L’ÉVANGILE SELON LE CŒUR DE DIEU

12/09/2020 00:50

L’ÉVANGILE SELON LE CŒUR DE DIEU

Ce texte démarre le quatrième chapitre du livre Une nouvelle manière de prêcher la croix est apparue. Elle ne ressemble plus à l'ancienne croix du Christ. Elle est trop différente de celle contenue dans la Bible. Le nouvel évangile apostat utilise le langage biblique mais son contenu n'est pas le même et l'accent est mis sur d’autres sujets. La croix prêchée par les grands hommes de Dieu n'avait aucune part avec le monde. Elle exécutait la mort imposée par Dieu aux pécheurs. La nouvelle prédication de la croix n'est plus opposée à la nature humaine. De plus, elle devient la source d’amusements pour beaucoup de monde. Elle laisse le pécheur vivre selon son bon plaisir sans le gêner. Son attitude pécheresse n'est en rien affectée ; il vit encore pour son propre plaisir, simplement il prend maintenant plaisir dans une louange mondaine au lieu d'entonner des chansons paillardes en buvant de l'alcool. L'accent est trop axé sur l'épanouissement personnel. La nouvelle croix encourage une nouvelle évangélisation qui ne demande pas un renoncement à l'ancienne vie pécheresse. Elle cherche à attirer l'attention en montrant que le Christianisme ne demande rien qui pourrait être désagréable. Cet évangile offre ce que le monde a déjà. La nouvelle croix ne met plus le pécheur à mort, elle le rééduque. Elle le mène vers une façon de vivre plus joyeuse en lui permettant de conserver son estime de soi. Le message chrétien est falsifié pour pencher vers ce qui est en vogue afin de le rendre acceptable aux yeux de la société. Elle passe complètement à côté de la véritable signification de la croix. La croix selon Dieu est la mort de l’humain. Elle représente la fin de l’être humain. L'homme qui prenait sa croix ne revenait pas car il partait vers sa mort. La croix ne faisait pas de compromis et n'épargnait rien ; elle mettait tous les hommes à mort, complètement et pour de bon. Elle n'essayait pas de rester en bon terme avec sa victime comme certains prédicateurs voudraient nous le faire croire de nos jours. La croix de Dieu frappe le pécheur avec cruauté, et l'homme n'existe plus. Dieu sauve l'individu en le mettant à mort, et en le ressuscitant à une vie nouvelle. L'évangéliste qui cherche des similitudes entre la façon de faire de Dieu et les méthodes des hommes se met en porte à faux par rapport à la Bible. La foi en Christ ne va pas dans le courant de ce monde, mais lui est en contradiction totale. En venant à Christ, l’humain n'élève pas son existence à un niveau plus élevé ; Il la crucifie sur la croix. Le blé doit mourir pour germer. Nous ne sommes pas des diplomates envoyés par Dieu pour établir de bonnes relations entre Christ et le monde. Nous ne sommes pas appelés par le Seigneur à Le rendre acceptable aux yeux du monde. Notre message n'est pas un compromis mais un ultimatum. La vie que nous prêchons est une vie qui vient de la mort du Christ. Vous devez renoncer à vous-mêmes et être en accord avec la sentence qui est prononcée contre vous. Qu'est-ce que cela signifie pour vous ? Repentez-vous, abandonnez vos péchés et ensuite renoncez à vous-même. Vous ne devez rien cacher et ne pas vous défendre, ni vous trouver une excuse. La croix qui a mis fin à la vie terrestre de Jésus va vous mettre à mort, et la puissance qui a ressuscité Christ d'entre les morts vous ressuscitera à une nouvelle vie avec Lui. À tous ceux qui auraient quelque chose à objecter à ces lignes, laissez-moi dire que Dieu a posé Son signe d'approbation sur ce message depuis l'époque de la Bible. Que cela soit présenté exactement de cette manière ou non, cela a été le contenu de toutes les prédications des revivalistes qui ont apporté la vie et la puissance au monde depuis deux millénaires. Je ne transigerai jamais avec cette vérité ! DEVENEZ BOUILLANT POUR JÉSUS-CHRIST Quand Jésus a crié sur la croix « Tout est accompli » (Jean 19 :30), tout était effectivement accompli pour vous. Dieu avait fait ce qu’aucun autre homme, ni religion ne pourrait jamais faire. Il a acquitté en totalité sur la croix le prix élevé de votre péché. Imaginez-vous la scène. Vous êtes sur le mont Golgotha de Jérusalem regardant la croix. Il est midi. Soudain, vous ne pouvez même plus voir Jésus-Christ. Au milieu de la journée, il fait nuit. Plus de 8 siècles avant cette crucifixion, le prophète juif Amos avait prophétisé cette glorieuse journée. Il écrivait « En ce jour-là, dit le Seigneur, l’Éternel, je ferai coucher le soleil à midi et j’obscurcirai la terre en plein jour » (Amos 8:9). Vous vous trouvez là, et le jour prédit par Amos est finalement arrivé. Ce que vous êtes en train de voir sera relaté par Luc : « Il était déjà environ la sixième heure (midi), et il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu’à la neuvième heure (15h). Le soleil s’obscurcit (...) » (Luc 23:44-45a). Ces ténèbres montrent ce qui est en train de se passer. Alors que vous regardez, sous vos yeux, le jugement de Dieu pour votre péché se déverse sur Jésus-Christ, exactement comme l’avait écrit le prophète Esaïe : « Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. » (Esaïe 53:5). Jésus devint votre malédiction. Il expia votre péché. Le troisième jour après sa mort, Dieu ressuscita Jésus comme signe que le prix de votre péché avait été acquitté totalement. Ce que Jésus a fait pour vous me rappelle l’histoire de deux frères chinois. Le plus jeune était mauvais. Un jour, il tua une femme. Après son meurtre, le jeune homme se sauva chez lui et changea ses vêtements pleins de sang. Le frère aîné arriva à la maison peu de temps après et découvrit les vêtements ensanglantés de son frère. Quand la police arriva chez eux, il avait revêtu les vêtements tâchés de sang comme si c’étaient les siens. Le frère aîné fut accusé de meurtre et condamné à mort. Pendant tout ce temps, le plus jeune frère regarda en silence l’amour de son aîné qui fut fusillé à sa place et paya pour sa faute. Finalement, pris de remords, le jeune frère se rendit à la police pour tout avouer. Mais, chose surprenante, la police le renvoya car il n’y avait plus d’accusation parce que le frère aîné avait déjà satisfait aux exigences de la loi chinoise. La justice était déjà rendue. C’est exactement ce que Dieu a fait pour vous. Il a pris sur lui votre punition. Maintenant, soit vous croyez que le prix de votre péché a été payé, et vous vous appropriez le sacrifice de Jésus pour vous-mêmes ; soit vous rejetez l’offre de Dieu de payer pour vos péchés, et vous choisissez de payer par vous-mêmes, à travers la religion et ses artifices. Si vous acceptez, que le sacrifice était pour vous, vous pouvez retrouver une vraie relation avec Dieu. Dans le cas contraire, vos péchés resteront impayés et vous serez séparé d’avec Dieu après votre mort physique. Cher lecteur ou lectrice, vous devez absolument comprendre que ce Dieu demande à l’être humain n’a rien à voir avec la demande des pasteurs évangéliques qui demandent aux gens de s’avancer devant l’estrade, verser quelques larmes et enfin recevoir le Christ comme Sauveur. Dieu n’appelle pas les humains à regretter leurs péchés, mais à les arrêter. Certains chrétiens continuent à pécher après avoir dit : - « Jésus, je regrette de T’avoir offensé ». Ces personnes n’ont absolument rien compris au sens de Sa mort. La repentance selon Dieu est un total changement de vie quotidienne. L’homme doit renoncer à ses vices bestiaux ! Dieu n’est pas une girouette. Voilà la base d’une relation avec Dieu. Afin que tout lui réussisse, l’homme doit rompre complètement avec ce qu’il a confessé. Le cycle naturel d’une vie de péché insouciante doit être cassé pour jouir d’une relation, d’une communion intime avec Dieu. Le disciple du Christ doit avoir cette mentalité de renoncement de ses péchés cachés, secrets mais aussi publics. Il doit acquérir la mentalité d’un cœur repentant vis-à-vis du péché et de l’horreur de la malédiction qui s’est abattue sur le fils de Dieu. Ce que Dieu veut vraiment de notre part c’est une attitude brisée par rapport au péché. C’est la seule manière d’être uni avec Dieu. Nous devons reconnaître sincèrement notre péché et y renoncer honnêtement et non superficiellement. C’est une nouvelle attitude de cœur qui compte. Cette attitude de cœur est nécessaire pour être restaurée par Dieu. Notre repentance permet à Dieu d’annuler notre dette à cause de Son sang versé à Golgotha. Son sang est le contre-remboursement payé à notre place, mais pour en jouir nous devons renoncer aux péchés. L’homme qui se repent et bénéficie de Son sang sera béni par Dieu. L’eau vive de sa présence coulera dans l’homme et il sera restauré. Son sang nous libère et apporte la riche bénédiction et le salut. Toute la puissance se trouve dans Son sang. C’est le moyen utilisé par Dieu pour inonder l’homme de Ses richesses, de Sa grâce, de Sa bonté. Le sang va libérer l’homme de son esclavage du péché, de sa maladie, de ses soucis, de ses problèmes, mal-être et maladies psychiques. Le sang est le vrai médicament, la vraie solution pour NOUS aujourd’hui. N’oublions surtout pas que le Seigneur est revenu à la vie après être resté trois jours dans un tombeau. Dieu Lui a rendu la vie pour montrer qu’il avait accepté Son terrible sacrifice. « Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé ». (Romains 10:9) Qu’allez-vous faire maintenant ? Vous pouvez prier de cette façon ou d’une toute autre ; L’essentiel est d’être sincère : - « Jésus, j’ai besoin de toi. Je me repens de la vie que j’ai vécue loin de toi. Merci d’être mort à la croix pour prendre sur toi le châtiment de mes péchés. Je crois que tu es le Fils de Dieu »

 

Conclusion :

La majeure partie de la chrétienté s'éloigne de plus en plus du modèle originel apporté par Jésus. Seul un vrai un retour aux normes Divines pourra garantir la venue d'une nouvelle réforme dans l'Église. L'apostasie chrétienne actuelle est caractérisée par un Christianisme trop social qui tente de soigner le psychisme humain. Cette forme de Christianisme est une illusion pour l'âme. Il dénigre l’importance de la sanctification et se caractérise par la recherche d'expériences émotionnelles et de manifestations spectaculaires distinctes du Christ crucifié. Beaucoup viennent au Christ pour se distraire et s’amuser sans être convaincu que Dieu se moque d’eux ! Il est trois fois Saint et exige un changement de mentalité de l’homme déchu sans quoi ce dernier ne pourra subsister dans Sa présence. L'apostasie chrétienne actuelle est la force montante qui pousse l'Église vers un état de triomphalisme en pensant que l’ambiance et la très grande sonorité sont la sainte présence de Dieu !!! Mais ceci est un mensonge que Dieu vomit (Apocalypse 3). Ce nouveau Christianisme tord la vérité de la Bible au profit d’interprétations humaines en introduisant le ressenti et de "nouvelles révélations du Saint-Esprit". Ces dernières ne proviennent pas de la Bible, mais d’hommes et de femmes qui prétendent, à tort, parler au nom de l’Éternel. Ce Christianisme zappe complètement les exigences de Dieu sur la repentance, la mort à soi-même, le jugement dernier, la perdition éternelle et l’enfer. Il y a une érosion du message évangélique de la croix : sous couvert d’œcuménisme et d’humanisme, l’Église a peur de choquer en prêchant le message de la croix. L'Église est noyée dans le conformisme au monde, avec son message socio-politico-culturel humaniste. Elle ressemble à la reine Jézabel car elle est dominée par un assoupissement général, un esprit de prostitution et de compromission morale. Le Réveil après lequel nous soupirons doit être un Réveil Biblique avec un retour à la foi historique. Il faut une renaissance des grands principes bibliques remis à l'honneur par la Réforme sous Luther et Calvin. Seule l'authentique prédication de la croix fera renaître les vérités du Saint-Esprit que l'apostasie moderne a sapé dans leur fondement même. L’ordre de Jésus est de prêcher CHRIST et CHRIST CRUCIFIÉ (1 Corinthiens 1:23; 2:2), source de vie pour tous les hommes. Il faut replacer la Rédemption de l'humanité par Jésus-Christ au centre du Christianisme. L’Église doit absolument revenir à l’ABC de l’évangile en attirant les pécheurs vers la précieuse fontaine de sang qui coule des veines de Jésus-Christ et dans laquelle leur culpabilité est lavée et leur conscience purifiée. Cette prédication reste la meilleure car c’est le Fils de Dieu qui l’a institué. L’Église doit confronter le péché de l'humanité déchue sans Christ, à la nécessité de la repentance. C’est le point de départ d'une transformation intérieure de l’humain et d'une nouvelle création. Une telle prédication détruit le faux christianisme qui rejette le scandale de la croix. L’Église doit rétablir la centralité de l'œuvre du Calvaire dans l'expérience chrétienne. La justification du pécheur condamné et sa délivrance du péché passe par ce message. Prêcher le salut avec amour c’est avant tout transmettre le message qui consiste à dire que Jésus veut sauver les pécheurs de la perdition éternelle. Le message de Dieu par Son Christ ferme la bouche à l'orgueil humain, à l'auto glorification religieuse. La religiosité élève les œuvres charnelles et dégoute Dieu. Christ veut réduire à néant toutes les doctrines humaines, toutes les religions qui, à l'instar du Christianisme apostat, cherche à usurper Sa place en intronisant l'humain, ses efforts méritoires, ses performances spirituelles et ses institutions religieuses sclérosées. J’affirme que ma régénération et ma sanctification sont l'œuvre exclusive de Dieu par la puissance du Saint-Esprit et que ma chair ne saurait aucunement gagner Sa faveur. Je rêve de pouvoir prêcher un évangile qui va ouvrir les écluses des cieux sur les pécheurs repentants. Je veux diriger les cœurs humains vers l'unique chemin qui mène au paradis : Jésus-Christ qui ôte le péché du monde et qui offre le pardon à l'âme qui se confie à Lui sincèrement. - "le but de l’Écriture est qu’un amour personnel intense pour Jésus possède votre être entier. Le but de la rédemption est votre relation d’amour, votre vie d’amour avec Jésus. La vie chrétienne, c’est vivre dans l’amour pour Jésus. La communion de la prière, c’est contempler avec amour les yeux de Jésus, frémir à la voix de Jésus, se reposer dans les bras de Jésus." (Wesley John) Comprenez que Dieu invalide toutes les tentatives spirituelles procédant de méthodes charnelles : ascétisme, émotions et expériences psychiques. Beaucoup ont perverti la Bible. Ils ont créé un message évangélique qui est inutile et qui ne produit que des gens qui pensent être sauvés, et qui, au fil des années, ne changent par rapport à leur manière d’agir d’avant leur "conversion". Trop de pasteurs et d’assemblées maintiennent une attitude de complaisance à l’égard du péché. Ce message dilué consiste à dire : - « Demandez à Jésus d’entrer dans votre cœur » ou - « Venez au-devant pour montrer que vous vous engagez pour Christ ». Ceci est totalement anti-scripturaire et contraire au message de Jésus. Ceci a créé et continuera à créer un groupe de gens qui "ont pris une décision" et qui néanmoins ne sont pas régénérés, ni sauvés. Le message de la Bible est clair et indéniable. Il se peut qu’il soit dur à entendre car il condamne les gens et les pousse à se sentir mal à l’aise. Il nous appelle pécheurs aux yeux d’un Dieu Saint, et exige que nous nous repentions. La mission de l’église n’est pas d’accepter les pécheurs tels qu’ils sont. Beaucoup de pasteurs veulent des bancs remplis plutôt qu’une prédication directe de l’évangile. Jésus dit : « Repentez-vous et croyez à la bonne nouvelle ! » (Marc 1:15). « Ils partirent, et ils (les 12 apôtres) prêchèrent la repentance. » (Marc 6:12). « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés » (Actes 2:38). « Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés » (Actes 3:19). « Dieu, sans tenir compte des temps d'ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu'ils aient à se repentir » (Actes 17:30). L’Écriture parle d’elle-même. Ce N’EST PAS MOI QUI EXIGE VOTRE REPENTANCE, MAIS DIEU !!!

Josée Simoneau

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/