Offrande, Oblation, Libation

16/10/2019 12:20

Offrande, Oblation, Libation. Pour tout ce qui concerne les offrandes et les sacrifices en général, voir Sacrifice ; Sacrifice pour les idoles. Le terme « sacrifice » désigne plus particulièrement l’immolation d’animaux, tandis que le mot « offrande » comporte davantage l’idée d’un don fait à l’Éternel, et de ce fait s’applique spécialement aux oblations non sanglantes (#Lé 2:1). Parmi celles qu’instituait la Loi de Moïse, mentionnons :

1. L’offrande de farine (#Lé 2; 6:7-16). Il s’agissait de fleur de farine sans levain, image de pureté et de sainteté (cf. #1Co 5:6-8). Les sacrificateurs devaient s’en nourrir (#Lé 2:10; 6:9). On peut y voir un symbole de l’offrande parfaite de Christ à Dieu dans sa vie (cf. #Ep 5:2), tandis que l’holocauste le représente dans sa mort (#Lé 2). On devait ajouter à l’offrande de farine, de l’huile, de l’encens et du sel. Les chrétiens, membres du nouveau sacerdoce (#1P 2:9), doivent se nourrir de la perfection de Christ et se consacrer eux-mêmes à Dieu comme une offrande pure.

2. La libation de vin, qui était versée sur l’offrande de farine (#Lé 23:13 ; #No 15:4-5). Il est frappant de voir ces symboles réunis. Le pain, principale nourriture des hommes ; le vin, qui les réconforte et les réjouit (cf. #Ps 104:15) ; l’huile, image de richesse et symbole constant de l’Esprit. Voyez aussi d’autres allusions au pain et au vin (#Ge 14:18 ; #Mt 26:26-29) comme à la chair, au sang et au pain (#Ex 12:7-8).

3. Les prémices des récoltes et du bétail, en signe de reconnaissance et de consécration à Dieu (#Ex 22:28-29; 23:19 ; #Lé 23:10). Les prémices comprenaient « tout ce qu’il y aura de meilleur en huile, en moût, en blé » (#No 18:12-13), et les premiers-nés des animaux purs ; ceux des hommes et des animaux impurs devaient faire l’objet d’un rachat (#No 18:15-17). Voir Prémices, Premier-né.

4. Les dîmes des récoltes et du bétail étaient de même apportées en offrande à l’Éternel (#Lé 27:30-33). Elles servaient à l’entretien des Lévites (#No 18:21), et tous les 3 ans une part en était donnée à l’étranger, à l’orphelin et à la veuve (#De 26:12-13). Voir Dîme.

      Offrandes présentées par élévation. Dans l’article Agiter-Balancer, nous parlons du rite qui consiste à faire en quelque sorte tourner l’offrande sous les yeux du Seigneur, pour lui en présenter tous les aspects. Il est souvent question aussi de procéder par élévation (ou : prélèvement) de l’offrande (#Ex 29:27-28 ; #Lé 7:14,32,34 ; #No 15:19-20; 18:8,11, etc.). L’oblation est ainsi soulevée et tendue vers Dieu, à qui elle est solennellement offerte.

      En voyant les offrandes, dîmes, prémices et sacrifices que les Israélites consacraient à Dieu, ne sommes-nous pas confus du peu que nous lui offrons ? N’est-ce pas pour cela que nous ne sommes pas davantage bénis ? (#Mal 3:7-10). Puissions-nous vraiment « honorer Dieu avec tous nos biens ! » (#Pr 3:9-10).

 

Copyright Editions Emmaüs

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/