Le Baptême d’Eau

06/08/2015 19:24

Le Baptême d’Eau

 

Le diable a utilisé les eaux du baptême pour noyer plus d’âmes en enfer que tout autre vice ou ruse. Rusé comme l’est Satan, il a volé une belle ordonnance de Dieu et l’a utilisée pour lui-même, remplissant les églises d’hypocrites dont les vies n’ont jamais été changées par le moyen d’une rencontre avec le Dieu vivant – ils sont entrés dans l’eau comme des pécheurs secs et sont sortis comme des pécheurs mouillés. Le meurtrier, l’immoral sexuel, le voleur, la commère, le menteur et l’hypocrite arrogant se cachent derrière le baptistère. Combien, par leur baptême d’enfant, ont été isolés de leur besoin de venir à Christ pour une vraie conversion ces dernières années ? Maintenant, réfléchissez à ça ! La plupart des principales églises enseignent que le baptême d’eau est d’une façon ou d’une autre efficace dans le traitement des péchés – l’église catholique romaine, luthérienne, beaucoup de Presbytériens, la plupart des Méthodistes, certains Pentecôtistes, Episcopaux, Chrétiens et l’Eglise de Christ (une dénomination américaine). Le baptême, en fait, les fausses conceptions le concernant, est une grande usine à faux chrétiens.

Oui, le baptême est biblique. Un chrétien devrait être baptisé. Mais le point est celui-ci : ce n’est pas quelque chose que l’on fait pour devenir chrétien. Au contraire, c’est quelque chose que l’on fait parce que l’on est déjà chrétien. Pour le dire d’une autre manière, bien que le baptême soit à la porte du salut, il n’est pas la porte.

Cette distinction doit être maintenue pour éviter un faux évangile. La preuve ? ‘Les Judaïsants’ troublaient les églises de Galatie. Tandis qu’ils enseignaient que Christ était réellement le Messie et que le salut était par la foi en Lui, ils ajoutaient quelque chose – que la circoncision était aussi nécessaire pour être sauvé. En fait, ils enseignaient un salut « la foi plus… ». L’apôtre Paul appelait ça « un autre évangile » ; c’était une « désertion » de la vraie foi ; et ceux qui s’y accrochaient étaient « maudits » de Dieu, c’est-à-dire, en route pour l’enfer (Galates 1 :6-9). Donc, de la même manière, ajouter que le baptême d’eau est nécessaire pour le pardon des péchés est un parallèle identique à l’erreur des Galates, encourant la même malédiction.

Une autre preuve biblique que le baptême d’eau n’a rien à voir avec la purification du cœur (il devrait être évident que l’eau sur la peau n’atteindra pas le cœur) est le cas de la conversion de Corneille et de sa maison. Elle est racontée dans Actes chapitre 15, versets 7 à 9. Remarquez la séquence : 1) ils ont entendu l’Evangile, 2) ils ont cru à l’Evangile, 3) leur cœur a été purifié par cette foi, 4) Dieu a rendu témoignage à leur cœur en leur donnant l’Esprit, et finalement, 5) ils ont été baptisés (Actes 10 :48). Vous voyez, leurs péchés ont été pardonnés et ils ont reçu l’Esprit avant d’aller dans l’eau. Le fait que Jésus Lui-même ait été baptisé prouve que le baptême ne sauve pas. Il n’avait pas besoin d’être sauvé. C’est seulement une cérémonie.

Il le faut le reconnaitre, il y a des versets bibliques qui semblent rendre le baptême efficace pour le pardon, tels que Actes 2 :38 : « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés. » Mais la clé est celle-ci : le mot grec « eis » traduit par « pour » peut avoir la signification « étant donné ». Ainsi, la signification est celle-ci : soyez baptisé étant donné que vos péchés ont été pardonnés. Matthieu 3 :11 montre le même principe : « Moi, je vous baptise d’eau pour vous amener à la repentance. » Or, personne ne dirait que le baptême produit la repentance ! Donc, des versets isolés de la Bible peuvent être utilisés pour prouver à peu prés n’importe quoi. Dieu a laissé beaucoup de voies sans issues pour les malhonnêtes. Un autre exemple se trouve dans Marc 16 :16 : « Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. » A première vue, il semble rendre le baptême essentiel au salut. Mais, le fait que la seconde phrase omette le baptême rendra l’honnête lecteur suspicieux et le fera se tourner vers des passages plus clairs pour une solide définition.

Qu’est-ce qui est si séduisant dans le baptême ? C’est quelque chose que l’homme fait, et l’homme orgueilleux veut toujours quelque chose qu’il peut faire pour essayer de trouver grâce auprès de Dieu. Mais Dieu a établi le salut de telle façon que nous soyons laissés sans défense et que nous devions venir à Dieu comme des mendiants aux mains vides, regardant le Dieu vivant pour une distribution – pour la charité, pour la grâce. Et mettre notre petit doigt dedans pour aider est une insulte envers Lui.

Mais le baptême est une belle ordonnance. Tout d’abord, il signifie l’enterrement du vieil égo pécheur et la résurrection d’un homme nouveau en Christ par une vraie conversion, une œuvre miraculeuse de la main de Dieu (Colossiens 2 :12). Deuxièmement, il signifie le lavage des péchés (Actes 22 :16). Troisièmement, il est la ‘cérémonie d’entrée’ dans l’église de Christ (Actes 2 :41), témoignant au monde qui regarde que le candidat a abandonné la compagnie des pécheurs pour se ranger du côté des saints.

Le diable est doué pour la superstition – il vous ferait manquer la réalité pour le symbole, la substance pour l’ombre. Assurez-vous que vous en êtes vraiment venus à connaitre le Dieu vivant. Assurez-vous que vos péchés sont personnellement lavés par la vraie foi en la mort de Christ qui est mort comme un substitut pour payer la dette du péché des pécheurs. Assurez-vous que l’Esprit de Christ a envahi votre cœur, en brisant la puissance du péché, en changeant votre vie. C’est la nouvelle naissance. C’est le pur christianisme. C’est la vie.

 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/