LE ROYAUME DES CIEUX EST POUR VOUS

04/07/2017 15:26

LE ROYAUME DES CIEUX EST POUR VOUS

 

Humiliez-vous

Matthieu 18 : 2 à 5

2  Jésus, ayant appelé un petit enfant, le plaça au milieu d’eux,

3  et dit : Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux.

 

devenez comme les petits enfants. C’est ainsi que Jésus définit la conversion. Comme dans les béatitudes, la foi est présentée ici comme l’attitude de ceux qui reconnaissent n’avoir aucune ressource propre et déclarent, simplement et en toute confiance, leur dépendance totale. Tels des enfants, ils n’ont à leur compte aucune œuvre personnelle qui pourrait leur servir de recommandation.

 

4  C’est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux.

5  Et quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même.

 

un petit enfant comme celui-ci. Dans ce contexte, le mot « enfant » n’est pas à prendre dans son sens littéral. Il représente ceux qui se sont rendus humbles comme des enfants (vv. #Mt 18:3-4), c’est-à-dire les vrais croyants (v. #Mt 18: 6).

 

Repentez-vous de vos péchés

Marc 1 : 4 et 14, 15

4  Jean parut, baptisant dans le désert, et prêchant le baptême de repentance, pour la rémission des péchés.

 

Jean. Ce nom, très répandu chez les Juifs au temps du N.T., est l’équivalent grec du nom hébreu Jochanan (cf. #2R 25:23 ; #1Ch 3:15 ; #Jér 40:8) et signifie « l’Éternel fait grâce ». Jean reçut son nom de l’ange Gabriel, qui ordonna à son père Zacharie de l’appeler ainsi alors qu’il exerçait son ministère de sacrificateur au temple (#Lu 1:5). La mère de Jean, Elisabeth, qui descendait aussi d’Aaron (#Lu 1:13), était parente de Marie, la mère de Jésus (#Lu 1:36). Dernier des prophètes de l’ancienne alliance et précurseur du Messie par la volonté divine, Jean représentait d’une part le point culminant de l’A.T. et de la prophétie (#Lu 16:16), d’autre part le début de l’histoire de l’Évangile de Jésus-Christ. Il n’est donc pas surprenant que Jésus l’ait désigné comme l’homme le plus important qui ait vécu jusqu’à sa venue (#Mt 11:11).

baptisant. Marque distinctive de son ministère, le baptême de Jean différait des ablutions rituelles juives en ce qu’il était effectué une seule fois. Les Juifs avaient toutefois une forme similaire de baptême, réservée aux païens qui se convertissaient au judaïsme et symbolisant leur adhésion à la vraie foi. Pour un Juif, accepter de se prêter à un tel rituel revenait à admettre que, bien que membre du peuple de l’alliance, il devait venir à Dieu au travers de la repentance et de la foi, à l’instar du païen le plus ordinaire.

dans le désert. La région désertique et aride entre Jérusalem et la mer Morte.

baptême de repentance. C’est-à-dire un baptême qui était le fruit d’une authentique repentance. Le ministère de Jean consistait à appeler Israël à se repentir pour se préparer à la venue du Messie. Le baptême ne provoquait pas la repentance; il en était le fruit (cf. #Mt 3:7-8). Bien plus profonde qu’un simple changement d’avis ou que le remords, la repentance implique que l’on rejette le péché et que l’on se tourne vers Dieu (voir #1Th 1:9), avec pour résultat une vie juste. La repentance authentique est une œuvre que Dieu accomplit dans le cœur de l’homme (#Ac 11:18).

pour le pardon des péchés. Le baptême de Jean ne produisait pas le pardon des péchés; il n’était que la confession publique et l’illustration de la vraie repentance qui a pour résultat le pardon (cf. #Lu 24:47 ; #Ac 3:19 ; #Ac 5:31 ; #2Co 7:10).

 

14 ¶  Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée, prêchant l’Évangile de Dieu.

 

Après que Jean eut été livré. Il avait été emprisonné pour avoir reproché à Hérode Antipas son mariage incestueux avec sa nièce Hérodias.

Jésus alla dans la Galilée. En partant de Judée (#Mt 4:12 ; #Lu 4:14 ; #Jn 4:3). Tout comme Matthieu et Luc, Marc passe directement de la tentation au début du ministère de Jésus en Galilée, faisant l’impasse sur son ministère antérieur en Judée (#Jn 2:13-4:3). La Galilée était la partie la plus peuplée d’Israël, au nord.

l’Évangile de Dieu. La bonne nouvelle du salut, qui parle de Dieu et qui nous est donnée par lui;  cf. #Ro 15:16 ; #1Th 2:2, #1Th 2:8-9 ; #1Ti 1:11 ; #1Pi 4:17).

 

15  Il disait : Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle.

Le temps est accompli. Non pas le temps dans un sens purement chronologique, mais le temps de l’action décisive engagée par Dieu. Avec la venue du Roi est survenue une nouvelle ère dans l’activité de Dieu en faveur des hommes.  

le royaume de Dieu. C’est-à-dire le règne souverain de Dieu sur le domaine du salut; limité pour l’instant au cœur des membres de son peuple (#Lu 17:21), il est à comprendre dans l’avenir au sens littéral d’un royaume terrestre (#Ap 20:4, #Ap 20:6).

est proche. Du fait de la présence du Roi.

Repentez-vous, et croyez. La repentance et la foi constituent les réponses indispensables à l’offre gratuite de salut faite par Dieu (cf. #Ac 20:21).

 

Luc 13 : 3

3  Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également.

si vous ne vous repentez. Jésus ne nie pas l’existence d’un lien entre les catastrophes et le mal commis par les hommes. En effet, la cause originelle de toutes les afflictions est bien la malédiction de l’humanité déchue (#Ge 3:17-19). De plus, des calamités particulières peuvent être le fruit de certaines mauvaises actions spécifiques (#Pr 24:16). Cependant, Christ remet en cause l’idée, assez répandue, qui voudrait que les personnes épargnées par un désastre le soient à cause de leur supériorité morale sur les victimes. Il appelle chacun à la repentance, car personne n’est à l’abri d’une mort soudaine. Personne ne peut être sûr de disposer d’un temps de préparation avant de mourir, c’est pourquoi tous doivent se repentir aujourd’hui (cf. #2Co 6:2).

vous périrez tous également. C’était un avertissement prophétique du jugement à venir sur Israël, qui culminerait en 70 avec la destruction catastrophique du temple de Jérusalem et le massacre de milliers d’habitants de la ville par les Romains.

 

Actes 3 :19, 20

19  Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, (3-20) afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur,

 

Repentez-vous …  convertissez-vous. Le verbe « se convertir », fréquent dans le N.T., est synonyme de « se tourner vers Dieu » en parlant d’un pécheur (#Ac 9:35 ; #Ac 14:15 ; #Ac 26:18, #Ac 26:20 ; #Lu 1:16-17 ; #2Co 3:16 ; #1Pi 2:25).

 

vos péchés …  effacés. Cf. #Ps 51:11 ; #Esa 43:25 ; #Esa 44:22. L’effet du pardon sur le péché est comparé à l’effacement de toute trace d’encre sur un document (#Col 2:14).

 

20  et qu’il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus-Christ,

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/