7 LE MINISTÈRE DE CHRIST EN GALILÉE PARABOLES SUR LE ROYAUME

20/12/2013 12:42
 

 

LE MINISTÈRE DE CHRIST EN GALILÉE

PARABOLES SUR LE ROYAUME

7 DE 10

 

AUX FOULES PRÈS DE LA MER

CONTEXTE DES PARABOLES

MATT. 13 : 1 à 3

1 ¶  Ce même jour, Jésus sortit de la maison, et s’assit au bord de la mer.

2  Une grande foule s’étant assemblée auprès de lui, il monta dans une barque, et il s’assit. Toute la foule se tenait sur le rivage.

3  Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses, et il dit : (13-4) Un semeur sortit pour semer.

MARC 4 : 1-2

1 ¶  Jésus se mit de nouveau à enseigner au bord de la mer. Une grande foule s’étant assemblée auprès de lui, il monta et s’assit dans une barque, sur la mer. Toute la foule était à terre sur le rivage.

2  Il leur enseigna beaucoup de choses en paraboles, et il leur dit dans son enseignement:

LUC  8 : 4

4 ¶  Une grande foule s’étant assemblée, et des gens étant venus de diverses villes auprès de lui, il dit cette parabole:

 

PARABOLE DES TERRAINS

MATT. 13 : 3 à 23

3  Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses, et il dit : (13-4) Un semeur sortit pour semer.

4  Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin: les oiseaux vinrent, et la mangèrent.

5  Une autre partie tomba dans les endroits pierreux, où elle n’avait pas beaucoup de terre : elle leva aussitôt, parce qu’elle ne trouva pas un sol profond ;

6  mais, quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines.

7  Une autre partie tomba parmi les épines : les épines montèrent, et l’étouffèrent.

8  Une autre partie tomba dans la bonne terre : elle donna du fruit, un grain cent, un autre soixante, un autre trente.

9  Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

10  Les disciples s’approchèrent, et lui dirent : Pourquoi leur parles-tu en paraboles ?

11  Jésus leur répondit : Parce qu’il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux, et que cela ne leur a pas été donné.

12  Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a.

13  C’est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils n’entendent ni ne comprennent.

14  Et pour eux s’accomplit cette prophétie d’Esaïe : Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point ; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point.

15  Car le cœur de ce peuple est devenu insensible ; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, Qu’ils ne comprennent de leur cœur, Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse.

16  Mais heureux sont vos yeux, parce qu’ils voient, et vos oreilles, parce qu’elles entendent !

17  Je vous le dis en vérité, beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu.

18  Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur.

19  Lorsqu’un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son cœur : cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin.

20  Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c’est celui qui entend la parole et la reçoit aussitôt avec joie ;

21  mais il n’a pas de racines en lui-même, il manque de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, il y trouve une occasion de chute.

22  Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse.

23  Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.

MARC 4 : 3-25

3  Ecoutez. Un semeur sortit pour semer.

4  Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : les oiseaux vinrent, et la mangèrent.

5  Une autre partie tomba dans un endroit pierreux, où elle n’avait pas beaucoup de terre ; elle leva aussitôt, parce qu’elle ne trouva pas un sol profond ;

6  mais, quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines.

7  Une autre partie tomba parmi les épines : les épines montèrent, et l’étouffèrent, et elle ne donna point de fruit.

8  Une autre partie tomba dans la bonne terre : elle donna du fruit qui montait et croissait, et elle rapporta trente, soixante, et cent pour un.

9  Puis il dit : Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

10  Lorsqu’il fut en particulier, ceux qui l’entouraient avec les douze l’interrogèrent sur les paraboles.

11  Il leur dit : C’est à vous qu’a été donné le mystère du royaume de Dieu ; mais pour ceux qui sont dehors tout se passe en paraboles,

12  afin qu’en voyant ils voient et n’aperçoivent point, et qu’en entendant ils entendent et ne comprennent point, de peur qu’ils ne se convertissent, et que les péchés ne leur soient pardonnés.

13  Il leur dit encore : Vous ne comprenez pas cette parabole ? Comment donc comprendrez-vous toutes les paraboles ?

14  Le semeur sème la parole.

15  Les uns sont le long du chemin, où la parole est semée ; quand ils l’ont entendue, aussitôt Satan vient et enlève la parole qui a été semée en eux.

16  Les autres, pareillement, reçoivent la semence dans les endroits pierreux ; quand ils entendent la parole, ils la reçoivent d’abord avec joie ;

17  mais ils n’ont pas de racine en eux-mêmes, ils manquent de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, ils y trouvent une occasion de chute.

18  D’autres reçoivent la semence parmi les épines ; ce sont ceux qui entendent la parole,

19  mais en qui les soucis du siècle, la séduction des richesses et l’invasion des autres convoitises, étouffent la parole, et la rendent infructueuse.

20  D’autres reçoivent la semence dans la bonne terre ; ce sont ceux qui entendent la parole, la reçoivent, et portent du fruit, trente, soixante, et cent pour un.

21 ¶  Il leur dit encore : Apporte-t-on la lampe pour la mettre sous le boisseau, ou sous le lit ? N’est-ce pas pour la mettre sur le chandelier ?

22  Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être mis au jour.

23  Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende.

24  Il leur dit encore : Prenez garde à ce que vous entendez. On vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis, et on y ajoutera pour vous.

25  Car on donnera à celui qui a ; mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a.

LUC 8 : 5-18

5  Un semeur sortit pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : elle fut foulée aux pieds, et les oiseaux du ciel la mangèrent.

6  Une autre partie tomba sur le roc : quand elle fut levée, elle sécha, parce qu’elle n’avait point d’humidité.

7  Une autre partie tomba au milieu des épines : les épines crûrent avec elle, et l’étouffèrent.

8  Une autre partie tomba dans la bonne terre : quand elle fut levée, elle donna du fruit au centuple. Après avoir ainsi parlé, Jésus dit à haute voix : Que celui qui a des oreilles pour entendre entende !

9  Ses disciples lui demandèrent ce que signifiait cette parabole.

10  Il répondit : Il vous a été donné de connaître les mystères du royaume de Dieu ; mais pour les autres, cela leur est dit en paraboles, afin qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils ne comprennent point.

11  Voici ce que signifie cette parabole: La semence, c’est la parole de Dieu.

12  Ceux qui sont le long du chemin, ce sont ceux qui entendent ; puis le diable vient, et enlève de leur cœur la parole, de peur qu’ils ne croient et soient sauvés.

13  Ceux qui sont sur le roc, ce sont ceux qui, lorsqu’ils entendent la parole, la reçoivent avec joie ; mais ils n’ont point de racine, ils croient pour un temps, et ils succombent au moment de la tentation.

14  Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s’en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne portent point de fruit qui vienne à maturité.

15  Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit avec persévérance.

16  Personne, après avoir allumé une lampe, ne la couvre d’un vase, ou ne la met sous un lit ; mais il la met sur un chandelier, afin que ceux qui entrent voient la lumière.

17  Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être connu et mis au jour.

18  Prenez donc garde à la manière dont vous écoutez ; car on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il croit avoir.

 

PARABOLE DE LA CROISSANCE DE LA SEMENCE

MARC. 4 : 26 à 29

26  Il dit encore : Il en est du royaume de Dieu comme quand un homme jette de la semence en terre ;

27  qu’il dorme ou qu’il veille, nuit et jour, la semence germe et croît sans qu’il sache comment.

28  La terre produit d’elle-même, d’abord l’herbe, puis l’épi, puis le grain tout formé dans l’épi ;

29  et, dès que le fruit est mûr, on y met la faucille, car la moisson est là.

 

PARABOLE DE L`IVRAIE

MATT. 13 : 24 à 30

24 ¶  Il leur proposa une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ.

25  Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla.

26  Lorsque l’herbe eut poussé et donné du fruit, l’ivraie parut aussi.

27  Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire : Seigneur, n’as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie ?

28  Il leur répondit : C’est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent : Veux-tu que nous allions l’arracher ?

29  Non, dit-il, de peur qu’en arrachant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé.

30  Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, et, à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Arrachez d’abord l’ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.

 

PARABOLE DE LA GRAINE DE SÉNEVÉ

MATT. 13 : 31 à 32

31  Il leur proposa une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un grain de sénevé qu’un homme a pris et semé dans son champ.

32  C’est la plus petite de toutes les semences ; mais, quand il a poussé, il est plus grand que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches.

 

MARC. 4 : 30 à 32

30  Il dit encore : A quoi comparerons-nous le royaume de Dieu, ou par quelle parabole le représenterons-nous ?

31  Il est semblable à un grain de sénevé, qui, lorsqu’on le sème en terre, est la plus petite de toutes les semences qui sont sur la terre ;

32  mais, lorsqu’il a été semé, il monte, devient plus grand que tous les légumes, et pousse de grandes branches, en sorte que les oiseaux du ciel peuvent habiter sous son ombre.

 

PARABOLE DU LEVAIN

MATT. 13 : 33 à 35

33  Il leur dit cette autre parabole : Le royaume des cieux est semblable à du levain qu’une femme a pris et mis dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que la pâte soit toute levée.

34  Jésus dit à la foule toutes ces choses en paraboles, et il ne lui parlait point sans parabole,

35  afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète : J’ouvrirai ma bouche en paraboles, Je publierai des choses cachées depuis la création du monde.

MARC. 4 : 33 à 34

33  C’est par beaucoup de paraboles de ce genre qu’il leur annonçait la parole, selon qu’ils étaient capables de l’entendre.

34  Il ne leur parlait point sans parabole ; mais, en particulier, il expliquait tout à ses disciples.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/