LA VEILLE DE L`ENLÈVEMENT DE L'ÉGLISE

12/10/2018 10:15

LA VEILLE DE L`ENLÈVEMENT DE L'ÉGLISE

 

 

 

Nous sommes présentement en pleine période du pré-enlèvement, et cela peut se produire à tout moment. Mais il y a encore des signes à venir et cela peut se faire très vite.

 

Toi, seras-tu enlevé ?

Sais-tu que l'enlèvement va arriver très bientôt ?

 

Ce qui se passe sous nos yeux,

et ce qui va arriver au monde d'aujourd'hui,

à la lumière du livre de l'Apocalypse

 

    Ce soir, j'aimerais vous parler du travail que le Seigneur fait dans l'Église, dans ces derniers temps. Il faut que nous comprenions le travail que le Seigneur fait, pour pouvoir entrer dans ce travail. Si nous sommes en dehors du plan du Seigneur, si nous sommes à côté de Son plan, nous n'allons pas vraiment glorifier le Seigneur et être heureux dans le service du Seigneur. Mais si nous comprenons quel est le plan du Seigneur pour nous, dans ces derniers temps, nous allons entrer dans ce plan, si nous aimons le Seigneur et si nous voulons Le servir.

 

J'aimerais commencer par lire dans Éphésiens 5, à partir du verset 22 :

« Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur; car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Église (Ce n'est pas un homme, un pape, un évêque, un pasteur qui est le chef de l'Église, c'est Jésus, le Seigneur). qui est la tête, et dont Il est le Sauveur. Or, de même que l'Église est soumise à Christ.,( il emploie le présent, parce que la véritable Église de Jésus est soumise au Seigneur, elle veut obéir au Seigneur) les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses. »

 

Comme on l'a vu la dernière fois, la soumission, ce n'est pas l'obéissance au doigt et à l'oeil à tout ce que le mari veut faire, si c'est contraire à la Parole de Dieu. Mais la soumission, c'est une attitude de coeur, d'amour, de ne pas se rebeller contre l'autorité du mari, mais écouter ce qu'il dit, écouter ce que dit le Seigneur, et puis obéir à tout ce que le mari dit et fait selon le Seigneur. De toute manière, l'attitude de coeur doit être la soumission, c'est-à-dire un coeur humble et rempli du désir d'être soumis. « Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Église... » C'est très fort. Christ a aimé l'Église jusqu'à se dépouiller Lui-même de toute Son autorité divine qu'Il avait dans le ciel, pour se faire serviteur et mourir de la mort la plus infamante sur la Croix, pour Son Église qu'Il aime. Lorsque nous aimerons nos femmes comme Christ a aimé l'Église, je pense que nos femmes seront soumises pleinement. Mais il ne faut pas attendre, soeurs, que vos maris soient comme Christ, pour leur être soumises. Et il ne faut pas attendre, frères, que vos femmes soient parfaitement soumises pour les aimer. Il a parlé individuellement à l'un et à l'autre, et nous avons chacun notre responsabilité.

J'ai commencé à lire ce passage, parce que je crois que, dans les derniers temps, si on a compris quelle est la relation de Jésus avec Son Église, on a compris quelle est la relation entre mari et femme.

Le Seigneur va restaurer les couples et les familles, comme Il l'a toujours voulu. Cela fait partie du travail du Seigneur dans les derniers temps.

Le Seigneur veut enlever une Église glorieuse, sans tache, ni ride. Il ne va donc pas supporter les choses qu'Il supportait jusqu'ici. Il est dit que le jugement du Seigneur commence par Son peuple, Son Église, et comme nous sommes dans les temps de la fin, ceux qui vont résister à la volonté de Dieu vont se mettre sous le jugement du Seigneur. C'est très sérieux. Mais Dieu est un Dieu d'amour, Il ne commence pas par faire tomber les jugements, Il commence par nous prévenir, nous annoncer Sa Parole et nous inviter, par Son Esprit, à entrer dans l'obéissance, dans la soumission à Sa Parole. Et là, la bénédiction du Seigneur vient. Mais il ne servirait à rien de faire de grandes choses pour Dieu, si notre coeur n'est pas soumis au Seigneur en toutes choses. "Seigneur, c'est Ton oeuvre, c'est Toi qui fais, Seigneur, je ne suis qu'un serviteur et Tu me conduis dans Tes plans. Je ne veux que T'obéir et être soumis". Là, Dieu va organiser les choses comme Il le veut, et on ne va plus assister à cette pagaille à laquelle on assiste aujourd'hui, cette division dans l'Église du Seigneur. Partout on ne voit que des décombres ; le Seigneur est en train de les relever.

 

Je relis les versets 25 à 27 : « Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier, après l'avoir purifiée par l'eau et la Parole, afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable » .

 

Voilà le plan du Seigneur dans les derniers temps. Comme Il revient bientôt et qu'Il va enlever une Épouse glorieuse qui s'est préparée pour son Seigneur, Il est en train de la purifier, par amour pour elle. Entre parenthèses, c'est ainsi que nous, maris, nous devons nous comporter vis-à-vis de nos femmes. Si nous avons dans notre coeur, l'amour du Seigneur Jésus pour Son Église, nous allons comprendre l'attitude que nous devons avoir, en tant que maris, vis-à-vis de nos femmes. C'est la même relation que celle de Christ à Son Église. Ce n'est pas en maltraitant ou en trichant son épouse que nous respectons le Seigneur. Il est le Seigneur et le Maître de même que le mari est le seigneur et le maître de sa femme. Mais Jésus s'est abaissé jusqu'à être serviteur et à donner Sa vie pour Son Église, pour Son peuple. Si nous aimons nos femmes de cette manière, nous allons tout faire, dans la prière, dans l'intercession, pour présenter nos femmes devant Dieu, saintes, irrépréhensibles, de même que Jésus est en train de tout faire pour présenter à Son Père une Église sainte, glorieuse et irréprochable. Le coeur de l'homme est rebelle, et en particulier le coeur des femmes. Je ne dis pas cela dans un esprit de jugement, c'est Dieu qui le dit. Si le Seigneur dit aux femmes : « Femmes, soyez soumises à vos maris » et s'Il dit aux maris « Maris, aimez vos femmes », c'est qu'Il connaît le coeur des uns et des autres. Il sait que le problème des femmes, c'est la rébellion, et que le problème des maris, c'est le manque d'amour. Si nous acceptons ce plan du Seigneur, il va se passer des choses merveilleuses. Les maris vont être remplis de l'amour sacrificiel du Seigneur Jésus pour Son Église, ils vont intercéder pour leur femme, prier pour leur femme, pour la présenter au Seigneur comme une épouse doit l'être. Et les femmes vont comprendre aussi quel est leur rôle vis-à-vis du mari, être soumises en toutes choses, et les gagner, s'ils ne le sont pas, pleinement au Seigneur, par leur attitude soumise, chaste, réservée, pure et sainte devant le Seigneur. Et là le plan du Seigneur va se faire. Il dit : « C'est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leur propre corps.» Christ est en train de sanctifier l'Église, Son épouse, Sa fiancée en fait, puisque les noces de l'Agneau ne se sont pas encore passées. Il va enlever Sa fiancée et les noces de l'Agneau vont avoir lieu dans le ciel. Il est dit que la première chose que le Seigneur fait, c'est :« la purifier par l'eau et la Parole ». En tant qu'enfants de Dieu des derniers temps, nous devons laisser le Seigneur nous purifier par l'eau et la Parole. L'eau, c'est le Saint-Esprit ; la Parole, c'est la Parole de Dieu, c'est Jésus aussi. 

 

Le Seigneur est en train de nous appeler, en tant qu'Église, à une consécration que nous n'avons jamais connue, parce qu'il ne peut y avoir de purification sans consécration. Si je laisse une partie de ma vie en dehors de la seigneurie de Jésus, si je dis : "Seigneur, je Te donne toute ma vie d'accord, mais ça, j'aimerais bien le garder pour moi. Ce domaine-là, Seigneur, pas encore. "Le Seigneur ne va pas pouvoir agir, dans ces derniers temps, comme Il le veut. Il veut une vie consacrée à cent pour cent, où nous Lui disons : "Tu es mon Seigneur et mon maître à cent pour cent. Je ne garde rien pour moi. Je laisse tout entre Tes mains, et maintenant Seigneur, agis puissamment pour me sanctifier par l'eau de Ton Esprit. Remplis-moi de Ton Esprit, renouvelle-moi dans Ton Esprit, permets que je produise le fruit de l'Esprit, baptise-moi du Saint-Esprit. Que Ton onction descende sur moi, me remplisse. Que l'eau de Ton Esprit me remplisse et me conduise. Que Ta Parole me soit révélée !"

 

Savez-vous à qui Dieu va révéler Sa Parole ? A ceux qui veulent Lui obéir. Il ne révèle pas Sa Parole aux rebelles. Si nous avons le coeur rebelle et si nous cherchons dans la Parole des arguments pour entretenir notre désobéissance envers Dieu, nous serons confortés dans celle-ci. C'est souvent ce que beaucoup font, ils n'ont pas envie de faire certaines choses, alors ils cherchent désespérément quelques versets pour pouvoir dire : "Ah ! là, tu vois, c'est écrit !", et cela les conforte dans leur désobéissance. Mais c'est parce qu'ils ne lisent pas la Parole dans l'Esprit. Quand on lit la Parole dans l'Esprit, on dit : "Seigneur, révèle-moi Ta Parole, parce que je veux lui obéir, quel que soit le prix que je dois payer. Je veux T'obéir, Seigneur. "Là, le travail du Saint-Esprit se fait. Il va nous révéler la Parole de Dieu, Il va nous la faire comprendre comme Dieu l'a donnée. Vous voyez toutes les divisions entre les dénominations : les uns interprètent la Parole comme ceci, les autres comme cela. Mais pour Dieu, il n'y a qu'une interprétation possible : la Sienne. Donc, si tous les chrétiens, toutes les dénominations étaient vraiment de tout coeur à la recherche du Seigneur et de la vérité, ils se rencontreraient dans l'unité de la foi et dans l'interprétation de la Parole.

Je crois que c'est ce qui est en train de se passer dans les derniers temps. Le Seigneur est en train d'enlever les dénominations humaines de nos coeurs, Il nous enlève des dénominations humaines, pour rassembler dans le monde entier un peuple qui Lui appartienne, qui Lui soit entièrement consacré, qui revienne au modèle biblique, dans tous les sens du terme. C'est un peuple qui ne va jamais entrer dans le compromis vis-à-vis du monde, ni de la fausse Église qui a une apparence chrétienne, mais qui en a renié la puissance. C'est un peuple qui va accepter une pleine obéissance, quel que soit le prix. Et le prix, ça va être souvent la mise à la porte des dénominations humaines, parce qu'il n'y a rien de tel que de commencer à appliquer la Parole de Dieu sérieusement, sincèrement, sans compromis, pour attirer la persécution de ces dénominations. Sur tous les points où le Seigneur nous demande de marcher sans compromis, ces dénominations qui sont actuellement dans le compromis, ne vont pas l'accepter. Soit ils seront mis à la porte, soit ils vont partir parce qu'ils ne pourront pas rester dans le compromis. Mais chaque chose en son temps et selon la direction du Seigneur.

Dans les derniers temps, le Seigneur va faire revenir, avec plus de puissance qu'avant, son peuple au modèle biblique. Dans les bouleversements qu'il y aura à la fin des temps, les seuls qui vont tenir, ce sont les chrétiens qui vont accepter de revenir au modèle biblique. Ils auront beau être mis à la porte, ils auront beau être persécutés par le monde ou par les religions, les seuls qui vont tenir sont ceux qui vont être fixés sur quelque chose d'inébranlable, c'est-à-dire le Seigneur et Sa Parole. Si nous ne sommes pas attachés solidement au Seigneur et à Sa Parole, si nous nous attachons à des choses ébranlables, comme le Seigneur est en train de tout secouer (on le voit autour de nous, tout est secoué, tout est en train de s`effondrer tant argent, religions, gouvernements, météo…), nous allons être secoués avec ces choses et nous allons tomber. Mais si nous nous attachons à ce qui ne peut pas être ébranlé, c'est-à-dire au Seigneur Lui-même et à Sa Parole, nous allons tenir le coup et nous allons traverser ces épreuves qui nous attendent avant le retour du Seigneur Jésus. Ce que le Seigneur nous demande, c'est d'accepter, dans une consécration totale, ce travail de purification par l'eau du Saint-Esprit et par la Parole. Cela va entraîner des souffrances, des persécutions, des sacrifices. Mais quand on aime le Seigneur, on accepte ce programme. Ceux qui ne l'accepteront pas, nous verrons tout à l'heure ce qu'ils vont devenir. Mais ce qui m'intéresse, en tant qu'enfant de Dieu, c'est de laisser l'Époux céleste, le Seigneur Jésus, faire Son travail de purification dans le coeur de l'Épouse. Si nous sommes enfants de Dieu, il n'y a que cela d'intéressant. Moi, ça ne m'intéresse pas d'appartenir à des groupes ou à des églises ou religions qui veulent vivre leur confort spirituel tranquille dans le compromis. Cela ne m'intéresse absolument pas. Cela ne m'intéresse pas non plus de prêcher la Parole de Dieu à des âmes qui ne veulent pas sincèrement la suivre. Quand on sent la soif de la Parole de Dieu, c'est une grande bénédiction. Je rends grâce au Seigneur pour la grâce qu'il me donne de prêcher la Parole à des coeurs qui ont soif. Je Lui rends grâce aussi de pouvoir recevoir cette Parole du Seigneur dans une révélation qui est donnée à celui qui veut obéir au Seigneur.

 

Le Seigneur veut tout d'abord purifier cette Épouse. Il est dit :« …afin de la sanctifier par la Parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau ». Dans l'ordre, c'est d'abord la purifier et  ensuite la sanctifier. Il y a une différence importante entre la purification et la sanctification. La purification nous est donnée par l'eau et la Parole. La Parole, c'est aussi Jésus  qui a versé Son sang. Nous savons que le sang de Jésus purifie. Jésus purifie par Son Esprit, par  Sa Parole, par Son sang. Il y a une action de purification qui se fait par la foi en Jésus et en Sa Parole qui enlève le péché. Il y a une action de sanctification qui se fait dans notre vie de tous les jours, dans nos pensées, nos paroles, nos actions, pour traduire dans tout ce que nous faisons, cette purification que Jésus nous a donnée par la foi en Son sang et Sa Parole. Il faut que cela se traduise dans toute notre vie. Le travail du Seigneur ne va pas se limiter à laver nos péchés. Il veut que le péché disparaisse de nos paroles, de nos pensées, de nos gestes, et peu à peu, jour après jour, par l'obéissance, Il sanctifie, Il nettoie, Il coupe, Il taille, jusqu'à ce que cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, soit prête. Le but final de ce travail c'est :« …de faire paraître devant Lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable ». Il n'y a que le Seigneur qui puisse faire cela. Mais Il ne pourra le faire que si nous Le laissons faire, si nous décidons de Lui consacrer nos vies en disant : "Seigneur, je T'en supplie. J'en ai assez des compromis, de chauffer des bancs d'église, j'en ai assez d'être un inutile dans Ton champ. Je veux être rempli de Ton Saint-Esprit, que Tu me purifies, que Tu me sanctifies, que Tu Te serves de moi, dans ces derniers temps". Quand on est une brebis du Seigneur, il doit y avoir ce cri au fond du coeur : "Seigneur, fais cela dans ma vie, fais-le maintenant et jusqu'au dernier jour de ma vie ou jusqu'à Ton retour. Je Te donne ma vie en entier. Fais de moi ce que Tu veux". Mais ça va faire mal, parce que le Seigneur va nous montrer, pas à pas, où il faut couper, où il faut trancher, où il faut faire un sacrifice pour le Seigneur, pas au sens religieux des oeuvres, mais au sens où il faut couper quelque chose auquel on est attaché plus qu'au Seigneur. Mais nous aimons cela, amen !

 

Nous faisons partie de l'Épouse du Seigneur. Quand on voit le but du Seigneur, on dit : "Hâte-Toi de faire cela en moi. Je ne veux pas retarder Ta venue ou faire que des âmes se perdent, ou que l'Église du Seigneur soit encore languissante et abattue à cause de mon attitude timide et réservée vis-à-vis de Ton action parce que je ne veux pas me laisser transformer par Toi". Cela va imposer des choses difficiles, dures pour ma chair, mais pas pour mon coeur. Mon cœur va accepter le travail du Seigneur. Mon coeur est désireux de faire le travail du Seigneur. Et plus ma décision de Lui donner ma vie sera totale et complète, plus le travail du Seigneur va se faire en profondeur et en rapidité, parce qu'Il sait qu'Il revient bientôt. Il a besoin d'agir rapidement et en profondeur.

 

C'est cela le plan du Seigneur.

Si nous rapprochons ce passage avec celui d'Apocalypse, au chapitre 2, à partir du verset 5 :« Une voix sortit du trône, disant : Louez notre  Dieu, vous tous ses serviteurs, vous qui le craignez, petits et grands ! ». La seule louange que Dieu apprécie vraiment, c'est la louange qui vient de coeurs qui Le craignent, c'est-à-dire qui veulent Lui obéir. Le Seigneur n'a que faire de la louange de rebelles. Au contraire, Il dit que, si ton coeur est rebelle et que tu pries ou que tu Le  loues, c'est une abomination devant Lui. Dieu n'a que faire de la louange ou de la prière des rebelles. Mais un coeur obéissant, un coeur qui craint Dieu et qui Le loue, là, le Seigneur est glorifié.

 

Il est dit au verset 6 : « J'entendis comme une voix d'une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, comme un bruit de forts tonnerres, disant : Alléluia ! Car le Seigneur notre Dieu tout-puissant est entré dans Son règne ». Il faut que Jésus entre dans Son règne  dans notre vie personnelle, dans l'Église. Il va régner sur le monde. Il vient bientôt pour régner  à Jérusalem sur le monde entier, avant d'établir, après les 1000 ans de règne, une nouvelle terre et de nouveaux cieux où ensuite  Il régnera pour l'éternité. Il est dit dans ce passage, que le Seigneur est entré dans Son règne. « Réjouissons-nous et soyons dans l'allégresse, et  donnons-lui gloire ; car les noces de l'Agneau sont venues, et son Épouse s'est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin, éclatant, pur. Et ce fin lin, c'est la justice des saints ». C'est tout le travail de purification et de sanctification du Seigneur. Il n'entrera dans Son règne que lorsque l'Épouse sera prête. Il ne peut pas enlever une Épouse tachée, ridée, une Épouse qui ne correspond pas à ce qui doit Lui être offert en tant que Roi des rois et Seigneur des Seigneurs. Il veut enlever une Épouse glorieuse.

 

Savez-vous ce qui va arriver, à la fin des temps ? Les chrétiens qui ne veulent pas se laisser purifier, sanctifier, ne vont pas être enlevés. Ils ne participeront pas aux noces de  l'Agneau. Je ne dis pas qu'ils seront perdus, mais ils ne seront pas enlevés. Ils vont passer au travers de la grande, grande tribulation et ils n'auront d'autre choix que la perdition ou la mort en tant que martyrs. C'est ce qui nous est annoncé dans l'Apocalypse. Si Jésus appelle à la sanctification, c'est qu'Il sait qu'Il revient bientôt chercher Son Épouse, cette Épouse doit avoir dans son coeur, le sentiment de l'urgence à se préparer pour le Seigneur.

Il est dit ici que :« …Son épouse s'est préparée ». Alléluia ! Où est l'Épouse du Seigneur ? Elle est partout, dans la terre entière. Elle est dans les dénominations actuelles. Tous ceux qui ont vraiment fait une expérience avec le Seigneur, qui sont nés de nouveau et qui ont fait cet acte de consécration au Seigneur, appartiennent à l'Épouse du Seigneur, ils se laissent transformer. L'Épouse du Seigneur est aussi dans le monde, au sens où il y a beaucoup  de gens qui sont vraiment convertis au Seigneur.  Ils n'appartiennent à aucune église, parce qu'ils n'en connaissent pas dans leur endroit où ils ont vu ce que c'était et ils n'y sont pas rentrés. Le jour de l'enlèvement, nous aurons beaucoup de surprises, entre ceux qui devaient partir et qui restent, et ceux qui auraient dû rester et qui partent. Il est dit que l'Épouse se prépare. Si je fais partie de l'Église de Jésus-Christ, je ne veux pas me contenter de dire : "Seigneur, j'attends Ton retour. Je suis sauvé. Je T'ai confessé comme Sauveur et Seigneur. Et maintenant, je peux vivre une vie de compromis tranquille. Je sais que Tu vas m'enlever, que Tu vas me faire régner avec Toi". C'est faux. Cela, c'est une fausse doctrine. Le Seigneur n'enlèvera pas ceux qui n'ont pas accepté de se laisser sanctifier par le Seigneur, par l'eau de Sa Parole et par Son Esprit. Mais « …Son Épouse s'est préparée car il lui a été donné…,( c'est un don de Dieu,) …il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin éclatant et pur ». Ce ne sont pas nos propres oeuvres qui nous sauvent. Quand nous avons été sauvés, Dieu nous prépare des oeuvres saintes qu'Il nous demande de pratiquer. C'est un signe aussi de la nouvelle naissance, parce que si nous disons que nous sommes sauvés par la foi en Jésus et qu'ensuite nous ne voulons pas pratiquer les oeuvres de sainteté et de justice qu'Il nous demande de pratiquer, moi, je me pose des questions sur la réalité de la conversion au départ. Quand on est vraiment converti au Seigneur, même si on n'est pas encore complètement sanctifié, on désire l'être, et on dit : "Seigneur, Tu vas agir dans ma vie pour m'enseigner, me révéler Ta Parole, et tout ce que Tu vas me montrer, je vais le faire Seigneur, quel que soit le coût". Et là, Dieu me donne la grâce, Il me donne la révélation de Ses oeuvres, tout ce que je dois faire, Son plan pour ma vie, Son plan pour ma famille, pour moi dans les derniers temps. Et je vais entrer pleinement dans la bénédiction. « Il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin, c'est la justice des saints… » , qui nous est donnée par Dieu et que nous devons pratiquer. Nous devons nous en revêtir. Ce n'est pas Jésus qui va nous en revêtir. « Il lui a été donné de se revêtir » . C'est comme si Jésus nous présente la robe de mariée ; qui revêt la robe de mariée ? C'est la mariée, elle-même. Elle se revêt, elle se prépare, elle se fait belle pour son fiancé qui l'attend et qui va être son époux bientôt. Jésus nous présente Sa robe de sainteté, de justice et Il nous dit : "Est-ce que tu veux t'en revêtir ? Est-ce que tu veux quitter tes oripeaux souillés, tachés ? Une fois que tu t'en es revêtu, est-ce que tu veux veiller à ne pas tacher cette robe ? En tout cas, si elle est tachée, reviens vite, Mon sang efface ces taches".

 

« …Et l'ange me dit : heureux, ceux qui sont appelés au festin des noces de l'Agneau ». Heureux, parce qu'il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus. Et les élus sont les appelés qui ont répondu oui. Cela ne dépend pas du caprice de Dieu.

 

 

VIDÉO

 

https://www.youtube.com/watch?v=GHyp94UKrVg

Comme au temps de Noé, le Jugement s'en vient  ( Serge )

 

https://www.youtube.com/watch?v=N26qq6R3iEM

Faux Christ et Faux Sauveurs  ( Serge )

 

https://www.youtube.com/watch?v=zqsURRXQnT0

Des temps difficiles s'en viennent  ( Serge )

 

https://www.youtube.com/watch?v=ZfiF65Cm5Os

La chute de l'Égypte Perspective prophétique des événements  ( Serge )



En savoir plus : https://www.chercherjesus-christ.com/news/pre-enl%c3%a8vement-de-l%27eglise/

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/