L’ENSEIGNEMENT DE LA PAROLE DE DIEU DANS LA BIBLE PAR LA FEMME

08/08/2018 10:07

L’ENSEIGNEMENT DE LA PAROLE DE DIEU DANS LA BIBLE PAR LA FEMME

 

1 Timothée 2 : 11  Que la femme écoute l’instruction en silence, avec une entière soumission. 12  Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme ; mais elle doit demeurer dans le silence. 13  Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite ; 14  et ce n’est pas Adam qui a été séduit, c’est la femme qui, séduite, s’est rendue coupable de transgression.

Que la femme écoute l’instruction. Si les femmes n’avaient pas le droit d’enseigner publiquement, il n’était en revanche pas question de les priver de l’apprentissage de la foi. En grec, le verbe est à l’impératif; il s’agit donc d’un commandement, d’un ordre d’enseigner les femmes dans l’Eglise. C’était révolutionnaire, car les femmes ne jouissaient pas d’une grande estime dans le judaïsme du Ier siècle, ni dans la culture grecque de l’époque. Certaines Éphésiennes avaient peut-être particulièrement réagi au dénigrement culturel dont elles étaient victimes et cherché à profiter des opportunités qui se présentaient à elles dans l’Église pour jouer un rôle prépondérant.

 

en silence, avec une entière soumission. Dans le cadre de l’assemblée, « silence » (littéralement « tranquillité ») et « soumission » (littéralement « subordination ») devaient caractériser les femmes dans le cadre de leur instruction. Paul explicite sa pensée au verset 12: elles devaient garder le silence au sens où elles ne devaient pas prêcher, et faire preuve de soumission en n’essayant pas d’usurper l’autorité des pasteurs ou des anciens.

1 Corinthiens 14:33 car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix. Comme dans toutes les Églises des saints, 34 ¶  que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d’y parler ; mais qu’elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi. 35  Si elles veulent s’instruire sur quelque chose, qu’elles interrogent leurs maris à la maison ; car il est malséant à une femme de parler dans l’Église.

les femmes se taisent dans les assemblées. Ce principe me paraît universel et applicable sans aucune restriction géographique ni culturelle. Si le contexte immédiat de ce verset concerne la prophétie, il inclut plus largement les langues, qui sont le thème général du ch. La Parole de Dieu définit clairement, à mon avis, la position des femmes au sein de l’Église: leur rôle n’est pas de diriger, mais plutôt de demeurer dans la soumission Ge 3:16.

Ce n’est probablement pas une coïncidence si de nombreuses assemblées prônant le parler en langues et le don d’opérer guérisons et miracles permettent aussi aux femmes de diriger le culte, de prêcher et d’enseigner. Elles peuvent, certes, être des enseignantes capables, mais elles n’ont pas à « parler » dans les Églises. C’est même « malséant » pour elles. Apparemment, certaines femmes perturbaient le culte, déjà bien chaotique, en posant des questions en public.

 

De plus, ce sont les deux seuls versets du nouveau testament, où il y a interdiction aux femmes d’enseigner.

 

Est-ce que Paul aurait voulu arrêter certains abus venant des femmes trop agitées ?

Est-ce que Paul aurait voulu arrêter certaines femmes qui enseignaient des hérésies ?

Ou est-ce vraiment un ordre de Dieu ?

Car, les femmes étaient aussi impures lors de leur menstruation mensuelle !

Le sont-elles encore, impures ?

 

À méditer

 

Mais, selon moi, s'il n'y a pas de pasteurs hommes pour cause de décès ou autres raisons, alors la femme doit parler de Dieu, si elle a les connaissances nécessaires, mais s'il arrive un homme pasteur, elle doit laisser sa place au pasteur. Dans l’Ancien Testament, il y a aucun cas où la femme enseignait dans les assemblées.

Enseigner, c'est expliquer les versets de la bible, expliquer ce que veut dire la parole, expliquer tout ce que Dieu a voulu dire dans ses paraboles et les prophéties. Et parler de Dieu, c'est dire, que nous l'aimons, l'adorons, nous suivons son enseignement nous avons la foi en Jésus-Christ et en son œuvre sur la croix et en sa résurrection etc.

Ici ce verset s'applique à l'enseignement de la bible. La parole de la bible. La femme ne devrait jamais enseigner la parole de Dieu. Mais prenons l'exemple aux Philippines, il n'y avait pas d'homme pasteur qui savait comment enseigner la parole de Dieu. Si une femme sait et connaît la parole, doit-elle se taire et ne pas parler de Dieu ??? Je ne crois pas… Je crois qu'elle a le devoir d'enseigner afin qu'un homme soit capable de le faire. Mais c’est mon avis… bien humblement.

RB

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/