La porte sainte! ???

09/12/2013 13:11

La porte sainte! ???

 

***Les célébrations du jubilé marquant le 350e anniversaire de la paroisse Notre-Dame-de-Québec se sont amorcées, dimanche soir, avec l'inauguration de la porte sainte à la basilique-cathédrale Notre-Dame-de-Québec. *** 


 

***La structure a été inaugurée en début de soirée pour souligner la fête de l'Immaculée Conception, lors d'une cérémonie présidée par l'archevêque de Québec, Mgr Gérald Cyprien Lacroix. ***

 

*** La porte a d'abord été bénie par l'archevêque de Québec. ***


 

*** La porte de la basilique-cathédrale Notre-Dame-de-Québec est constituée de deux panneaux de bronze sculptés représentant le Christ et la Vierge Marie. ***

 

Références voir https://www.radio-canada.ca/regions/quebec/2013/12/08/002-porte-sainte-celebrations-quebec-dimanche.shtml

 

Que faites-vous là? Une porte sainte...! Va t`elle aller au ciel un jour ? En plus pour souligner  la fête de l'Immaculée Conception... Encore une chose abominable.

 

1 Jean 5:21 Petits enfants, gardez-vous des idoles.

 

1 Pierre 1:16 (1-15) selon qu’il est écrit : (1-16) Vous serez saints, car je suis saint. Pas une porte!

 

Mais êtes-vous devenu fous avec vos bénédiction de n`importe quoi. Rendu à bénir une porte, Warrr!

Êtes-vous à ce point en manque d`idoles? Pourtant vous en avez beaucoup, mais là , une porte....

 

Ne connaissez-vous pas la bible (non modifiée)?

 

2 Pierre 2:21 Car mieux valait pour eux n’avoir pas connu la voie de la justice, que de se détourner, après l’avoir connue, du saint commandement qui leur avait été donné.

 

 

 

Culte à Marie : agréé par Dieu ?

 

Toutes les générations me diront bienheureuse :

 

C'est donc vrai, les Saintes Écritures ne disent nulle part que les cultes à Marie sont indispensables au salut du pécheur, ni ne sont utiles à la vie du chrétien, mais, du moins, ne peut-on dire cependant qu'ils sont approuvés par Dieu ?

C'est la question de l'innocence : "il n'y a aucun mal à prier et à honorer Marie, cela ne retire rien à la Gloire de Dieu et de son Fils Jésus, notre Sauveur, au contraire !"

Nous allons à présent nous poser trois questions :

  • Vers qui doivent monter nos prières ?
  • Les titres dont est honorée Marie sont-ils respectueux pour elle et pour Dieu ?
  • Dieu autorise-t-il vraiment l'utilisation de statues, ou d'images, et leur vénération ?

Titre : top1 - Vers qui doivent monter nos prières ?

Vers Dieu seul doivent monter toutes prières.

« Venez, prosternons-nous, courbons-nous, fléchissons le genou devant l'Éternel qui nous a faits » (Psaume 95.6).

Comme le proclame ce verset de psaume, la Bible tout entière nous invite à nous tourner vers notre Créateur pour lui rendre hommage et le prier.

Les croyants de l'Ancien Testament ne pratiquent pas d'autre culte qu'à Dieu et le Nouveau Testament n'enseigne pas de faire autrement. Et pourtant, l'histoire du peuple de Dieu compte un grand nombre de personnages qui ont été particulièrement bénis et proches de Dieu. Parmi tous ces hommes, retenons par exemple les noms de Moïse et d'Elie, au milieu desquels Jésus paraîtra transfiguré devant trois de ses disciples (Marc 9.2-9 par ex.). Moïse n'a-t-il pas rencontré l'Éternel face à face sur le Sinaï, et Elie n'a-t-il pas fait tomber le feu du ciel en invoquant le Nom de l'Éternel ? Et pourtant, aucun de ces grands hommes de Dieu n'a, par la suite, fait l'objet d'aucun culte, n'a été représenté sous forme de statue ou d'image, n'a été prié par les Juifs pour intercéder auprès de Dieu en leur faveur, comme cela se pratique dans l'église Catholique avec la Vierge et les Saints.

Pourquoi cette différence ? Parce que les cultes à la Vierge et aux Saints dans l'église Catholique proviennent des traditions et non de la Parole de Dieu (la Bible). C'est le Magistère, autorité doctrinale purement humaine, qui autorise et encourage les croyants de l'église Catholique à de telles pratiques. Lorsque les catholiques observent ces pratiques, ils le font, non par obéissance à Dieu, mais sous le couvert de leurs responsables religieux.

Oui, la Parole de Dieu enseigne aux hommes de faire monter toutes prières vers Dieu seul. Jésus l'a montré en donnant la prière du "Notre Père" et l'Esprit Saint l'inspire lui-même à tout homme converti, ainsi qu'en témoigne l'apôtre Paul :

« Vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions : Abba Père. L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu » (Romains 8.15-16).

Dès lors, quiconque pratique un culte à quelqu'un d'autre que Dieu, agit en contradiction avec la Parole de Dieu, avec l'enseignement de Jésus, et prouve par-là qu'il n'est pas en accord avec l'Esprit Saint.

Titre : top2 - Les titres dont est honorée Marie sont-ils respectueux pour elle et pour Dieu ?

Les titres d'honneur donnés à Marie sont irrespectueux pour elle et pour Dieu.

Nous savons que tous les enseignements sur la piété mariale proviennent d'apports que le Magistère (autorité doctrinale de l'église Catholique) a faits au texte canonique du Nouveau Testament.

A la base de ces enseignements se trouvent trois points de doctrine qui se sont imposés progressivement à partir du IV° siècle :

1) La virginité perpétuelle de Marie :

Croyance selon laquelle Marie n'aurait pas eu d'autres enfants après la naissance de Jésus. Cependant l'Évangile de Matthieu précise que Joseph ne connut point Marie jusqu'à ce qu'elle ait enfanté Jésus (1.25) et fait mention de Jacques, Joseph, Simon et Jude comme étant les frères de Jésus, ainsi que de sœurs (13.55).

2) L'Immaculée Conception de Marie :

Affirmation non scripturaire disant que Marie serait née sans péché par une faveur singulière de Dieu (dogme proclamé en 1854). Cependant, la Bible enseigne systématiquement que tout homme est pécheur et Marie elle-même a reconnu Dieu comme son Sauveur (Luc 1.47).

3) L'Assomption :

L'église Catholique enseigne que la Vierge fut élevée corps et âme au ciel et exaltée par le Seigneur comme Reine de l'Univers (dogme proclamé en 1950). Or le Nouveau Testament ne fait aucune mention de cela.

En plus de cette doctrine mariale, on peut citer quelques-uns des nombreux titres et attributs que les catholiques emploient dans leurs prières et leurs cultes :

  1. Marie est appelée Mère de Dieu et Mère du Créateur. Comment une créature peut-elle être appelée mère de son Créateur ?
  2. Marie est appelée aussi Médiatrice, Secours des pécheurs, Porte du Ciel, Etoile du matin. Mais Jésus est le seul Médiateur (1 Timothée 2.5), Jésus est le seul Sauveur (Actes 4.12), il est la seule Porte pour entrer au Royaume de Dieu (Jean 10.9), il est l'Etoile brillante du matin (Apocalypse 2.16).
  3. Marie, enfin, est invoquée sous les titres d'avocate, d'auxiliatrice, de secourable, etc... Comme nous l'avons montré plus haut, avec ces titres elle entre en concurrence avec l'Esprit Saint.

En fait, si on réunit tous les attributs que l'église Catholique accorde à Marie dans ses cultes (ci-dessus en 1, 2, 3), on constate que la Vierge est honorée comme une déesse puisque acclamée comme Mère de Dieu, médiatrice et avocate, réunissant ainsi en elle les qualités du Père, du Fils et de l'Esprit Saint.

Tous ces titres sont irrespectueux, non seulement pour Dieu : « Tu adoreras le Seigneur ton Dieu et tu le serviras lui seul » (Luc 4.8), mais aussi pour Marie qui, humblement, se disait être « la servante du Seigneur » (Luc 1.38).

Reconnaître Marie comme une simple créature humaine ayant occupé un rôle privilégié dans le mystère de la Rédemption est plus respectueux pour elle que de la louer et l'honorer avec les titres et attributs que la Bible réserve au Dieu trinitaire.

Titre : top3 - Dieu autorise-t-il vraiment l'utilisation de statues ou d'images et leur vénération ?

La désobéissance à la Parole de Dieu conduit à la superstition et à l'idolâtrie.

Le culte à Marie n'est pas seulement irrespectueux pour Dieu, comme nous l'avons montré ci-dessus, mais il est malheureusement en plus, une porte ouverte à la superstition et à l'idolâtrie.

Servir des statues ou des images, construire des sanctuaires, élever des autels, accorder un pouvoir à des médailles, brûler des cierges, adresser des prières et des louanges, toutes ces formes de culte à la Vierge sont un retour en arrière, un retour aux pratiques païennes interdites par Dieu dans l'Ancien Testament. Dieu a donné à Moïse et au peuple d'Israël ce commandement :

« Tu ne feras point d'image taillée, de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux... » (Exode 20.4-5 et Deutéronome 5.8-9).

Ainsi, le Seigneur réclame jalousement notre adoration tout entière. Il veut que notre culte s'adresse à Lui seul. Jésus, notre Sauveur, a lui-même rappelé l'importance de l'observation de la Loi et de l'obéissance aux commandements de Dieu. Dans Matthieu 5.17, il le dit ainsi :

« Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu, non pour abolir, mais pour accomplir. Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le Royaume des Cieux ; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le Royaume des Cieux ».

Or l'église Catholique a bel et bien supprimé, dans son enseignement, le deuxième commandement cité plus haut, dans lequel Dieu interdit la fabrication des images et leur culte. Tout le monde peut le vérifier en consultant la deuxième section du Catéchisme de l'église Catholique (édition 1992), consacrée aux 10 commandements donnés à Moïse : on y retrouve, avec quelques variantes, les textes de l'Exode et du Deutéronome, à l'exception du commandement sur l'interdiction des images et de leur culte, qui se trouve tout simplement supprimé.

Et on ne peut que le comprendre, tellement les statues et les images de la Vierge sont nombreuses dans le monde (sans compter celles des Saints que l'on vénère aussi).

« Tu ne fixeras aucune idole de bois à côté de l'autel que tu élèveras à l'Éternel, ton Dieu. Tu ne te dresseras point des statues, qui sont en aversion à l'Éternel, ton Dieu. » (Deutéronome 16.21-22).

« Car l'Éternel jugera son peuple,
Et il aura pitié de ses serviteurs.
Les idoles des nations sont de l'argent et de l'or,
Elles sont l'ouvrage de la main des hommes,
Elles ont une bouche et ne parlent point,
Elles ont des yeux et ne voient point,
Elles ont des oreilles et n'entendent point,
Elles n'ont point de souffle dans leur bouche.
Ils leur ressemblent ceux qui les fabriquent,
Tous ceux qui se confient en elles. »
(Psaume 135.14-18)

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/