Plaire au Seigneur, Actualité de l’épître de Jacques

09/04/2014 08:27
Plaire au Seigneur
 
Actualité de l’épître de Jacques 
 
      « Jacques, esclave de Dieu et du Seigneur Jésus Christ, aux douze tribus qui sont dans la Dispersion, salut ! » #Ja 1:1 
 
 Où étaient les douze tribus d’Israël auxquelles Jacques envoyait cette épître ? Dispersées, depuis des siècles pour certaines d’entre elles, non seulement sur le pourtour de la Méditerranée, mais également dans des pays lointains, même en Chine, peut-être. 
 
   Actualisons : Où se trouvent maintenant les chrétiens ? Dispersés sur toute la surface de la terre dans les innombrables divisions de la chrétienté. 
 
 Jacques s’adressait à tous ceux qui se réclamaient du Dieu de la Bible, parmi lesquels se trouvaient d’authentiques chrétiens, mais aussi des personnes non converties. 
 
   Actualisons : Qui, de nos jours, peut distinguer, hormis Dieu, les chrétiens ayant la vie de Dieu dans l’immense mélange qui porte le nom de Christ ? 
 
 Jacques savait que la période troublée pendant laquelle il vivait « les derniers jours » (#Ja 5:3) allait être suivie du jugement de la nation juive, jugement dont le point culminant a été la destruction totale de Jérusalem et de son temple par les Romains en l’an 70. 
 
   Actualisons : Quel croyant, instruit par la Bible et le Saint Esprit, peut douter aujourd’hui de l’imminence de l’enlèvement de l’Église et de ce qui suivra : le jugement du monde, à commencer par celui du monde christianisé ? 
 
   Ces analogies entre le temps où Jacques écrivait sa lettre et l’époque que nous vivons, rendent tout à fait actuels les enseignements de celui qui se désigne comme « esclave de Dieu et du Seigneur Jésus Christ ». 
   Cette épître, imprégnée de l’enseignement direct du Seigneur à ses disciples, ne contient pas de développements doctrinaux, mais nous invite constamment à mettre en pratique la Parole de Dieu, tout spécialement dans nos relations fraternelles. En un temps où l’égoïsme prend souvent le nom d’individualisme, n’est-ce pas une raison supplémentaire pour lire avec soin ce que l’Esprit nous communique par le moyen de Jacques, appelé ailleurs « le frère du Seigneur » (#Ga 1:19) ? 
 

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/