L’APPEL DE DIEU 1 février

01/02/2014 16:49
L’APPEL DE DIEU
 
      Ce n’est pas pour baptiser que Christ m’a envoyé, c’est pour annoncer la Bonne Nouvelle.       #1Co 1:17 
 
      Paul déclare ici que l’appel de Dieu est un appel à prêcher l’Évangile ; mais souvenons-nous que Paul entend par cette expression « la Bonne Nouvelle », la réalité de la Rédemption par notre Seigneur Jésus-Christ. Nous sommes enclins à faire de la sanctification le but final de notre enseignement. Paul fait bien allusion à ses expériences personnelles pour illustrer ce qu’il dit, mais il ne les présente jamais comme une fin en soi. Nous ne sommes nullement envoyés pour prêcher le salut ou la sanctification, mais pour élever Jésus-Christ (#Jn 12:32). C’est fausser la vraie signification de la Rédemption que de dire : « Jésus a souffert pour que je devienne, moi, un saint ! » 
 
      Jésus-Christ s’est donné pour racheter le monde entier, et le placer, restauré, purifié, devant le trône de Dieu. Le fait que la Rédemption puisse manifester en nous son efficacité, est une marque de sa puissance et de sa réalité, mais pas son but. Si Dieu était un homme, comme il serait écœuré et lassé par nos incessantes prières pour notre salut, notre sanctification ! Nous l’accablons du matin au soir de nos requêtes personnelles, de notre recherche égoïste de délivrances. Quand nous aurons creusé jusqu’à en atteindre le fondement, l’esprit de l’Évangile de Dieu, nous n’ennuierons plus jamais notre Dieu avec nos petites récriminations personnelles. 
 
      La proclamation de l’Évangile de Dieu était la seule passion de Paul. Il acceptait joyeusement les chagrins, les déceptions, les épreuves de toutes sortes, parce que toutes ces choses le maintenaient dans une immuable fidélité à l’Évangile de Dieu. 
 
https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/