Osée

12/07/2019 13:28

Osée abrégé de l’hébreu hochea’ : sauve, salut.

1. Premier nom de Josué, fils de Noun, que changea Moïse (#No 13:8,16 ; #1Ch 27:20, DARBY ; les versions COLOMBE, SEGOND et SYNODALE ont : Hosée. Voir ces noms).

2. Fils d’Azaziahou ; l’un des chefs d’Éphraïm, sous David (#1Ch 27:20, DARBY ; COLOMBE a : Hosée)

3. L’un de ceux qui scellèrent le pacte (#Né 10:24, DARBY, SYNODALE ; COLOMBE a : Hosée).

4. Dernier roi d’Israël, fils d’Éla. D’entente avec Tiglath-Piléser, roi d’Assyrie, Osée conspira contre Péqah, roi d’Israël, le tua, monta sur le trône (#2R 15:30). Il régna 9 ans, environ de 730 à 722 avant Jésus-Christ. Osée, roi d’Israël, fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, moins pourtant que les souverains précédents ne l’avaient généralement fait. Salmanasar V, roi d’Assyrie, monta contre lui. Osée, ne pouvant le repousser, dut lui payer un tribut (#2R 17:3) ; puis il sollicita le secours du Pharaon, sachant que ce puissant roi redoutait l’avance des Assyriens vers les frontières de l’Égypte. Croyant que l’Égypte allait l’assister, Osée refusa de payer le tribut annuel à l’Assyrie (#2R 17:4). Salmanasar envahit de nouveau le territoire d’Israël, fit emprisonner Osée, et assiégea Samarie. Voir Salmanasar 3. La ville de Samarie fut dans une grande détresse, mais résista 3 ans, à la fin desquels Salmanasar mourut. Sargon II lui succéda, et put s’attribuer la gloire d’avoir pris Samarie en 722 avant Jésus-Christ. Il déporta les notables en Assyrie, les fit habiter à Halah et sur le Habor, fleuve de Gozân, et dans les villes de la Médie (#2R 17:5,6). C’est ce que l’on appelle la captivité des 10 tribus. Osée ne fut pas plus responsable qu’un autre roi de l’effondrement du royaume du nord. Il fit simplement déborder la coupe d’iniquités qu’Israël avait remplie au cours des siècles (#2R 17:7-23). Voir Samarie 1, Sargon, Israël 3.

5. Le prophète Osée. Voir Osée (Livre d’).

Copyright Editions Emmaüs

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/