LES MIRACLES DE JÉSUS DESSÈCHEMENT DU FIGUIER 21 DE 37

17/07/2015 14:50

21 DE 37 LES MIRACLES DE JÉSUS

DESSÈCHEMENT DU FIGUIER

 

MATTHIEU 21 : 18 ¶ Le matin, en retournant à la ville, il eut faim.
19 Voyant un figuier sur le chemin, il s’en approcha ; mais il n’y trouva que des feuilles, et il lui dit : Que jamais fruit ne naisse de toi ! Et à l’instant le figuier sécha.

à l’instant. Le terme est relatif. L’arbre a pu mourir dans l’instant, cependant #Mr 11:14-20 suggère que les effets du dépérissement ne furent pas visibles avant le lendemain. Jésus avait maudit l’arbre délibérément pour offrir une leçon de choses aux témoins de la scène; il n’avait pas agi précipitamment, sous l’emprise de la frustration. Le figuier est souvent employé dans l’Écriture en tant que symbole d’Israël (#Os 9:10 ; #Joe 1:7). Le figuier stérile, en particulier, symbolise souvent le jugement divin sur Israël qui ne porte pas de fruit en dépit des abondants privilèges spirituels qu’il a reçus (#Jér 8:13 ; #Joe 1:12). Le geste de Jésus illustre donc le jugement de Dieu contre l’Israël terrestre pour son refus honteux de porter du fruit, attitude qui se manifesta pleinement dans le rejet du Messie. L’une des paraboles de Christ enseignait une leçon similaire (#Lu 13:6-9).


20 Les disciples, qui virent cela, furent étonnés, et dirent : Comment ce figuier est-il devenu sec en un instant ?
21 Jésus leur répondit : Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi et que vous ne doutiez point, non seulement vous feriez ce qui a été fait à ce figuier, mais quand vous diriez à cette montagne : Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, cela se ferait.

si vous aviez de la foi et que vous ne doutiez point. Cela présuppose que la demande est conforme à la volonté de Dieu, car seule une foi qui vient de Dieu peut être libérée du doute (cf. #Mr 9:24).

cela se ferait. C’était exactement ce genre de miracle aux proportions gigantesques qu’avaient réclamé les scribes et les pharisiens, mais Christ le refusa toujours. Dans ce passage, il emploie une métaphore pour parler de la puissance absolue de Dieu, qui agit librement dans la vie de ceux qui possèdent la foi véritable.

22 Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez.

 

 

MARC 11 : 12 ¶ Le lendemain, après qu’ils furent sortis de Béthanie, Jésus eut faim.

Le Lendemain. #Mt 21: 18 précise que c’était « le matin », sans doute avant 6 heures.

Béthanie. Ville natale de Marie, Marthe et Lazare (#Jn 11:1), située sur le flanc est du mont des Oliviers, environ 3 km à l’est de Jérusalem.

13 Apercevant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s’il y trouverait quelque chose ; et, s’en étant approché, il ne trouva que des feuilles, car ce n’était pas la saison des figues.

figuier qui avait des feuilles. Les figuiers représentaient une source de nourriture courante. Il fallait trois ans après la plantation pour que l’arbre porte des fruits. Ensuite, on pouvait faire deux récoltes par an, d’habitude très fructueuses. Normalement, les figues poussaient avec les feuilles. Ce figuier-là portait bien des feuilles mais, curieusement, pas de fruits. Le fait qu’il se trouvait le long de la route (cf. #Mt 21: 19) implique qu’il était propriété publique. Il était planté dans une terre fertile, puisque son feuillage était en avance par rapport à la saison et par rapport aux autres figuiers. L’abondance des feuilles laissait espérer que l’arbre était précoce aussi par ses fruits.

ce n’était pas la saison des figues. La prochaine saison pour la récolte normale des figues était en juin, plus d’un mois plus tard. Cette précision, unique à Marc, accentue la nature inhabituelle de ce figuier.

14 Prenant alors la parole, il lui dit : Que jamais personne ne mange de ton fruit ! Et ses disciples l’entendirent.

Que jamais personne ne mange de ton fruit! En interpellant directement l’arbre, Jésus le personnifiait et le condamnait parce qu’il ne fournissait pas ce que son apparence promettait. Cet incident ne constituait pas l’exécution pratique de la parabole du figuier (#Lu 13:6-9), avertissement contre la stérilité spirituelle. Jésus maudit ici l’arbre pour son apparence trompeuse qui faisait espérer une grande productivité, sans l’offrir. Il aurait dû être couvert de fruits, mais il était stérile. Le figuier était souvent présenté dans l’A.T. comme un type de la nation juive (#Os 9:10 ; #Na 3:12 ; #Za 3:10), et en l’occurrence, Jésus utilisa l’arbre le long de la route pour donner une divine leçon de choses sur l’hypocrisie et la stérilité spirituelles d’Israël. 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/