MATTHIEU 5: 1 À 12 ***MATTHEW 5 : 1 À 12 ***

08/07/2014 18:34

MATTHIEU 5: 1 À 12 ***

1 ¶  Voyant la foule, Jésus monta sur la montagne ; et, après qu’il se fut assis, ses disciples s’approchèrent de lui.

2  Puis, ayant ouvert la bouche, il les enseigna, et dit:

3 ¶  Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !

4  Heureux les affligés, car ils seront consolés !

5  Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre !

6  Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !

7  Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !

8  Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu !

9  Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !

10  Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux !

11  Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi.

12  Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux ; car c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

5:1-7:29 Le sermon sur la montagne introduit une série de cinq discours importants rapportés dans Matthieu (voir l’introduction {==> "Mt 1:1"}, thèmes historiques et théologiques {==> "Mt 1:1"}). C’est un développement magistral sur le thème de la loi et un assaut résolu contre le légalisme pharisaïque, avec, en conclusion, un appel à la foi authentique et au salut (#Mt 7:13-29). Christ y exposa le vrai sens de la loi, en montrant que l’homme, par sa propre force, ne pouvait satisfaire à toutes ses exigences (cf. #Mt 5:48). Il donna à la loi la fonction qui lui convient dans ses rapports au salut: elle en empêche l’accès par le biais d’un mérite humain, de sorte que les pécheurs ne peuvent compter que sur la grâce divine pour être sauvés (cf. #Ro 3:19-20 ; #Ga 3:23-24). Il pénétra toute la profondeur de la loi: il démontra qu’elle exigeait bien plus qu’un accomplissement strictement littéral des commandements (#Mt 5:28, #Mt 5:39, #Mt 5:44) et établit une norme plus élevée, à laquelle les étudiants de l’Écriture les plus sérieux n’avaient jusque-là pas songé (#Mt 5:20). MATTHIEU 6 : 17 à 49 Ces vv. constituent un sermon tenu sur un plateau. La similitude avec le sermon sur la montagne chez Matthieu est remarquable. Il est évidemment possible que Jésus ait tout simplement prêché le même sermon à plusieurs occasions (il est certain qu’il réemploya le même matériau à différentes reprises, p. ex. 12:58-59; cf. #Mt 5:25-26). Il est cependant plus probable que ces passages correspondent à des récits différents d’un même événement. La version de Luc est quelque peu abrégée, à cause de l’omission de certaines parties à connotation typiquement juive (particulièrement le discours de Christ sur la loi). Hormis cela, les deux sermons suivent exactement le même cours de pensée: ils commencent tous deux par les béatitudes et se terminent par la parabole de la maison bâtie sur le roc. Les différences entre quelques expressions viennent certainement du fait que le sermon fut donné à l’origine en araméen. Luc et Matthieu effectuèrent chacun une traduction en grec, avec un certain nombre de variantes. Bien évidemment, les deux textes sont empreints de la même inspiration et de la même autorité.

5:1

fut assis. C’était la position coutumière des rabbins lorsqu’ils enseignaient (cf. #Mt 13:1-2 ; #Mt 26: 55 ; #Mr 4:1 ; #Mr 9:35 ; #Lu 5:3 ; #Jn 6:3 ; #Jn 8:2).

5:3

Heureux. Ce mot signifie littéralement « bienheureux ». Ici, il décrit bien plus qu’une émotion passagère et superficielle. Jésus parle du bien-être que Dieu accorde aux seuls fidèles. Les béatitudes offrent la démonstration du fait que la voie de la bénédiction céleste est en opposition à celle que le monde prend dans sa poursuite du bonheur. Le monde considère que le bonheur peut être atteint par les richesses, l’amusement, l’abondance, les loisirs et les choses semblables. Mais la vérité est tout autre. Dans les béatitudes, Jésus décrit le caractère réel de la vraie foi.

pauvres en esprit. La caractéristique évoquée ici est le contraire de l’autosuffisance. Il s’agit d’une humilité profonde qui conduit à reconnaître la ruine spirituelle de l’individu en dehors de Dieu. Jésus parle de ceux qui possèdent une conscience aiguë de leur propre ruine et de leur état de désespoir et de perdition en dehors de la grâce divine (cf. #Mt 9:12 ; #Lu 18: 13).

le royaume des cieux est à eux. Il est à remarquer que la vérité du salut par grâce est clairement sous-entendue dans ce premier v. du sermon sur la montagne. Jésus disait en substance que le royaume est un don offert gratuitement à ceux qui ont conscience de leur propre pauvreté d’esprit.

5:4

affligés. Il s’agit de l’affliction ressentie à cause du péché, la tristesse divine qui a pour fruit la repentance, laquelle conduit au salut sans aucun regret (#2Co 7:10). La « consolation » est apportée par le pardon et le salut (cf. #Esa 40:1-2).

5:5

débonnaires. La douceur est à l’opposé d’un comportement incontrôlé. Elle n’est nullement une faiblesse, mais une marque de maîtrise de soi communiquée par l’Esprit (cf. #Ga 5:22). Le #Ps 37:11 affirme que « les misérables possèdent le pays ».

5:6

ceux qui ont faim et soif de la justice. Cette attitude est le contraire de la propre justice des pharisiens. Elle caractérise ceux qui cherchent la justice de Dieu au lieu de tenter d’établir leur propre justice (#Ro 10:3 ; #Ph 3:9). Ce qu’ils cherchent remplira leur cœur, car cela satisfera leur faim et leur soif d’une relation juste avec Dieu.

5:7

ils obtiendront miséricorde. L’inverse est vrai aussi. Cf. #Ja 2:13.

5:8

ils verront Dieu. Non seulement par la perception de la foi, mais dans la gloire du ciel. Cf. #Hé 12:14 ; #Ap 22:3-4.

5:9

ceux qui procurent la paix. Aimez vos ennemis …  afin que vous soyez fils de votre Père. Cela signifie clairement que l’amour de Dieu s’étend même à ses ennemis. Cet amour universel est manifeste dans les bénédictions que Dieu accorde à tous sans distinction. Les théologiens appellent cela « la grâce commune ». Distincte de l’amour éternel de Dieu pour les élus (#Jér 31:3), elle n’en est pas moins l’expression d’une bienveillance sincère (cf. #Ps 145:9).

5:10

persécutés. Cf. #Ja 5:10-11 ; #1Pi 4:12-14.  Luc 6:22 Il n’y pas lieu de rechercher la persécution en tant que telle. Cependant, lorsqu’un chrétien est victime de mensonges proférés à son encontre à cause de Christ (#Mt 5:11), une telle persécution contient en elle la bénédiction de Dieu. 

MATTHEW 5 : 1 À 12  ***

1 ¶ And seeing the multitudes, he went up the mountain; and after he sat down, his disciples came to him.

2 And he opened his mouth and taught them, saying:

3 ¶ Blessed are the poor in spirit, for the kingdom of heaven belongs to them!

4 Blessed are those who mourn, for they shall be comforted!

5 Blessed are the meek, for they shall inherit the earth!

6 Blessed are those who hunger and thirst for righteousness, for they shall be filled!

7 Blessed are the merciful, for they shall obtain mercy!

8 Blessed are the pure in heart for they shall see God!

9 Blessed are the peacemakers, for they shall be called the son of God!

10 Blessed are they which are persecuted for righteousness, for the kingdom of heaven belongs to them!

11 Blessed are you when people revile you and persecute you and falsely say all kinds of evil against you because of me.

12 Rejoice and be glad, because great is your reward in heaven; for so they persecuted the prophets who were before you.

NOTES JOHN MACARTHUR

5:1-7:29 The Sermon on the Mount introduced a series of five major discourse in Matthew (see Introduction {==> "Mt 1:1"}, historical and theological themes {==> "Mt 1 1 "}). This is a lecture on the theme of development of the law and a determined assault against the Pharisaic legalism, with, finally, a call to the true faith and salvation (Mt 7:13-29 #). Christ there explained the true meaning of the law, showing that man, by his own strength, could meet all its requirements (see # Mt 5:48). He gave the law the job that suits you in its reports to salvation: it prevents access through a human merit, so that sinners can only rely on God's grace to be saved (cf. # Ro 3:19-20; # Ga 3:23-24). He penetrated the entire depth of the law: he showed that it required more than a strictly literal fulfillment of the commandments (# Mt 5:28, Mt 5:39 #, # Mt 5:44) and establishes a higher standard at which students most serious writing had not hitherto not thought (# Mt 5:20). Matthew 6: 17-49 These vv. is a sermon given on a platter. The similarity with the Sermon on the Mount in Matthew is remarkable. It is obviously possible that Jesus simply preached the same sermon on several occasions (it is certain that p réemploya the same material several times, eg 12:58-59;... Cf. Mt 5:25-26 # ). However, it is more likely that these passages correspond to different accounts of the same event. Luke's version is somewhat abbreviated because of the omission of certain parts connotation typically Jewish (particularly the speech of Christ on the law). Aside from that, the two sermons follow exactly the same course of thought: they both begin with the Beatitudes and ending with the parable of the house built on rock. The differences between some expressions might come from the fact that the sermon was given originally in Aramaic. Luke and Matthew each carried out a Greek translation, with a number of variants. Obviously, the two texts are imbued with the same inspiration and the same authority.

5.1

was seated. It was customary position when rabbis taught (cf. Mt 13:1-2 #, # Mt 26: 55; # Mr 4:1; # Mr 9:35; # Lu 5:3, Jn # 6 : 3; # Jn 8:2).

5:3

Happy. This word literally means "blessed." Here he describes more than a passing and superficial emotion. Jesus speaks of well-being that God gives only to the faithful. The Beatitudes offer demonstration that the path of heavenly blessing is in opposition to what the world is in pursuit of happiness. The world believes that happiness can be achieved through wealth, fun, abundance, leisure and similar things. But the truth is quite different. In the Beatitudes, Jesus describes the real nature of the true faith.

poor in spirit. The feature discussed here is the opposite of self-sufficiency. It is a deep humility that leads us to recognize the spiritual ruin of the individual apart from God. Jesus speaks of those who have an acute awareness of their own destruction and their state of despair and destruction outside of God's grace (cf. Mt 9:12 #, # Lu 18: 13).

the kingdom of heaven is theirs. It should be noted that the truth of salvation by grace is clearly implied in the first v. the Sermon on the Mount. Jesus said in substance that the kingdom is a gift freely offered to those who are conscious of their own poverty of spirit.

5:4

afflicted. It is felt sorrow for sin, divine sadness that fruit for repentance which leads to salvation without regret (# 2Co 7:10). "Consolation" is provided by the forgiveness and salvation (cf. Isaiah 40:1-2 #).

5.5

meek. Meekness is the opposite of uncontrolled behavior. It is by no means a weakness, but a sign of self-control provided by the Spirit (cf. Gal 5:22 #). The # Ps 37:11 says that "the meek ​​shall inherit the land."

5.6

those who hunger and thirst for righteousness. This attitude is the opposite of self-righteousness of the Pharisees. It characterizes those who seek God's righteousness instead of trying to establish their own righteousness (# Ro 10:3; # Ph 3:9). What they want fill their heart, because it will satisfy their hunger and thirst for a right relationship with God.

5.7

they shall obtain mercy. The reverse is also true. See # Ja 2:13.

5:8

they shall see God. Not only by the perception of faith, but in the glory of heaven. # Hey cf. 24:14; # Rev 22:3-4.

5:9

those who make peace. Love your enemies ... that ye son of your Father. This clearly means that God's love extends even to his enemies. This universal love is evident in the blessings that God gives to all without distinction. Theologians call this "common grace." Distinct from the eternal love of God for the elect (# Jer 31:3), it is no less an expression of sincere kindness (cf. Ps 145:9 #).

5:10

persecuted. # Cf. Ja 5:10-11; # 1 Peter 4:12-14. Luke 6:22 There is no need to seek persecution as such. However, when a Christian is a victim of lies told against him because of Christ (# Mt 5:11), such persecution contains in itself the blessing of God.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/