Les Trois aspects du Salut 16 de 37

21/09/2017 10:11

Les Trois aspects du Salut

 

LES CATHOLIQUES

Partie 16 de 37

 

Question : Je lis dans 1 Corinthiens 1:18: "Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu". J'ai été intéressé d'apprendre que le texte grec dit: "mais pour nous qui sommes en train d'être sauvés". Que pensez-vous de l'emploi de cette forme verbale ? J'ai toujours cru que le salut était donné à un moment particulier, et qu'il n'était pas un processus graduel. (Question posée par un Protestant).

 

Réponse: Il y a trois aspects dans le salut: un aspect passé, un aspect présent, et un aspect futur. Celui qui est Chrétien est passé par le salut. C'est le temps passé qui est employé par exemple dans Ephésiens 2:8: "Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu". C'est pourquoi l'apôtre Paul parle de la justification comme une possession présente du Chrétien: "A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère" (Romains 5:9). Dans ce sens, le salut est un événement précis, déjà accompli dans le passé.

 

Il y a aussi un aspect présent dans le salut. Il s'agit de la "sanctification". Le Chrétien, étant passé par la nouvelle naissance, croît en grâce et en connaissance en Christ, pour devenir de plus en plus semblable à Lui. Il est justifié et libéré de la condamnation. Il est en train d'être libéré de la pratique du péché, et apprend à vivre saintement. C'est un processus qui s'étend sur toute la vie. L'apôtre Paul avait sans doute cet aspect du salut à l'esprit en écrivant 1 Corinthiens 1:18.

 

Il y a un troisième aspect au salut, qui est futur. Il s'agit de notre "glorification". Il faut encore que nous soyons débarrassés de ce corps mortel, pour recevoir un corps immortel et incorruptible et glorifié: "Nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps. Car c'est en espérance que nous sommes sauvés. Or, l'espérance qu'on voit n'est plus espérance: ce qu'on voit, peut-on l'espérer encore ?" (Romains 8:23-24).

 

Le jugement vient sur le monde. La colère de Dieu va se déverser sur une humanité pécheresse. Cependant, les Chrétiens nés de nouveau seront sauvés de cette colère. Relisez Romains 5:9 cité plus haut: nous serons (au futur) sauvés de la colère de Dieu.

Suis-je sauvé ? Oui ! J'ai été sauvé de la culpabilité du péché. Je suis en train d'être sauvé de la puissance du péché dans ma vie. Et je serai sauvé de la colère de Dieu, ainsi que de la présence du péché, quand Jésus-Christ va revenir pour nous prendre avec Lui dans les airs. 1 Thessalonic 4:15  Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. 16  Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. 17  Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

18  Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.

 
17  Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.
18  Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.
 

Ensuite viendront les tribulations de 7 ans et ensuite le Retour sur terre du Seigneur Jésus-Christ dans toute Sa gloire



 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/