MATTHIEU 24 : 29 À 42 ***MATTHEW 24 : 29 À 42 ***

05/11/2014 08:43

MATTHIEU 24 : 29 À 42 ***

29  Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.

30  Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire.

31  Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.

32 ¶  Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l’été est proche.

33  De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte.

34  Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n’arrive.

35  Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

36  Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.

37  Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme.

38  Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ;

39  et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous : il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme.

40  Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé ;

41  de deux femmes qui moudront à la meule, l’une sera prise et l’autre laissée.

42  Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

24: 29

le soleil s’obscurcira. De tels phénomènes sont fréquemment mentionnés dans les prophéties relatives au jour du Seigneur (voir #Esa 13:9-10 ; #Ez 32:7-8 ; #Joe 2:10, #Joe 2:31 ; #Joe 3:15 ; #Am 8:9). L’accomplissement définitif de ces prophéties aura lieu au temps du règne de la bête (#Ap 6:12-13 ; #Ap 8:12).

24: 30

le signe du Fils de l’homme. C’est-à-dire que le Fils de l’homme lui-même est le signe. Les événements décrits dans ce passage correspondent étroitement à la description de #Da 7:13 ; #Ap 19:11-21.

toutes les tribus de la terre se lamenteront. A cause de leur propre rébellion. Israël, en particulier, déplorera son rejet du Messie (cf. #Za 12:10-12).

24: 31

d’une extrémité des cieux à l’autre. Tous les « élus » du ciel et de la terre seront réunis devant Christ. Cet événement constituera le point culminant de l’histoire de l’humanité et instaurera le règne de mille ans de Christ (cf. #Ap 20: 4).

24: 32

une comparaison tirée du figuier. Lorsque les feuilles du figuier poussent, il ne reste que peu de temps avant l’été. De même, l’arrivée des ultimes douleurs de l’accouchement est le signe que le retour de Christ « est proche, à la porte » (v. #Mt 24: 33).

24: 34

cette génération. Il ne peut être ici question de la génération contemporaine de Christ, car « tout cela »  l’abomination de la désolation (v. #Mt 24: 15), les persécutions et les jugements (vv. #Mt 24:17-22), les faux prophètes (vv. #Mt 24:23-26), les signes dans le ciel (vv. #Mt 24:27-29), le retour final de Christ (v. #Mt 24: 30) et la réunion des élus (v. #Mt 24: 31) - n’eut pas lieu de son vivant. Il est préférable d’interpréter les paroles de Christ comme une allusion à la génération de l’époque où les douleurs de l’ultime phase de l’accouchement commenceront. Cette lecture correspond tout à fait à la leçon du figuier, qui souligne la brièveté de la période durant laquelle ces événements auront lieu.

24: 35

Le ciel et la terre passeront. Cf. #Esa 24:18-20. Les « cieux » désignent l’univers physique. Le « fracas » suggère un sifflement ou un craquement, comme celui d’objets consumés par les flammes. Dieu brûlera l’univers, probablement par une réaction atomique qui désintégrera toute la matière telle que nous la connaissons (vv. #2P 3:7, #2P 3:11-13). Les « éléments » sont les composantes atomiques dans lesquelles la matière est ultimement divisible et qui sont à la base de toute la matière créée. Pierre indique que les atomes, neutrons, protons et électrons vont tous se désintégrer (v. #2P 3:11). Tout ce qui compose la terre physique, naturelle, dans sa forme actuelle et tout le reste de l’univers seront dévorés par le feu. Cf. #Esa 24:19-20 ; #Esa 34:4. Le nouveau monde dans lequel la justice habitera (v. #2P 3:13) implique que le Seigneur détruise d’abord l’univers ancien, qui est sous la malédiction du péché (cf. #Ro 8:19-22).

24: 36

du jour et de l’heure. Le jour du retour de Christ ne sera révélé d’avance à personne. A ce moment-là, il n’était connu que de Dieu le Père seul. Même les êtres angéliques qui jouissent de l’intimité avec Dieu, qui volent autour de son trône en attendant ses ordres (#Esa 6:2-7) et le contemplent sans cesse (#Mt 18: 10) ne connaissent pas l’heure du retour de Christ. Le jour où Jésus prononça ces paroles, il ne connaissait pas l’heure de son retour. Jésus était toujours totalement Dieu (#Jn 1:1, #Jn 1:14), mais, pendant le temps de son séjour terrestre, il s’est volontairement limité quant à certains de ses attributs (#Ph 2:6-8). Il les manifestait seulement à l’invitation de son Père (#Jn 4:34 ; #Jn 5:30 ; #Jn 6:38). Il a manifesté son omniscience en plusieurs occasions (#Jn 2:25 ; #Jn 13: 3). Cependant, il l’a volontairement limitée aux sujets que Dieu désirait qu’il connaisse pendant les jours de son humanité (#Jn 15: 15). La connaissance de la date et de l’heure de son retour n’en faisait pas partie. Après sa résurrection, Jésus recouvra sa pleine omniscience divine (cf. #Mt 28: 18 ; #Ac 1:7). Les disciples désiraient connaître le moment exact où ces choses s’accompliraient, mais il ne leur appartenait pas de le savoir (#Ac 1:7). Christ insiste plutôt sur la fidélité, l’éveil, le service, l’attente et l’état de préparation qui doivent caractériser l’attitude des croyants. Il enseigna ces mêmes leçons dans la parabole qui suit immédiatement ces paroles.

24: 37

Ce qui arriva du temps de Noé. Jésus ne souligne pas tant l’extrême méchanceté qui caractérisait l’époque de Noé (#Ge 6:5) que les préoccupations de la vie quotidienne qui habitaient les hommes (v. #Mt 24: 38) lorsque le jugement s’abattit soudain sur eux. Ils avaient reçu de nombreux avertissements, par le moyen de la prédication de Noé (#2P 2:5) et de l’arche elle-même, qui était le témoignage du jugement à venir. Mais ces choses ne les intéressaient pas, c’est pourquoi ils furent balayés soudainement au milieu de leurs activités quotidiennes.

24: 40-41

l’un sera pris. Pris pour être jugé (cf. v. #Mt 24: 39) comme au temps de Noé (« les emporte » v. 39). Il est évident qu’il ne s’agit pas ici de l’enlèvement des croyants décrit en #1Th 4:16-17.

 

MATTHEW 24 : 29 À 42  ***

29 Immediately after tribulation of those days shall the sun be darkened, and the moon shall not give her light, and the stars shall fall from heaven, and the powers of heaven shall be shaken.

30 Then the sign of the Son of Man will appear in heaven, all the tribes of the earth mourn, and they shall see the Son of man coming in the clouds of heaven with power and great glory.

31 And he shall send his angels with a loud trumpet call, and they will gather his elect from the four winds, from one end of heaven to the other.

32 ¶ Now learn a parable of the fig tree. When its branch becomes tender and puts forth leaves, ye know that summer is near.

33 Similarly, when you see all these things, know that the Son of man is near, at the door.

34 I tell you the truth, this generation will not pass away until all these things take place.

35 Heaven and earth will pass away, but my words shall not pass away.

36 But of that day and hour no one knows, neither the angels of heaven, nor the Son, but the Father alone.

37 This was in the days of Noah, so shall also the coming of the Son of man.

38 For in the days before the flood they were eating and drinking, marrying and giving in marriage, until the day Noah entered the ark;

39 and they only knew not until the flood came and took them all away; so shall also the coming of the Son of man.

40 Then shall two be in the field; one will be taken and the other left;

41 Two women shall be grinding at the mill; one will be taken and the other left.

42 Watch therefore, for you do not know on what day your Lord will come.

NOTES JOHN MACARTHUR

24: 29

the sun shall be darkened. Such phenomena are frequently mentioned in the prophecies of the Lord's day (see #Esa 13: 9-10; #Ez 32: 7-8; #Joe 2:10 #Joe 2:31; #Joe 3:15; #Am 8: 9). The final fulfillment of these prophecies will take place during the reign of the beast (#Ap 6: 12-13; 8:12 #Ap).

24: 30

the sign of the Son of man. That is to say that the Son of Man himself is the sign. The events described in this passage closely match the description of #Da 7:13; #Ap 19: 11-21.

all the tribes of the earth will mourn. Because of their own rebellion. Israel, in particular, deplore its rejection of the Messiah (cf. #Za 12: 10-12).

24: 31

from one end of heaven to the other. All the "elect" of heaven and earth will be gathered before Christ. This event will be the culmination of the history of mankind and establish the millennial reign of Christ (cf. #Ap 20: 4).

24: 32

a parable of the fig tree. When the leaves of the fig tree grows, it remains only a short time before the summer. Similarly, the arrival of the ultimate pain of childbirth is a sign that the return of Christ "is near, at the door" (v #Mt. 24: 33).

24: 34

this generation. There can be no question here of the contemporary generation of Christ, for "all" the abomination of desolation (v #Mt. 24: 15), persecution and judgment (vv #Mt. 24: 17-22) the false prophets (vv #Mt. 24: 23-26), the signs in the sky (#Mt vv. 24: 27-29), the final return of Christ (v. #Mt 24: 30) and the meeting elected (#Mt v. 24: 31) - did not happen in his lifetime. It is better to interpret Christ's words as an allusion to the generation of the time the pain of the final stage of labor begin. This reading is quite the lesson of the fig tree, which emphasizes the brevity of the period during which these events occur.

24: 35

Heaven and Earth will pass. #Esa Cf. 24: 18-20. The "heavens" refers to the physical universe. The "crash" suggests a hissing or crackling, like that of objects consumed by the flames. God will burn the universe, probably by an atomic reaction that disintegrate all matter as we know it (vv 2P # 3. 7, # 2 Pet 3: 11-13). The "elements" are the atomic components into which matter is ultimately divisible and that are the basis of all created matter. Stone says that atoms, neutrons, protons and electrons will all disintegrate (v. # 2P 3:11). Everything that makes up the physical earth, natural, in its current form and the rest of the world will be devoured by fire. #Esa Cf. 24: 19-20; #Esa 34: 4. The new world in which righteousness dwells implies that the Lord will destroy first the old world, which is under the curse of sin (cf. #Ro 8: 19-22) (v # 2P 3:13.).

24: 36

the day and time. The day of Christ's return will be revealed in advance to anyone. At this time, it was known only to God the Father. Even the angelic beings who enjoy intimacy with God, flying around his throne awaiting his orders (#Esa 6: 2-7) and contemplate constantly (#Mt 18: 10) do not know the time the return of Christ. The day when Jesus spoke these words, he did not know the hour of his return. Jesus was always fully God (#Jn 1: 1 #Jn 1:14), but during the time of his earthly sojourn, he voluntarily limited in certain attributes (#Ph 2: 6-8) . He manifested only at the invitation of the Father (#Jn 4:34; 5:30 #Jn; #Jn 6:38). He expressed his omniscience on several occasions (#Jn 2:25; #Jn 13: 3). However, it has voluntarily limited to topics that God wanted him to know the days of his humanity (#Jn 15: 15). Knowledge of the date and time of return was not one part. After his resurrection, Jesus regained his full divine omniscience (cf. #Mt 28: 18; #AC 1: 7). The disciples wanted to know exactly when these things be fulfilled, but it was not for them to know (#AC 1: 7). Rather, Christ insists on loyalty, awareness, service, waiting and readiness that must characterize the attitude of believers. He taught these lessons in the parable immediately following these words.

24: 37

This was in the days of Noah. Jesus does not stress as extreme wickedness that characterized the days of Noah (#Ge 6: 5) that the concerns of everyday people who lived (v #Mt. 24: 38) when the judgment came down suddenly on them. They had received numerous warnings, through the preaching of Noah (2P # 2: 5) and the ark itself, which was the testimony of the coming judgment. But these things do not interest, that's why they were suddenly swept away in the middle of their daily activities.

24: 40-41

one will be taken. Taken to be judged (cf. #Mt v. 24: 39) as in Noah's time (the "cookie" v. 39). It is obvious that it is not about the rapture described in 1 Thessalonians # 4: 16-17.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/