JOUR 56 DE 65 NOUVEAU TESTAMENT

03/03/2018 00:21

JOUR 56 DE 65 NOUVEAU TESTAMENT

 

HÉBREUX 11 - 12 - 13

 

HÉBREUX 11

La foi: sa nature, ses effets, et les promesses qui s’y rattachent. Exemples tirés de l’Ancien Testament
V. 1-3: cf. (Jn 8:56. 1 Pi 1:8.) Ps 33:6, 9.
1Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. 2Pour l’avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable. 3C’est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles.
V. 4-7: cf. Ge 4:1-10; 5:21-24; 6:8-22; 7; 8.
4C’est par la foi qu’Abel offrit à Dieu un sacrifice plus excellent que celui de Caïn; c’est par elle qu’il fut déclaré juste, Dieu approuvant ses offrandes; et c’est par elle qu’il parle encore, quoique mort. 5C’est par la foi qu’Énoch fut enlevé pour qu’il ne vît point la mort, et qu’il ne parut plus parce que Dieu l’avait enlevé; car, avant son enlèvement, il avait reçu le témoignage qu’il était agréable à Dieu. 6Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. 7C’est par la foi que Noé, divinement averti des choses qu’on ne voyait pas encore, et saisi d’une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille; c’est par elle qu’il condamna le monde, et devint héritier de la justice qui s’obtient par la foi.
V. 8-19: cf. Ge 12 à 22. Ac 7:2-7. Ro 4:17-25.
8C’est par la foi qu’Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu’il devait recevoir en héritage, et qu’il partit sans savoir où il allait. 9C’est par la foi qu’il vint s’établir dans la terre promise comme dans une terre étrangère, habitant sous des tentes, ainsi qu’Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse. 10Car il attendait la cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l’architecte et le constructeur. 11C’est par la foi que Sara elle-même, malgré son âge avancé, fut rendue capable d’avoir une postérité, parce qu’elle crut à la fidélité de celui qui avait fait la promesse. 12C’est pourquoi d’un seul homme, déjà usé de corps, naquit une postérité nombreuse comme les étoiles du ciel, comme le sable qui est sur le bord de la mer et qu’on ne peut compter. 13C’est dans la foi qu’ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu’ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre. 14Ceux qui parlent ainsi montrent qu’ils cherchent une patrie. 15S’ils avaient eu en vue celle d’où ils étaient sortis, ils auraient eu le temps d’y retourner. 16Mais maintenant ils en désirent une meilleure, c’est-à-dire une céleste. C’est pourquoi Dieu n’a pas honte d’être appelé leur Dieu, car il leur a préparé une cité. 17C’est par la foi qu’Abraham offrit Isaac, lorsqu’il fut mis à l’épreuve, et qu’il offrit son fils unique, lui qui avait reçu les promesses, 18et à qui il avait été dit: En Isaac sera nommée pour toi une postérité. 19Il pensait que Dieu est puissant, même pour ressusciter les morts; aussi le recouvra-t-il par une sorte de résurrection.
V. 20-22: cf. Ge 27:27-40; 48:5-20; 50:24, 25.
20 C’est par la foi qu’Isaac bénit Jacob et Ésaü, en vue des choses à venir. 21C’est par la foi que Jacob mourant bénit chacun des fils de Joseph, et qu’il adora, appuyé sur l’extrémité de son bâton. 22C’est par la foi que Joseph mourant fit mention de la sortie des fils d’Israël, et qu’il donna des ordres au sujet de ses os.
V. 23-29: cf. Ac 7:20-36. Ex 2 à 14.
23 C’est par la foi que Moïse, à sa naissance, fut caché pendant trois mois par ses parents, parce qu’ils virent que l’enfant était beau, et qu’ils ne craignirent pas l’ordre du roi. 24C’est par la foi que Moïse, devenu grand, refusa d’être appelé fils de la fille de Pharaon, 25aimant mieux être maltraité avec le peuple de Dieu que d’avoir pour un temps la jouissance du péché, 26regardant l’opprobre de Christ comme une richesse plus grande que les trésors de l’Égypte, car il avait les yeux fixés sur la rémunération. 27C’est par la foi qu’il quitta l’Égypte, sans être effrayé de la colère du roi; car il se montra ferme, comme voyant celui qui est invisible. 28C’est par la foi qu’il fit la Pâque et l’aspersion du sang, afin que l’exterminateur ne touchât pas aux premiers-nés des Israélites. 29C’est par la foi qu’ils traversèrent la mer Rouge comme un lieu sec, tandis que les Égyptiens qui en firent la tentative furent engloutis.
V. 30-40: cf. Jos 2; 6. Jg 4; 6; 11; 14. 1 S 7:9-11; 17. (Ja 5:10. Hé 6:12.)
30 C’est par la foi que les murailles de Jéricho tombèrent, après qu’on en eut fait le tour pendant sept jours. 31C’est par la foi que Rahab la prostituée ne périt pas avec les rebelles, parce qu’elle avait reçu les espions avec bienveillance. 32Et que dirai-je encore? Car le temps me manquerait pour parler de Gédéon, de Barak, de Samson, de Jephthé, de David, de Samuel, et des prophètes, 33qui, par la foi, vainquirent des royaumes, exercèrent la justice, obtinrent des promesses, fermèrent la gueule des lions, 34éteignirent la puissance du feu, échappèrent au tranchant de l’épée, guérirent de leurs maladies, furent vaillants à la guerre, mirent en fuite des armées étrangères. 35Des femmes recouvrèrent leurs morts par la résurrection; d’autres furent livrés aux tourments, et n’acceptèrent point de délivrance, afin d’obtenir une meilleure résurrection; 36d’autres subirent les moqueries et le fouet, les chaînes et la prison; 37ils furent lapidés, sciés, torturés, ils moururent tués par l’épée, ils allèrent çà et là vêtus de peaux de brebis et de peaux de chèvres, dénués de tout, persécutés, maltraités, 38eux dont le monde n’était pas digne, errants dans les déserts et les montagnes, dans les cavernes et les antres de la terre. 39Tous ceux-là, à la foi desquels il a été rendu témoignage, n’ont pas obtenu ce qui leur était promis, 40Dieu ayant en vue quelque chose de meilleur pour nous, afin qu’ils ne parvinssent pas sans nous à la perfection.
 
HÉBREUX 12
La persévérance au milieu des épreuves, à l’exemple de Jésus-Christ
V. 1-3: cf. (1 Co 9:24-27. Ph 3:11-14.) (Ph 2:5-11. 1 Pi 2:21-24; 4:12, 13.)
1Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, 2ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu. 3Considérez, en effet, celui qui a supporté contre sa personne une telle opposition de la part des pécheurs, afin que vous ne vous lassiez point, l’âme découragée.
V. 4-11: cf. (Pr 3:11, 12. Ap 3:19.) (Ps 119:67, 71. 1 Pi 1:6, 7.)
4 Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en luttant contre le péché. 5Et vous avez oublié l’exhortation qui vous est adressée comme à des fils:
Mon fils, ne méprise pas le châtiment du Seigneur,
et ne perds pas courage lorsqu’il te reprend;
6car le Seigneur châtie celui qu’il aime,
et il frappe de la verge tous ceux qu’il reconnaît pour ses fils.
7Supportez le châtiment: c’est comme des fils que Dieu vous traite; car quel est le fils qu’un père ne châtie pas? 8Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils. 9D’ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous les avons respectés, ne devons-nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie? 10Nos pères nous châtiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon; mais Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté. 11Il est vrai que tout châtiment semble d’abord un sujet de tristesse, et non de joie; mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice.
La sanctification. Préceptes divers
V. 12-17: cf. (1 Pi 3:11, 12; 1:13-17. Ap 21:27.) (Ge 25:29-34; 27:30-38.)
12 Fortifiez donc vos mains languissantes et vos genoux affaiblis; 13et suivez avec vos pieds des voies droites, afin que ce qui est boiteux ne dévie pas, mais plutôt se raffermisse. 14Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. 15Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu’aucune racine d’amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés; 16à ce qu’il n’y ait ni impudique, ni profane comme Ésaü, qui pour un mets vendit son droit d’aînesse. 17Vous savez que, plus tard, voulant obtenir la bénédiction, il fut rejeté, quoiqu’il la sollicitât avec larmes; car son repentir ne put avoir aucun effet.
V. 18-29: cf. (Ex 19:10-25; 20:1-19.) (Ga 4:26. Ap 3:12; 21:2, 3; 5:11, 12. Ép 1:10.) (Hé 2:1-3; 10:26-35.)
18Vous ne vous êtes pas approchés d’une montagne qu’on pouvait toucher et qui était embrasée par le feu, ni de la nuée, ni des ténèbres, ni de la tempête, 19ni du retentissement de la trompette, ni du bruit des paroles, tel que ceux qui l’entendirent demandèrent qu’il ne leur en fût adressé aucune de plus, 20car ils ne supportaient pas cette déclaration: Si même une bête touche la montagne, elle sera lapidée. 21Et ce spectacle était si terrible que Moïse dit: Je suis épouvanté et tout tremblant! 22Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, des myriades qui forment le chœur des anges, 23de l’assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection, 24de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l’aspersion qui parle mieux que celui d’Abel. 25Gardez-vous de refuser d’entendre celui qui parle; car si ceux-là n’ont pas échappé qui refusèrent d’entendre celui qui publiait les oracles sur la terre, combien moins échapperons-nous, si nous nous détournons de celui qui parle du haut des cieux, 26lui, dont la voix alors ébranla la terre, et qui maintenant a fait cette promesse: Une fois encore j’ébranlerai non seulement la terre, mais aussi le ciel. 27Ces mots: Une fois encore, indiquent le changement des choses ébranlées, comme étant faites pour un temps, afin que les choses inébranlables subsistent. 28C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte, 29car notre Dieu est aussi un feu dévorant.
 
HÉBREUX 13
V. 1-6: cf. (1 Pi 1:22. Ro 12:10, 13, 15.) (Mt 19:4-6. 1 Th 4:3-7.) 1 Ti 6:6-10.
1Persévérez dans l’amour fraternel. 2N’oubliez pas l’hospitalité; car, en l’exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir. 3Souvenez-vous des prisonniers, comme si vous étiez aussi prisonniers; de ceux qui sont maltraités, comme étant aussi vous-mêmes dans un corps. 4Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères. 5Ne vous livrez pas à l’amour de l’argent; contentez-vous de ce que vous avez; car Dieu lui-même a dit:
Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point.
6C’est donc avec assurance que nous pouvons dire:
Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien;
Que peut me faire un homme?
V. 7-17: cf. (Ph 3:17. Ps 37:37.) (Ép 4:14. Ga 5:1-5.) 1 Pi 4:12-16. (Ps 50:14, 23. Ph 4:18.) 1 Th 5:12, 13.
7Souvenez-vous de vos conducteurs qui vous ont annoncé la parole de Dieu; considérez quelle a été la fin de leur vie, et imitez leur foi. 8Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement. 9Ne vous laissez pas entraîner par des doctrines diverses et étrangères; car il est bon que le cœur soit affermi par la grâce, et non par des aliments qui n’ont servi de rien à ceux qui s’y sont attachés. 10Nous avons un autel dont ceux qui font le service au tabernacle n’ont pas le pouvoir de manger. 11Les corps des animaux, dont le sang est porté dans le sanctuaire par le souverain sacrificateur pour le péché, sont brûlés hors du camp. 12C’est pour cela que Jésus aussi, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte. 13Sortons donc pour aller à lui, hors du camp, en portant son opprobre. 14Car nous n’avons point ici-bas de cité permanente, mais nous cherchons celle qui est à venir. 15Par lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom. 16Et n’oubliez pas la bienfaisance et la libéralité, car c’est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir. 17Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence, car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte; qu’il en soit ainsi, afin qu’ils le fassent avec joie, et non en gémissant, ce qui ne vous serait d’aucun avantage.
Vœux et salutations
V. 18-21: cf. Ro 15:30-32. (Col 1:9-11. 1 Pi 5:10, 11.)
18Priez pour nous; car nous croyons avoir une bonne conscience, voulant en toutes choses nous bien conduire. 19C’est avec instance que je vous demande de le faire, afin que je vous sois rendu plus tôt. 20Que le Dieu de paix, qui a ramené d’entre les morts le grand pasteur des brebis, par le sang d’une alliance éternelle, notre Seigneur Jésus, 21vous rende capables de toute bonne œuvre pour l’accomplissement de sa volonté, et fasse en vous ce qui lui est agréable, par Jésus-Christ, auquel soit la gloire aux siècles des siècles! Amen!
V. 22-25: cf. Ph 4:21-23.
22Je vous prie, frères, de supporter ces paroles d’exhortation, car je vous ai écrit brièvement. 23Sachez que notre frère Timothée a été relâché; s’il vient bientôt, j’irai vous voir avec lui. 24Saluez tous vos conducteurs, et tous les saints. Ceux d’Italie vous saluent. 25Que la grâce soit avec vous tous! Amen!
 
.

 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/