Où est votre centre de gravité ?

18/12/2013 16:37
 

 

Où est votre centre de gravité ?

 

"Mais l’Eternel Dieu appela l’homme, et lui dit: Où es-tu ?" Genèse 3.9 

 
Où es-tu ? Où est ton centre de gravité ? De la question que pose l'Eternel à Adam découle votre positionnement par rapport au monde qui vous entoure. Êtes-vous en mouvement dans le flot de la vie, ou bien à l'arrêt comme un cadavre qui ne bouge plus ? Terrassé par le péché, Adam, en se cachant, cessa de vivre la vie que Dieu avait choisie pour lui. Sa désobéissance l'arrêta net… C'est pourquoi le Seigneur le débusqua derrière les branchages, car, il désirait remettre Adam en mouvement. Dieu voulait qu'Adam vive à l'air libre et non plus caché. En fait, Adam, après son péché, s'immobilisa. Dieu, en allant le chercher, lui permit à nouveau de goûter à toute l'étendue de la création.

Le péché vous amènera à vous immobiliser, à vous figer. Il ôte de votre cœur tout enthousiasme. D'ailleurs, le mot  "enthousiasme" signifie "Dieu en nous". Le péché a cette particularité de "tuer" Dieu en vous, de faire mourir ce que Dieu a créé dans votre vie. Votre joie, votre bien-être, vos rêves, votre espérance, votre couple se retrouvent enchainés.

Pour qu'Adam et Eve retrouvent leur dignité, Dieu leur fit un habit. Pour ce faire, un animal fut sacrifié. De la même manière, afin de connaître la liberté, la vraie vie, Jésus donna sa vie pour vous. Si vous êtes honteux à cause d'un péché ou d'un échec, sachez que le Seigneur redonne de l'espérance aux malheureux. Par sa mort à la croix, tous ceux qui se sentent honteux, pécheurs, ratés, complètement nus peuvent trouver le pardon et la restauration de leur âme. Il n'est plus besoin de vous cacher !

Par cette simple question "Où es-tu ?", l'Eternel remet votre histoire en mouvement si du moins, vous acceptez de répondre à son appel. Alors, vous pourrez vivre sans vous cacher. Oui, le Seigneur a la puissance de ressusciter votre vie.

Une prière pour aujourd'hui

Seigneur, je ne désire plus me cacher. Je suis là, devant toi, avec mes victoires et mes échecs. Tel que je suis, je viens à toi. Merci de m'aimer.
 

Patrice Martorano
https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/