LA PASSION DOMINANTE DU SERVITEUR DE DIEU 17 mars

17/03/2014 16:01
LA PASSION DOMINANTE DU SERVITEUR DE DIEU
 
      C’est pour cela aussi que nous nous efforçons de lui être agréables.       #2Co 5:9 
 
      C’est pourquoi nous nous efforçons …  Maintenir toujours en première ligne notre passion dominante nous demande un effort intense. Cela veut dire que nous ne perdons jamais de vue notre haut idéal ; que nous n’avons la passion ni de gagner des âmes, ni de fonder des églises ou de susciter des réveils, mais seulement « de lui être agréables ». Ce ne sont pas les lacunes de notre vie spirituelle qui peuvent nous conduire à la faillite, mais le manque d’effort pour tendre toujours droit au but. Une fois par semaine au moins, faites votre inventaire devant Dieu, voyez où vous en êtes, évaluez votre vie à la lumière de ce qu’il souhaite. Paul est comme un musicien qui ne tient pas compte des réactions de son auditoire, pourvu qu’il puisse saisir un regard d’approbation du chef d’orchestre. 
 
      Si notre passion n’est plus d’être approuvés de Dieu, nous risquons d’être finalement rejetés. Apprenez à voir où tend votre ambition, et vous comprendrez pourquoi il est tellement indispensable de se placer toujours en présence du Seigneur Jésus-Christ. Paul dit : « je traite durement mon corps et je le tiens assujetti de peur d’être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres » (#1Co 9:27). 
 
      Il me faut apprendre à tout subordonner à cette passion dominante et à m’y cramponner sans cesse. La valeur que je peux avoir aux yeux de Dieu, pour faire son œuvre parmi les hommes, dépend de ce que vaut ma vie intérieure et cachée. Mon ambition première est-elle de lui plaire, de lui être agréable, ou bien, si noble soit-elle, est-elle inférieure à cet idéal ? 
 
https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/