sur la tête de Jésus à Béthanie
V. 6-13: cf. (Mc 14:3-9. Jn 12:1-8.) Lu 7:36-50.
6Comme Jésus était à Béthanie, dans la maison de Simon le lépreux, 7une femme s’approcha de lui, tenant un vase d’albâtre, qui renfermait un parfum de grand prix; et, pendant qu’il était à table, elle répandit le parfum sur sa tête. 8Les disciples, voyant cela, s’indignèrent, et dirent: A quoi bon cette perte? 9On aurait pu vendre ce parfum très cher, et en donner le prix aux pauvres. 10Jésus, s’en étant aperçu, leur dit: Pourquoi faites-vous de la peine à cette femme? Elle a fait une bonne action à mon égard;
11 car vous avez toujours des pauvres avec vous, mais vous ne m’avez pas toujours. 12En répandant ce parfum sur mon corps, elle l’a fait pour ma sépulture.13Je vous le dis en vérité, partout où cette bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu’elle a fait.
Trahison de Judas
V. 14-16: cf. (Mc 14:10, 11. Lu 22:3-6.) Ex 12:3.
14 Alors l’un des douze, appelé Judas Iscariot, alla vers les principaux sacrificateurs, 15et dit: Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai? Et ils lui payèrent trente pièces d’argent. 16Depuis ce moment, il cherchait une occasion favorable pour livrer Jésus.
Célébration de la Pâque et institution de la sainte cène
V. 17-25: cf. Mc 14:12-21. Lu 22:7-18, 21-23. Jn 13:1-30.
17 Le premier jour des pains sans levain, les disciples s’adressèrent à Jésus, pour lui dire: Où veux-tu que nous te préparions le repas de la Pâque? 18Il répondit:Allez à la ville chez un tel, et vous lui direz: Le maître dit: Mon temps est proche; je ferai chez toi la Pâque avec mes disciples. 19Les disciples firent ce que Jésus leur avait ordonné, et ils préparèrent la Pâque. 20Le soir étant venu, il se mit à table avec les douze. 21Pendant qu’ils mangeaient, il dit: Je vous le dis en vérité, l’un de vous me livrera. 22Ils furent profondément attristés, et chacun se mit à lui dire: Est-ce moi, Seigneur? 23Il répondit: Celui qui a mis avec moi la main dans le plat, c’est celui qui me livrera.
24 Le Fils de l’homme s’en va, selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né. 25Judas, qui le livrait, prit la parole et dit: Est-ce moi, Rabbi? Jésus lui répondit: Tu l’as dit.
V. 26-29: cf. (Mc 14:22-25. Lu 22:15-20. 1 Co 11:23-25.) (1 Co 10:16, 17.)
26 Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant: Prenez, mangez, ceci est mon corps.27Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant:Buvez-en tous;
28 car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés. 29Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne, jusqu’au jour où j’en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de mon Père.
Gethsémané
V. 30-35: cf. Mc 14:26-31. Lu 22:31-39. Jn 13:36-38.
30 Après avoir chanté les cantiques, ils se rendirent à la montagne des oliviers.31Alors Jésus leur dit: Je serai pour vous tous, cette nuit, une occasion de chute; car il est écrit: Je frapperai le berger, et les brebis du troupeau seront dispersées.
32 Mais, après que je serai ressuscité, je vous précèderai en Galilée. 33Pierre, prenant la parole, lui dit: Quand tu serais pour tous une occasion de chute, tu ne le seras jamais pour moi. 34Jésus lui dit: Je te le dis en vérité, cette nuit même, avant que le coq chante, tu me renieras trois fois. 35Pierre lui répondit: Quand il me faudrait mourir avec toi, je ne te renierai pas. Et tous les disciples dirent la même chose.
V. 36-46: cf. Mc 14:32-42. Lu 22:39-46. Jn 18:1. (Hé 5:7.)
36 Là-dessus, Jésus alla avec eux dans un lieu appelé Gethsémané, et il dit aux disciples: Asseyez-vous ici, pendant que je m’éloignerai pour prier. 37Il prit avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, et il commença à éprouver de la tristesse et des angoisses. 38Il leur dit alors: Mon âme est triste jusqu’à la mort; restez ici, et veillez avec moi. 39Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi: Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. 40Et il vint vers les disciples, qu’il trouva endormis, et il dit à Pierre: Vous n’avez donc pu veiller une heure avec moi!
41 Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. 42Il s’éloigna une seconde fois, et pria ainsi:Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe s’éloigne sans que je la boive, que ta volonté soit faite! 43Il revint, et les trouva encore endormis; car leurs yeux étaient appesantis. 44Il les quitta, et, s’éloignant, il pria pour la troisième fois, répétant les mêmes paroles. 45Puis il alla vers ses disciples, et leur dit: Vous dormez maintenant, et vous vous reposez! Voici, l’heure est proche, et le Fils de l’homme est livré aux mains des pécheurs.
46 Levez-vous, allons; voici, celui qui me livre s’approche.
Arrestation de Jésus
V. 47-56: cf. Mc 14:43-50. Lu 22:47-53. Jn 18:3-11.
47 Comme il parlait encore, voici, Judas, l’un des douze, arriva, et avec lui une foule nombreuse armée d’épées et de bâtons, envoyée par les principaux sacrificateurs et par les anciens du peuple. 48Celui qui le livrait leur avait donné ce signe: Celui que je baiserai, c’est lui; saisissez-le. 49Aussitôt, s’approchant de Jésus, il dit: Salut, Rabbi! Et il le baisa. 50Jésus lui dit: Mon ami, ce que tu es venu faire, fais-le. Alors ces gens s’avancèrent, mirent la main sur Jésus, et le saisirent.51Et voici, un de ceux qui étaient avec Jésus étendit la main, et tira son épée; il frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l’oreille. 52Alors Jésus lui dit: Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée.
53 Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon Père, qui me donnerait à l’instant plus de douze légions d’anges? 54Comment donc s’accompliraient lesÉcritures, d’après lesquelles il doit en être ainsi? 55En ce moment, Jésus dit à la foule: Vous êtes venus, comme après un brigand, avec des épées et des bâtons, pour vous emparer de moi. J’étais tous les jours assis parmi vous, enseignant dans le temple, et vous ne m’avez pas saisi.
56 Mais tout cela est arrivé afin que les écrits des prophètes fussent accomplis.Alors tous les disciples l’abandonnèrent, et prirent la fuite.
Jésus devant le Sanhédrin présidé par Caïphe
V. 57-68: cf. Mc 14:53-65. Lu 22:54, 63-65. Jn 18:12; 13:19-24.
57 Ceux qui avaient saisi Jésus l’emmenèrent chez le souverain sacrificateur Caïphe, où les scribes et les anciens étaient assemblés. 58Pierre le suivit de loin jusqu’à la cour du souverain sacrificateur, y entra, et s’assit avec les serviteurs, pour voir comment cela finirait. 59Les principaux sacrificateurs et tout le sanhédrin cherchaient quelque faux témoignage contre Jésus, suffisant pour le faire mourir.60Mais ils n’en trouvèrent point, quoique plusieurs faux témoins se fussent présentés. Enfin, il en vint deux, qui dirent: 61Celui-ci a dit: Je puis détruire le temple de Dieu, et le rebâtir en trois jours. 62Le souverain sacrificateur se leva, et lui dit: Ne réponds-tu rien? Qu’est-ce que ces hommes déposent contre toi?63Jésus garda le silence. Et le souverain sacrificateur, prenant la parole, lui dit: Je t’adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu. 64Jésus lui répondit: Tu l’as dit. De plus, je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l’homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel.65Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements, disant: Il a blasphémé! Qu’avons-nous encore besoin de témoins? Voici, vous venez d’entendre son blasphème. Que vous en semble? 66Ils répondirent: Il mérite la mort. 67Là-dessus, ils lui crachèrent au visage, et lui donnèrent des coups de poing et des soufflets en disant: 68Christ, prophétise; dis-nous qui t’a frappé.
Reniement de Pierre
V. 69-75: cf. Mc 14:66-72. Lu 22:55-62. Jn 18:15-18, 25-27.
69 Cependant, Pierre était assis dehors dans la cour. Une servante s’approcha de lui, et dit: Toi aussi, tu étais avec Jésus le Galiléen. 70Mais il le nia devant tous, disant: Je ne sais ce que tu veux dire. 71Comme il se dirigeait vers la porte, une autre servante le vit, et dit à ceux qui se trouvaient là; Celui-ci était aussi avec Jésus de Nazareth. 72Il le nia de nouveau, avec serment: Je ne connais pas cet homme. 73Peu après, ceux qui étaient là, s’étant approchés, dirent à Pierre: Certainement tu es aussi de ces gens-là, car ton langage te fait reconnaître.74Alors il se mit à faire des imprécations et à jurer: Je ne connais pas cet homme. Aussitôt le coq chanta. 75Et Pierre se souvint de la parole que Jésus avait dite:Avant que le coq chante, tu me renieras trois fois. Et étant sorti, il pleura amèrement.
 
LUC 10
Mission de soixante-dix disciples. Reproches aux villes impénitentes
V. 1-16: cf. Mt 10; 28:18-20. Mc 16:15, 16. (Mt 11:20-24. Hé 2:1-4.)
1Après cela, le Seigneur désigna encore soixante-dix autres disciples, et il les envoya deux à deux devant lui dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui-même devait aller. 2Il leur dit: La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers.Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson.
3 Partez; voici, je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. 4Ne portez ni bourse, ni sac, ni souliers, et ne saluez personne en chemin. 5Dans quelque maison que vous entriez, dites d’abord: Que la paix soit sur cette maison!6Et s’il se trouve là un enfant de paix, votre paix reposera sur lui; sinon, elle reviendra à vous. 7Demeurez dans cette maison-là, mangeant et buvant ce qu’on vous donnera; car l’ouvrier mérite son salaire. N’allez pas de maison en maison.8Dans quelque ville que vous entriez, et où l’on vous recevra, mangez ce qui vous sera présenté, 9guérissez les malades qui s’y trouveront, et dites-leur: Le royaume de Dieu s’est approché de vous. 10Mais dans quelque ville que vous entriez, et où l’on ne vous recevra pas, allez dans ses rues, et dites: 11Nous secouons contre vous la poussière même de votre ville qui s’est attachée à nos pieds; sachez cependant que le royaume de Dieu s’est approché. 12Je vous dis qu’en ce jour Sodome sera traitée moins rigoureusement que cette ville-là. 13Malheur à toi, Chorazin! Malheur à toi, Bethsaïda! Car, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties, en prenant le sac et la cendre. 14C’est pourquoi, au jour du jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous. 15Et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu’au ciel, tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts. 16Celui qui vous écoute m’écoute, et celui qui vous rejette me rejette; et celui qui me rejette rejette celui qui m’a envoyé.
Retour des disciples. Les choses divines révélées aux enfants
V. 17-24: cf. (Mc 6:12, 13, 30; 16:17-20.) Mt 11:25-27.
17Les soixante-dix revinrent avec joie, disant: Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis en ton nom. 18Jésus leur dit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair.
19 Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire.20Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux. 21En ce moment même, Jésus tressaillit de joie par le Saint-Esprit, et il dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi.
22 Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connaît qui est le Fils, si ce n’est le Père, ni qui est le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. 23Et, se tournant vers les disciples, il leur dit en particulier:Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez!
24 Car je vous dis que beaucoup de prophètes et de rois ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu.
Parabole du Samaritain
V. 25-37: cf. Mt 22:34-40; 7:12. Ro 13:8-10.
25Un docteur de la loi se leva, et dit à Jésus, pour l’éprouver: Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? 26Jésus lui dit: Qu’est-il écrit dans la loi? Qu’y lis-tu? 27Il répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même.
28 Tu as bien répondu, lui dit Jésus; fais cela, et tu vivras. 29Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus: Et qui est mon prochain? 30Jésus reprit la parole, et dit: Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba au milieu des brigands, qui le dépouillèrent, le chargèrent de coups, et s’en allèrent, le laissant à demi mort.
31 Un sacrificateur, qui par hasard descendait par le même chemin, ayant vu cet homme, passa outre. 32Un Lévite, qui arriva aussi dans ce lieu, l’ayant vu, passa outre. 33Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu là, fut ému de compassion lorsqu’il le vit. 34Il s’approcha, et banda ses plaies, en y versant de l’huile et du vin; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui.35Le lendemain, il tira deux deniers, les donna à l’hôte, et dit: Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour. 36Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands?37C’est celui qui a exercé la miséricorde envers lui, répondit le docteur de la loi. Et Jésus lui dit: Va, et toi, fais de même.
Marthe et Marie
V. 38-42: cf. (Jn 11:1-5; 12:1-7.) Mt 6:33. Jé 15:16.
38Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. 39Elle avait une sœur, nommée Marie, qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. 40Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit: Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de m’aider. 41Le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses.
42 Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée.
 
 
1 CORINTHIENS 10
V. 1-13: cf. Ps 78:13-33; 106:9-29. Hé 3:7-19.
1Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, qu’ils ont tous passé au travers de la mer, 2qu’ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer, 3qu’ils ont tous mangé le même aliment spirituel, 4et qu’ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Christ. 5Mais la plupart d’entre eux ne furent point agréables à Dieu, puisqu’ils périrent dans le désert. 6Or, ces choses sont arrivées pour nous servir d’exemples, afin que nous n’ayons pas de mauvais désirs, comme ils en ont eu. 7Ne devenez point idolâtres, comme quelques-uns d’eux, selon qu’il est écrit: Le peuple s’assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir. 8Ne nous livrons point à l’impudicité, comme quelques-uns d’eux s’y livrèrent, de sorte qu’il en tomba vingt-trois mille en un seul jour. 9Ne tentons point le Seigneur, comme le tentèrent quelques-uns d’eux, qui périrent par les serpents. 10Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques-uns d’eux, qui périrent par l’exterminateur. 11Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles. 12Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber! 13Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter.
V. 14-22: cf. Ex 20:4, 5. 2 Co 6:14-18. Ap 2:14.
14C’est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l’idolâtrie. 15Je parle comme à des hommes intelligents; jugez vous-mêmes de ce que je dis. 16La coupe de bénédiction que nous bénissons, n’est-elle pas la communion au sang de Christ? Le pain que nous rompons, n’est-il pas la communion au corps de Christ?17Puisqu’il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps; car nous participons tous à un même pain. 18Voyez les Israélites selon la chair: ceux qui mangent les victimes ne sont-ils pas en communion avec l’autel?19Que dis-je donc? Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu’une idole est quelque chose? Nullement. 20Je dis que ce qu’on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. 21Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur, et la coupe des démons; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur, et à la table des démons. 22Voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur? Sommes-nous plus forts que lui?
10 v. 23 à 11 v. 1: cf. 1 Co 8. Ro 14:13-23.
23 Tout est permis, mais tout n’est pas utile; tout est permis, mais tout n’édifie pas.24Que personne ne cherche son propre intérêt, mais que chacun cherche celui d’autrui. 25Mangez de tout ce qui se vend au marché, sans vous enquérir de rien par motif de conscience; 26car la terre est au Seigneur, et tout ce qu’elle renferme.27Si un non-croyant vous invite et que vous vouliez y aller, mangez de tout ce qu’on vous présentera, sans vous enquérir de rien par motif de conscience. 28Mais si quelqu’un vous dit: Ceci a été offert en sacrifice! N’en mangez pas, à cause de celui qui a donné l’avertissement, et à cause de la conscience. 29Je parle ici, non de votre conscience, mais de celle de l’autre. Pourquoi, en effet, ma liberté serait-elle jugée par une conscience étrangère? 30Si je mange avec actions de grâces, pourquoi serais-je blâmé au sujet d’une chose dont je rends grâces? 31Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu. 32Ne soyez en scandale ni aux Grecs, ni aux Juifs, ni à l’Église de Dieu, 33de la même manière que moi aussi je m’efforce en toutes choses de complaire à tous, cherchant, non mon avantage, mais celui du plus grand nombre, afin qu’ils soient sauvés.
 
ACTES 26
Discours de Paul devant Agrippa
V. 1-29: cf. Mt 10:18-20. (Ac 9:1-30; 22:1-21.)
1Agrippa dit à Paul: Il t’est permis de parler pour ta défense. Et Paul, ayant étendu la main, se justifia en ces termes: 2Je m’estime heureux, roi Agrippa, d’avoir aujourd’hui à me justifier devant toi de toutes les choses dont je suis accusé par les Juifs, 3car tu connais parfaitement leurs coutumes et leurs discussions. Je te prie donc de m’écouter avec patience. 4Ma vie, dès les premiers temps de ma jeunesse, est connue de tous les Juifs, puisqu’elle s’est passée à Jérusalem, au milieu de ma nation. 5Ils savent depuis longtemps, s’ils veulent le déclarer, que j’ai vécu pharisien, selon la secte la plus rigide de notre religion. 6Et maintenant, je suis mis en jugement parce que j’espère l’accomplissement de la promesse que Dieu a faite à nos pères, 7et à laquelle aspirent nos douze tribus, qui servent Dieu continuellement nuit et jour. C’est pour cette espérance, ô roi, que je suis accusé par des Juifs! 8Quoi! Vous semble-t-il incroyable que Dieu ressuscite les morts?9Pour moi, j’avais cru devoir agir vigoureusement contre le nom de Jésus de Nazareth. 10C’est ce que j’ai fait à Jérusalem. J’ai jeté en prison plusieurs des saints, ayant reçu ce pouvoir des principaux sacrificateurs, et, quand on les mettait à mort, je joignais mon suffrage à celui des autres. 11je les ai souvent châtiés dans toutes les synagogues, et je les forçais à blasphémer. Dans mes excès de fureur contre eux, je les persécutais même jusque dans les villes étrangères. 12C’est dans ce but que je me rendis à Damas, avec l’autorisation et la permission des principaux sacrificateurs. 13Vers le milieu du jour, ô roi, je vis en chemin resplendir autour de moi et de mes compagnons une lumière venant du ciel, et dont l’éclat surpassait celui du soleil. 14Nous tombâmes tous par terre, et j’entendis une voix qui me disait en langue hébraïque: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu? Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. 15Je répondis: Qui es-tu, Seigneur? Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes.
16 Mais lève-toi, et tiens-toi sur tes pieds; car je te suis apparu pour t’établir ministre et témoin des choses que tu as vues et de celles pour lesquelles je t’apparaîtrai. 17Je t’ai choisi du milieu de ce peuple et du milieu des païens, vers qui je t’envoie, 18afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés. 19En conséquence, roi Agrippa, je n’ai point résisté à la vision céleste: 20à ceux de Damas d’abord, puis à Jérusalem, dans toute la Judée, et chez les païens, j’ai prêché la repentance et la conversion à Dieu, avec la pratique d’œuvres dignes de la repentance. 21Voilà pourquoi les Juifs se sont saisis de moi dans le temple, et ont tâché de me faire périr. 22Mais, grâce au secours de Dieu, j’ai subsisté jusqu’à ce jour, rendant témoignage devant les petits et les grands, sans m’écarter en rien de ce que les prophètes et Moïse ont déclaré devoir arriver, 23savoir que le Christ souffrirait, et que, ressuscité le premier d’entre les morts, il annoncerait la lumière au peuple et aux nations. 24Comme il parlait ainsi pour sa justification, Festus dit à haute voix: Tu es fou, Paul! Ton grand savoir te fait déraisonner. 25Je ne suis point fou, très excellent Festus, répliqua Paul; ce sont, au contraire, des paroles de vérité et de bon sens que je prononce. 26Le roi est instruit de ces choses, et je lui en parle librement; car je suis persuadé qu’il n’en ignore aucune, puisque ce n’est pas en cachette qu’elles se sont passées. 27Crois-tu aux prophètes, roi Agrippa?… Je sais que tu y crois. 28Et Agrippa dit à Paul: Tu vas bientôt me persuader de devenir chrétien! 29Paul répondit: Que ce soit bientôt ou que ce soit tard, plaise à Dieu que non seulement toi, mais encore tous ceux qui m’écoutent aujourd’hui, vous deveniez tels que je suis, à l’exception de ces liens!
Son innocence reconnue par Agrippa
V. 30-32: cf. Ac 25:9-12, 25. 1 Pi 2:12.
30Le roi, le gouverneur, Bérénice, et tous ceux qui étaient assis avec eux se levèrent, 31et, en se retirant, ils se disaient les uns aux autres: Cet homme n’a rien fait qui mérite la mort ou la prison. 32Et Agrippa dit à Festus: Cet homme pouvait être relâché, s’il n’en eût pas appelé à César.
.
https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/