Phylactère

15/05/2018 12:13

Phylactère, grec sauvegarde (moyen de protection, amulette, talisman). Bande de parchemin, sur laquelle étaient inscrits de brefs passages de la Loi de Moïse. On la portait sur le front ou au bras (#Mt 23:5). Le phylactère se plaçait parfois dans une petite boîte de parchemin, ou de peau d’un animal rituellement pur. La boîte du front se divisait en 4 compartiments, contenant chacun un fragment de parchemin, où était inscrit l’un des 4 passages suivants : #Ex 13:2-10; 11:1-16:@ ; #De 6:4-9; 11:13-21. L’étui se fixait au milieu du front par des lanières. L’autre petite boîte, attachée au bras gauche, n’avait qu’un seul compartiment où se trouvait une bandelette de parchemin portant les 4 passages indiqués ci-dessus. Les 3 premières citations n’impliquent pas le port de phylactères ; on suppose que cette interprétation littérale du texte s’implanta après la captivité, lorsqu’on se mit à accorder plus d’importance à la lettre de la Loi qu’à son esprit. Les hommes mettaient les phylactères pour la prière du matin, excepté les jours de sabbat et de solennité, lesquels servaient suffisamment de signe pour évoquer le souvenir de la Loi et rendre inutile le port des phylactères (cf. #Ex 13:9).

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/