Ortie.

12/07/2019 13:30

Ortie.

1. Hébreu Harau, plante caustique. C’est ainsi que traduisent SYNODALE et DARBY dans #Sop 2:9 (SEGOND met : ronce) ; dans #Pr 24:31, DARBY met : orties (tandis que SEGOND, SYNODALE ont : ronce et COLOMBE : mauvaises herbes). Avec les épines et les chardons, elle envahit le jardin du paresseux (#Pr 24:30 et suivant), et pousse dans les terrains abandonnés. En réalité, cette plante n’est pas identifiée. Nous rappelons à ce propos la difficulté qu’il y a à distinguer les appellations bibliques de toutes les plantes piquantes, puisqu’on en a reconnu 50 genres et 200 espèces en Palestine. Voir Épine.

2. Hébreu kimmoch (#Esa 34:13 ; #Os 9:6, SYNODALE, DARBY ; par contre SEGOND dit : ronces). L’ortie romaine (Urtica pilulifera) se rencontre partout en Palestine. Le terme hébreu désigne probablement plusieurs sortes d’herbes folles. Le mot figure aussi au pluriel kimmechonim (#Pr 24:31), qu’on peut traduire chardons ou épines.

Copyright Editions Emmaüs

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/