MATTHIEU 24 : 15 À 28 ***MATTHEW 24 : 15 À 28 ***

03/11/2014 16:37

MATTHIEU 24 : 15 À 28 ***

15  C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, — que celui qui lit fasse attention ! — 

16  alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes ;

17  que celui qui sera sur le toit ne descende pas pour prendre ce qui est dans sa maison ;

18  et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau.

19  Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là !

20  Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat.

21  Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais.

22  Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.

23  Si quelqu’un vous dit alors: Le Christ est ici, ou : Il est là, ne le croyez pas.

24  Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus.

25  Voici, je vous l’ai annoncé d’avance.

26  Si donc on vous dit : Voici, il est dans le désert, n’y allez pas ; voici, il est dans les chambres, ne le croyez pas.

27  Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme.

28  En quelque lieu que soit le cadavre, là s’assembleront les aigles.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

24: 15

l’abomination de la désolation. Cette expression renvoyait initialement à la profanation du temple par Antiochus Épiphane, roi de Syrie au IIe siècle av. J.-C. Il envahit Jérusalem en 168 av. J.-C., transforma le lieu saint en un temple de Zeus et offrit même des cochons en sacrifice sur l’autel. Cependant, Jésus annonça clairement qu’une « abomination de la désolation » était encore à venir. Selon certains, cette prophétie se serait accomplie en l’an 70 lorsque Titus envahit Jérusalem et détruisit le temple. Cependant, l’apôtre Paul attendait un accomplissement futur (#2Th 2:3-4), tout comme Jean (#Ap 13:14-15), qui situe cet événement au moment où l’Antichrist installera une image dans le temple lors de la tribulation. Dans ce passage, les paroles de Christ annoncent donc des événements postérieurs à l’an 70, situés à une époque qui verra un cataclysme global sans commune mesure avec la destruction de Jérusalem et qui précédera immédiatement son retour (cf. vv. #Mt 24:29-31).

24: 16

les montagnes. Le terme s’applique vraisemblablement à la région située au sud-est de Jérusalem, et particulièrement la région de la mer Morte, où abondent les grottes et les lieux de refuge. David s’y était réfugié lors de sa fuite devant Saül (#1S 24: 1). Elle comprend aussi les collines de Moab et d’Édom.

24: 21

la détresse sera si grande. Les expressions « il n’y en a point eu » et « il n’y en aura jamais »  ainsi que la description qui les accompagne - identifient cette période comme une époque encore à venir, où la colère de Dieu se déversera sur la terre. Les termes avec lesquels Jésus décrit les cataclysmes qui en résulteront présentent de grandes ressemblances avec la description de la colère divine sous la forme de coupes de jugement en #Ap 16 et de l’apparition de l’Agneau qui suivra en #Ap 19

24: 22

ces jours seront abrégés. Si les afflictions de ce temps à venir devaient se prolonger, « personne ne serait sauvé », c’est-à-dire ne survivrait. Mais, « à cause des élus » (afin que les rachetés ne souffrent pas au-delà de ce qu’ils peuvent supporter), ce temps sera « abrégé », ce qui signifie que les souffrances n’iront pas jusqu’à la destruction totale. #Da 7:25 et #Ap 12:14 suggèrent que la durée effective de la période durant laquelle la bête pourra terroriser le monde est fixée à trois ans et demi.

24: 24

séduire, s’il était possible, même les élus. La formulation implique qu’une telle séduction n’est pas possible (#Jn 10: 4-5).

24: 26

ne le croyez pas. Les prétentions des soi-disant messies doivent être rejetées, car il n’en est aucun de vrai. Le retour de Christ sera tellement glorieux que nul ne pourra le manquer (vv. #Mt 24: 27-28).

24: 28

là s’assembleront les vautours. On peut localiser de loin l’endroit où gît un cadavre grâce aux charognards qui tournoient dans le ciel au-dessus de lui (cf. #Job 39:27-30). Pareillement, le retour de Christ sera visible pour tous, où qu’ils soient. La comparaison avec l’éclair au v. 27 véhicule la même idée. L’image du cadavre et du vautour fait aussi allusion au jugement qui accompagnera le retour de Christ (#Ap 19: 21).

 

MATTHEW 24 : 15 À 28  ***

15 Therefore, when you see the abomination of desolation, spoken of by the prophet Daniel, standing in the holy place - let the reader beware! -

16 Then let them which be in Judaea flee into the mountains;

17 Let him who is on the housetop not go down to take what is in his house;

18 and he that is in the field return back to take his mantle.

19 Woe unto them that are with child and to them that give suck in those days!

20 Pray that your flight be not in winter or on the Sabbath.

21 For then shall be great tribulation that there has not been since the beginning of the world until now, and there never will be.

22 And unless those days were shortened, no flesh would be saved; but because of the elect those days will be shortened.

23 If anyone says to you then, here is Christ, or lo there, do not believe it.

24 For there shall arise false Christs and false prophets; they will show great signs and wonders to deceive, if possible, even the elect.

25 Behold, I have told you beforehand.

26 So if anyone tells you, Behold, he is in the desert, do not go; Behold, he is in the rooms, do not believe.

27 For as the lightning comes from the east and flashes to the west, so shall also the coming of the Son of man.

28 For wheresoever the carcass is, there the eagles will gather.

NOTES JOHN MACARTHUR

24: 15

the abomination of desolation. This term originally referred to the desecration of the temple by Antiochus Epiphanes, king of Syria in the second century BC. BC He invaded Jerusalem in 168 BC. AD transformed the holy place in a temple of Zeus and even offered to sacrifice pigs on the altar. However, Jesus clearly told that "abomination of desolation" was yet to come. According to some, this prophecy would be fulfilled in AD 70 when Titus invaded Jerusalem and destroyed the temple. However, Paul was waiting for a future fulfillment (# 2 Thess 2: 3-4), as John (#Ap 13: 14-15), which is the event when the Antichrist will install an image in the temple at tribulation. In this passage, the words of Christ therefore announce events after AD 70, located in an era that will see a global cataclysm incommensurate with the destruction of Jerusalem and immediately precede his return (cf. vv. 24 #Mt : 29-31).

24: 16

the mountains. The term probably applies to the area south-east of Jerusalem, and especially the region of the Dead Sea, where the caves and places of refuge abound. David had taken refuge when he fled from Saul (# 1S 24: 1). It also includes the hills of Moab and Edom.

24: 21

shall be great distress. The terms "there was none" and "there will never" and the accompanying description - identifies this period as a time yet to come, when God's wrath will be poured out on the earth . The words with which Jesus describes the disasters that result show great similarities with the description of God's wrath in the form of cuts in judgment #Ap 16 and the appearance of the Lamb will follow in #Ap 19

24: 22

those days shall be shortened. If the afflictions of that time had come to continue, "no one would be saved," that is to say not survive. But "because of the elect" (so that the redeemed do not suffer beyond what they can bear), this time will be "short", which means that the suffering will not go to destruction total. #Da 7:25 ET #Ap 12:14 suggest that the actual duration of the period during which the animal can terrorize the world is three and a half years.

24: 24

seduce, if it were possible, even the elect. The wording implies that such deception is not possible (#Jn 10: 4-5).

24: 26

believe it not. The claims of so-called messiahs must be rejected because it is none of true. The return of Christ will be so glorious that no one can miss it (vv #Mt. 24: 27-28).

24: 28

there will be gathered vultures. We can locate far where a corpse through scavengers circling in the sky above him (cf. #Job 39: 27-30) lies. Similarly, the return of Christ will be visible to everyone, wherever they are. The comparison with the lightning v. 27 conveys the same idea. The image of the body and the vulture also refers to the judgment that will accompany the return of Christ (#Ap 19: 21).

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/