LE MAÎTRE DU MISSIONNAIRE

27/09/2013 11:10

LE MAÎTRE DU MISSIONNAIRE

Vous m’appelez Maître et Seigneur, et vous dites bien, car je le suis.       #Jn 13:13

      Être dominé par un maître, ou sentir que l’on a un maître, sont deux choses très différentes. Avoir un Maître, c’est reconnaître Celui qui me connaît mieux que moi-même, qui m’est plus proche qu’un ami, sonde le fond de mon cœur, satisfait mes plus secrets désirs, et me donne la sécurité parce qu’il connaît et résout toutes mes incertitudes et tous mes problèmes. Un seul Maître, répond à cette description. « Un seul est votre Maître …  le Christ. »

      Notre Seigneur ne nous oblige pas à obéir, il n’use pas de moyens détournés pour obtenir de nous ce qu’il veut. Il y a des moments où je souhaiterais que Dieu me domine et me force à obéir, mais il ne le fera pas. À d’autres moments, je voudrais qu’il me laisse tranquille, mais il ne le fera pas.

      « Vous m’appelez Maître et Seigneur… » Est-ce vrai ? Nous préférons l’appeler Sauveur, Libérateur, Rédempteur. Si nous n’aimons pas tellement voir en Jésus notre Maître et notre Seigneur, c’est que nous ne savons pas ce qu’est le véritable amour, tel que Dieu peut nous le révéler. Nous le démontrons par la manière dont nous employons le mot : Obéir. Dans la Bible, l’obéissance est basée sur une relation d’égalité, qui est celle d’un fils envers son père. Le Seigneur n’était pas le serviteur de Dieu, mais son Fils : « Quoique Fils, il a appris l’obéissance. » Si nous avons l’impression d’être dominés, nous prouvons par là que nous ne possédons pas véritablement un Maître ; cette attitude envers Jésus, n’est certes pas celle qu’il désire. Il veut que nous lui obéissions tout naturellement, sans que nous en soyons conscients. Tout ce qu’il nous faut savoir, c’est que nous lui appartenons pour lui obéir.

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/