Palais

12/04/2019 15:30

Palais. David occupait une résidence royale à Jérusalem (#2S 5:9; 7:1,2), mais le premier grand palais de cette ville fut bâti par Salomon (#1R 7:1-12). Cette construction dura 13 ans, alors que le Temple fut achevé en 7 ans (#1R 6:38; 7:1). La maison de la forêt du Liban (#1R 7:2-5), était l’une des parties de cet ensemble ; elle tirait son nom de ses nombreuses colonnes de cèdre. Ce bâtiment mesurait 100 coudées de long (environ 46 m), 50 coudées de large et 30 coudées de haut ; ses murs étaient de solide maçonnerie. À l’intérieur de cette maison s’élevaient 4 rangées de colonnes de cèdre, chaque rangée longeant probablement une paroi et les 4 files de colonnes formant les 4 côtés d’une cour intérieure rectangulaire ayant à peu près 80 coudées de long sur 30 de large. Il se pourrait aussi que les colonnes eussent été disposées en 2 doubles rangées, dans le sens de la longueur du corps de bâtiment, en laissant une cour centrale. Des poutres, allant des colonnes aux parois, supportaient 3 étages de chambres, qui donnaient sur la cour intérieure. La maison de la forêt du Liban servait à la fois d’arsenal et de trésor (#1R 10:17,21 ; #Esa 22:8), et peut-être à d’autres fins encore. L’ensemble du grand palais avait un portique à colonnes (#1R 7:6), servant de salle d’attente et mesurant 50 coudées sur 30. Un autre portique et un perron le précédaient. C’était peut-être l’entrée principale du palais. Ensuite il y avait le portique du trône (#1R 7:7), la salle où le roi rendait la justice, ouverte en sa partie antérieure ; cette salle était probablement fermée sur les 3 autres côtés par de solides parois percées de portes, et non de fenêtres. Là se trouvait le grand trône d’ivoire, recouvert d’or pur (#1R 10:18-20).

 

      La maison de la forêt du Liban, la salle du trône, le portique à colonnes étaient probablement disposés en fer à cheval autour d’une cour rectangulaire. Derrière la salle de justice et du trône se trouvaient les appartements privés du roi ; leur entrée principale dépendait probablement de cette salle même. Le roi prononçait donc les jugements et accordait ses audiences à la porte de son palais. Cette cour royale, ornée de fleurs, de fontaines, était comme entourée d’une sorte de cloître.

 

      Selon Josèphe, la maison de la fille de Pharaon (#1R 7:8) était toute proche de la salle du trône (Antiquités 8.5.2).

 

      Ces divers édifices formaient le palais de Salomon, dont le style rappelait celui des demeures princières de l’Asie occidentale. Les fouilles ont exhumé les ruines de résidences royales, assyriennes, babyloniennes, perses, datant de cette époque. Le livre d’Esther contient des allusions au palais du roi de Perse, à Suse (#Est 1:5,6,9; 2:3,14; 5:1,2; 7:7). Ces passages nous permettent de concevoir quelque peu l’élégance, la beauté du palais de Salomon ; voir Maison ; Asmonéens (Palais des) ; Hérode (Palais d’) ; Prétoire.

 

Copyright Editions Emmaüs

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/