La sorcellerie dans l'Eglise 6 de 8

12/08/2018 00:35

La sorcellerie dans l'Eglise 6 de 8

Article de David Wilkerson.

Séductions - Fausses doctrines

 

Un esprit blessé est un terrain fertile pour une racine d'amertume !

 

"Mais l'esprit abattu, qui le relèvera ?" (Prov. 18 :14). Comment les Israélites du temps d'Esaïe ont-ils pu chuter et s'éloigner de Dieu à ce point, et devenir aussi déprimés en aussi peu de temps ? Esaïe l'explique : "De la plante du pied jusqu'à la tête, rien n'est en bon état : ce ne sont que blessures, contusions et plaies vives, qui n'ont été ni pansées, ni bandées, ni adoucies par l'huile" (Esaïe 1 :6).

Le prophète avertit ensuite ce peuple de Dieu couvert de blessures, de contusions et de plaies vives. Il leur dit que tant qu'ils continueront à saigner, et que le sang sera sur leurs mains, Dieu ne pourra pas les entendre : "Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux ; quand vous multipliez les prières, je n'écoute pas : vos mains sont pleines de sang" (verset 15).

De quel sang le Seigneur parle-t-Il là ? De votre propre sang ! Ce sang provient des blessures de votre propre cœur ! Vous avez besoin de guérison ! Vous avez besoin que vos blessures soient adoucies et soignées par l'huile du Saint-Esprit !

Pourtant, beaucoup d'entre vous ne courent pas vers le Maître pour qu'Il vous guérisse. Vous ne comprenez pas que Satan essaye de vous entraîner dans la rébellion et la sorcellerie. Voyez-vous, Dieu n'écoutera pas une voix qui crie à Lui, mais qui n'accepte pas Sa délivrance !

Permettez-moi de vous montrer à quel point la rébellion est dangereuse, et pourquoi Dieu l'assimile à de la sorcellerie. Les vignerons de la parabole étaient des enfants de Dieu. Ils étaient engagés dans un travail pour le Seigneur, dans Sa vigne. Les Pharisiens payaient la dîme sur chaque feuille de menthe, aimaient leurs enfants, parcouraient le monde entier pour faire un seul converti, et passaient fidèlement tous les sabbats à étudier la Loi. Comment ont-ils pu devenir des êtres aussi méchants ? Comment ces vignerons ont-ils fini par tuer, voler et crucifier ?

Ils sont devenus enragés ! Ils avaient des pensées de meurtre dans leur cœur. Cela ne vient pas de la chair, c'est démoniaque ! Ils ont lapidé les messagers de la Loi ! Ils savaient ce qui était exigé d'eux. Mais dès qu'ils se sont rebellés contre Dieu, l'amertume prit racine dans leur cœur.

Bien-aimés, l'amertume aveugle ! Vous perdez votre vision spirituelle en proportion de l'amertume qui se trouve en vous. Plus vous avez de l'amertume, et plus votre aveuglement grandit. Laissez croître une racine d'amertume, et elle va devenir une vraie gangrène. Si vous laissez le mal s'étendre, votre âme en sera complètement empoisonnée, et vous finirez comme ces Pharisiens violents, qui étaient tellement aveugles qu'ils ont crucifié le Fils de Dieu !

Si vous continuez à garder ce fiel amer, vous finirez par vous associer à d'autres âmes remplies d'amertume, et vous répandrez des calomnies. Vous finirez par jeter des pierres contre les saints serviteurs de Dieu, tout en jouant le rôle d'un pauvre martyr incompris. Vous ne fréquenterez plus que des réunions où vous pourrez partager votre amertume et votre rébellion avec d'autres comme vous !

Si vous continuez à garder ce fiel amer, vous ouvrirez votre cœur et votre âme à la possession démoniaque ! Vous abandonnerez complètement votre langue au diable ! Elle deviendra comme la lance qui a percé le côté de Christ ! Vous Le crucifierez et vous Le livrerez publiquement à l'ignominie, en présence de tous ceux qui vous connaissent. Vous fermerez la bouche des prédicateurs et des prophètes !

Mais l'œuvre de Dieu se poursuivra, avec d'autres vignerons prêts à obéir. Dieu vous dira ce que Pierre a dit à Simon le Magicien : "Il n'y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton cœur n'est pas droit devant Dieu" (Actes 8 :21).

Est-ce qu'un membre de la Maison de Dieu vous a blessé ? Gardez-vous une racine d'amertume dans votre cœur ? Je vous en supplie, courez voir Celui qui guérit toutes les blessures, et demandez-Lui de l'arracher avec toutes ses racines !

"Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous" (Ephésien 4 :31). Arrêtez ! Maintenant !

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/