JOUR 25

08/09/2015 15:41

La lecture du jour

 
 
GENESE 41
 
V. 1-36: cf. Ge 40. Da 2 et 4. La 3:26.
1Au bout de deux ans, Pharaon eut un songe. Voici, il se tenait près du fleuve. 2Et voici, sept vaches belles à voir et grasses de chair montèrent hors du fleuve, et se mirent à paître dans la prairie. 3Sept autres vaches laides à voir et maigres de chair montèrent derrière elles hors du fleuve, et se tinrent à leurs côtés sur le bord du fleuve. 4Les vaches laides à voir et maigres de chair mangèrent les sept vaches belles à voir et grasses de chair. Et Pharaon s’éveilla. 5Il se rendormit, et il eut un second songe. Voici, sept épis gras et beaux montèrent sur une même tige. 6Et sept épis maigres et brûlés par le vent d’orient poussèrent après eux. 7Les épis maigres engloutirent les sept épis gras et pleins. Et Pharaon s’éveilla. Voilà le songe. 8Le matin, Pharaon eut l’esprit agité, et il fit appeler tous les magiciens et tous les sages de l’Égypte. Il leur raconta ses songes. Mais personne ne put les expliquer à Pharaon. 9Alors le chef des échansons prit la parole, et dit à Pharaon: Je vais rappeler aujourd’hui le souvenir de ma faute. 10Pharaon s’était irrité contre ses serviteurs; et il m’avait fait mettre en prison dans la maison du chef des gardes, moi et le chef des panetiers. 11Nous eûmes l’un et l’autre un songe dans une même nuit; et chacun de nous reçut une explication en rapport avec le songe qu’il avait eu. 12Il y avait là avec nous un jeune Hébreu, esclave du chef des gardes. Nous lui racontâmes nos songes, et il nous les expliqua. 13Les choses sont arrivées selon l’explication qu’il nous avait donnée. Pharaon me rétablit dans ma charge, et il fit pendre le chef des panetiers. 14Pharaon fit appeler Joseph. On le fit sortir en hâte de prison. Il se rasa, changea de vêtements, et se rendit vers Pharaon. 15Pharaon dit à Joseph: J’ai eu un songe. Personne ne peut l’expliquer; et j’ai appris que tu expliques un songe, après l’avoir entendu.16Joseph répondit à Pharaon, en disant: Ce n’est pas moi! C’est Dieu qui donnera une réponse favorable à Pharaon.17Pharaon dit alors à Joseph: Dans mon songe, voici, je me tenais sur le bord du fleuve. 18Et voici, sept vaches grasses de chair et belles d’apparence montèrent hors du fleuve, et se mirent à paître dans la prairie. 19Sept autres vaches montèrent derrière elles, maigres, fort laides d’apparence, et décharnées: je n’en ai point vu d’aussi laides dans tout le pays d’Égypte. 20Les vaches décharnées et laides mangèrent les sept premières vaches qui étaient grasses. 21Elles les engloutirent dans leur ventre, sans qu’on s’aperçût qu’elles y fussent entrées; et leur apparence était laide comme auparavant. Et je m’éveillai. 22Je vis encore en songe sept épis pleins et beaux, qui montèrent sur une même tige. 23Et sept épis vides, maigres, brûlés par le vent d’orient, poussèrent après eux. 24Les épis maigres engloutirent les sept beaux épis. Je l’ai dit aux magiciens, mais personne ne m’a donné l’explication. 25Joseph dit à Pharaon: Ce qu’a songé Pharaon est une seule chose; Dieu a fait connaître à Pharaon ce qu’il va faire. 26Les sept vaches belles sont sept années: et les sept épis beaux sont sept années: c’est un seul songe. 27Les sept vaches décharnées et laides, qui montaient derrière les premières, sont sept années; et les sept épis vides, brûlés par le vent d’orient, seront sept années de famine. 28Ainsi, comme je viens de le dire à Pharaon, Dieu a fait connaître à Pharaon ce qu’il va faire.29Voici, il y aura sept années de grande abondance dans tout le pays d’Égypte. 30Sept années de famine viendront après elles; et l’on oubliera toute cette abondance au pays d’Égypte, et la famine consumera le pays. 31Cette famine qui suivra sera si forte qu’on ne s’apercevra plus de l’abondance dans le pays. 32Si Pharaon a vu le songe se répéter une seconde fois, c’est que la chose est arrêtée de la part de Dieu, et que Dieu se hâtera de l’exécuter.33Maintenant, que Pharaon choisisse un homme intelligent et sage, et qu’il le mette à la tête du pays d’Égypte. 34Que Pharaon établisse des commissaires sur le pays, pour lever un cinquième des récoltes de l’Égypte pendant les sept années d’abondance. 35Qu’ils rassemblent tous les produits de ces bonnes années qui vont venir; qu’ils fassent, sous l’autorité de Pharaon, des amas de blé, des approvisionnements dans les villes, et qu’ils en aient la garde. 36Ces provisions seront en réserve pour le pays, pour les sept années de famine qui arriveront dans le pays d’Égypte, afin que le pays ne soit pas consumé par la famine.
V. 37-49: cf. (Ps 105:17-22; 113:7, 8. Ac 7:9, 10. Ge 45:4-8.) Ph 2:9-11.
37 Ces paroles plurent à Pharaon et à tous ses serviteurs.38Et Pharaon dit à ses serviteurs: Trouverions-nous un homme comme celui-ci, ayant en lui l’esprit de Dieu? 39Et Pharaon dit à Joseph: Puisque Dieu t’a fait connaître toutes ces choses, il n’y a personne qui soit aussi intelligent et aussi sage que toi. 40Je t’établis sur ma maison, et tout mon peuple obéira à tes ordres. Le trône seul m’élèvera au-dessus de toi. 41Pharaon dit à Joseph: Vois, je te donne le commandement de tout le pays d’Égypte. 42Pharaon ôta son anneau de la main, et le mit à la main de Joseph; il le revêtit d’habits de fin lin, et lui mit un collier d’or au cou. 43Il le fit monter sur le char qui suivait le sien; et l’on criait devant lui: A genoux! C’est ainsi que Pharaon lui donna le commandement de tout le pays d’Égypte. 44Il dit encore à Joseph: Je suis Pharaon! Et sans toi personne ne lèvera la main ni le pied dans tout le pays d’Égypte. 45Pharaon appela Joseph du nom de Tsaphnath-Paenéach; et il lui donna pour femme Asnath, fille de Poti-Phéra, prêtre d’On. Et Joseph partit pour visiter le pays d’Égypte. 46Joseph était âgé de trente ans lorsqu’il se présenta devant Pharaon, roi d’Égypte; et il quitta Pharaon, et parcourut tout le pays d’Égypte. 47Pendant les sept années de fertilité, la terre rapporta abondamment. 48Joseph rassembla tous les produits de ces sept années dans le pays d’Égypte; il fit des approvisionnements dans les villes, mettant dans l’intérieur de chaque ville les productions des champs d’alentour.49Joseph amassa du blé, comme le sable de la mer, en quantité si considérable que l’on cessa de compter, parce qu’il n’y avait plus de nombre.
V. 50-57: cf. Ge 48; 47:13-26.
50Avant les années de famine, il naquit à Joseph deux fils, que lui enfanta Asnath, fille de Poti-Phéra, prêtre d’On.51Joseph donna au premier-né le nom de Manassé, car, dit-il, Dieu m’a fait oublier toutes mes peines et toute la maison de mon père. 52Et il donna au second le nom d’Éphraïm, car, dit-il, Dieu m’a rendu fécond dans le pays de mon affliction. 53Les sept années d’abondance qu’il y eut au pays d’Égypte s’écoulèrent. 54Et les sept années de famine commencèrent à venir, ainsi que Joseph l’avait annoncé. Il y eut famine dans tous les pays; mais dans tout le pays d’Égypte il y avait du pain. 55Quand tout le pays d’Égypte fut aussi affamé, le peuple cria à Pharaon pour avoir du pain. Pharaon dit à tous les Égyptiens: Allez vers Joseph, et faites ce qu’il vous dira. 56La famine régnait dans tout le pays. Joseph ouvrit tous les lieux d’approvisionnements, et vendit du blé aux Égyptiens. La famine augmentait dans le pays d’Égypte. 57Et de tous les pays on arrivait en Égypte, pour acheter du blé auprès de Joseph; car la famine était forte dans tous les pays.
PSAUMES 45
(Hé 1:8, 9. Ps 2:6, etc.; 110.) (Mt 22:2. Ap 19:7-9. Ép 5:23-27.) Ca 1 à 8.
1Au chef des chantres. Sur les lis. Des fils de Koré. Cantique. Chant d’amour.
 
2Des paroles pleines de charme bouillonnent dans mon cœur.
Je dis: Mon œuvre est pour le roi!
Que ma langue soit comme la plume d’un habile écrivain!
3Tu es le plus beau des fils de l’homme,
La grâce est répandue sur tes lèvres:
C’est pourquoi Dieu t’a béni pour toujours.
4Vaillant guerrier, ceins ton épée,
Ta parure et ta gloire,
5Oui, ta gloire!
Sois vainqueur, monte sur ton char,
Défends la vérité, la douceur et la justice,
Et que ta droite se signale par de merveilleux exploits!
6Tes flèches sont aiguës;
Des peuples tomberont sous toi;
Elles perceront le cœur des ennemis du roi.
7 Ton trône, ô Dieu, est à toujours;
Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité.
8Tu aimes la justice, et tu hais la méchanceté:
C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint
D’une huile de joie, par privilège sur tes collègues.
9La myrrhe, l’aloès et la casse parfument tous tes vêtements;
Dans les palais d’ivoire les instruments à cordes te réjouissent.
10Des filles de rois sont parmi tes bien-aimées;
La reine est à ta droite, parée d’or d’Ophir.
11Écoute, ma fille, vois, et prête l’oreille;
Oublie ton peuple et la maison de ton père.
12Le roi porte ses désirs sur ta beauté;
Puisqu’il est ton seigneur, rends-lui tes hommages.
13Et, avec des présents, la fille de Tyr,
Les plus riches du peuple rechercheront ta faveur.
14Toute resplendissante est la fille du roi dans l’intérieur du palais;
Elle porte un vêtement tissu d’or.
15Elle est présentée au roi, vêtue de ses habits brodés,
Et suivie des jeunes filles, ses compagnes, qui sont amenées auprès de toi;
16On les introduit au milieu des réjouissances et de l’allégresse,
Elles entrent dans le palais du roi.
17Tes enfants prendront la place de tes pères;
Tu les établiras princes dans tout le pays.
18Je rappellerai ton nom dans tous les âges:
Aussi les peuples te loueront éternellement et à jamais.
 
MATTHIEU 27
Condamnation
V. 1-2: cf. Mc 15:1. Lu 22:66-71; 23:1. Jn 18:28.
1 Dès que le matin fut venu, tous les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple tinrent conseil contre Jésus, pour le faire mourir. 2Après l’avoir lié, ils l’emmenèrent, et le livrèrent à Ponce Pilate, le gouverneur.
Suicide de Judas
V. 3-10: cf. Ac 1:16-20. Za 11:12, 13.
3Alors Judas, qui l’avait livré, voyant qu’il était condamné, se repentit, et rapporta les trente pièces d’argent aux principaux sacrificateurs et aux anciens, 4en disant: J’ai péché, en livrant le sang innocent. Ils répondirent: Que nous importe? Cela te regarde. 5Judas jeta les pièces d’argent dans le temple, se retira, et alla se pendre. 6Les principaux sacrificateurs les ramassèrent, et dirent: Il n’est pas permis de les mettre dans le trésor sacré, puisque c’est le prix du sang. 7Et, après en avoir délibéré, ils achetèrent avec cet argent le champ du potier, pour la sépulture des étrangers.8C’est pourquoi ce champ a été appelé champ du sang, jusqu’à ce jour. 9Alors s’accomplit ce qui avait été annoncé par Jérémie, le prophète: Ils ont pris les trente pièces d’argent, la valeur de celui qui a été estimé, qu’on a estimé de la part des enfants d’Israël; 10et ils les ont données pour le champ du potier, comme le Seigneur me l’avait ordonné.
Jésus devant Pilate, gouverneur romain
V. 11-14: cf. Mc 15:2-5. Lu 23:1-4. Jn 18:28-38.
11 Jésus comparut devant le gouverneur. Le gouverneur l’interrogea, en ces termes: Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis. 12Mais il ne répondit rien aux accusations des principaux sacrificateurs et des anciens.13Alors Pilate lui dit: N’entends-tu pas de combien de choses ils t’accusent? 14Et Jésus ne lui donna de réponse sur aucune parole, ce qui étonna beaucoup le gouverneur.
Sentence de mort confirmée
V. 15-25: cf. Mc 15:6-15. Lu 23:13-25. Jn 18:39, 40.
15 A chaque fête, le gouverneur avait coutume de relâcher un prisonnier, celui que demandait la foule. 16Ils avaient alors un prisonnier fameux, nommé Barabbas. 17Comme ils étaient assemblés, Pilate leur dit: Lequel voulez-vous que je vous relâche, Barabbas, ou Jésus, qu’on appelle Christ?18Car il savait que c’était par envie qu’ils avaient livré Jésus. 19Pendant qu’il était assis sur le tribunal, sa femme lui fit dire: Qu’il n’y ait rien entre toi et ce juste; car aujourd’hui j’ai beaucoup souffert en songe à cause de lui.20Les principaux sacrificateurs et les anciens persuadèrent à la foule de demander Barabbas, et de faire périr Jésus.21Le gouverneur prenant la parole, leur dit: Lequel des deux voulez-vous que je vous relâche? Ils répondirent: Barabbas. 22Pilate leur dit: Que ferai-je donc de Jésus, qu’on appelle Christ? Tous répondirent: Qu’il soit crucifié!23Le gouverneur dit: Mais quel mal a-t-il fait? Et ils crièrent encore plus fort: Qu’il soit crucifié! 24Pilate, voyant qu’il ne gagnait rien, mais que le tumulte augmentait, prit de l’eau, se lava les mains en présence de la foule, et dit: Je suis innocent du sang de ce juste. Cela vous regarde. 25Et tout le peuple répondit: Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants!
Outrages des soldats
V. 26-31: cf. (Mc 15:15-20. Lu 23:25. Jn 19:1-3, 16.)
26Alors Pilate leur relâcha Barabbas; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié. 27Les soldats du gouverneur conduisirent Jésus dans le prétoire, et ils assemblèrent autour de lui toute la cohorte. 28Ils lui ôtèrent ses vêtements, et le couvrirent d’un manteau écarlate. 29Ils tressèrent une couronne d’épines, qu’ils posèrent sur sa tête, et ils lui mirent un roseau dans la main droite; puis, s’agenouillant devant lui, ils le raillaient, en disant: Salut, roi des Juifs! 30Et ils crachaient contre lui, prenaient le roseau, et frappaient sur sa tête. 31Après s’être ainsi moqués de lui, ils lui ôtèrent le manteau, lui remirent ses vêtements, et l’emmenèrent pour le crucifier.
Jésus crucifié
V. 32-38: cf. (Mc 15:21-28. Lu 23:26-34, 38. Jn 19:16-24.)
32 Lorsqu’ils sortirent, ils rencontrèrent un homme de Cyrène, appelé Simon, et ils le forcèrent à porter la croix de Jésus. 33Arrivés au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne, 34ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de fiel; mais, quand il l’eut goûté, il ne voulut pas boire. 35Après l’avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort, afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète:
Ils se sont partagé mes vêtements, et ils ont tiré au sort ma tunique.
36Puis ils s’assirent, et le gardèrent. 37Pour indiquer le sujet de sa condamnation, on écrivit au-dessus de sa tête: Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs. 38Avec lui furent crucifiés deux brigands, l’un à sa droite, et l’autre à sa gauche.
V. 39-44: cf. (Mc 15:29-32. Lu 23:35-43. Jn 19:25-27.)
39 Les passants l’injuriaient, et secouaient la tête, 40en disant: Toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours, sauve-toi toi-même! Si tu es le Fils de Dieu, descends de la croix! 41Les principaux sacrificateurs, avec les scribes et les anciens, se moquaient aussi de lui, et disaient: 42Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui-même! S’il est roi d’Israël, qu’il descende de la croix, et nous croirons en lui. 43Il s’est confié en Dieu; que Dieu le délivre maintenant, s’il l’aime. Car il a dit: Je suis Fils de Dieu. 44Les brigands, crucifiés avec lui, l’insultaient de la même manière.
V. 45-50: cf. (Mc 15:33-37. Lu 23:44-46. Jn 19:28-30.) (Ps 22. És 53:5-8, 10.) Ro 5:6-8. 1 Pi 2:21-24. 1 Jn 4:9-11.
45 Depuis la sixième heure jusqu’à la neuvième, il y eut des ténèbres sur toute la terre. 46Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte: Éli, Éli, lama sabachthani?c’est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? 47Quelques-uns de ceux qui étaient là, l’ayant entendu, dirent: Il appelle Élie. 48Et aussitôt l’un d’eux courut prendre une éponge, qu’il remplit de vinaigre, et, l’ayant fixée à un roseau, il lui donna à boire. 49Mais les autres disaient: Laisse, voyons si Élie viendra le sauver.50Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l’esprit.
V. 51-56: cf. (Mc 15:38-41. Lu 23:45, 47-49.)
51 Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent,52les sépulcres s’ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent. 53Étant sortis des sépulcres, après la résurrection de Jésus, ils entrèrent dans la ville sainte, et apparurent à un grand nombre de personnes. 54Le centenier et ceux qui étaient avec lui pour garder Jésus, ayant vu le tremblement de terre et ce qui venait d’arriver, furent saisis d’une grande frayeur, et dirent: Assurément, cet homme était Fils de Dieu. 55Il y avait là plusieurs femmes qui regardaient de loin; qui avaient accompagné Jésus depuis la Galilée, pour le servir.56Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques et de Joseph, et la mère des fils de Zébédée.
Le corps de Jésus mis dans un sépulcre
V. 57-61: cf. (Mc 15:42-47. Lu 23:50-56. Jn 19:38-42.)
57 Le soir étant venu, arriva un homme riche d’Arimathée, nommé Joseph, lequel était aussi disciple de Jésus. 58Il se rendit vers Pilate, et demanda le corps de Jésus. Et Pilate ordonna de le remettre. 59Joseph prit le corps, l’enveloppa d’un linceul blanc, 60et le déposa dans un sépulcre neuf, qu’il s’était fait tailler dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l’entrée du sépulcre, et il s’en alla. 61Marie de Magdala et l’autre Marie étaient là, assises vis-à-vis du sépulcre.
La garde auprès du sépulcre
V. 62-66: cf. Mt 28:1-4, 11-15.
62Le lendemain, qui était le jour après la préparation, les principaux sacrificateurs et les pharisiens allèrent ensemble auprès de Pilate, 63et dirent: Seigneur, nous nous souvenons que cet imposteur a dit, quand il vivait encore: Après trois jours je ressusciterai. 64Ordonne donc que le sépulcre soit gardé jusqu’au troisième jour, afin que ses disciples ne viennent pas dérober le corps, et dire au peuple: Il est ressuscité des morts. Cette dernière imposture serait pire que la première. 65Pilate leur dit: Vous avez une garde; allez, gardez-le comme vous l’entendrez. 66Ils s’en allèrent, et s’assurèrent du sépulcre au moyen de la garde, après avoir scellé la pierre.

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/