LA GRACE DE JÉSUS-CHRIST

04/06/2019 00:24

LA GRACE DE JÉSUS-CHRIST

ACTES 4 ; 33  Les apôtres rendaient avec beaucoup de force témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus. Et une grande grâce reposait sur eux tous.

Le mot grâce signifie « faveur » et a ici un double sens:

1° la faveur de personnes extérieures à l’Eglise, impressionnées par l’unité et l’amour entre les croyants (cf. #Ac 2:47);

2° la faveur de Dieu, qui accordait sa bénédiction.

ROMAINS 9 : 16  Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde.

Dans sa grâce, Dieu choisit certains individus pour la vie éternelle. Le salut n’est pas une initiative de l’homme, puisque même la foi est un don de Dieu.  cf. #Jn 6:37 ; #Ep 2:8-9). Le salut ne dépend pas des efforts humains

2 CORINTHIENS 8 : 9  Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, qui pour vous s’est fait pauvre, de riche qu’il était, afin que par sa pauvreté vous fussiez enrichis.

C’est fait pauvre, une allusion à l’incarnation de Christ (cf. #Jn 1:14 ; #Ro 1:3 ; #Ro 8:3 ; #Ga 4:4 ; #Col 1:20 ; #1Ti 3:16 ; #Hé 2:7). Il s’est dépouillé de tout exercice indépendant de ses prérogatives divines, a quitté sa place auprès de Dieu, a pris une forme humaine et est mort sur une croix comme un simple criminel (#Ph 2:5-8).

De riche qu’il était, il s’agit ici d’une évocation de l’éternité et de la préexistence de Christ. En tant que deuxième personne de la Trinité ( MÊME SI PLUSIEURS N’AIMENT PAS CE MOT, MAIS LE CONCEPT DE TRINITÉ EST BIEN LÀ), il possède la richesse de Dieu lui-même. Il possède toutes choses, toute la puissance, l’autorité, la souveraineté, la gloire, l’honneur et la majesté (cf. #Esa 9:5 ; #Mi 5:1 ; #Jn 1:1 ; #Jn 8:58 ; #Jn 10:30 ; #Jn 17:5 ; #Col 1:15-18 ; #Col 2:9 ; #Hé 1:3).

afin que …  vous soyez enrichis. Les croyants deviennent spirituellement riches par le sacrifice et l’appauvrissement de Christ (#Ph 2:5-8). Ils deviennent riches de salut, de pardon, de joie, de paix, de gloire, d’honneur et de majesté (cf. #1Co 1:4-5 ; #1Co 3:22 ; #Ep 1:3 ; #1Pi 1:3-4). Ils deviennent cohéritiers de Christ (#Ro 8:17). Il n’est aucune question de richesses matérielles terrestres.

ROMAIN 5 : 15  Mais il n’en est pas du don gratuit comme de l’offense ; car, si par l’offense d’un seul il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d’un seul homme, Jésus-Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup.

Dans beaucoup sont morts, Paul donne au mot « beaucoup » deux significations distinctes, tout comme au « tous » du v. 18. Il a déjà établi que tous les hommes, sans exception, portent la culpabilité du péché et sont par conséquent sujets à la mort. Ainsi, les « beaucoup » qui sont morts doivent correspondre à tous les descendants d’Adam.

Et à plus forte raison, l’acte rédempteur unique de Christ fut bien plus grand que l’acte condamnateur d’Adam.

1 PIERRE 5 : 5 … Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité ; car Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles.

Revêtez-vous d’humilité, « Se revêtir » signifie littéralement « attacher quelque chose sur soi en faisant un nœud ». Le verbe était souvent utilisé pour un esclave qui enfilait un tablier par-dessus ses vêtements afin de ne pas se salir. L’« humilité », littéralement « état d’esprit bas », est l’attitude qui consiste à ne pas se croire trop important pour servir. Elle n’était pas considérée comme une vertu dans l’Antiquité, pas plus qu’aujourd’hui (mais cf. #Jn 13:3-17 ; #Ph 2:3-4 ; voir aussi #Pr 6:16-17 ; #Pr 8:13 ; #Esa 57:15).

TITE 3 : 4 à 7  

4  Mais, lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés, 5  il nous a sauvés, non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit, 6  qu’il a répandu sur nous avec abondance par Jésus-Christ notre Sauveur, 7  afin que, justifiés par sa grâce, nous devenions, en espérance, héritiers de la vie éternelle.

la bonté …  été manifestés. Comme en #Tite 2:11, Paul parle ici de Jésus-Christ, qui fut la bonté et l’amour incarnés sous les traits d’un homme. Cf. #Ep 2:4-6

non à cause des œuvres. Le salut ne s’obtient jamais par les œuvres (voir #Ep 2:8-9 ; cf. #Ro 3:19-28).

selon sa miséricorde. Cf. #Ep 2:4 ; #1Ti 1:13 ; #1Pi 1:3 ; #1Pi 2:10.

le bain de la régénération. Le salut procure la purification du péché et une vie nouvelle, générée par le Saint-Esprit, dans laquelle il confère la puissance et la protection nécessaires à ceux qui sont enfants et héritiers de Dieu (v. #Tit 3:7). C’est le fruit de la nouvelle naissance (cf. #Jn 3:5 ; #1Jn 2:29 ; #1Jn 3:9 ; #1Jn 4:7 ; #1Jn 5:1).

le renouvellement du Saint-Esprit. Cf. #Ro 8:2. C’est lui qui accomplit ce travail de régénération.

avec abondance. Dès que les croyants sont sauvés, l’Esprit de Christ les bénit sans compter (cf. #Ac 2:38-39 ; #1Co 12:7, #1Co 12:11, #1Co 12:13 ; #Ep 3:20 ; #Ep 5:18).

justifiés. La vérité centrale du salut, c’est la justification par la foi seule. Lorsqu’un pécheur se repent et place sa foi en Jésus-Christ, Dieu le déclare juste: il lui impute la justice de Christ et lui accorde la vie éternelle grâce à la mort substitutive de Christ, qui a pris sur lui le châtiment que ce pécheur méritait de subir en raison de ses fautes.

héritiers. En leur qualité d’enfants adoptifs de Dieu par la foi en Jésus-Christ, les croyants deviennent héritiers de Dieu et cohéritiers avec Christ (#Ro 8:17 ; cf. #1Pi 1:3-4).

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/