Peor ; Péor

07/08/2018 14:33

Peor ; Péor (SEGOND, Français Courant, JÉRUSALEM, T.O.B.) : ouverture, crevasse.

1. Montagne de Moab, en face du désert (#No 23:28). Du haut de cette éminence, on voyait Chittim et le camp des Israélites (#No 24:2). Au temps d’Eusèbe et de Jérôme, on appelait encore Péor une montagne s’élevant en face de Jéricho, sur la route de Hechbôn, au-dessus ou à l’est de Livias, qui est maintenant Tell er-Rameh. Péor devait donc être l’un des sommets de la chaîne des Abarim, près du Wadi Hesban.

2. Divinité moabite, appelée souvent Baal-Péor ; adorée sur la montagne de Péor (cf. #No 25:18; 31:16 ; #Jos 22:17). Voir Divinités païennes, 1.

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/