Mère Théresa 33 de 37

18/01/2018 11:57

Mère Théresa

 

LES CATHOLIQUES

Partie 33 de 37

 

Question : Est-ce que Mère Thérésa est une vraie Chrétienne ?

 

Réponse: "Bien sûr qu'elle l'est !" C'est ce que tous les Catholiques et beaucoup de Protestants affirmeraient ! "Il suffit de constater sa charité, et son travail au milieu des pauvres de Calcutta, pour conclure qu'elle est une vraie Chrétienne !"

 

Si ce sont les bonnes œuvres qui font de nous des Chrétiens, alors je devrais considérer l'un de mes amis, communiste et athée, comme un vrai Chrétien ! Car, bien qu'il soit inconnu des médias, il a consacré sa vie à aider les pauvres. Les œuvres n'ont jamais transformé quelqu'un en Chrétien. Il est clair que nous devons à la fois considérer ce qu'une personne croit, et la manière dont elle agit, c'est-à-dire les motifs véritables de ses actions. Les Juifs étaient aussi très zélés dans la pratique de leur religion. Pourtant, l'apôtre Paul ne les considérait pas comme des vrais Chrétiens, car leur religion ne traduisait pas une vraie connaissance spirituelle. Ils s'efforçaient de se rendre justes devant Dieu par leurs propres œuvres, tout en refusant d'accepter Christ pour leur salut.

Quelqu'un pourrait certes dire, à propos de Mère Thérésa: "Elle croyait en Christ, et ses œuvres sont la preuve évidente qu'elle avait la foi !"

 

Peut-être, mais ce n'est pas certain.

 

Si Mère Thérésa croyait en Christ seul pour son salut, sans dépendre de ses œuvres pour être justifiée, alors elle était une vraie Chrétienne. Car les Ecritures disent que "nous ne sommes pas justifiés par les œuvres de la loi, mais par la foi en Jésus-Christ" (Galates 2:16). Ses bonnes œuvres seraient alors la preuve de sa foi véritable en Christ, comme l'a écrit Jacques: "Je te montrerai ma foi par mes œuvres" (Jacques 2:18).

 

Mais si cela avait été le cas, on peut se demander pourquoi Mère Thérésa est toujours restée un membre fidèle de l'Eglise Catholique Romaine, qui enseigne officiellement que les bonnes œuvres ne sont pas seulement la preuve, mais la cause de notre justice personnelle, pour que nous puissions être sauvés. Si Mère Thérésa était une vraie Chrétienne, l'Eglise Catholique aurait maudit cette pauvre Mère !

 

"Si quelqu'un dit que la justice reçue n'est pas préservée, ni accrue, par la pratique des bonnes œuvres, mais que ces œuvres ne sont que les fruits et les signes de la justification obtenue, sans être la cause de cet accroissement, qu'il soit anathème" (Concile de Trente, Canon 24) voir canon XXIVwww.chercherjesus-christ.com/news/les-decrets-du-concile-de-trente-1545/

 

D'un autre côté, si Mère Thérésa dépendait de ses bonnes œuvres pour être sauvée, elle ne pouvait pas être une vraie Chrétienne, car la Bible dit clairement:

 

"Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie" (Ephésiens 2:8-9).

 

"Mais souffre avec moi pour l'Evangile, par la puissance de Dieu qui nous a sauvés, et nous a adressé une sainte vocation, non à cause de nos œuvres, mais selon son propre dessein, et selon la grâce qui nous a été donnée en Jésus-Christ avant les temps éternels" (2 Timothée 1:8-9).

 

"Il nous a sauvés, non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit" (Tite 3:5).

 

Plutôt que d'essayer de savoir si Mère Thérésa était une vraie Chrétienne ou non, nous devrions répondre à une question bien plus importante. Dieu est son Juge, "car l'homme regarde à l'apparence, mais Dieu regarde au cœur". Le Seigneur connaît ses motivations et toutes ses actions. Ce qui est plus important, c'est notre propre salut. Suis-je, moi, un vrai Chrétien ?

Un vrai Chrétien est celui qui croit en Christ et qui ne dépend pas de ses propres œuvres pour son salut. Ses bonnes œuvres ne sont que la preuve qu'il a une foi vivante.

 


 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/