MARC 11: 1 À 11 ***MARK 11 : 1 À 11 ***

26/01/2015 16:12

MARC 11: 1 À 11 ***

1 ¶  Lorsqu’ils approchèrent de Jérusalem, et qu’ils furent près de Bethphagé et de Béthanie, vers la montagne des oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples,

2  en leur disant : Allez au village qui est devant vous ; dès que vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s’est encore assis ; détachez-le, et amenez-le.

3  Si quelqu’un vous dit : Pourquoi faites-vous cela ? répondez: Le Seigneur en a besoin. Et à l’instant il le laissera venir ici.

4  Les disciples, étant allés, trouvèrent l’ânon attaché dehors près d’une porte, au contour du chemin, et ils le détachèrent.

5  Quelques-uns de ceux qui étaient là leur dirent : Que faites-vous ? pourquoi détachez-vous cet ânon ?

6  Ils répondirent comme Jésus l’avait dit. Et on les laissa aller.

7  Ils amenèrent à Jésus l’ânon, sur lequel ils jetèrent leurs vêtements, et Jésus s’assit dessus.

8  Beaucoup de gens étendirent leurs vêtements sur le chemin, et d’autres des branches qu’ils coupèrent dans les champs.

9  Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

10  Béni soit le règne qui vient, le règne de David, notre père ! Hosanna dans les lieux très hauts !

11  Jésus entra à Jérusalem, dans le temple. Quand il eut tout considéré, comme il était déjà tard, il s’en alla à Béthanie avec les douze.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

11:1-11 Ce passage, appelé traditionnellement « l’entrée triomphale de Jésus » (il s’agit plus exactement du couronnement de Jésus comme vrai roi), évoque sa dernière apparition publique importante avant sa crucifixion. Les quatre Évangiles mentionnent l’événement (cf. #Mt 21:1-11 ; #Lu 19:29-44 ; #Jn 12:12-19), et ce pour la seconde fois seulement, ce qui souligne son importance.

11:1

approchèrent de Jérusalem. Phrase de transition générale marquant la fin du récit du ch. #Mr 10. Elle marque aussi le début de l’ultime phase des trois ans de ministère de Christ.

Bethphagé. Petite ville juste à l’est de Jérusalem dont le nom signifie littéralement « maison des figues vertes ».

Béthanie. Ville natale de Marie, Marthe et Lazare (#Jn 11:1), située sur le flanc est du mont des Oliviers, environ 3 km à l’est de Jérusalem.

montagne des Oliviers. Colline située entre Béthanie et Jérusalem.

11:2

village qui est devant vous. Sans doute Bethphagé. « Devant » implique que ce village se trouvait à l’écart de la route principale.

ânon. Traduction conforme à l’usage du mot dans les papyri grec (documents écrits ordinaires datant de l’époque du N.T., faits à base de roseaux), et en harmonie avec ses autres emplois dans les Écritures;  cf. #Ge 49:11 ; #Jug 10:4 ; #Jug 12: 14 ; #Za 9:9).

aucun homme ne s’est encore assis. Aux yeux des Juifs, les animaux qui n’avaient jamais été montés convenaient tout spécialement aux usages religieux (cf. #No 19: 2 ; #De 21: 3 ; #1S 6:7).

11:3

Si quelqu’un vous dit. En raison de la nature même de l’action des disciples, Jésus anticipait l’opposition qu’ils rencontreraient (v. #Mr 11:5).

Le Seigneur. Même si ce n’est pas le cas dans le reste de son Évangile, Marc fait ici allusion à Jésus. Luc et Jean ont quant à eux souvent utilisé ce terme pour désigner Jésus. Les gens de la région connaissaient bien Jésus et ses disciples, et le propriétaire de l’ânon comprendrait cette allusion.

11:8

étendirent leurs vêtements. Cette pratique était courante dans l’Antiquité pour accueillir un nouveau roi.

branches. Les branches de palmier symbolisaient la joie et le salut et évoquaient l’hommage royal qui allait être rendu à Christ (#Ap 7:9). La foule était très excitée et pleine de louanges pour le Messie qui enseignait avec tant d’autorité, guérissait les malades et ressuscitait les morts (Lazare; cf. #Jn 12:12-18).

11:9

Hosanna! A l’origine une prière hébraïque signifiant « sauve donc ». Ici, c’était probablement tout simplement une acclamation de bienvenue.

Béni soit celui qui vient. Cette expression fait partie (#Ps 118:26) du Hallel (le mot hébreu signifiant « louange »), c’est-à-dire les #Ps 113:1-118:2, qu’on chantait à l’occasion de toutes les fêtes juives, surtout à la Pâque. « Celui qui vient » n’était pas un titre messianique de l’A.T., mais avait fini par avoir de telles résonnances pour les Juifs (cf. #Mt 11:3 ; #Lu 7:19 ; #Jn 3:31 ; #Jn 6:14 ; #Jn 11:27 ; #Hé 10:37).

11:10

le règne de David, notre père! Cette expression d’hommage, mentionnée par Marc seul, reconnaît que Jésus introduisait le royaume messianique promis au descendant de David. La foule paraphrasait la citation de #Ps 118:26 (voir le v. 9) en espérant voir Jésus accomplir la prophétie et établir le royaume.

11:11

temple. Désignation non du sanctuaire intérieur seulement, mais de l’ensemble des parvis et des bâtiments.

Quand il eut tout considéré. Détail exclusif à Marc, sans doute fondé sur le souvenir personnel de Pierre. Christ agissait comme ayant autorité pour inspecter l’état du temple, et ses observations étaient exhaustives.

s’en alla à Béthanie. Située à proximité, cette ville était relativement sûre pour éviter une arrestation prématurée de Jésus par les chefs juifs.

 

MARK 11 : 1 À 11  ***

1 ¶ they approached Jerusalem, and they were near to Bethphage and Bethany, at the mount of Olives, he sent two of his disciples,

2 saying to them, Go into the village over against you; as soon as you enter it, you will find a colt tied, whereon never man sat; Untie it and bring it here.

3 If anyone says to you, 'Why are you doing this? say, 'The Lord needs it. And immediately he will send him here.

4 The disciples went and found the colt tied near a door, the contour of the road, and they loose.

5 Some of those who were there said unto them, What are you doing? Why are you untying the colt?

6 They answered as Jesus had said. And they let them go.

7 They brought the colt to Jesus, on which they cast their garments, and he sat on it.

8 And many spread their cloaks on the road, and others spread branches they had cut in the fields.

9 Those ahead and those who followed Jesus shouted Hosanna! Blessed is he who comes in the name of the Lord!

10 Blessed is the coming kingdom, the kingdom of our father David! Hosanna in the highest!

11 Jesus entered Jerusalem and went into the temple. When he had seen, as it was already late, he went out to Bethany with the twelve.

NOTES JOHN MACARTHUR

11: 1-11 This passage, traditionally called "the triumphal entry of Jesus" (this is more accurately the coronation of Jesus as the true king), recalls his last major public appearance before his crucifixion. The four Gospels mention the event (see #Mt 21: 1-11; #Lu 19: 29-44; #Jn 12: 12-19), for only the second time, underscoring its importance.

11: 1

approached Jerusalem. General transitional phrase marking the end of the story ch. #Mr 10. It also marks the beginning of the final phase of the three-year ministry of Christ.

Bethpage. Small town just east of Jerusalem, whose name literally means "house of unripe figs."

Bethany. Birthplace of Mary, Martha and Lazarus (#Jn 11: 1), located on the east side of the Mount of Olives, about 3 km east of Jerusalem.

Mount of Olives. Hill between Bethany and Jerusalem.

11: 2

village ahead of you. Probably Bethphage. "Before" implies that this village was located away from the main road.

colt. Translation consistent with the use of the word in Greek papyri (ordinary written documents dating from the time of the NT, made basic reeds), and in harmony with his other jobs in the Scriptures; cf. #Ge 49:11; #Jug 10: 4; #Jug 12: 14; #Za 9: 9).

no man has ever sat. To the Jews, the animals that had never been assembled especially suited for religious purposes (cf. #No 19: 2; # of 21: 3; 1S # 6: 7).

11: 3

If someone tells you. Due to the nature of the action of the disciples, Jesus anticipated the opposition they would encounter (v #Mr. 11: 5).

The Lord. Although this is not the case in the rest of his Gospel, Mark alludes to Jesus. Luke and John in turn often used the term to describe Jesus. The locals were familiar with Jesus and his disciples, and the owner of the colt would understand that reference.

11: 8

spread their garments. This practice was common in ancient times to accommodate a new king.

branches. Palm branches symbolize joy and salvation, and evoked the royal tribute was to be rendered to Christ (#Ap 7: 9). The crowd was very excited and full of praise for the Messiah who taught with authority, healed the sick and raised the dead (Lazarus #Jn cf. 12: 12-18).

11: 9

Hosanna! Originally a Hebrew prayer meaning "thus saves". Here, it was probably just a cheer welcome.

Blessed is he who comes. This expression is part (#PS 118: 26) of the Hallel (the Hebrew word for "praise"), that is to say the #PS 113: 1-118: 2, was sung on the occasion of all Jewish holidays, especially Easter. "He who comes" was not a messianic title of the AT, but had eventually have such resonance for Jews (cf. #Mt 11: 3; #Lu 7:19; 3:31 #Jn; # Jn 6:14; #Jn 11:27; Heb 10:37 #).

11:10

the kingdom of our father David! This expression of homage, mentioned by Marc himself, recognizes that Jesus introduced the Messianic kingdom promised descendant of David. The crowd was paraphrasing the quote from #PS 118: 26 (see v. 9) hoping to see Jesus fulfill the prophecy and establish the kingdom.

11:11

temple. Designation not the inner sanctuary only, but of all the courts and buildings.

When he had seen. Marc exclusive detail, probably based on personal memory of Peter. Christ was to have authority to inspect the condition of the temple, and his comments were comprehensive.

went to Bethany. Located near this city was relatively safe to avoid premature arrest of Jesus by the Jewish leaders.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/