JUGEMENT DU GRAND TRÔNE BLANC

12/10/2018 10:29

JUGEMENT DU GRAND TRÔNE BLANC

 

 

OUVERTURE DU LIVRE DE L'AGNEAU ET DES LIVRES DES MORTS

Apocalypse 20 : 6  Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux ; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans. 7  Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison. 8  Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre ; leur nombre est comme le sable de la mer. 9  Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora. 10  Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles. 11 ¶  Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. 12  Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres. 13  La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux ; et chacun fut jugé selon ses œuvres. 14  Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. 15  Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu.

Apocalypse 21 : 1 ¶  Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus. 2  Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux.

 

NOTES DE JOHN MACARTHUR

20: 6

 Heureux. Ceux qui meurent dans le Seigneur (#Ap 14: 13) auront le privilège d’entrer dans son royaume C’est le seul des livres de la Bible à s’ouvrir par une salutation à l’adresse de celui qui lit et obéit. C’est la première des sept béatitudes de ce livre (v. #Ap 1: 3 ; #Ap 14: 13 ; #Ap 16: 15 ; #Ap 19: 9 ; #Ap 20: 6 ; #Ap 22: 7, #Ap 22: 14).

La seconde mort. La première mort n’est que physique, la seconde est spirituelle et éternelle et prend place dans l’étang de feu, l’enfer définitif et éternel (v. #Ap 20: 14). Peut-être. Existe-t-il déjà, pour le moment inoccupé, en dehors de l’univers créé que nous connaissons, en dehors de l’espace-temps.

pendant mille ans.

C’est la première de 6 allusions à la durée du royaume millénaire (cf. vv. #Ap 20: 3-7). Il existe trois interprétations principales au sujet de la durée et de la nature de cette période.

1° Les prémillénaristes y voient une période de 1000 ans au sens littéral, pendant laquelle Jésus-Christ régnera sur la terre, accomplissant de nombreuses prophéties de l’A.T. (p. ex. #2S 7: 12-16 ; #Ps 2 ; #Esa 11: 6-12 ; #Esa 24: 23 ; #Os 3: 4-5 ; #Joe 3: 9-21 ; #Am 9: 8-15 ; #Mi 4: 1-8 ; #Sop 3: 14 ; #Za 14: 1-11 ; #Mt 24: 29-31, #Mt 24: 36-44). Le fait d’utiliser les mêmes principes généraux d’interprétation pour tous les passages, prophétiques ou non, conduit naturellement au prémillénarisme. En outre  autre argument en faveur de cette interprétation - de nombreuses prophéties bibliques se sont déjà accomplies de façon littérale, si bien que l’on peut s’attendre au même type d’accomplissement pour les prophéties relatives à l’avenir.

2° Les postmillénaristes pensent que cette période de 1000 ans n’est qu’une représentation symbolique d’un âge d’or, une époque de justice et de prospérité spirituelle. Commencée avec l’expansion de l’Évangile pendant l’ère de l’Église, elle prendra fin lors du retour de Jésus. Selon cette interprétation, les allusions au règne de Christ sur la terre désignent surtout son règne spirituel dans le cœur des croyants, au sein de l’Église.

3° L’amillénarisme comprend cette période de 1000 ans comme symbolisant simplement une longue période. Selon ce point de vue, les prophéties de l’A.T. relatives au millénium se réalisent déjà aujourd’hui, de façon spirituelle, dans l’Église (que ce soit sur la terre ou dans le ciel) ou sont en rapport avec l’état éternel.

Comme déjà précisé, l’emploi systématique des principes d’interprétation littérale, historique et grammaticale, comme pour déterminer le sens normal du langage, débouche sur la conclusion incontournable que le Christ reviendra et régnera au sein d’un royaume concret sur la terre pendant 1000 ans. A mon avis, rien dans le texte ne permet de conclure que ces 1000 ans soient symboliques. Dans les Écritures, il n’existe aucun cas où le mot « an » employé avec un nombre doive être pris dans un sens non littéral. Un jour est comme mille ans. Dieu comprend le temps très différemment de l’homme.

20 : 7

Satan sera relâché. Cette libération a pour but d’apporter direction et cohésion à tous les rebelles issus des croyants entrés dans le royaume au début. Elle révélera la nature de ceux qui devront faire face à l’ultime jugement: des pécheurs qui rejettent Christ.

20: 8

Gog et Magog. Nom donné à l’armée de rebelles et à son chef à la fin du millénium. C’était le nom d’anciens ennemis du Seigneur. Magog était le petit-fils de Noé (#Ge 10:  2) et le fondateur d’un royaume localisé au nord de la mer Noire et de la mer Caspienne. Gog est apparemment le chef d’une armée rebelle, connue collectivement sous le nom de Magog. La bataille dépeinte aux vv. #Ap 20: 8-9 ressemble à celle d’#Ez 38: 1-39:@ ; la meilleure interprétation consiste à considérer qu’elle a lieu à la fin du millénium.

 

NOTES DIVERSES

Ceux qui ont part à la première résurrection sont heureux et saints. Comme sacrificateurs de Dieu, ils régneront avec Christ pendant mille ans. La seconde mort n’a aucun pouvoir sur eux.

Les croyants qui participeront à la deuxième résurrection, la résurrection générale, n’auront pas, eux non plus, à craindre la seconde mort. Elle ne concernera que les incroyants.

Malgré son enchaînement pendant mille ans, la nature de Satan ne se sera pas améliorée ! À peine relâché, il rassemblera les nations de la terre qui n’ont pas encore été écrasées par Christ (#Ap 19: 19-21). Elles ont pour noms symboliques Gog et Magog (#Ez 38: 16).

Tant que ce monde existe, le pouvoir de Satan ne peut y être complètement anéanti, bien qu’il puisse être limité et amoindri. Dès que ce dernier sera relâché, il recommencera de nouveau à tromper les nations, et à les exciter à faire la guerre aux saints et aux serviteurs de Dieu. Il serait bon que les serviteurs de Christ, Ses ministres », soient aussi actifs et persévérants à faire le bien, que Ses ennemis à faire le mal. Dieu livrera une dernière bataille décisive pour son peuple, en vue d’une victoire complète ; que la gloire Lui revienne !

La terre aura eu son âge d’or, mais pas encore pour toujours. Lorsque beaucoup d’années se seront écoulées, Satan sera relâché pour peu de temps. Pour une raison qui nous est voilée par l’obscurité de l’avenir, la justice va s’évanouir, la méchanceté réapparaître. Le grand adversaire va retrouver en partie son influence sur la race humaine. Mais il est réconfortant de savoir que son triomphe sera de courte durée. Il sera relâché pour un peu de temps.

Quand les 1 000 ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison, et il sortira pour se rendre aux quatre coins de la terre afin de séduire les nations hostiles à Christ, appelées ici Gog et Magog.

Cette référence à Gog et Magog ne doit pas être confondue avec une mention similaire dans #Éze 38 et #Éze 39. Dans Ézéchiel, Magog est un grand pays situé au nord d’Israël, et Gog est son chef. Ici ces mots se rapportent aux nations du monde en général. En outre, dans Ézéchiel il s’agit d’un événement qui a lieu avant le millénium, tandis qu’ici l’événement a lieu après.

AUTRES NOTES

La dernière révolte du mal

Nous avons déjà vu (cf. note de 19. 17,19) que Jean n’est pas le seul à placer l’ultime assaut du mal après l’établissement du Royaume de Dieu sur la terre. En agissant ainsi, il ne fait que se conformer à la prophétie d’Ézéchiel sur l’invasion de la Terre Sainte par Gog et Magog après le commencement du règne messianique (#Ez 38; 39). (Un même enchaînement d’événements se retrouve dans les Oracles Sibyllins (III, 663-674), 2 Baruch 70.7 et l’Apocalypse d’Élie du IIIe siècle ; cf. aussi 2 Esdras 13. 30-36.)

AUTRES NOTES

7-8 La libération de Satan a lieu par ordre de Dieu ; l’abîme est ouvert par un ange (cf. verset 1). Le prophète rejoint ainsi l’oracle divin adressé à Gog : « Je te ferai marcher contre mon pays, afin que les nations me connaissent, quand je serai sanctifié par toi, sous leurs yeux, ô Gog ! » (#Ez 38:16). Dans la prophétie d’Ézéchiel, Magog semble être le pays d’où Gog venait (#Ez 38:2), et en même temps, une nation (#Ez 39:6) ; sans doute doit-on voir dans Gog le chef, et dans Magog son peuple, auxquels sont associées les tribus de Méschec et de Tubal (#Ez 38:2). Celles-ci devaient se trouver au sud-est de la mer Noire, contrée lointaine et inconnue des Hébreux. D’autres alliés du nord de la mer Noire sont cités dans #Ez 38:6, tandis que les Perses, les Éthiopiens et les Africains de l’est sont mentionnés en #Ez 38:5 ; Jean se sent ainsi libre d’utiliser les termes de Gog et Magog pour indiquer la totalité des peuples ennemis qui viennent des quatre coins de la terre. Il est dit que leur nombre est comme le sable de la mer, mais nous avons des raisons de croire que Jean se souvient du passage d’#Ez 38:16, déjà cité, qui montre à l’évidence que seule une partie de ces peuples, strictement déterminée, est engagée dans cette ultime insurrection.

Cette dernière partie de la prophétie rapporte la fin du règne de mille ans. Satan est délié, sur l’ordre de Dieu (#Apo 20: 3). Il séduit les nations qui sont aux quatre coins de la terre (#Apo 7: 1), c’est-à-dire dans les régions les plus éloignées du centre où se trouve établi le royaume des saints ; par leur éloignement, ces nations sont restées étrangères à son influence ; elles sont donc plus accessibles aux séductions de Satan. Celui-ci les rassemble pour la guerre, comme précédemment les rois (#Apo 16: 14 et suivants). Les noms de Gog et de Magog sont empruntés à #Éze 38; 39, où est décrit le dernier assaut des païens contre la Jérusalem restaurée ; mais dans Ézéchiel, Gog est le roi du pays de Magog (#Ge 10: 2), tandis que l’auteur de l’Apocalypse semble prendre les deux noms pour des noms de peuples.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

20: 9

la ville bien-aimée. Jérusalem (cf. #Ps 78: 68 ; #Ps 87: 2), la capitale du royaume millénaire de Christ (#Jér 3: 17). Les saints vivront aux alentours de la ville sur laquelle Christ régnera (cf. #Esa 24: 23, #Jér 3: 17 ; #Za 14: 9-11).

feu. Élément fréquemment associé, dans les Écritures, au jugement divin contre les méchants (#Ge 19: 24 ; #2R 1: 10, #2R 1: 12, #2R 1: 14 ; #Lu 9: 54 ; #Lu 17: 29).

NOTES DIVERSES

Après avoir recruté une armée de rebelles impies, le diable livre une attaque contre Jérusalem, la ville bien-aimée. Cependant un feu descend du ciel et anéantit ses troupes.

 

NOTES DE JOHN MACARTHUR

20: 10

séduisait. Tout comme ses démons attireront les armées du monde dans la bataille d’Harmaguédon, Satan les entraînera dans une attaque suicidaire contre Christ et contre son peuple (#Ap 16: 13-14).

l’étang de feu et de soufre. Voir la note sur 19: 20 {==> "Ap 19: 20"}.

tourmentés jour et nuit. Voir la note sur 14: 11 {==> "Ap 14: 11"}. Un tourment permanent et continu, tel est l’état final réservé à Satan, aux anges déchus et aux hommes non rachetés.

NOTES DIVERSES

Satan reçut alors son châtiment définitif. Il fut jeté dans l’étang de feu et de soufre où il sera tourmenté aux siècles des siècles (voir #Ap 19:20 et le commentaire). Nous sommes là au point culminant de la révélation de Jean : la défaite de Satan et la victoire finale de Christ sur tout le mal dans l’univers. Deux éléments importants viennent cependant encore compléter la révélation : la vision du jugement dernier (versets 11-15) et enfin la vision du ciel lui-même (chapitres 21 et 22).

AUTRES NOTES

Le jugement de Satan et de tous les incrédules (20.10-15)

Le diable lui-même est jeté dans l’étang de feu où il rejoint la bête et le faux prophète. Il peut paraître surprenant que Satan ait été capable de rassembler une armée d’incrédules à la fin du millénium. Toutefois, l’on ne devrait pas oublier que tous les enfants nés au cours du Règne de Christ naîtront dans le péché et auront besoin d’être sauvés. Tous n’accepteront pas Christ comme digne de régner sur eux, et ceux qui le refusent se répandront dans le monde entier dans le but de s’éloigner le plus possible de Jérusalem. Remarquons que la bête et le faux prophète sont encore en enfer après 1 000 ans.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

20: 11-15 Ces vv. décrivent le jugement final de tous les incroyants de tous les temps (#Mt 10: 15 ; #Mt 11: 22, #Mt 11: 24 ; #Mt 12: 36, #Mt 12: 41-42 ; #Lu 10: 14 ; #Jn 12: 48 ; #Ac 17: 31 ; #Ac 24: 25 ; #Ro 2: 5, #Ro 2: 16 ; #Hé 9: 27 ; #2P 2: 9 ; #2P 3: 7 ; #Jude 6). Notre Seigneur a fait allusion à cet événement en parlant de résurrection « pour le jugement » (#Jn 5: 29). Ce jugement se déroule dans le vide indescriptible entre la fin de l’univers actuel (v. #Ap 20: 11) et la création de nouveaux cieux et d’une nouvelle terre (#Ap 21: 1).

20: 11

grand trône blanc. Il y a presque 50 mentions d’un trône dans l’Apocalypse. C’est un trône de jugement, élevé, pur et saint. Dieu y siège en qualité de juge (cf. #Ap 4: 2-3, #Ap 4: 9 ; #Ap 5: 1, #Ap 5: 7, #Ap 5: 13 ; #Ap 6: 16 ; #Ap 7: 10, #Ap 7: 15) dans la personne du Seigneur Jésus-Christ. Voir #Ap 21: 5-6 ; #Jn 5: 22-29 ; #Ac 17: 31.

La terre et le ciel s’enfuirent. Jean voit la disparition de l’univers corrompu. Pierre décrit ce moment en #2P 3: 10-13 (voir les notes sur ces vv.). Notre univers va « passer » (#Mt 24: 35).

NOTES DIVERSES

LE JUGEMENT UNIVERSEL.

1. Comparution de tous les hommes. Jean voit un grand trône blanc et Celui qui l’occupe. Le ciel et la terre s’enfuient. Les morts comparaissent. Les livres sont ouverts, de même que le livre de la vie. Les morts sont jugés d’après leurs œuvres ; ils sortent pour cela de la mer et du séjour des morts (versets 11-13).

2. Destruction de la mort. Sort final des réprouvés. La mort et le séjour des morts sont jetés dans l’étang de feu, qui est la seconde mort. Il en est de même de quiconque n’est pas inscrit au livre de la vie (versets 14, 15).

      Ce grand trône blanc est le siège du Juge, Christ ou Dieu, d’après #Da 7:9. L’apparition de ce trône, qui rappelle celle « des trônes » (#Apo 20:4), annonce que le jugement va commencer. Le jugement qui a suivi la parousie (#Apo 19:11-21) était limité à l’empire romain et aux rois ses alliés. Il reste donc à procéder au jugement universel. La terre et le ciel s’enfuirent, disparurent complètement (comparez #Apo 16:20), de telle sorte qu’il ne fut plus trouvé de place pour eux, où ils pussent demeurer. L’univers souillé par le péché prendra fin au grand jour du jugement (#Mt 24:35 ; #Hé 1:11,12 ; #2P 3:7,10).

AUTRES NOTES

(#Ap 20:11-13) Là nous voyons, avec l’apôtre, un grand trône blanc, semblable au trône d’ivoire de Salomon, mais mille fois plus splendide ; et, sur ce trône, quelqu’un en qui il est facile de reconnaître Celui qui est mille fois plus grand que Salomon (#Mt 12:42). Victorieux maintenant de tous ses ennemis et assis sur le trône de son Père (#Ap 3:21), il s’apprête à exercer le jugement, parce qu’il est à la fois le Fils de Dieu et le Fils de l’homme (#Jn 5:22, 27). Le voilà enfin sur ce tribunal devant lequel nous devons être placés et manifestés (#Ro 14:10) ; (#2Co 5:10). De tout ce que Jean a vu jusque-là, rien n’a égalé la grandeur de ce spectacle. Il voit ce qui avait été annoncé avant lui : les cieux et la terre passant avec un bruit terrible et se dissolvant (#2P 3:10). Il voit la multitude innombrable des trépassés, petits et grands, qui, revenus à la vie, se tiennent devant Dieu prêts à recevoir une sentence désormais inévitable. Il voit des livres ouverts, non pas des livres scellés, comme celui où il a lu l’histoire prophétique du monde actuel (#Ap 5:1), mais ceux qui avaient déjà passé sous les yeux du prophète de Juda (#Da 7:10), rôles immenses dont l’imagination la plus puissante ne saurait se représenter ni les dimensions ni le contenu ; car c’est là que se trouvent inscrits les noms de tous ceux qui vécurent sur la terre, avec leurs mémoires écrits de la main de Dieu, sans qu’il y manque rien. À côté de ces livres, l’apôtre voit un autre livre, qui est celui de la vie. C’est de ce livre que Jésus parlait quand il disait à ses disciples : « Réjouissez-vous de ce que votre nom est écrit dans les cieux » (#Lu 10:20). Daniel aussi l’avait vu (#Da 12:1). Paul le connaissait. Bien plus, il savait de qui ce précieux livre porte les noms (#Ph 4:3). Et nous, nous le savons également, chers lecteurs. En ce livre sont inscrits tous ceux que le Seigneur appelle par sa grâce à la vie éternelle, à moins qu’ils n’en aient été effacés (#Ap 3:5). Là sont les vierges sages et les vierges folles ; mais une barre a été tracée sur le nom des vierges folles, car l’Époux va leur dire : « Je ne vous connais pas » (#Mt 25:12). Croire du cœur en Jésus-Christ, c’est le sûr moyen de trouver son nom écrit dans le livre de la vie ; car si quelqu’un croit en lui, il ne verra point la mort (#Jn 5:24).

AUTRES NOTES

Jugement du grand trône blanc

      « Je vis un grand trône blanc, et celui qui y siégeait : la terre et le ciel s’enfuirent loin de sa face ; et il ne se trouva pas de place pour eux. Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône ; et des livres furent ouverts ; et un autre livre fut ouvert, qui est celui de la vie. Et les morts furent jugés d’après ce qui était écrit dans les livres, selon leurs œuvres. » #Ap 20:11,12

   Nous avons été créés par Dieu, à son image, à sa ressemblance, pour que nous soyons capables de communiquer avec lui. Cette relation a été rapidement brisée à cause du péché de l’homme tenté par le diable. Le projet de Dieu allait-il être mis en échec ? Nullement.

   En effet, Dieu s’est servi de cette circonstance pour révéler à l’homme l’amour et la lumière qui constituent son être même. Il fait grâce à ceux qui obéissent à son ordre de croire en son Fils Jésus Christ mort sur la croix pour expier leurs péchés. Ces rachetés du Seigneur sont déclarés justes devant Dieu et pourront entrer dans le ciel de gloire et de lumière pour l’éternité.

   Mais les autres, ceux qui n’ont pas obéi, ceux qui, aux yeux de Dieu, sont morts dans leurs péchés, que deviendront-ils ? Eh bien, ils ressusciteront pour comparaître devant le « grand trône blanc » pour répondre de leurs actes de rébellion contre Dieu, à commencer par leur refus d’accepter le salut gratuit que Dieu leur avait demandé d’accepter. La condamnation sera terrible : celui qui n’est pas inscrit dans le livre de vie sera jeté dans l’étang de feu (#Ap 20:15).

   C’est à ce moment-là que la terre et le ciel s’enfuient (#Ap 21:1). C’est une image pour dire que la création actuelle, où se déploient la longue patience de Dieu et son immense grâce manifestée par Jésus Christ, sera entièrement anéantie. C’est alors qu’interviendra une création dont Christ est le commencement (#Ap 3:14) et dont feront partie tous les bénéficiaires de l’œuvre de la rédemption.

  Dans ces nouveaux cieux et cette nouvelle terre, nous contemplerons l’étendue des plans d’amour de notre Dieu sauveur. Nous louerons d’un même cœur et d’une même voix, le Père et le Fils dans la pleine puissance du Saint Esprit.

 

NOTES DE JOHN MACARTHUR

20: 12

se tenaient devant le trône. Il s’agit d’une comparution au sens judiciaire: ils sont là en tant que prisonniers coupables et condamnés par la justice divine. Il ne reste plus de pécheurs à détruire, puisque tous ont déjà été tués et que tous les croyants ont été glorifiés.

livres. Ces livres contiennent toutes les pensées, les actions et les paroles des pécheurs; tout y est enregistré par l’omniscience divine (voir la note sur Da 7: 9-10 {==> "Da 7: 9"},  passage à la source de ce texte). Ils fourniront les preuves nécessaires pour la condamnation éternelle. Cf. #Ap 18: 6-7.

livre de vie. Il contient le nom de chaque racheté (#Da 12: 1 ; voir la note sur 3: 5 {==> "Ap 3: 5"}).

jugés selon leurs œuvres. Leurs pensées (#Lu 8: 17 ; #Ro 2: 16), leur paroles (#Mt 12: 37), et leurs actions (#Mt 16: 27) seront comparées à la norme sainte et parfaite de Dieu (#Mt 5: 48 ; #1Pi 1: 15-16), et elles seront trouvées légères (#Ro 3: 23). Cette expression indique aussi qu’il y aura des degrés de punition différents en enfer (cf. #Mt 10: 14-15 ; #Mt 11: 22 ; #Mr 12: 38-40 ; #Lu 12: 47-48 ; #Hé 10: 29).

NOTES DIVERSES

Les morts, les grands et les petits, c’est-à-dire tous, sans exception (#Ro 14:10 : #2Co 5:10). Il n’est pas parlé des saints qui avaient régné mille ans (#Apo 20:4) et avaient été délivrés de l’attaque de Satan (#Apo 20:9). L’auteur pense probablement à ceux qu’il appelait (#Apo 20:5) : « les autres morts ». Ils se tenaient devant le trône.

      Comparez #Da 7:10 ; #Mal 3:16 ; Hénoch 90 : 22 ; 4 Esdras 6 : 22 ; Apocalypse de Baruch 24 : 1. Ces livres multiples, où sont consignées les actions des hommes, sont opposés au livre unique de la vie.

      Celui où sont inscrits les rachetés (#Apo 20:15 ; #Apo 3:5; 13:8; 17:8 ; #Da 12:1 ; #Lu 10:20 ; #Php 4:3).

NOTES DE JOHN MACARTHUR

20: 13

la mort et le séjour des morts. Voir la note sur 1: 18 {==> "Ap 1: 18"}. Ces deux termes décrivent l’état de mort. Tous les morts qui n’auront pas passé par la justification comparaîtront devant le grand trône blanc; aucun ne pourra y échapper. Tous les lieux qui recèlent le cadavre de tels morts rendront des corps nouveaux, conçus pour l’enfer.

NOTES DIVERSES

Dans ce verset, l’auteur revient en arrière pour dire comment tous les morts peuvent se tenir devant le trône. Ils se rassemblent de tous les lieux où ils se trouvaient : la mer rend ceux qu’elle a engloutis, la Mort et le séjour des morts ceux qu’ils détiennent. Il est difficile de dire quelle différence l’auteur faisait entre la Mort et le séjour des Morts. Sur ce dernier mot (grec Hadès, lieu invisible), voir #Apo 1:18; 6:8 ; #Lu 16:23 ; #Ac 2:27 ; #1Co 15:55. Cette résurrection est appelée la résurrection « pour le jugement », dans #Jn 5:29.

AUTRES NOTES

12-13 L’apôtre vit alors tous les morts de tous les temps debout devant le trône. Ceux qui s’étaient noyés dans la mer étaient là, ainsi que tous ceux qui avaient refusé de croire en Christ et dont les esprits avaient été jetés en enfer (voir #Ap 1:18 et le commentaire). À part les martyrs chrétiens (verset 4) {45}, tous les autres croyants étaient là. Jean fut donc témoin de la deuxième résurrection qui concerne tous les morts, incroyants et croyants, martyrs exceptés (voir le verset 5). Dès que la deuxième résurrection fut opérée, le jugement dernier put commencer. Les livres dans lesquels était consigné tout ce que chaque être humain avait fait durant sa vie terrestre furent ouverts. Comme l’indique Jean au verset 12, les morts furent jugés d’après ce qui était écrit dans les livres, selon leurs œuvres (voir #Ps 62:12 ; #Jér 17:10 ; #Ro 2:6 ; #1P 1:17). Un autre livre fut ouvert, le livre de vie, dans lequel étaient inscrits les noms de tous ceux qui étaient sauvés (#Da 12:1 ; #Ap 3:5; 17:8), de tous les vrais croyants. Ceux qui ne s’étaient pas repentis et n’avaient pas accepté Christ n’étaient pas inscrits dans ce livre. Les hommes ne sont pas sauvés par leurs œuvres, mais par la foi. Leurs œuvres sont cependant la preuve de leur foi. Ceux qui ne pratiquent pas d’œuvres bonnes n’ont pas vraiment la foi. Par conséquent, la foi de chacun peut être déterminée en fonction de ce qu’il aura fait sur la terre, d’après ce qui était écrit dans les livres (voir #Ep 2:8-10 ; #Ja 2:17,20-24,26 et les commentaires).

 ———— 

{45} Ceux-là avaient déjà été ressuscités lors de la première résurrection (voir les versets 4-5 et le commentaire) ; ils ne figuraient donc plus parmi les morts au moment du jugement dernier.

AUTRES NOTES

La mer redonnera les corps de ceux qui y ont été ensevelis. Les tombeaux, représentés ici par la mort, libéreront les corps de tous les incrédules qui ont été enterrés. Le séjour des morts rendra les âmes de tous ceux morts dans l’incrédulité. Ces corps et ces âmes seront réunis devant le Juge.

Tout comme il y aura des degrés de récompense dans le ciel, il y aura aussi divers degrés de châtiment en enfer. Tout reposera sur leurs œuvres.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

20: 14

la seconde mort. La première mort n’est que physique, la seconde est spirituelle et éternelle et prend place dans l’étang de feu, l’enfer définitif et éternel (v. #Ap 20:14). Peut-être. existe-t-il déjà, pour le moment inoccupé, en dehors de l’univers créé que nous connaissons, en dehors de l’espace-temps.

NOTES DIVERSES

« La seconde mort » et « l’étang de feu » mentionnés dans ce verset sont deux expressions semblables qui désignent l’état éternel des méchants. On l’appelle la seconde mort, parce qu’elle a été précédée de la mort physique. Ce passage évoque le sort éternel des impies qui sont perdus en raison de leur incrédulité et de leur refus de Dieu ; leur condition dernière est celle d’une « mort » éternelle, c’est-à-dire d’une séparation éternelle d’avec Dieu #Jn 8:21, 24. Cette seconde mort n’est pas un anéantissement ; ce fait ressort de la comparaison de : #Ap 19:20; Ap 20:10 mille ans passés dans l’étang de feu n’auront pas annihilé la Bête et le faux prophète qui y seront tourmentés pour toujours. Les mots « aux siècles des siècles » sont employés tour à tour en relation avec Dieu, #Ap 1:18; 4:9, 10; 10:6; 15:7 Sa gloire, #Ga 1:5 * etc. Son pouvoir et Son règne, #1P 4:11; Ap 1:6; 5:13; 7:12; 11:15 et les tourments éternels #Ap 20:10 ; ils prennent le sens d’éternel dans toute l’acception du terme : qui n’aura pas de fin.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

20: 15

l’étang de feu. L’enfer ultime, le lieu de punition éternelle pour tous les rebelles non repentants, qu’ils soient angéliques ou humains (cf. #Ap 20:10, #Ap 20:15). Le N.T. parle beaucoup du châtiment éternel (cf. #Ap 14:10-11 ; #Mt 13:40-42 ; #Mt 25:41 ; #Mr 9:43-48 ; #Lu 3:17 ; #Lu 12:47-48).

 

NOTES DIVERSES

Jeté dans l’étang de feu. Dans le même étang où furent jetés la bête et le faux prophète, là où fut envoyé le dragon, « le vieux serpent qui est le diable ». #Ap 12:9 20:2

« le feu éternel qui a été préparé pour le diable et ses anges ». #Mt 25:41

Là seront aussi bannis ceux dont le « nom n’aura pas été trouvé dans le livre de vie ». #Ap 13:8 17:8

C’est la seconde mort. Aussi loin que l’inspiration jette sa lumière sur le triste sort de ceux qui sont envoyés dans cet « étang de feu » #Ap 19:20 20:10,14,15 on peut déduire que c’est un feu éternel.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

21: 1

Au moment où s’ouvre ce ch., tous les pécheurs de tous les âges, les démons comme les hommes, y compris Satan, la bête et le faux prophète, se trouvent pour toujours dans l’étang de feu. L’univers entier a été détruit, et Dieu crée un nouvel univers pour en faire la résidence éternelle des rachetés.

un nouveau ciel et une nouvelle terre. L’univers entier tel que nous le connaissons sera détruit (#2P 3: 10-13) et remplacé par une nouvelle création qui durera pour toujours. C’est une réalité annoncée par l’A.T. (#Ps 102: 25-26 ; #Esa 65: 17 ; #Esa 66: 22) aussi bien que par le N.T. (#Lu 21: 33 ; #Hé 1: 10-12). Voir la note sur 20: 11-15 {==> "Ap 20: 11"}.

la mer n’était plus. Actuellement, la terre est au 3/4 recouverte d’eau, mais ce ne sera plus le cas dans le nouvel environnement; les conditions climatiques seront entièrement différentes des nôtres. Voir les notes sur 22: 1-2 {==> "Ap 22: 1"}.

NOTES DIVERSES

La vision des nouveaux cieux et de la nouvelle terre (21.1-22.21)

1. La nouvelle Jérusalem (21.1-27)

 Le nouveau ciel et la nouvelle terre (21.1-8)

       1 Par le prophète Ésaïe, Dieu avait promis aux enfants d’Israël qu’Il créerait de nouveaux cieux et une nouvelle terre qui subsisteraient éternellement (#Esa 65:17; 66:22). Cette promesse s’accomplit dans la vision de Jean. L’apôtre Pierre avait déjà déclaré que la terre et les cieux actuels seraient détruits, mais qu’il attendait de nouveaux cieux et une nouvelle terre où la justice habiterait (#2P 3:12-13). Paul avait annoncé que la création serait libérée de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté glorieuse des enfants de Dieu (#Ro 8:20-21). Jean assiste à la disparition de l’ancienne création (#Ap 20:11) et à son remplacement par une nouvelle qui ne connaîtra ni corruption ni fin. Il précise que la mer n’existera pas dans la nouvelle création.

AUTRES NOTES

Un nouveau ciel, et une nouvelle terre : la nouvelle Jérusalem, où Dieu demeure et bannit toute peine (#1-8). L’origine céleste de cette ville, sa gloire, et ses murailles invulnérables (#9-21). La félicité parfaite au sein de cette ville, éclairée par la présence de Dieu et de l’Agneau ; son libre accès, à la multitude des rachetés (#22-27).

#1-8 Le nouveau ciel et la nouvelle terre ne seront pas séparés l’un de l’autre ; la terre des saints et leurs corps glorifiés seront célestes. L’ancien monde terrestre, avec tous ses troubles et ses tumultes, aura disparu. Il n’y aura plus de mer ; ceci représente d’une manière pertinente la libération de toute servitude aux diverses passions, aux tentations, aux différents troubles, changements incessants, et frayeurs de l’ancien monde : bref, tout ce qui peut détruire ou interrompre la communion des saints.

Cette nouvelle Jérusalem est l’église de Dieu dans son état nouveau et parfait, l’Église triomphante. Sa béatitude provient entièrement de Dieu, et ne dépend que de Lui. La présence de Dieu, parmi Son peuple, dans le ciel, ne sera pas interrompue, comme elle l’est ici-bas : Il demeurera continuellement avec les Siens !

Tous les effets résultant des problèmes de ce monde seront anéantis. Les enfants de Dieu ont souvent pleuré à cause du péché, de la détresse, et des calamités de l’église ; mais dans le ciel, aucun souvenir, aucun élément des peines anciennes ne subsisteront.

Christ fait toutes choses nouvelles. Si nous sommes disposés et désireux que le Rédempteur « plein de Grâce », renouvelle notre cœur et notre nature, Il fera alors toutes choses « nouvelles » en nous, conformément à notre situation, jusqu’à ce qu’Il nous ait amenés à nous réjouir d’un bonheur complet !

Remarquez la véracité de la promesse de ce texte : le Seigneur annonce Ses « titres » : l’Alpha et l’Oméga, le Commencement et la Fin, preuve qu’Il accomplira inexorablement tous Ses desseins.

Les plaisirs sensuels et coupables sont semblables à des eaux boueuses et empoisonnées ; les meilleures consolations de ce monde (par rapport aux célestes) ne sont que de piètre envergure, elles ressemblent à des « citernes presque vides » ; lorsqu’elles sont mises sur un « piédestal », elles deviennent alors de véritables « citernes crevassées », ne pouvant offrir que des déceptions.

Mais les joies que Christ nous offre sont comme des eaux qui jaillissent d’une source, pures, rafraîchissantes, abondantes, et éternelles !

Les consolations du Saint-Esprit préparent notre âme au bonheur céleste ; ce sont des « ruisseaux » qui coulent pour nous, dans le désert. Les âmes craintives n’osent pas percevoir les difficultés apparentes de la piété, leur « peur » servile vient en fait de leur incrédulité ; les personnes qui n’osent pas « relever la croix de Christ » préfèrent par lâcheté avancer dans leur méchanceté.

Les agonies et les angoisses de la « première mort » mèneront les pécheurs vers des terreurs encore plus grandes : celles de la mort éternelle.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

21: 2-22: 5 A ce moment-là dans la chronologie de l’Apocalypse, les saints de l’A.T., ceux de la tribulation et ceux qui se seront convertis pendant le millénium seront incorporés à l’épouse rachetée ultime, et ils habiteront la nouvelle Jérusalem. Jean décrit la consommation de toutes choses en Christ et l’intégration de la nouvelle Jérusalem à l’état éternel (cf. #Ap 19: 7 ; #Ap 20: 6 ; #1Co 15: 28 ; #Hé 12: 22-24).

21: 2

la nouvelle Jérusalem. Cf. #Ap 3: 12 ; #Hé 11: 10 ; #Hé 12: 22-24 ; #Hé 13: 14. C’est la capitale du ciel, un lieu de sainteté parfaite. Le fait qu’on la voit « descendre du ciel » indique qu’elle existait avant; elle descend désormais dans les nouveaux cieux et la nouvelle terre depuis son emplacement, situé dans les lieux très hauts. C’est la ville qu’habiteront tous les saints (cf. #Jn 14: 1-3).

une épouse. Importante métaphore du N.T. pour l’Église (cf. #Mt 25: 1-13 ; #Ep 5: 25-27). La description que fait Jean reprend des éléments de la troisième partie des mariages juifs, la cérémonie proprement dite. Les croyants (l’épouse) viennent à la rencontre de Christ (l’époux) pour la cérémonie finale de l’histoire de la rédemption (voir la note sur 19: 7 {==> "Ap 19: 7"}). La ville entière, occupée par tous les croyants, porte le nom d’épouse, si bien que tous les saints sont finalement inclus dans l’image de l’épouse et dans la bénédiction reçue à ce titre. Dieu a donné une épouse à son Fils bien-aimé. Tous les saints habitent avec Christ dans la maison du Père (promesse formulée avant même que l’Église n’existe; #Jn 14: 2).

NOTES DIVERSES

Qu’est-ce, sinon l’image de l’Église des premiers-nés dont les noms sont écrits dans le ciel (#Hé 12:13), la ville dont Dieu est l’architecte et l’ouvrier, la cité qu’Abraham attendait par la foi, et qui, ailleurs déjà, est appelée la Jérusalem céleste ? (#Hé 11:10) ; (#Hé 12:22) C’est le séjour même de la gloire de Dieu, le séjour aussi de la paix, des consolations et des saintes joies, non parce qu’on y goûtera toutes sortes de jouissances matérielles, comme dans le paradis rêvé par l’imagination corrompue de Mahomet, ni parce qu’on y retrouvera un père, une épouse, des enfants longtemps pleurés ici-bas, ce qui est le paradis des âmes sensibles ; ni même parce qu’on y sera recueilli dans la douce société des enfants de Dieu de tous les siècles, depuis Abel le juste ; mais parce qu’on y sera pour toujours avec Dieu, devenu de la façon la plus intime notre Dieu (#1Jn 3:2).

AUTRES NOTES

Jean vit aussi la ville sainte, la nouvelle Jérusalem (#Ga 4:26 ; #Hé 11:10,16; 13:14 ; #Ap 3:12). L’apôtre la vit descendre du ciel ; cette ville était donc l’ouvrage de Dieu, et non de l’homme. Elle est un don de Dieu aux croyants. À la fin du monde, la ville sainte de la vision de Jean sera effectivement l’œuvre de Dieu ; elle représente notre demeure céleste et l’Église de Christ. Tous ceux dont les noms figurent dans le livre de vie en font partie (#Hé 12:22-23). Cette Église est aussi l’Épouse de Christ, parée pour son époux (voir #2Co 11:2 ; #Ep 5:25-27 ; #Ap 19:6-8 et les commentaires). Quelle différence entre la sainte Épouse de Christ et la grande prostituée (#Ap 17:1) ! Quelle différence entre la Jérusalem céleste et la Babylone mondaine (#Ap 17:5) !

AUTRES NOTES

Jean voit descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux. Il n’est pas précisé qu’elle descend jusqu’à la terre, c’est pourquoi certains pensent qu’elle sera suspendue au-dessus de la nouvelle terre. Le fait que les noms des tribus d’Israël soient écrits sur ses portes (v. 13) indique que les rachetés d’Israël y auront accès, même s’ils ne font pas partie de l’Église elle-même. La distinction entre l’Église (l’épouse, la femme de l’Agneau, v. 9), Israël (v. 12), et les nations (v. 24) est partout maintenue.

 

LE GRAND JUGEMENT FINAL

 

Le jugement du Grand se trouve dans Apocalypse 20:11-15 : il s’agit du jugement final avant que les perdus ne soient jeté dans le lac de feu (le lieu du châtiment éternel appelé souvent enfer). Nous savons d’après Apocalypse 20:7-15 que ce jugement aura lieu après le millénium et après que Satan, la Bête, et son faux prophète sont jeté dans le lac de feu (Apocalypse 20:7-10). Les livres qui sont ouverts (Apocalypse 20:12) contiennent les actes de chacun, bons ou mauvais, car Dieu sait tout ce qu’il a jamais été dit, fait ou même pensé ; il récompensera ou châtiera chacun en fonction de leurs œuvres. (Psaumes 28:4 ; Psaumes 62:12 ; Romains 2:6 ; Apocalypse 2:23 ; Apocalypse 18:6 ; Apocalypse 22:12).

Au même moment, un autre livre est ouvert, le « livre de la vie » (Apocalypse 20:12). C’est ce livre qui détermine si une personne hérite de la vie éternelle ou si elle reçoit le châtiment éternelle dans le lac de feu. Quoique les chrétiens soient tenus responsables de leurs actes, ils sont pardonnés en Christ et leur nom est inscrit dans le livre de vie depuis la création du monde (Apocalypse 17:8). Nous savons également que, selon les Écritures, au moment de ce jugement Jésus jugera les morts selon ce qu'ils ont fait (Apocalypse 20:12) et que quiconque dont le nom de n’est pas dans le livre de vie sera jeté dans le lac de feu (Apocalypse 20:15).

Le fait qu’il y aura un jugement final pour tous les hommes, croyants et incroyants, est clairement confirmé dans de nombreux passages des Écritures. Chaque personne individuellement se tiendra devant Christ et sera jugé pour ces actes. Il est parfaitement clair que le jugement du Grand Trône Blanc est le jugement final du Christ, toutefois, les chrétiens ne s’accordent pas tous sur comment ce jugement se rapportent aux autres jugements mentionnés dans la Bible, ni sur qui sera jugé au jugement du Grand Trône Blanc.

Nombre de chrétiens croient que les Écritures révèlent trois jugements distincts à venir. Le premier est le jugement « des moutons et des chèvres » ou le « jugement des nations » que l’on trouve dans Matthieu 25:31-36. Il prendrait place après le temps de la tribulation, mais avant le millénium : il déterminerait qui peut entrer dans le Règne du millénaire. Le second jugement serait celui des œuvres accomplies par les croyants, connu sous le nom de « tribunal (bema) du Christ » (2 Corinthiens 5:10); à ce moment, les croyants recevront des récompenses en fonction de leur œuvres ou service pour Dieu. Le troisième jugement serait le jugement du « Grand Trône Blanc » à la fin du millénium (Apocalypse 20:11-15) : c’est le jugement des incroyants pendant lequel ils sont jugés selon leurs œuvres et condamnés au châtiment éternelle dans le lac de feu.

D’autres chrétiens croient que ces trois jugements – trouvés dans Matthieu 25:31-36, 2 Corinthiens 5:10 et Apocalypse 20:11-15 – font référence au même jugement final, et non trois jugements séparés. En d’autres termes, ceux qui défendent ce point de vue croient que le jugement du « Grand Trône Blanc » d’Apocalypse 20:11-15 sera le moment quand croyants et incroyants seront jugés. Ceux dont le nom se trouve dans le « livre de vie » seront jugés selon leurs œuvres afin de déterminer leurs récompenses ou la perte de leurs récompenses à recevoir ; et ceux dont le nom ne figure pas dans le « livre de vie » seront jugés selon leurs œuvres pour déterminer le degré de châtiment qu’ils recevront dans le lac de feu. Pour ceux qui défendent cette perspective, Matthieu 25:31-46 est simplement une autre description de ce qui se passe au jugement du « Grand Trône Blanc ». Ils mettent en avant le fait que le résultat de ce jugement est le même que celui qui est décrit après le jugement du « Grand Trône Blanc » dans Apocalypse 20:11-15. Les « moutons » (les croyants) entreront dans la vie éternelle alors que les « chèvres » (les incroyants) iront au « châtiment éternel » (Matthieu 25:46).

Quel que soit le point de vue que l’on puisse avoir du jugement du « Grand Trône Blanc », il est important de ne jamais perdre de vue trois faits essentiels concernant le/les jugement(s) à venir. 1 – Jésus-Christ sera juge. 2 – Tous les incroyants seront jugés par Christ et ils recevront un châtiment en fonction de leurs œuvres. La Bible exprime clairement que les incroyants « amassent un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu… » (Romains 2:5) et que Dieu « rendra à chacun selon ses œuvres. » (Romains 2:6). 3 – Les croyants seront aussi jugés par Christ, mais, comme la justice de Christ leur a été imputée et que leur nom est dans le « livre de vie », ils seront récompensés selon les œuvres qu’ils ont accomplies. Romains 14:10-12 exprime clairement que « Nous aurons tous à nous présenter devant Dieu pour être jugés par lui. » et que chacun d’entre nous devra « rendre compte à Dieu pour soi-même. »

Sans aucun doute, la Bible dit clairement que tous, croyants ou incroyants, se tiendront un jour devant Christ pour être jugés. Mais la bonne nouvelle pour les croyants est que notre jugement ne déterminera pas si nous allons être précipités dans le lac de feu, car cette éventualité fut écartée au moment où nous avons cru l’Évangile et sommes devenus des « enfants de Dieu ». Ceux qui sont réellement sauvés sont au bénéfice de l’extraordinaire échange dans lequel nos péchés ont été portés au compte du Christ et sa justice nous a été imputée. Alors que notre salut est certain en Christ, nous « rendrons compte à Dieu de nous-mêmes » malgré tout (Romans 14:12) et devrions nous efforcer de faire toutes choses à la gloire de Dieu (1 Corinthiens 10:31).

En savoir plus:https://www.gotquestions.org/Francais/jugement-grand-trone-blanc.html#ixzz3FHiy3DLC

 

 

 

 

 

Le salut par la foi en Jésus Christ

Et comme il est réservé aux hommes de mourir une fois, et après cela le jugement. (Hébreux 9:27)


Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. (Jean 3:16)
Qui croit au Fils a la vie éternelle ; mais qui désobéit au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. (Jean 3:36)


Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont dans le Christ Jésus. (Romains 8:1)


Vous êtes sauvés par la grâce. (Éphésiens 2:5)

La Bible - Ancien Testament La Bible - Nouveau Testament Évangile Bibliquest

<< Présentation orale de l'Évangile... Esclave ! >>

 

Le grand trône blanc

Je vis un grand trône blanc, et celui qui y siégeait : la terre et le ciel s'enfuirent loin de sa face…Je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône.

Apocalypse 20. 11, 12

 

Lire Apocalypse 20. 11-15

 

Quel est ce grand trône blanc dont parle l'Apocalypse ? C'est le tribunal de Dieu pour le jugement final. Là comparaîtront tous ceux qui n'ont pas accepté la grâce de Dieu par son fils Jésus-Christ. Pas un ne manquera, grand ou petit. Ceux qui auront blasphémé contre Dieu et nié son existence seront là, en position d'accusés. Des grands, qui auront fait trembler le monde et reçu les hommages de la foule, seront là, mais aussi des petits s'ils ont refusé l'évangile.

 

Les grands sont mentionnés en premier. A leur égard, la justice humaine est trop souvent indulgente ou impuissante. Mais la justice de Dieu jugera tous les hommes sans partialité et n'acceptera aucune excuse pour le mal accompli. Des livres seront ouverts, non pas des livres humains, mais le registre divin, ineffaçable, de toutes les actions des hommes.

 

Nous nous imaginons facilement que nos fautes disparaissent avec le temps. Détrompons-nous : ce jour-là, tout remontera à la surface. Personne ne pourra contester les faits reprochés.

 

L'accusation n'aura pas besoin d'être appuyée par un procureur. Le jugement sera sans appel. Chacun sera devant la réalité de ce qu'il aura fait. Ceux qui n'ont pas voulu de Jésus, le Sauveur, se trouveront en face de Jésus, le Juge. C'est aujourd'hui qu'il faut croire, et dire : "Seigneur Jésus, tel que je suis, sans rien à moi, je viens à toi" .

 

Le Seigneur Jésus a dit : "Celui qui entend ma parole, et qui croit celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient pas en jugement" (Jean 5. 24).

 

Si quelqu'un n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, il était jeté dans l'étang de feu.

Apocalypse 20. 15

 

(Dans le ciel) il n'y entrera aucune chose souillée... mais seulement ceux qui sont écrits dans le livre de vie de l'Agneau.

Apocalypse 21. 27

 

 

Aucun véritable croyant dont le nom est écrit dans le livre de vie ne comparaîtra au Jugement du Grand Trône Blanc, puisque son jugement en tant que pécheur a été déjà accompli par Christ sur la croix


Articles à lire et à méditer

La MORT de JÉSUS nécessaire pour la JUSTIFICATION du CROYANT
https://www.bibliquest.org/justification_et_mort_du_Seigneur.htm

 


LE PÉCHÉ ET LA MORT

https://www.bibliquest.org/JAM/JAM-Peche_et_mort.htm

 


L’ÉTERNITÉ des PEINES
https://www.bibliquest.org/AG/AG-Eternite_des_peines.htm

 

Le lieu invisible et l’État de l’âme après la mort

https://www.bibliquest.org/HR/HR-Lieu_invisible-Etat_Ame_apres_mort.htm


QUI EST HEUREUX ?
https://evangile.bibliquest.org/Edit_Vevey/Edit_Vevey-310-16-Qui_est_heureux.htm

 

 

 

 

 

 

 

La Parole de Dieu enseigne:
Que le Jugement du Grand Trône Blanc est le moment où Dieu jugera finalement tous ceux qui ont vécu sur la face de la terre (les vivants et les morts, petits et grands), selon leurs œuvres. Cela se passera après le Millénaire. En ce temps-là aura lieu le dernier jugement connu sous le nom du Jugement du Grand Trône Blanc. Tous ceux qui, dès le commencement n’ont pas encore été jugés (le jugement des croyants, en tant que pécheurs a été réalisé par Christ sur la croix. (Jean 5:24 ; 3:17-19) se tiendront devant Dieu. Le diable et ses anges seront aussi jugés et jetés dans l’étang ardent de feu pour l’éternité (Daniel 12:2,3; Matthieu 10:15; 11:21-24; Jean 5:28,29; Romains 2:15,16; 14:12; 2 Pierre 2:2-9; Jude 6; 1 Corinthiens 6:1-4; Actes 10:42: Apocalypse 20:1-15).

Dans cette étude sur les évènements des derniers temps ou l’Eschatologie, le Seigneur dans Sa grâce, lève le voile sur l’éternité pour révéler à l’humanité Son programme concernant ce présent siècle mauvais. La doctrine sur "Le Jugement du Grand Trône Blanc" ouvre nos yeux pour voir un temps futur où tous les méchants/impies (les vivants et les morts, les petits et les grands qui ont rejeté le salut de Dieu) comparaîtront au Jugement final du Dieu vivant (Romains 14:12). Nous vous avertissons que l’étude ne doit pas être abordée avec un doute ou considérée comme une fable habilement conçue ou encore de la pure fiction, mais comme UNE REALITE. Ce sont-là les paroles authentiques de Dieu écrites pour servir de leçon et pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles. (Romains 15:4; 1 Corinthiens 10:11; Apocalypse 19:9).

La Bible (la révélation de Dieu à l’homme) présente clairement l’ordre des événements devant précéder le Jugement du Grand Trône Blanc, et ajoute constamment ceci: “Que celui qui a des oreilles entendent ce que l’Esprit dit aux Églises” (Apocalypse 2:7). A la fin du millénaire le diable sera relâché de l’abîme (Apocalypse 20:3) et il séduira des milliers de gens et les rassemblera pour combattre contre le Roi (Jésus-Christ) et Ses Saints. Ce sont la bataille de Gog et Magog. A la fin de cette bataille, quand les rebelles auront été exterminés et détruits par le feu de Sa colère qui tombera du Ciel, Satan sera jeté dans l’étang ardent de feu et de souffre (Apocalypse 20:7-10). Après cela le Jugement du Grand Trône Blanc commencera. Dieu sera assis sur Son Trône si blanc, à la fois splendide et terrible à voir que la face entière de la terre et le Ciel (ciel atmosphérique) trembleront et s’enfuiront devant Lui. Alors, tous ceux qui sont morts sans repentance depuis le temps d’Adam jusqu’au moment du jugement du Grand Trône Blanc ressusciteront (Daniel 12:2; Jean 5:28,29; Actes 24:15). C’est la seconde résurrection. Et ils se tiendront devant Dieu pour rendre compte de leurs œuvres. Ce jugement dernier des pécheurs (les vivants et les morts, les petits et les grands) est appelé Jugement du Grand Trône Blanc (Psaume 9:18 ; Daniel 7:9,10; Matthieu 11:20-24; 10:15 ; Jean 5:28,29; Apocalypse 20:11-15). La Bible contient beaucoup de référence se rapportant à ce grand jour imminent du Seigneur (Ecclésiaste 12:16; Matthieu 11:21-24; 12:41,42; Romains 2:15,16; 2 Pierre 2:9; Jude 14,15; 1 Jean 4:17).

Le monde est corrompu et pollué. L’homme s’est rebellé et a été coupable de désobéissance envers Dieu. Depuis très longtemps, Dieu s’est repenti d’avoir fait l’homme sur la terre car toutes les pensées du cœur de l’homme se portent chaque jour uniquement vers le mal (Genèse 6:5,6). L’homme continuera-t-il dans sa désobéissance et dans sa rébellion volontaire contre Dieu? Non. “… Parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice …” (Actes 17:30,31).

Aucun véritable croyant dont le nom est écrit dans le livre de vie ne comparaîtra au Jugement du Grand Trône Blanc, puisque son jugement en tant que pécheur a été déjà accompli par Christ sur la croix. (Jean 3:17-19,30; Romains 8:1 ; Jean 5:20,24).

Au contraire, “… Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l’acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ, …” (1 Thessaloniciens 5:9).

 “Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables,. les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de souffre ce qui est la seconde mort” (Apocalypse 21:8).

Cette multitude sera constituée de :

1) toutes les catégories de pécheurs (les morts et les vivants), depuis Adam jusqu’à cette époque-là. Ils seront condamnés pour avoir négligé le salut de Dieu (Hébreux 2:3).

2) Tous les rétrogrades de toutes les dispensations qui ont renié la foi en celui qui les avait rachetés (Exode 32:33).

3) Tous ceux qui nient la déité de Jésus-Christ (Jean 3:18, 36): tels que les sceptiques, les athées, les idolâtres et tous ceux qui ne dépendent pas de l’expiation de Christ comme sacrifice final (définitif) pour le péché, ou qui n’ont aucune considération pour la seigneurie de Jésus-Christ.

4) Tous les religieux hypocrites ressemblant “… à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au-dehors et qui au-dedans sont pleins d’ossements de morts et de toutes espèces d’impureté” (Matthieu 23:17).

La mort a été un ennemi odieux de longue date pour la création de Dieu. C’est le messager principal de destruction et l’instrument de cruauté envoyé par Satan. Au Jugement du Grand Trône Blanc, la mort sera dépossédée de sa puissance et jetée dans l’étang ardent de feu et de soufre.  Par conséquent, il n’y aura plus de mort (Apocalypse 20:14; 1 Corinthiens 15:26). L’enfer qui est la demeure temporelle des âmes des méchants, sera vidé et jeté dans l’étang ardent de feu et de souffre (Apocalypse 20:14). Notre vieille terre polluée par le péché, souillée par Satan, les démons et les pécheurs, sera consumée (2 Pierre 3:10). Les Cieux, les (cieux atmosphériques) qui ont été aussi pollués par Satan, les démons et les esprits méchants passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront (2 Pierre 3:7,10-12).

Dieu jugera avec justice:

a)   Toutes les œuvres injustes des hommes (1 Jean 5:17; Romains 11:28-32). Tout acte,  tout sentiment ou toute pensée injuste qui n’aura pas été purifiée par le sang de l’Agneau, seront condamnés au Jugement du Grand Trône Blanc.

b)   Les Œuvres secrètes des hommes (Matthieu 10:26; Romains 2:16; Hébreux 4:13; 2 Chroniques 16:9). Toute corruption secrète; l’immoralité, la pornographie, l’ivrognerie, l’avortement, etc. seront révélés “Les livres (livres d’enregistrement) furent ouverts … et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était “écrit dans ces livres”. Il y a un enregistrement pour tout ce qui est fait sous le soleil “soit le bien ou le mal” (2 Corinthiens 5:10).

c)   Les paroles des hommes (Matthieu 12:3-37; 5:22; Éphésiens 4:29,31; 5:4) “au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée” Chaque commérage, chaque médisance, chaque calomnie contre les autres sera exposée au Jugement du Grand Trône Blanc. “Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné” (Matthieu 12:37). Dieu jugera tout impénitent ou rétrograde selon Sa volonté divine et Sa justice (Proverbes 11:21). Le jugement de Dieu sera juste, impartial et sans acception de personnes (Romains 2:2-12; Job 34:18-22). Il jugera le petit comme le grand, le riche comme le pauvre, l’intellectuel comme l’illettré, la haute personnalité comme la personne la plus méprisée. “Car l’Éternel, votre  Dieu, est le Dieu des dieux, le Seigneur des seigneurs, le Dieu grand, fort et terrible, qui ne fait acception de personnes et qui ne reçoit point de présent (pot-de-vin)” (Deutéronome 10:17). Le Juste Juge de l’univers ne recevra pas de pot-de-vin pour pervertir le jugement au grand jour de Sa colère. Mais “… Il juge et combat avec justice” (Apocalypse 19:11). Sans partialité “QUICONQUE ne fut pas trouvé ECRIT dans le LIVRE DE VIE fut jeté dans l’étang de feu” (Apocalypse 20:15).

L’étang de feu est une place de souffrance indescriptible et de Châtiment pour tous ceux qui seront condamnés au Jugement du Grand Trône Blanc. Le châtiment des méchants sera pénible, sans consolation, et sans fin dans l’étang ardent de feu et de soufre. “Et la fumée de leur tourment monte au siècle des siècles; et ils n’ont pas de repos jour ni nuit …” (Apocalypse 14:11).

 

 

LE GRAND TRÔNE BLANC DU JUGEMENT

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptiste Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur, le 11 mars 2012

« Et je vis les morts, petits et grands, se tenir devant Dieu ; et les livres furent ouverts, et un autre livre était ouvert, celui qui est le livre de vie ; et les morts furent jugés selon les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs œuvres » (Apocalypse 20:12).

« Et quiconque n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, était jeté dans l'étang de feu » (Apocalypse 20:15).

 


 

En 1962, j’ai lu le livre de George Orwell, alors considéré comme un livre de science fiction, intitulé « 1984. » En 1962, l’année 1984 semblait vraiment très loin dans le futur. Mais le temps poursuit sa marche. L’année 1984 est venue et elle est repartie. À l’époque, dans les années soixante, les anglais gouvernaient encore sur Hong Kong. Leur contrôle sur ce petit bout de territoire ne prendrait fin qu’en 1997, ce qui me paraissait encore bien lointain. Cependant, Hong Kong a été rendue à la Chine il y a quinze ans déjà. L’année 1997 est venue et elle est repartie Mais le temps poursuit sa marche. En 1982 mon épouse et moi nous sommes arrêtés à Rome, dans le cadre d’un voyage en Israël. Nous avons visité la Chapelle Sixtine et avons admiré la fresque de Michel Ange « Le Jugement Dernier. » Ce matin, le jugement dernier des âmes non sauvées peut vous sembler encore très loin dans le temps. Mais le temps poursuit sa marche.

Le Jugement Dernier viendra plus rapidement que vous ne l’imaginez. Ce jour-là, tous les humains se tiendront devant le Grand Trône Blanc. Les morts, petits et grands, se tiendront devant Dieu. Les « livres » seront ouverts, et ceux qui ne sont pas sauvés seront jugés d’après ce qu’il est écrit dans les livres de Dieu.

Mais le temps poursuit sa marche. Le Jugement Dernier viendra plus rapidement que vous ne l’imaginez ! En ce jour solennel, deux choses auront lieu.

I. Premièrement, les morts qui ne sont pas sauvés, seront jugés chacun selon ses œuvres.

L’apôtre Jean l’aperçut dans une vision. Il dit,

« Et je vis les morts, petits et grands, se tenir devant Dieu ; et les livres furent ouverts, et un autre livre était ouvert, celui qui est le livre de vie ; et les morts furent jugés selon les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs œuvres. Et la mer rendit les morts qui étaient en elle ; et la mort et l'enfer rendirent les morts qui étaient en eux, et ils furent jugés chacun selon ses œuvres » (Apocalypse 20:12-13).

Les perdus pensent souvent que ce sera le moment où Dieu jugera leurs bonnes et leurs mauvaises actions. Ils pensent que s’ils ont fait plus de bonnes actions que de mauvaises, ils seront admis au Paradis. Mais rien de tel n’est écrit dans la Bible, et certainement pas dans ce passage de l’Écriture ! Le Dr. John R. Rice dit,

Il n’y a ici aucune miséricorde. Il n’est pas question de pardon, de grâce de Dieu, de rédemption, qui ont fait l’objet de mépris [raillés et rejetés] des hommes; maintenant, seul un jugement juste est de mise. Les gens vont en Enfer parce qu’ils le doivent. Ils méritent l’Enfer…Proverbes 29 :1 dit, « L’homme qui, étant repris, raidit son cou, sera brisé subitement et sans remède. » Le péché exige une réparation. Ceux qui rejettent le sacrifice de Christ… doivent payer eux-mêmes leur propre dette pour un péché éternel, qui n’a jamais demandé de repentance, ou de pardon (John R. Rice, D.D., Voici, Il vient ! Commentaire verset par verset du livre de l’Apocalypse,Behold, He Cometh! A Verse-by-Verse Commentary on the Book of Apocalypse, Sword of the Lord Publishers, 1977, pp. 304-305; commentaries sur Apocalypse 20:12).

Dans la chapelle St. George de l’abbaye de Westminster, en Angleterre, se trouvent quatre livres contenant le nom des 60 000 personnes décédées sous les bombardements de Londres durant la deuxième guerre mondiale. Un de ces livres est ouvert en permanence et une lumière éclaire les noms inscrits sur ses pages. Chaque jour, une page est tournée.

Cela me rappelle les « livres » que Dieu ouvrira au Jugement Dernier. Quand ces livres seront ouverts, le nom de chaque pécheur perdu apparaîtra à côté de la liste de chaque péché commis pendant sa vie sur la terre. La Bible dit,

« Dieu prononcera son jugement sur toutes les actions, même les plus cachées… » (Ecclésiastes 12:14).

Et Jésus a dit,

« Je vous le déclare : les hommes rendront compte, au jour du jugement, de toute parole vaine qu’ils auront dites… » 
       (Matthieu 12:36).

Chaque « action cachée » que les perdus ont faite est écrite dans les livres du jugement ; Chaque « parole vaine » qu’ils ont prononcée est écrite, et ils devront rendre compte au jour du jugement. Jésus a dit,

« Il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni rien de secret qui ne doive être connu » (Luc 12:2).

Au Jugement Dernier, chaque pécheur perdu sera confronté par les péchés de sa vie quand « Dieu jugera les secrets des hommes » (Romains 2:16).

« Et les morts furent jugés selon les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs œuvres » (Apocalypse 20:12).

Dr. Rice dit,

L’humanité sera jugée chacun selon ses œuvres. Ce qui signifie donc que ce jugement sera plus grave pour certains plutôt que pour d’autres. L’Enfer sera plus tolérable pour certains plutôt que pour d’autres, selon leurs œuvres. Tous ceux qui rejettent Christ vont en Enfer, mais l’Enfer ne sera pas le même pour tous (Rice, ibid., p. 305).

Jésus a dit,

« Malheur à toi, Corazin ! Malheur à toi, Bethsaïda ! Car si les œuvres puissantes qui ont été faits au milieu de vous avaient été faites à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que ces villes se seraient repenties avec le sac et la cendre. Mais je vous le dis, il sera plus supportable pour Tyr et Sidon au jour du jugement que pour vous, et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu’au ciel, tu seras abaissée jusqu’en enfer ; car si les œuvres puissantes qui ont été faites au milieu de toi avaient été faites à Sodome, elle subsisterait encore aujourd’hui. Mais je vous le dis, qu’il sera plus supportable pour le pays de Sodome au jour du jugement que pour toi » (Matthieu 11:21-24).

D’après ces versets, nous pouvons voir qu’il y a des degrés dans la sévérité du châtiment en Enfer. La personne qui vient écouter l’Évangile dimanche après dimanche sans jamais venir à Christ, aura une place pire en Enfer que ceux de Sodome. « Mais je vous le dis, qu’il sera plus supportable pour le pays de Sodome au jour du jugement que pour toi » (Matthew 11:24). « …Ils furent jugés chacun selon ses œuvres » (Apocalypse 20:13). « Et quiconque n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, était jeté dans l'étang de feu » (Apocalypse 20:15).

Le prophète Daniel dit que « Beaucoup de ceux qui dorment… se réveilleront pour l’opprobre et pour une infamie éternelle » (Daniel 12:2). Quelle terrible pensée ! Vous allez mourir, mais ce ne sera pas la fin – pas du tout ! Après être mort, vous « vous réveillerez… pour l’opprobre et pour une infamie éternelle. » Le Dr. John Blanchard, un auteur britannique écrit,

Qu’est-ce que les paroles de Daniel évoquent au sujet des émotions des pécheurs quand ils seront en Enfer ? Aucun instrument connu de l’homme ne peut mesurer la souffrance causée par la culpabilité ; aucune intelligence humaine ne peut imaginer l’agonie causée en Enfer par une conscience accusatrice qui vous rappelle tous les détails de votre vie et qu’il vous est impossible de réduire au silence… Par leur vie égocentrique et pécheresse, ils ont proféré des mensonges sur Dieu, calomnié et diffamé leur Créateur. En Enfer, ils auront la réalisation, la complète signification et l’étendue de leur crime. Et pas le moindre, ils seront forcés d’admettre que bien que Dieu leur ait donné « la vie et le souffle, et tout le reste »… ils ont gaspillé sa générosité. Daniel dit qu’ils expérimenteront la honte. 
      Mais Daniel parle également de « mépris » qui est la traduction du terme hébreux deraon. La seule fois où ce terme est également employé dans l’Écriture est quand Ésaïe dit que ceux qui seront condamnés à l’Enfer seront [« un objet d‘horreur pour toute chair »]. En Enfer, les pécheurs ne recevront ni sympathie, ni compagnie. Chacun sera [haï] détesté par tous les autres, ce qui ajoutera à leur malheur et à leur honte. Ceux qui habitent l’Enfer seront entraînés come dans un piège, un [tourbillon] d’accusation et de culpabilité, de récrimination et de regret, de honte et de mépris… 
      Il nous est dit qu’ils sont [« tourmentés par le feu et le soufre »] et que [« la fumée de leur tourment monte au siècle des siècles »] Apocalypse 14:10-11. Sous une forme ou un autre, le terme « tourment » apparaît quinze fois dans le Nouveau Testament. Quelquefois, il fait référence à une extrême détresse qui peut être causée par la maladie, et une fois au moins il est associé à la torture, mais ce terme conserve toujours la signification d’une souffrance extrême et consciente. Dans le cas des tourments de l’Enfer, ces souffrances dureront pour l’éternité. Il y a plus de 1 500 ans, Saint Jean Chrysostome [a dit], « Les damnés souffriront une fin sans fin, une mort sans mort réelle, une corruption sans rédemption…ils recevront un châtiment exempt de pitié, une misère sans miséricorde, un chagrin sans secours, des larmes sans réconfort, un tourment incessant » (John Blanchard, D.D., Qu’est-il arrivé à l’Enfer ? Whatever Happened to Hell? Evangelical Press, édition de 2005, pp. 145-146, 154).

« Et je vis les morts, petits et grands, se tenir devant Dieu ; et les livres furent ouverts, et un autre livre était ouvert, celui qui est le livre de vie ; et les morts furent jugés selon les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs œuvres » (Apocalypse 20:12).

« Et quiconque n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, était jeté dans l'étang de feu » (Apocalypse 20:15).

II. Deuxièmement, ceux dont le nom est écrit dans le Livre de vie échapperont à ce jugement.

« Et quiconque n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, était jeté dans l'étang de feu » (Apocalypse 20:15).

Le prophète Daniel parle aussi du « Livre de vie » quand il dit « Alors seront délivrés tous ceux qui seront trouvés inscrits dans le Livre » (Daniel 12:1). Jésus dit, « Réjouissez-vous parce que vos noms sont écrit dans les cieux » (Luc 10:20). Et l’apôtre Paul parle de ses compagnons d’œuvre à Philippe dont « les noms sont dans le Livre de vie » (Philippiens 4:3).

Le « Livre de vie » contient les noms de tous ceux que Dieu a choisi de sauver. Tous ceux qui ont la vie éternelle sont inscrits par leur nom dans le « Livre de vie. » Si vous êtes converti, votre nom est dans le « Livre de vie. » Si vous n’êtes pas converti à l’heure de votre mort, votre nom et vos péchés sont inscrits dans « les livres. » Votre nom se trouve-t-il dans le « Livre de vie » ou dans « les livres. » Si votre nom se trouve dans « les livres, » vous serez envoyé dans le lac de feu. Le Dr. John F. Walvoord dit, « Si le nom de quelqu’un ne se trouve pas dans le Livre de Vie, c’est tout simplement assez pour être jeté dans le lac de feu, parce que les péchés de cette personne n’ont pas été pardonnés et il, ou elle, n’est pas entré(e) dans le repos de Dieu » (John F. Walvoord, Th.D.,Les prophéties les plus importantes de la Bible, The major Bible Prophecies, Zondervan Publishing House, 1991, p. 411).

Si votre nom se trouve dans le « Livre de vie », vous serez avec Christ aux Ciel pour l’éternité. Le cantique chant par Mr. Griffith avant ce sermon le dit bien,

Seigneur, je ne tiens pas aux richesses, 
   Ni à l’argent ni à l’or ; 
Je préfère m’assurer d’entrer au Ciel, 
   Je préfère entrer avec tous les sauvés. 

Dans le livre de Ton royaume, 
   Aux pages immaculées, 
Dis-moi Jésus, mon Sauveur, 
   Mon nom est-il écrit ? 

Mon nom est-il écrit, 
   Sur les pages immaculées ? 
Dans le livre de Ton royaume, 
   Mon nom est-il écrit ?
« Mon nom est-il écrit ? » (Is My Name Written There?) 
     par Mary A. Kidder, 1820-1905.

Ainsi que je vous l’ai dit, si votre nom n’est pas écrit dans le Livre de vie, vous êtes condamné aux tourments éternels.

« Et quiconque n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, était jeté dans l'étang de feu » (Apocalypse 20:15).

Votre nom est-il écrit dans le Livre de vie ? Il n’y a qu’une seule manière d’être sûr que votre nom y est écrit. Jésus a dit,

« En vérité, en vérité je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle » (Jean 6:47).

« En effet, Dieu n’a point envoyé Son Fils dans le monde pour juger le monde, mais afin que le monde soit sauvé par lui. Celui qui croit en Lui n’est point jugé : celui qui ne croit pas est déjà jugé… (Jean 3:17-18).

Repentez-vous – détournez-vous de votre vie de péché, et croyez au Sauveur. Ne vous contentez pas de croire des « choses » sur Jésus. Mais croyez « en » Jésus. Le terme grec traduit par « en » est « eis. » Il signifie « dans, dedans » (George Ricker Berry). En français, les traductions modernes gardent le même sens, « Croyez en Lui. » C’est le même sens que le grec, alors que dans d’autres langues, le sens peut être caché dans les traductions modernes, et il faut revenir aux versions plus anciennes comme la Bible King James en ce qui concerne l’anglais. Vous devez venir à Jésus, et entrer comme « en » Lui, avec le sens de « au dedans » de Lui, pour vous reposer « en » Lui. « Celui qui croit en Lui n’est point jugé : celui qui ne croit pas est déjà jugé… » (Jean 3:18). Vous devez croire « en » Jésus et être « en » Lui !

Il est impossible à l’homme naturel de saisir cette simple pensée. Il essayera de la comprendre, mais il échouera à chaque fois. Seulement ceux dont le nom est écrit dans le Livre de vie pourront venir à Jésus Lui-même. Seulement eux croiront « en Lui. » Jésus a dit, « Personne ne peut venir à moi si le Père qui m’a envoyé ne l’attire : et je le ressusciterai au dernier jour » (Jean 6:44).

Jésus est mort sur la Croix pour payer la dette du péché de l’homme. Jésus a versé Son Sang pour que l’homme pécheur puisse être lavé de toute iniquité. Je prie pour que vous vous détourniez de votre style de vie centré sur vous-même et veniez à Jésus Christ en personne.

Mon nom est-il écrit, 
   Sur les pages immaculées ? 
Dans le livre de Ton royaume, 
   Mon nom est-il écrit ?

Un jour, il n’y aura plus que cela qui comptera pour vous ! Votre nom est-il écrit dans le Livre de vie ? Souvenez-vous,

« Et quiconque n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, était jeté dans l'étang de feu » (Apocalypse 20:15).

Votre nom est-il « écrit dans le Livre de vie ? Il le sera si vous venez à Jésus ! Jésus a dit,

« Je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi » (Jean 6:37).

Venez à Lui par la foi ce matin-même et vous serez sauvés de vos péchés pour aujourd’hui et pour l’éternité ! Amen et amen.

(FIN DU SERMON)

 

 

LIVRE DE VIE DE L`AGNEAU VOIR

https://www.chercherjesus-christ.com/news/le-livre-vie-de-lagneau-immole/

 

 

 

 

LE GRAND TRÔNE BLANC DU JUGEMENT

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Et je vis les morts, petits et grands, se tenir devant Dieu ; et les livres furent ouverts, et un autre livre était ouvert, celui qui est le livre de vie ; et les morts furent jugés selon les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs œuvres » (Apocalypse 20:12).

« Et quiconque n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, était jeté dans l'étang de feu » (Apocalypse 20:15).

I.   Premièrement, les morts qui ne sont pas sauvés, seront jugés chacun 
selon ses œuvres, Apocalypse 20:12-13; Proverbes 29:1; 
Ecclésiastes 12:14; Matthieu 12:36; Luc 12:2; Romains 2:16; 
Matthieu 11:21-24; Apocalypse 20:13, 15; Daniel 12:2; 
Apocalypse 14:10-11.

II.  Deuxièmement, ceux dont le nom est écrit dans le Livre de vie 
échapperont à ce jugement, Apocalypse 20:15; Daniel 12:1; 
Luc 10:20; Philippiens 4:3; Jean 6:47; 3:17-18; 6:44, 37.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).

 

 

 

 

Le dernier grand jour




Après les sept jours de la fête des tentes, il y a un autre jour de fête
Lévitique 23:36 Pendant sept jours, vous offrirez à l’Éternel des sacrifices consumés par le feu. Le huitième jour, vous aurez une sainte convocation, et vous offrirez à l’Éternel des sacrifices consumés par le feu; ce sera une assemblée solennelle: vous ne ferez aucune oeuvre servile.
Lévitique 23:39 Le quinzième jour du septième mois, quand vous récolterez les produits du pays, vous célébrerez donc une fête à l’Éternel, pendant sept jours: le premier jour sera un jour de repos, et le huitième sera un jour de repos.
Nombres 29:35 Le huitième jour, vous aurez une assemblée solennelle: vous ne ferez aucune oeuvre servile.

Jésus a pratiqué cette fête et a enseigné sur l'eau de vie pendant ce jour- là 
Jean 7:37-39 Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria: Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive jailliront de son coeur, comme dit l’Écriture. Jésus parlait de l’Esprit de Dieu que ceux qui croyaient en lui allaient recevoir. A ce moment–là, l’Esprit n’avait pas encore été donné, parce que Jésus n’avait pas encore été élevé à la gloire.

Que représente l'eau de vie dont Jésus a parlé?
Jean 4:10 Jésus lui répondit: Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive.
Jean 4:14 mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.
Apocalypse 21:6 Et il me dit: C’est fait! Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l’eau de la vie, gratuitement.
Ezékiel  36:25-27 Je répandrai sur vous une eau pure, afin que vous deveniez purs, je vous purifierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles. Je vous donnerai un coeur nouveau et je mettrai en vous un esprit nouveau, j’enlèverai de votre être votre coeur dur comme la pierre et je vous donnerai un coeur de chair.
Je mettrai en vous mon propre Esprit et je ferai de vous des gens qui vivent selon mes lois et qui obéissent à mes commandements pour les appliquer.
L'eau de vie symbolise le St Esprit et le don de la vie éternelle

La résurrection des saints a lieu lors du retour du Christ
Apocalypse 20:4-6 Et je vis des trônes; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. C’est la première résurrection. Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.

Les autres morts ne ressuscitent pas en même temps
Apocalypse 20:5 Les autres morts ne revinrent pas à la vie avant que les mille ans soient passés. C’est la première résurrection.

Le prophète Ezékiel nous parle d'une résurrection physique
Ezékiel 37:1-14 La main de l’Éternel fut sur moi, et l’Éternel me fit sortir en esprit, et me posa au milieu de la plaine ; et elle était remplie d’ossements ;
et il me fit passer auprès d’eux, tout autour ; et voici, ils étaient fort nombreux sur la face de la plaine ; et voici, ils étaient très secs.
Et il me dit, Fils d’homme, ces os revivront–ils ? Et je dis, Seigneur Éternel ! tu le sais.
Et il me dit, Prophétise sur ces os, et dis–leur, Os secs, écoutez la parole de l’Éternel.
Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel, à ces os, Voici, je fais venir en vous le souffle, et vous vivrez.
Et je mettrai sur vous des nerfs, et je ferai venir sur vous de la chair, et je vous recouvrirai de peau ; et je mettrai en vous le souffle, et vous vivrez ; et vous saurez que je suis l’Éternel.
Et je prophétisai selon qu’il m’avait été commandé ; et comme je prophétisais, il y eut un bruit, et voici, il se fit un mouvement, et les os se rapprochèrent, un os de son os.
Et je vis, et voici, il vint sur eux des nerfs et de la chair, et de la peau les recouvrit par–dessus ; mais il n’y avait pas de souffle en eux.
Et il me dit, Prophétise au souffle, prophétise, fils d’homme, et dis au souffle, Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel, Esprit, viens des quatre vents, et souffle sur ces tués, et qu’ils vivent.
Et je prophétisai selon qu’il m’avait commandé ; et le souffle entra en eux, et ils vécurent, et se tinrent sur leurs pieds, – une immense armée.
Et il me dit, Fils d’homme, ces os sont toute la maison d’Israël. Voici, ils disent, Nos os sont desséchés, et notre attente a péri ; nous sommes retranchés !
C’est pourquoi prophétise, et dis–leur, Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel, Voici, j’ouvrirai vos sépulcres, et je vous ferai monter hors de vos sépulcres, mon peuple, et je vous amènerai dans la terre d’Israël.
Et vous saurez que je suis l’Éternel, quand j’aurai ouvert vos sépulcres, et que je vous aurai fait monter hors de vos sépulcres, mon peuple.
Et je mettrai mon Esprit en vous, et vous vivrez, et je vous placerai sur votre terre ; et vous saurez que c’est moi, l’Éternel, qui ai parlé et qui l’ai fait, dit l’Éternel.

Jésus confirme-t-il cette résurrection?
Matthieu 12:41-42 Des hommes de Ninive se lèveront au jugement avec cette génération et la condamneront, car ils se sont repentis à la prédication de Jonas, et voici, il y a ici plus que Jonas. Une reine du midi se lèvera au jugement avec cette génération et la condamnera, car elle vint des bouts de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon.
Matthieu 11;21-24 Malheur à toi, Corazin ! malheur à toi, Bethsaïda ! Car si les miracles qui ont été faits au milieu de vous, eussent été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties avec le sac et la cendre. C’est pourquoi je vous dis que Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous, au jour du jugement. Et toi Capernaüm, qui as été élevée jusques au ciel, tu seras abaissée jusque dans l’enfer ; car si les miracles qui ont été faits au milieu de toi, eussent été faits dans Sodome, elle subsisterait encore. C’est pourquoi je vous dis, que ceux de Sodome seront traités moins rigoureusement que toi, au jour du jugement.
Luc 10:12-15 Je vous le déclare : au jour du Jugement les habitants de Sodome seront traités moins sévèrement que les habitants de cette ville–là.
Malheur à toi, Chorazin ! Malheur à toi, Bethsaïda ! Car si les miracles qui ont été accomplis chez vous l’avaient été à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que leurs habitants auraient pris le deuil, se seraient assis dans la cendre et auraient changé de comportement. C’est pourquoi, au jour du Jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous. Et toi, Capernaüm, crois–tu que tu t’élèveras jusqu’au ciel ? Tu seras abaissée jusqu’au monde des morts.

Le jugement du grand trône blanc nous décrit une autre résurrection (la même dont a parlé Ezékiel et Jésus)
après celle des saints 
Apocalypse 20:11-13 Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres. La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux; et chacun fut jugé selon ses oeuvres.

La résurrection du grand trône blanc a lieu après le millenium et elle concerne tous les morts non convertis (les saints convertis ont déjà été ressuscités lors du retour de Christ)
Apocalypse 20:7-13 Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison. Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre; leur nombre est comme le sable de la mer.
Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora. Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.
Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux.
Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres. La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux; et chacun fut jugé selon ses oeuvres.

Ces morts ressuscités seront jugés d'après ce qui est écrit dans ces livres (biblion en grec) d'où notre mot bible
Comme aujourd'hui les chrétiens sont jugés d'après les livres de la bible, il en sera de même à cette époque-là!
Apocalypse 20:12 Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres.

Que représente cet autre livre qui est "le livre de vie" ?
Psaumes 69:28 Qu’ils soient effacés du livre de vie, qu’ils ne soient pas inscrits avec les justes !
Philippiens 4:3 Et toi, Compagnon véritable, je te le demande, viens–leur en aide, car elles ont lutté avec moi pour l’Évangile, en même temps que Clément et tous mes autres collaborateurs, dont les noms figurent au livre de vie.
Apocalypse 3:5 Ainsi le vainqueur portera–t–il des vêtements blancs ; je n’effacerai pas son nom du livre de vie, et j’en répondrai devant mon Père et devant ses anges.
Apocalypse 13:8 Ils l’adoreront, tous ceux qui habitent la terre, tous ceux dont le nom n’est pas écrit, depuis la fondation du monde, dans le livre de vie de l’agneau immolé.
Apocalypse 17:8 La bête que tu as vue était, mais elle n’est plus. Elle va monter de l’abîme et s’en aller à la perdition. Et les habitants de la terre, dont le nom n’est pas écrit, depuis la fondation du monde, dans le livre de vie, s’étonneront en voyant la bête, car elle était, n’est plus, mais reviendra.
Apocalypse 20:12 Et je vis les morts, les grands et les petits, debout devant le trône, et des livres furent ouverts. Un autre livre fut ouvert : le livre de vie, et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d’après ce qui était écrit dans les livres.
Apocalypse 20:15 Et quiconque ne fut pas trouvé inscrit dans le livre de vie fut précipité dans l’étang de feu.
Apocalypse 21:27 Il n’y entrera nulle souillure, ni personne qui pratique abomination et mensonge, mais ceux–là seuls qui sont inscrits dans le livre de vie de l’agneau.

Le livre de vie de l'agneau symbolise-t-il la vie éternelle?
Apocalypse 20:15 Et quiconque ne fut pas trouvé inscrit dans le livre de vie fut précipité dans l’étang de feu.
Apocalypse 3:5 Ainsi le vainqueur portera–t–il des vêtements blancs ; je n’effacerai pas son nom du livre de vie, et j’en répondrai devant mon Père et devant ses anges.

Apocalypse 20:12 Et je vis les morts, les grands et les petits, debout devant le trône, et des livres furent ouverts. Un autre livre fut ouvert : le livre de vie, et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d’après ce qui était écrit dans les livres.

Où est le rapport entre ce grand jour de fête et le jugement du grand trône blanc?
C'est simple Jésus a parlé de l'eau vive durant ce jour de fête et l'eau vive représente la vie éternelle accordée à tous ceux qui croiront
Jean 7:37-39 Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria: Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive jailliront de son coeur, comme dit l’Écriture. Jésus parlait de l’Esprit de Dieu que ceux qui croyaient en lui allaient recevoir. A ce moment–là, l’Esprit n’avait pas encore été donné, parce que Jésus n’avait pas encore été élevé à la gloire.
Ezékiel 36: 25-27 Je répandrai sur vous une eau pure, afin que vous deveniez purs, je vous purifierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles. Je vous donnerai un coeur nouveau et je mettrai en vous un esprit nouveau, j’enlèverai de votre être votre coeur dur comme la pierre et je vous donnerai un coeur de chair. Je mettrai en vous mon propre Esprit et je ferai de vous des gens qui vivent selon mes lois et qui obéissent à mes commandements pour les appliquer.

Dieu va se révéler à la vaste majorité des hommes qui ont déjà vécus pendant cette résurrection
Ezékiel 37:13-14 Et vous saurez que je suis l’Éternel, quand j’aurai ouvert vos sépulcres, et que je vous aurai fait monter hors de vos sépulcres, mon peuple.
Et je mettrai mon Esprit en vous, et vous vivrez, et je vous placerai sur votre terre ; et vous saurez que c’est moi, l’Éternel, qui ai parlé et qui l’ai fait, dit l’Éternel.
Jean 5:28-29 Ne vous étonnez pas de cela ; car l’heure vient en laquelle tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix ; et ils sortiront, ceux qui auront pratiqué le bien, en résurrection de vie ; et ceux qui auront fait le mal, en résurrection de jugement.
Ezékiel 36:26 Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair.


En conclusion, Dieu aime tous les hommes et Il veut leur bonheur, il veut que tous les hommes soient sauvés. Sur la base de la foi en Jésus-Christ, Celui qui nous a racheté à grand prix et qui maintenant ressuscité il se prépare à revenir.


Jérémie 29:11 Car moi je connais les projets que j’ai conçus en votre faveur, déclare l’Éternel : ce sont des projets de paix et non de malheur, afin de vous assurer un avenir plein d’espérance.
1 Timothée 2:3-4 Voilà ce qui est beau et agréable aux yeux de Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.

 

Notes sur première(s) résurrection(s)

4  Et je vis des trônes ; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans.

5  Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. C’est la première résurrection.

6  Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux ; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.

La première partie du v. 5 doit être comprise comme une parenthèse. L’expression les autres morts se rapporte aux incrédules de toutes les époques qui ressusciteront à la fin du millénium pour comparaître devant le grand trône blanc.

Par conséquent l’affirmation c’est la première résurrection concerne celle mentionnée au v. 4. La première résurrection n’est pas un événement unique. Elle englobe la résurrection des justes à diverses époques. Elle inclut la résurrection de Christ (#1Co 15.23), la résurrection de ceux qui appartiennent à Christ lors de l’enlèvement de l’Église (#1Th 4.13-18), la résurrection des deux témoins dont les corps sont restés sans sépulture (#Ap 11.11), et la résurrection des croyants de la tribulation décrits ici (cf. aussi #Da 12.2 a). En d’autres termes, la première résurrection se produit en plusieurs étapes, car elle englobe la résurrection de Christ et de tous les vrais croyants qui ressuscitent à des époques différentes.

20:5

Les autres morts. Le corps des non-croyants de tous les temps ne ressuscitera pas avant le jugement du grand trône blanc (vv. #Ap 20:12-13).

première résurrection. L’Écriture enseigne qu’il existe deux sortes de résurrection: la résurrection « pour la vie » et la résurrection « pour le jugement » (#Jn 5:29 ; cf. #Da 12:2 ; #Ac 24:15). On décrit la première comme la résurrection « des justes » (#Lu 14:14), de ceux qui « appartiennent à Christ, lors de son avènement » (#1Co 15:23), et comme une « meilleure résurrection » (#Hé 11:35). Elle ne concerne que les rachetés du temps de l’Église (#1Th 4:13-18), de l’A.T. (#Da 12:2) et de la tribulation (v. #Ap 20:4). Ils entreront dans le royaume avec un corps de résurrection, en compagnie des croyants qui auront survécu à la tribulation. La seconde résurrection sera celle des incroyants; ils recevront alors leur corps définitif, conçu pour endurer les tourments de l’enfer. 



En savoir plus : https://www.chercherjesus-christ.com/news/ouverture-des-livres-des-morts/

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/