LA SEPTIÈME TROMPETTE (Apocalypse 11 : 15-19, 15 : 1-8)

27/09/2014 17:14

LA SEPTIÈME TROMPETTE La septième trompette appelle les sept anges avec les sept coupes de la colère de Dieu (Apocalypse 11 : 15-19, 15 : 1-8)

 

Apocalypse 11 : 15  Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles. 16  Et les vingt-quatre vieillards, qui étaient assis devant Dieu sur leurs trônes, se prosternèrent sur leurs faces, et ils adorèrent Dieu, 17  en disant : Nous te rendons grâces, Seigneur Dieu tout-puissant, qui es, et qui étais, de ce que tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton règne. 18  Les nations se sont irritées ; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre. 19  Et le temple de Dieu dans le ciel fut ouvert, et l’arche de son alliance apparut dans son temple. Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre, et une forte grêle.

Apocalypse  15 : 1 ¶  Puis je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable : sept anges, qui tenaient sept fléaux, les derniers, car par eux s’accomplit la colère de Dieu. 2  Et je vis comme une mer de verre, mêlée de feu, et ceux qui avaient vaincu la bête, et son image, et le nombre de son nom, debout sur la mer de verre, ayant des harpes de Dieu. 3  Et ils chantent le cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l’agneau, en disant : Tes œuvres sont grandes et admirables, Seigneur Dieu tout-puissant ! Tes voies sont justes et véritables, roi des nations ! 4  Qui ne craindrait, Seigneur, et ne glorifierait ton nom ? Car seul tu es saint. Et toutes les nations viendront, et se prosterneront devant toi, parce que tes jugements ont été manifestés. 5 ¶  Après cela, je regardai, et le temple du tabernacle du témoignage fut ouvert dans le ciel. 6  Et les sept anges qui tenaient les sept fléaux sortirent du temple, revêtus d’un lin pur, éclatant, et ayant des ceintures d’or autour de la poitrine. 7  Et l’un des quatre êtres vivants donna aux sept anges sept coupes d’or, pleines de la colère du Dieu qui vit aux siècles des siècles. 8  Et le temple fut rempli de fumée, à cause de la gloire de Dieu et de sa puissance ; et personne ne pouvait entrer dans le temple, jusqu’à ce que les sept fléaux des sept anges fussent accomplis.

 

Début notes de John Macarthur

Le septième ange sonna de la trompette. La septième trompette inclut les sept coupes, les jugements finals décrits au ch. #Ap 16 et tous les événements qui conduiront à l’établissement du royaume millénaire (ch. #Ap 20) et au couronnement de Jésus comme roi (ch. #Ap 19).

royaume …  à notre Seigneur et à son Christ. Malgré ses nombreuses divisions politiques et culturelles, la Bible considère que le monde est spirituellement un monde unique, gouverné par un seul prince, Satan (#Jn 12: 31 ; #Jn 14: 30 ; #Jn 16: 11 ; #2Co 4: 4). Se mettant à la suite de Satan, les dirigeants de ce monde sont le plus souvent hostiles à Christ (#Ps 2: 2 ; #Ac 4: 26). La longue rébellion de ce monde se terminera par le retour victorieux du Seigneur Jésus-Christ, qui vaincra ses ennemis et établira son royaume messianique (#Esa 2: 2-3 ; #Da 2: 44 ; #Da 7: 13-14, #Da 7: 18, #Da 7: 22, #Da 7: 27 ; #Lu 1: 31-33), royaume qui appartient aussi à Dieu le Père.

vingt-quatre vieillards. Le fait qu’ils gouvernent avec Christ, vêtus de vêtements blancs (#Ap 19:  7-8), et qu’ils portent des couronnes d’or (#Ap 2: 10) semble indiquer que ces 24 représentent les rachetés (vv. #Ap 4: 9 ; #Ap 5: 5-14 ; #Ap 7: 11-17 ; #Ap 11: 16-18 ; #Ap 14: 3 ; #Ap 19: 4). Mais de quels rachetés s’agit-il? Pas d’Israël, puisque cette nation n’est pas encore sauvée, glorifiée et couronnée; cela reste à venir, à ce point de la description des événements futurs. La résurrection et l’entrée en gloire de ce peuple doivent intervenir après les 7 ans de la tribulation (cf. #Da 12: 1-3). Les saints de la tribulation ne sont pas encore sauvés (#Ap 7: 9-10). Un seul groupe, à ce moment-là, sera complet et glorifié: l’Église. Les vieillards, ou anciens, représentent ici l’Église, qui chante le cantique de la rédemption (#Ap 5: 8-10). Ce sont les vainqueurs coiffés de leur couronne, qui vivent à l’endroit qui leur a été préparé et où ils ont rejoint Jésus (cf. #Jn 14: 1-4).

qui es, et qui étais. Certains rares manuscrits, mais pas les plus anciens, ajoutent « et qui vient ». Toutefois, l’avènement du royaume n’est plus à venir, il est imminent.

nations se sont irritées. Elles auront surmonté leur terreur (cf. #Ap 6: 15-17) et seront sous l’emprise d’une rage pleine de défi. Leur hostilité se manifestera bientôt par une tentative désespérée de lutter contre Christ, effort futile voué à l’échec, qui marquera l’apogée de la rébellion contre Dieu (#Ap 16: 14 ; #Ap 19: 17-21).

ta colère. Le Dieu tout-puissant répond à la furie impuissante et bien faible des nations (cf. #Ps 2: 1-9). Le fait que les 24 vieillards parlent de la colère future de Dieu (#Ap 20: 11-15) comme si elle était déjà présente signifie qu’elle est certaine. Un des thèmes majeurs des Écritures est celui de la colère que Dieu déversera un jour sur les hommes rebelles (cf. #Esa 24: 17-23 ; #Esa 26: 20-21 ; #Esa 30: 27-33 ; #Ez 38: 16ss; #2Th 1: 5-10).

juger les morts. Le déchaînement ultime de la colère de Dieu comprendra le jugement des morts (cf. #Mt 25: 31-46 ; #Jn 5: 25-29). Celui-ci se déroulera en deux parties:

1° Dieu distribue ses récompenses aux croyants de l’A.T. (#Da 12: 1-3 ; cf. #Ap 22: 12 ; #1Co 3: 8 ; #1Co 4: 5), aux membres de l’Église enlevés (#1Co 15: 51-52 ; #1Th 4: 13-18) et aux saints de la tribulation (#Ap 20: 4);

2° Dieu condamne les incroyants à l’étang de feu pour l’éternité (#Ap 20: 15).

le temple de Dieu dans le ciel. Voir #Ap 3: 12 ; #Ap 7: 15 ; #Ap 14: 15, #Ap 14: 17 ; #Ap 15: 5-8 ; #Ap 16: 1, #Ap 16: 17. Le lieu très saint céleste où Dieu réside dans sa gloire qui dépasse tout est déjà identifié à son trône (ch. #Ap 4: 1-5: 2). Cf. #Hé 9: 24. Jean avait vu le trône (#Ap 4: 5), l’autel (#Ap 6: 9 ; #Ap 8: 3-5), et ici le lieu très saint.

l’arche de son alliance. Ce mobilier du tabernacle et du temple à l’époque de l’A.T. symbolisait la présence de Dieu, sa rédemption et son alliance avec son peuple. Cette arche terrestre n’était qu’une image de la céleste (voir #Hé 9: 23 ; #Hé 10: 20). C’était de là que Dieu accordait sa grâce et l’expiation des péchés. De même que le lieu très saint terrestre fut ouvert à tous dès que la rançon du péché fut payée (#Mt 27: 51 ; #Hé 10: 19-20), de même le lieu très saint céleste est ouvert pour rappeler la nouvelle alliance de Dieu, son salut et son plan rédempteur au sein même du jugement.

des éclairs, des voix, des coups de tonnerre, un tremblement de terre, et une forte grêle. Ce qui était attendu en #Ap 4: 5 et #Ap 8: 5 deviendra ici une terrible réalité. Ces événements font partie de la 7e coupe (#Ap 16: 17-21) et forment l’apogée de la 7e trompette. Puisque c’est le ciel qui est à l’origine de cette vengeance, le jugement provient aussi du lieu très saint de Dieu (#Ap 14: 15, #Ap 14: 17 ; #Ap 15: 5-8 ; #Ap 16: 1, #Ap 16: 7, #Ap 16: 17).

15: 1-8 Le ch. #Ap 15 introduit sept coupes de colère, les jugements ultimes de Dieu à la fin des sept ans de tribulation. Les jugements des coupes tomberont sur les hommes d’une manière rapide et les cribleront avec une intensité et une sévérité croissantes. Les coupes sont les dernières plaies consécutives au retentissement de la septième trompette, et elles concluent le septième sceau.

15: 1

colère de Dieu. Tout homme fidèle à l’Antichrist et à son royaume pâtira du déchaînement de la colère divine. Accumulée depuis longtemps, elle s’abattra sur lui avec toute la force du courroux divin et de sa rétribution, sans aucun espoir de circonstances atténuantes (cf. #Ps 75: 9 ; #Esa 51: 17 ; #Jér 25: 15-16). La colère divine n’est pas un déchaînement impulsif d’animosité dirigé sans discernement contre ceux que Dieu n’aimerait pas. C’est la réponse déterminée, délibérée, dépourvue de grâce et de compassion, du Dieu juste au péché. cf. #Ro 1:18-21.

15: 2

une mer de verre. Le trône céleste de Dieu est installé sur une plate-forme de cristal transparent.

vaincu la bête. Tous les saints de toutes les nations, Israël inclus, triompheront finalement de l’Antichrist de Satan et de son système, grâce à leur foi en Jésus-Christ.

nombre de son nom. La bête (l’Antichrist) aura un nom correspondant à un système numérique. Ni le nom ni le système numérique en question ne sont clairement précisés dans ce texte, pas plus que leur signification.

harpes. Ces anciens instruments à cordes accompagnaient non seulement les chants du peuple de Dieu (#1Ch 25: 6 ; #Ps 33: 2), mais aussi les prophéties (cf. #1S 10: 5). Les 24 vieillards, représentants de l’Église rachetée, jouent de la harpe pour rendre à Dieu des actions de grâces et pour indiquer symboliquement que tout ce que les prophètes avaient annoncé est sur le point de s’accomplir.

15: 3

cantique de Moïse. Entonné par le peuple d’Israël immédiatement après le passage de la mer Rouge et la délivrance de l’attaque égyptienne (#Ex 15: 1-21 ; cf. #De 32: 1-43), c’était un chant de victoire et de salut auquel les rachetés, victorieux de l’Antichrist et de son système, pourront aisément s’identifier.

le cantique de l’Agneau. Voir #Ap 5:8-14. Ces deux chants célèbrent deux grands événements rédempteurs:

1° la délivrance accordée à Israël par Dieu, qui l’a fait sortir d’Égypte par l’intermédiaire de Moïse;

2° la délivrance accordée aux pécheurs par Dieu, qui les a arrachés aux griffes du péché par l’intermédiaire de Christ.

Tes œuvres sont grandes et admirables. Déclaration tirée du cantique de l’Agneau qui célèbre les œuvres puissantes de Dieu dans la création, puisqu’il soutient tout l’univers par sa providence (cf. #Ps 139: 14).

tout-puissant. Dieu est omnipotent (cf. #Am 4: 13).

roi des nations. Dieu est souverain au-dessus des rachetés de toutes les nations (cf. #Jér 10: 7).

15: 4 La nature sainte et parfaite de Dieu implique inévitablement son activité de juge (cf. #Ps 19: 9 ; #Na 1:3, #Na 1: 6). Une fois son juste jugement rendu, il établira le royaume millénaire de Christ sur la terre. Les élus de chaque nation viendront l’adorer (cf. #Ps 66: 4 ; #Esa 66: 23 ; #Ph 2: 9-11).

15: 5

le temple du tabernacle du témoignage. Allusion à l’emplacement de l’arche de l’alliance dans le lieu très saint, demeure de Dieu ;  cf. #No 10:11.

15: 6

sept fléaux. Les jugements finals de Dieu, et les plus sévères, décrits dans le ch. #Ap 16.

lin …  ceintures d’or. Matériaux symbolisant la sainteté et la pureté (#Ap 19: 14). Il s’agit de ceintures ou d’écharpes allant de l’épaule à la taille, que chacun des sept anges porte sur ses habits. Les ceintures symbolisent la richesse, la royauté et une gloire sans tache.

15: 7

quatre êtres vivants. Ce sont les chérubins, des anges auxquels il est souvent fait allusion dans l’A.T. en rapport avec la présence, la puissance et la sainteté de Dieu. Bien que cette description par Jean diffère de celle d’Ézéchiel, tous deux évoquent les mêmes êtres surnaturels impossibles à décrire avec des mots humains (#Ps 80: 2 ; #Ps 99: 1

sept coupes d’or. Il s’agit de soucoupes peu profondes, d’usage courant, associées à diverses fonctions dans le culte du temple (#1R 7: 50 ; #2R 12: 13 ; #2R 25: 15), notamment aux libations (#Am 6: 6) et aux sacrifices sanglants (#Ex 27: 3). Leur faible profondeur illustre avec quelle promptitude les divins jugements se déverseront, noyant ceux qui refusent de boire la coupe du salut.

15: 8

fut rempli de fumée. Cf. #Ex 19: 16-18 ; #Ex 40: 34-35 ; #1R 8: 10-11 ; #Esa 6: 4.

 

Fin notes de John Macarthur

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/