LÉVITIQUE 13 : 1 À 59 *** + LEVITICUS 13 : 1 à 59 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

26/09/2015 16:22

LÉVITIQUE 13 : 1 À 59 *** +

1 ¶  L’Éternel parla à Moïse et à Aaron, et dit:

13:1-14:57

Cette section contient les lois relatives aux maladies de la peau.

2  Lorsqu’un homme aura sur la peau de son corps une tumeur, une dartre, ou une tache blanche, qui ressemblera à une plaie de lèpre sur la peau de son corps, on l’amènera au sacrificateur Aaron, ou à l’un de ses fils qui sont sacrificateurs.

tache blanche. Description probable d’une inflammation.

une plaie de lèpre. Ce terme désignait différentes affections de la peau, parfois superficielles, parfois graves. Ce que nous appelons aujourd’hui « lèpre » (la maladie de Hansen) en faisait probablement partie. Les symptômes décrits aux vv. 2, 6, 10, 18, 30 et 39 ne suffisent pas à poser un diagnostic. Pour la protection des personnes, la surveillance et l’isolement étaient exigés dans tous les cas où l’on pouvait suspecter une maladie contagieuse. Ce que la Bible appelle « lèpre » se manifestait par une couleur blanche (v. #Lé 13: 3 ; #Ex 4:6) qui défigurait sa victime sans toutefois l’estropier. Naaman put exercer ses fonctions de général de l’armée syrienne tout en étant lépreux (#2R 5:1, #2R 5:27). Le fait que les lépreux de l’A.T. et du N.T. circulaient presque partout indique qu’il ne s’agissait pas de la lèpre actuelle. La victime de cette maladie squameuse était impure aussi longtemps que l’infection était partielle. Une fois que le corps en était recouvert, elle était pure et pouvait pénétrer dans le lieu de culte (voir vv. 12-17). La période de contagion était apparemment terminée. L’allusion à un ulcère (vv. #Lé 13:18-28) avec des parties enflammées ou écorchées et des poils blanchis peut désigner une infection contagieuse. Christ guérit des lépreux qui n’étaient ni estropiés ni déformés. Ils ne furent jamais transportés sur des brancards. Des affections cutanées similaires sont décrites aux vv. #Lé 13:29-37 et 38-44 (une inflammation consécutive à une infection). Le but de ces lois était de protéger les êtres des maladies, mais surtout de leur inculquer, grâce à des exemples vivants, la pureté et la sainteté que Dieu désirait au sein de son peuple.

3  Le sacrificateur examinera la plaie qui est sur la peau du corps. Si le poil de la plaie est devenu blanc, et que la plaie paraisse plus profonde que la peau du corps, c’est une plaie de lèpre : le sacrificateur qui aura fait l’examen déclarera cet homme impur.

4  S’il y a sur la peau du corps une tache blanche qui ne paraisse pas plus profonde que la peau, et que le poil ne soit pas devenu blanc, le sacrificateur enfermera pendant sept jours celui qui a la plaie.

5  Le sacrificateur l’examinera le septième jour. Si la plaie lui paraît ne pas avoir fait de progrès et ne pas s’être étendue sur la peau, le sacrificateur l’enfermera une seconde fois pendant sept jours.

6  Le sacrificateur l’examinera une seconde fois le septième jour. Si la plaie est devenue pâle et ne s’est pas étendue sur la peau, le sacrificateur déclarera cet homme pur: c’est une dartre ; il lavera ses vêtements, et il sera pur.

7  Mais si la dartre s’est étendue sur la peau, après qu’il s’est montré au sacrificateur pour être déclaré pur, il se fera examiner une seconde fois par le sacrificateur.

8  Le sacrificateur l’examinera. Si la dartre s’est étendue sur la peau, le sacrificateur le déclarera impur ; c’est la lèpre.

9  Lorsqu’il y aura sur un homme une plaie de lèpre, on l’amènera au sacrificateur.

10  Le sacrificateur l’examinera. S’il y a sur la peau une tumeur blanche, si cette tumeur a fait blanchir le poil, et qu’il y ait une trace de chair vive dans la tumeur,

11  c’est une lèpre invétérée dans la peau du corps de cet homme : le sacrificateur le déclarera impur ; il ne l’enfermera pas, car il est impur.

12  Si la lèpre fait une éruption sur la peau et couvre toute la peau de celui qui a la plaie, depuis la tête jusqu’aux pieds, partout où le sacrificateur portera ses regards, le sacrificateur l’examinera ;

13  et quand il aura vu que la lèpre couvre tout le corps, il déclarera pur celui qui a la plaie : comme il est entièrement devenu blanc, il est pur.

14  Mais le jour où l’on apercevra en lui de la chair vive, il sera impur ;

15  quand le sacrificateur aura vu la chair vive, il le déclarera impur : la chair vive est impure, c’est la lèpre.

16  Si la chair vive change et devient blanche, il ira vers le sacrificateur ;

17  le sacrificateur l’examinera, et si la plaie est devenue blanche, le sacrificateur déclarera pur celui qui a la plaie : il est pur.

18 ¶  Lorsqu’un homme aura eu sur la peau de son corps un ulcère qui a été guéri,

19  et qu’il se manifestera, à la place où était l’ulcère, une tumeur blanche ou une tache d’un blanc rougeâtre, cet homme se montrera au sacrificateur.

20  Le sacrificateur l’examinera. Si la tache paraît plus enfoncée que la peau, et que le poil soit devenu blanc, le sacrificateur le déclarera impur : c’est une plaie de lèpre, qui a fait éruption dans l’ulcère.

21  Si le sacrificateur voit qu’il n’y a point de poil blanc dans la tache, qu’elle n’est pas plus enfoncée que la peau, et qu’elle est devenue pâle, il enfermera cet homme pendant sept jours.

22  Si la tache s’est étendue sur la peau, le sacrificateur le déclarera impur: c’est une plaie de lèpre.

23  Mais si la tache est restée à la même place et ne s’est pas étendue, c’est une cicatrice de l’ulcère : le sacrificateur le déclarera pur.

24  Lorsqu’un homme aura eu sur la peau de son corps une brûlure par le feu, et qu’il se manifestera sur la trace de la brûlure une tache blanche ou d’un blanc rougeâtre,

25  (13-24) le sacrificateur l’examinera. (13-25) Si le poil est devenu blanc dans la tache, et qu’elle paraisse plus profonde que la peau, c’est la lèpre, qui a fait éruption dans la brûlure ; le sacrificateur déclarera cet homme impur : c’est une plaie de lèpre.

26  Si le sacrificateur voit qu’il n’y a point de poil blanc dans la tache, qu’elle n’est pas plus enfoncée que la peau, et qu’elle est devenue pâle, il enfermera cet homme pendant sept jours.

27  Le sacrificateur l’examinera le septième jour. Si la tache s’est étendue sur la peau, le sacrificateur le déclarera impur : c’est une plaie de lèpre.

28  Mais si la tache est restée à la même place, ne s’est pas étendue sur la peau, et est devenue pâle, c’est la tumeur de la brûlure ; le sacrificateur le déclarera pur, car c’est la cicatrice de la brûlure.

29  Lorsqu’un homme ou une femme aura une plaie à la tête ou à la barbe,

30  le sacrificateur examinera la plaie. Si elle paraît plus profonde que la peau, et qu’il y ait du poil jaunâtre et mince, le sacrificateur déclarera cet homme impur : c’est la teigne, c’est la lèpre de la tête ou de la barbe.

31  Si le sacrificateur voit que la plaie de la teigne ne paraît pas plus profonde que la peau, et qu’il n’y a point de poil noir, il enfermera pendant sept jours celui qui a la plaie de la teigne.

32  Le sacrificateur examinera la plaie le septième jour. Si la teigne ne s’est pas étendue, s’il n’y a point de poil jaunâtre, et si elle ne paraît pas plus profonde que la peau,

33  celui qui a la teigne se rasera, mais il ne rasera point la place où est la teigne ; et le sacrificateur l’enfermera une seconde fois pendant sept jours.

34  Le sacrificateur examinera la teigne le septième jour. Si la teigne ne s’est pas étendue sur la peau, et si elle ne paraît pas plus profonde que la peau, le sacrificateur le déclarera pur ; il lavera ses vêtements, et il sera pur.

35  Mais si la teigne s’est étendue sur la peau, après qu’il a été déclaré pur,

36  (13-35) le sacrificateur l’examinera. (13-36) Et si la teigne s’est étendue sur la peau, le sacrificateur n’aura pas à rechercher s’il y a du poil jaunâtre : il est impur.

37  Si la teigne lui paraît ne pas avoir fait de progrès, et qu’il y ait crû du poil noir, la teigne est guérie : il est pur, et le sacrificateur le déclarera pur.

38 ¶  Lorsqu’un homme ou une femme aura sur la peau de son corps des taches, des taches blanches,

39  le sacrificateur l’examinera. S’il y a sur la peau de son corps des taches d’un blanc pâle, ce ne sont que des taches qui ont fait éruption sur la peau : il est pur.

40  Lorsqu’un homme aura la tête dépouillée de cheveux, c’est un chauve : il est pur.

41  S’il a la tête dépouillée de cheveux du côté de la face, c’est un chauve par-devant : il est pur.

42  Mais s’il y a dans la partie chauve de devant ou de derrière une plaie d’un blanc rougeâtre, c’est la lèpre qui a fait éruption dans la partie chauve de derrière ou de devant.

43  Le sacrificateur l’examinera. S’il y a une tumeur de plaie d’un blanc rougeâtre dans la partie chauve de derrière ou de devant, semblable à la lèpre sur la peau du corps,

44  c’est un homme lépreux, il est impur : le sacrificateur le déclarera impur ; c’est à la tête qu’est sa plaie.

45  Le lépreux, atteint de la plaie, portera ses vêtements déchirés, et aura la tête nue ; il se couvrira la barbe, et criera : Impur ! Impur !

Impur! Impur! Ces exclamations symbolisent le deuil et l’isolement. Le même cri sera adressé aux survivants de la destruction de Jérusalem (cf. #La 4:15).

46  Aussi longtemps qu’il aura la plaie, il sera impur : il est impur. Il habitera seul ; sa demeure sera hors du camp.

47 ¶  Lorsqu’il y aura sur un vêtement une plaie de lèpre, sur un vêtement de laine ou sur un vêtement de lin,

13:47-59

Ce passage traite des vêtements portés par les personnes infectées.

48  à la chaîne ou à la trame de lin, ou de laine, sur une peau ou sur quelque ouvrage de peau,

49  et que la plaie sera verdâtre ou rougeâtre sur le vêtement ou sur la peau, à la chaîne ou à la trame, ou sur un objet quelconque de peau, c’est une plaie de lèpre, et elle sera montrée au sacrificateur.

50  Le sacrificateur examinera la plaie, et il enfermera pendant sept jours ce qui en est attaqué.

51  Il examinera la plaie le septième jour. Si la plaie s’est étendue sur le vêtement, à la chaîne ou à la trame, sur la peau ou sur l’ouvrage quelconque fait de peau, c’est une plaie de lèpre invétérée: l’objet est impur.

52  Il brûlera le vêtement, la chaîne ou la trame de laine ou de lin, l’objet quelconque de peau sur lequel se trouve la plaie, car c’est une lèpre invétérée : il sera brûlé au feu.

53  Mais si le sacrificateur voit que la plaie ne s’est pas étendue sur le vêtement, sur la chaîne ou sur la trame, sur l’objet quelconque de peau,

54  il ordonnera qu’on lave ce qui est attaqué de la plaie, et il l’enfermera une seconde fois pendant sept jours.

55  Le sacrificateur examinera la plaie, après qu’elle aura été lavée. Si la plaie n’a pas changé d’aspect et ne s’est pas étendue, l’objet est impur : il sera brûlé au feu ; c’est une partie de l’endroit ou de l’envers qui a été rongée.

56  Si le sacrificateur voit que la plaie est devenue pâle, après avoir été lavée, il l’arrachera du vêtement ou de la peau, de la chaîne ou de la trame.

57  Si elle paraît encore sur le vêtement, à la chaîne ou à la trame, ou sur l’objet quelconque de peau, c’est une éruption de lèpre : ce qui est attaqué de la plaie sera brûlé au feu.

58  Le vêtement, la chaîne ou la trame, l’objet quelconque de peau, qui a été lavé, et d’où la plaie a disparu, sera lavé une seconde fois, et il sera pur.

59  Telle est la loi sur la plaie de la lèpre, lorsqu’elle attaque les vêtements de laine ou de lin, la chaîne ou la trame, ou un objet quelconque de peau, et d’après laquelle ils seront déclarés purs ou impurs.

déclarés purs ou impurs. Le but premier de cette législation était d’aider le sacrificateur à détecter les maladies de peau contagieuses. La présentation de la maladie comme affectant les vêtements aussi bien que les personnes illustrait bien, en outre, le caractère dévastateur de l’infection du péché et la grande nécessité d’une purification spirituelle.

 

 

LEVITICUS 13 : 1 à 59 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ And the LORD spoke to Moses and Aaron, saying:

 

13: 1-14: 57

This section contains the laws relating to skin diseases.

 

2 When a man shall have in the skin of his body a tumor, a scab, or a bright spot, and look like a plague in the skin of his body, he shall be brought to Aaron the priest, or to one his son who are priests.

 

white spot. Probable description of inflammation.

a plague. The term designated different affections of the skin and sometimes superficial, sometimes severe. What we now call "leprosy" (Hansen's disease) probably belonged. The symptoms described in vv. 2, 6, 10, 18, 30 and 39 are not sufficient to make a diagnosis. For the protection of persons, surveillance and isolation were required in all cases where one could suspect a contagious disease. What the Bible calls "leprosy" was manifested in a white color (# v Lev. 13: 3; #Ex 4: 6), which disfigured his victim without the cripple. Naaman could exercise its General of the Syrian army while lepers (# 2R 5: 1, # 2R 5:27). The fact that the lepers of A.T. and NT were circulating almost everywhere indicates that this was not the current leprosy. The victim of this disease was flaky unclean as long as the infection was partial. Once the body was covered, it was pure and could enter the place of worship (see vv. 12-17). The period of contagion was apparently over. The allusion to an ulcer (vv # Lev. 13: 18-28) with inflamed parts or skinned and bleached hair may designate a contagious infection. Christ heals lepers who were not crippled or deformed. They were never transported on stretchers. Similar skin disorders are described in vv. # Lev 13: 29-37 and 38-44 (an inflammation following infection). The purpose of these laws was to protect the beings of diseases, but especially to teach them through living examples, the purity and holiness that God desired in his people.

 

3 The priest shall examine the plague in the skin of the body. If the hair in the plague has turned white and the sore appears to be deeper than the skin of the body, it is a plague of leprosy: and the priest shall him, and pronounce him unclean.

 

4 If there is on the body's skin a white patch that does not appear deeper than the skin, and the hair thereof be not turned white, the priest shall shut up seven days the one who wound.

 

5 The priest shall look on the seventh day. If the wound does not seem to him to have made progress and have not spread in the skin, the priest shall

shut again for seven days.

 

6 And the priest shall look on him again the seventh day. If the sore has faded and has not spread in the skin, the priest shall pronounce him clean: it is a scab; wash his clothes, and be clean.

 

7 But if the scab has spread on the skin after he has shown to the priest for his cleansing, he shall be examined again by the priest.

 

8 The priest shall look. If the scab has spread on the skin, the priest shall pronounce him unclean; It is leprosy.

 

9 When there is a man a plague, it brought to the priest.

 

10 the priest shall look. If there are to skin a white tumor, if the tumor has turned the hair white, and there is a raw flesh in the tumor,

 

11 is an old leprosy in the skin of his flesh, the priest shall pronounce him unclean; it does not shut him up, for he is unclean.

 

12 If leprosy is a rash on the skin, and cover all the skin of him that hath the plague from head to foot, wherever the priest will bear looks, the priest shall look;

 

13 and when he has seen that leprosy covered all his flesh, he shall pronounce him clean that has the plague: it is all turned white, he is clean.

 

14 But the day appeareth in him raw flesh, he shall be unclean;

 

15 And the priest shall see the raw flesh, and pronounce him unclean: the raw flesh is unclean, it is leprosy.

 

16 Or if the raw flesh changes and turns white, he shall come unto the priest;

 

17 the priest shall look, and if the plague has turned white, the priest shall pronounce him clean that hath the plague: he is clean.

 

18 ¶ When a man hath in the skin of his body a boil that has healed,

 

19 and it will manifest itself in the place of the boil a white rising, or a spot of reddish white, the man is shown to the priest.

 

20 the priest shall look. If the spot seems deeper than the skin, and the hair turned white, the priest shall pronounce him unclean: it is a plague that has broken out in the ulcer.

 

21 If the priest sees that there is no white hairs in it, it is not deeper than the skin, but is dim, then shut him up seven days.

 

22 If the stain has spread on the skin, the priest shall pronounce him unclean: it is a plague.

 

23 But if the bright spot stays in its place and does not spread, it is a burning boil; and the priest shall pronounce him clean.

 

24 When a man hath in the skin thereof a burning by fire, and it will manifest on the trail of burning a white spot or a reddish white,

 

25 (13-24) the priest shall look. (13-25) If the hair has turned white in the bright spot, and it appears to be deeper than the skin, it is leprosy that has broken out in the burning; the priest shall pronounce him unclean: it is a plague.

 

26 If the priest sees that there is no white hairs in it, it is not deeper than the skin, but is dim, then shut him up seven days.

 

27 The priest shall examine him the seventh day. If the stain has spread on the skin, the priest shall pronounce him unclean: it is a plague.

 

28 But if the bright spot stay in its place, has not spread in the skin and is faded, it is the swelling from the burn; the priest shall pronounce him clean, for it is the scar of the burn.

 

29 When a man or woman has a sore on the head or the beard;

 

30 the priest shall examine the plague. If it appears deeper than the skin, and there is yellow thin hair, then the priest shall pronounce him unclean: it is ringworm, it is leprosy of the head or beard.

 

31 If the priest sees the plague of ringworm does not appear deeper than the skin, and there is no black hair, he shut up seven days the one who wound ringworm.

 

32 The priest shall examine the plague on the seventh day. If ringworm does not spread, if there is yellow hair, and if it does not appear deeper than the skin,

 

33 one who has ringworm will shave but not shave the place where ringworm; and the priest shall shut again for seven days.

 

34 The priest shall examine the scall on the seventh day. If ringworm has not spread in the skin, and if it does not appear deeper than the skin, the priest shall pronounce him clean; wash his clothes, and be clean.

 

35 But if ringworm has spread on the skin after it has been cleansed,

 

36 (13-35) the priest shall look. (13-36) if the scall has spread on the skin, the priest shall not seek if the yellow hair; he is unclean.

 

37 If ringworm appears to him not to have made progress, and that there is black hair grown, ringworm is healed, he is clean, and the priest shall pronounce him clean.

 

38 ¶ When a man or a woman have in the skin of their flesh bright spots, white spots,

 

39 the priest shall look. If there is on the skin of their flesh pale white spots, these are only spots that erupted on the skin: he is clean.

 

40 And the man whose hair is fallen off his head, he is bald: he is clean.

 

41 If he has the hair fallen head toward his face, he is bald in front, he is clean.

 

42 But if in the bald head, or from behind a white reddish sore, it is leprosy that erupted in the bald head, or front.

 

43 the priest shall look. If there is a reddish-white plague in the bald tumor from behind or in front, like leprosy on the skin of the body,

 

44 He is a leprous man, he is unclean: the priest shall pronounce him unclean; that's what his head wound.

 

45 The leper in whom the plague is, his clothes torn, and will head bare; he shall cover his beard, and shall cry, Unclean! Unclean!

 

Unclean! Unclean! These exclamations symbolize mourning and isolation. The same cry will be sent to the survivors of the destruction of Jerusalem (cf. #The 4:15).

 

46 As long as it will the wound, he shall be unclean: he is unclean. He shall dwell alone; his dwelling shall be outside the camp.

 

¶ 47 When there is a garment a plague, a woolen garment or a linen garment;

 

13: 47-59

This passage deals with the clothing worn by infected people.

 

48 to the chain or the weft of flax, or wool, on a skin or in anything of skin;

 

49 and if the plague be greenish or reddish in the garment or on the skin, to the chain or the woof, or in anything of skin, it is a plague of leprosy, and it will be shown to the priest.

 

50 The priest shall examine the plague, and shut up for seven days which is attacked.

 

51 He shall examine the plague on the seventh day. If the plague has spread in the garment, in the warp or in the frame, on the skin or in anything made of skin structure, it is a plague of leprosy inveterate: it is unclean.

 

52 He shall burn the garment, warp or woof, in woolen or linen, or anything of skin, wherein the plague because it is a fretting leprosy; it shall be burnt with fire.

 

53 And if the priest sees that the plague has not spread in the garment, on the chain or on the frame, on anything of skin,

 

54 He shall command that they wash the thing which is the plague, and shall shut again for seven days.

 

55 The priest shall examine the plague after it is washed. If the wound has not changed in appearance and has not spread, it is unclean: he shall be burnt with fire; it is a part of the place or upside that has been eroded.

 

56 If the priest sees that the plague has faded after being washed, he will tear clothing or skin, chain or weft.

 

57 If it appears again in the garment, in the warp or in the woof, or in anything of skin, it is an eruption of leprosy: what is the plague shall be burnt with fire.

 

58 And the garment, warp or woof, or anything of skin, which was washed, and if the plague has disappeared, will be washed a second time, and be clean.

 

59 This is the law of the plague of leprosy, when it attacks wool clothing or linen, the warp or weft, or anything of skin, and according to pronounce it clean or unclean.

 

declared pure or impure. The primary purpose of this legislation was to help the priest to detect contagious skin diseases. The presentation of the disease as affecting the clothing as well as those well-illustrated, in addition, the devastating nature of the infection of sin and the great need for spiritual cleansing.

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/