LA CINQUIÈME TROMPETTE (Apocalypse 9 : 1-11)

22/09/2014 06:29

LA CINQUIÈME TROMPETTE La cinquième trompette se manifeste par une invasion de « sauterelles démoniaques » qui attaquent et torturent l’humanité (Apocalypse 9 : 1-11).

1 ¶  Le cinquième ange sonna de la trompette. Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clef du puits de l’abîme lui fut donnée, 2  et elle ouvrit le puits de l’abîme. Et il monta du puits une fumée, comme la fumée d’une grande fournaise ; et le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits. 3  De la fumée sortirent des sauterelles, qui se répandirent sur la terre ; et il leur fut donné un pouvoir comme le pouvoir qu’ont les scorpions de la terre. 4  Il leur fut dit de ne point faire de mal à l’herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n’avaient pas le sceau de Dieu sur le front. 5  Il leur fut donné, non de les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois ; et le tourment qu’elles causaient était comme le tourment que cause le scorpion, quand il pique un homme. 6  En ces jours-là, les hommes chercheront la mort, et ils ne la trouveront pas ; ils désireront mourir, et la mort fuira loin d’eux. 7  Ces sauterelles ressemblaient à des chevaux préparés pour le combat ; il y avait sur leurs têtes comme des couronnes semblables à de l’or, et leurs visages étaient comme des visages d’hommes. 8  Elles avaient des cheveux comme des cheveux de femmes, et leurs dents étaient comme des dents de lions. 9  Elles avaient des cuirasses comme des cuirasses de fer, et le bruit de leurs ailes était comme un bruit de chars à plusieurs chevaux qui courent au combat. 10  Elles avaient des queues semblables à des scorpions et des aiguillons, et c’est dans leurs queues qu’était le pouvoir de faire du mal aux hommes pendant cinq mois. 11  Elles avaient sur elles comme roi l’ange de l’abîme, nommé en hébreu Abaddon, et en grec Apollyon.

Début notes de John Macarthur

étoile qui était tombée du ciel. Au contraire des autres étoiles qui seront tombées (#Ap 6: 13 ; #Ap 8: 8), il s’agit ici d’un être angélique (cf. v. #Ap 9: 2), probablement de Satan lui-même (v. #Ap 9: 4 ; #Ap 12: 7.

puits de l’abîme. L’Apocalypse y fait allusion 7 fois, toujours en rapport avec la prison où sont enfermées certaines hordes démoniaques; c’est l’endroit des tourments et de l’isolement les plus pénibles (vv. #Ap 9:1-2, #Ap 9:11 ; #Ap 11:7 ; #Ap 17:8 ; #Ap 20:1, #Ap 20:3.

sauterelles. Ou « criquets ». Ces insectes volent en essaims si épais qu’ils peuvent voiler le soleil et dénuder des régions entières de toute végétation. En 1950, un vol de criquets dévora toutes les plantes sur une superficie de plusieurs milliers de kilomètres carrés au Moyen-Orient. Cependant, il ne s’agit pas de créatures normales ici, mais d’êtres spécialement conçus pour être la forme physique prise par des démons. De la même façon que les criquets, ils sèmeront la dévastation sur leur passage. Le mot « comme » apparaît 9 fois sous la plume de Jean, car il a du mal à décrire ce qu’il voit d’une manière compréhensible pour ses lecteurs.

scorpions. On trouve ces arachnides dans les régions désertiques; leur queue, dressée à l’arrière de l’abdomen, contient un aiguillon gorgé d’un venin mortel. La victime d’un scorpion se roule souvent de douleur sur le sol, l’écume à la bouche, en grinçant des dents. Les démons qui habitent ces sauterelles sont en mesure d’infliger une douleur physique  et sans doute aussi spirituelle - d’une intensité comparable à celle des scorpions (v. #Ap 9:5).

hommes qui n’avaient pas le sceau de Dieu. C’est-à-dire tous les habitants de la terre, à l’exception des deux groupes mentionnés au ch. #Ap 7: les 144 000 évangélistes juifs et leurs convertis.

cinq mois. C’est le cycle de vie normal des criquets, le plus souvent de mai à septembre.

chercheront la mort, et ils ne la trouveront pas. La volonté tourmentée des hommes ne trouvera pas de repos. Même leurs efforts désespérés pour mettre un terme à leurs tourments par le suicide se révéleront inutiles.

visage d’homme. Ces probables créatures démoniaques seront des êtres doués de raison et d’intelligence.

cheveux de femmes. #Jér 51:27 décrit les sauterelles comme hérissés d’antennes aussi nombreuses que des cheveux.

dents de lions. Ce sont des êtres sauvages, à la puissance fatale (cf. #Jér 51:27).

cuirasses de fer. Les cuirasses servaient à protéger les organes vitaux des guerriers et à prolonger ainsi leur vie. Ces créatures sont invulnérables.

Abaddon …  Apollyon. Les sauterelles n’ont pas de roi (#Pr 30:27), or ces créatures démoniaques en ont un. Son nom, aussi bien en hébreu qu’en grec, signifie « destructeur ». Il existe une hiérarchie des pouvoirs démoniaques, tout comme parmi les anges. Apparemment, « l’ange de l’abîme » est l’un des chefs les plus éminents de l’armée de Satan, et c’est peut-être Satan lui-même.

Fin notes de John Macarthur

 

(2ème Malheur)

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/