LES DISPENSATIONS bibliques

12/01/2017 00:00

Qu`est-ce qu`une dispensation biblique ?

*oikonomia*

 

 

Explication du concept de « Dispensation » ou « Administration »:

Il apparaît en Éphésiens 1:10, dans le sens précis d`administration (Darby). Dans ce passage, il est parlé du propos éternel de Dieu quant à «l’administration de la plénitude des temps». Il s’agit des dispositions que Dieu, qui gouverne tout dans les périodes successives, a ordonnées pour le Millénium, temps qui couronne, ou complète, tous les autres.

Le mot «oikonomia» se trouve aussi en Éphésiens 3:2, 9 et en Colossiens 1:25. Dans ces passages, il est question du «mystère» de l’Église, que Dieu, dans sa souveraineté, avait entièrement caché dans tous les temps précédents, et qu’il a révélé au temps convenable par le moyen de l’apôtre Paul. Ces versets évoquent à la fois l’administration de Dieu et celle qu’il avait confiée à Paul. Il est d’ailleurs difficile de les distinguer l’une de l’autre. En 1 Corinthiens 4:1, 2, Paul se présente comme un «administrateur (ou économe — oikonomos) des mystères de Dieu». Et «ce qui est requis dans des administrateurs, c’est qu’un homme soit trouvé fidèle» (v. 1 et 2). Le mot «oikonomia» se trouve aussi en Luc 16:2, 3, 4, où est bien mise en évidence la pensée d’une gestion confiée à un administrateur qui devra en rendre compte.

 

 

En français, il s’interprète comme l’action de distribuer ou de répandre, pendant une certaine période, comme un dispensaire lorsqu’il dispense ses soins aux malades !

Ces définitions se complétant à merveille ; on peut dire qu’une dispensation biblique est une période harmonieuse, faisant partie d’un tout, pendant laquelle l’Éternel prodiguera aux êtres humains un certain enseignement.

Il est de la plus haute utilité pour tout chrétien d’avoir une compréhension claire du développement des révélations que Dieu a faites aux hommes au cours des âges, et du caractère des relations qu’il a établies avec ceux auxquels il s’est révélé. En d’autres termes, il faut connaître quelque chose des dispensations (*).

(*) «Le mot dispensation est généralement utilisé pour désigner un certain état de choses, établi par l’autorité de Dieu, durant une période donnée» (J.N. Darby, Collected Writings 1, p. 169).

 

La dispensation ou l’économie de Dieu

Le mot « dispensation »  nous vient par l’anglais du mot Grec : koikonomia, qui signifie l’administration ou la direction économique d’une chose, car la bible nous dit que Dieu n’est pas un Dieu de désordre mais un Dieu d’ordre 1Cor 14: 33 Car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix, comme dans toutes les assemblées des saints.

La bible est donc l’ordre du travail de Dieu de Genèse à Apocalypse. Elle définie donc les temps et modalités du travail de Dieu pour sauver l’humanité de la mort éternelle.

Dans le langage chrétien, on appelle volontiers dispensations ou économies les différentes périodes de l’histoire de l’humanité. Non pas les périodes définies par les grands événements qui retiennent l’attention du monde, mais les périodes caractérisées par les révélations que Dieu a faites aux hommes et par les dispositions qu’il a prises envers eux dans la souveraineté de son administration

1. Définition

Une Dispensation est une  épreuve éducative, que Dieu manifeste pendant une certaine période pour accomplir une mission ou sa volonté.  Dans chaque dispensation Dieu utilise une ou plusieurs personnes, voir un peuple entier.

Le système d’interprétation eschatologique appelé dispensationalisme considère que Dieu réalise son plan du salut, à travers des  périodes d’administration « domestique » différentes.

Ces dispensations ne sont pas des moyens de salut, mais des interactions différentes de Dieu avec les hommes. Le dispensationalisme en tant que système se fonde sur une interprétation pré-millénariste de la Seconde Venue du Christ et, habituellement, une interprétation pré-tribulationiste de l’Enlèvement.

 

2. L’importance de la dispensation

La révélation de Dieu a été progressive. Ce n’est pas que l’intelligence de l’homme, au cours des temps, ait fait des progrès lui permettant de saisir toujours mieux ce qu’est Dieu ! Mais il a plu à Dieu de communiquer sa volonté, ses pensées, ses plans, par étapes successives — la révélation de chaque étape dépendant à la fois de la conduite de l’homme à l’égard de la révélation précédente et des plans souverains de Dieu.

Les communications divines ont placé les hommes qui les ont reçues — que ce soient Adam, Noé, Abraham, le peuple d’Israël, ou d’autres — dans une position particulière de responsabilité. Et l’histoire biblique nous montre, dans chaque cas, comment l’homme s’est acquitté de sa responsabilité. Mal, le plus souvent. Mais à l’histoire décevante de l’homme répond la révélation glorieuse de la grâce de Dieu, qui a «surabondé» là où le péché abondait (cf. Rom. 5:20).

Aujourd’hui, l’ensemble de la révélation de Dieu étant entre nos mains, comment pouvons-nous faire bon usage de ce qui a été communiqué à d’autres dans les temps qui ont précédé ? Sans doute, en recevant par la foi tout ce que la parole de Dieu nous dit. Mais aussi en comprenant les différences entre les diverses conditions dans lesquelles se trouvaient les hommes auxquels Dieu s’est adressé. Cela pourra nous éviter de regrettables méprises, en particulier celle d’appliquer aux chrétiens des éléments périmés du système légal institué autrefois par Dieu en Israël, et de nous priver par là des pleines bénédictions du christianisme. Il serait aussi faux de laisser simplement l’Ancien Testament de côté, que de le lire sans la lumière du Nouveau.

 

3. But de la dispensation

Son but de comprendre le plan, le schéma ou la ligne de conduite de Dieu pour sauver l’homme dans l’état de perdition et de retrouver la vie en Jésus-Christ.

Ce mot peut désigner aussi bien les dispositions que Dieu prend dans son administration, que les périodes durant lesquelles il prend ces dispositions. La dispensation de la loi, par exemple, c’est la condition dans laquelle se trouvait le peuple d’Israël par le fait qu’il avait reçu la loi de Moïse et était sous l’autorité de cette loi ; et c’est aussi l’époque allant depuis Moïse jusqu’à la venue de Jésus sur la terre.

La connaissance des dispensations — au moins dans leurs grandes lignes — est nécessaire pour pouvoir, ainsi que Paul le disait à Timothée, découper droit, ou exposer justement, la parole de la vérité (2 Tim. 2:15).

Dieu s’est révélé aux hommes pour leur bénédiction et pour manifester les différents aspects de sa gloire. Mais il s’est révélé de façon progressive. Dans chaque dispensation, l’homme a été mis à l’épreuve, et le résultat de ces tests a été la faillite sur toute la ligne. Mais au fur et à mesure que l’homme manifestait le fond de sa nature, Dieu a tiré de ses trésors de nouvelles richesses. L’étude du plan de Dieu dans la révélation qu’il a faite de lui-même est une source d’enrichissement particulier. Elle nous fait croître dans la connaissance de Dieu et du Seigneur Jésus Christ.

 

 4. L’œuvre de la création de l’univers de Dieu

Il y a 6 jours de création et un jour de repos et 6 dispensations et une 7 ième dispensation de paix (Millénium).

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/