PROPHÉTIE 34 SUR JÉSUS-CHRIST SON ŒUVRE DE SALUT Il subit le châtiment pour nous

05/07/2017 12:56

PROPHÉTIE 34 SUR JÉSUS-CHRIST

SON ŒUVRE DE SALUT

Il subit le châtiment pour nous

 

 

 

 

Prophéties annoncées

 

 

 

 

 

Ésaie 53  : 5

 

5  Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

 

blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités. Ce v. recourt abondamment au langage de la substitution. Le Messie ne souffrirait pas à cause de ses propres péchés, puisqu’il en serait dépourvu (cf. #Hé 4:15 ; #Hé 7:26), mais en tant que substitut des pécheurs. Ce qui est souligné ici, c’est que Christ reçut, à leur place, la colère de Dieu contre les pécheurs (cf. #2Co 5:21 ; #Ga 1:3-4 ; #Hé 10:9-10).

le châtiment qui nous donne la paix. Christ reçut sur lui le châtiment divin pour nous procurer la paix avec Dieu.

par ses meurtrissures …  guéris. La « meurtrissure » (le mot hébreu est au singulier) qui a entraîné la mort de Christ a apporté le salut à ceux pour les péchés desquels il est mort. Pierre confirme cela en #1Pi 2:24.

 

 

Autres notes

 

Au moment de son apparition, nul d’abord ne voulait croire en lui (#Esa 53:1). Il faut dire aussi que ce rejeton du tronc d’Isaï {==> "Esa 11:1" 22 "[2182]"} n’avait rien extérieurement qui attirât les yeux ni qui commandât l’obéissance (#Esa 53:2). Né dans une condition obscure et pauvre, il fut d’abord l’objet d’un grand mépris (#Esa 53:3) et il se vit enfin réduit à une telle extrémité (#Esa 53:4), que plusieurs purent s’imaginer qu’il était vraiment abandonné de Dieu {==> "Ps 22:1" 22 "[1640]"}. Mais c’est à notre place qu’il souffrait ces amertumes et cette mort ignominieuse ; ce sont nos péchés qui creusèrent ses plaies, tout comme c’est en ses meurtrissures que nous avons paix et guérison (#Esa 53:5). Que sommes-nous en effet hors de lui, sinon des brebis errantes qui courent à l’aventure ? Or, l’Éternel a fait tomber sur le bon Berger lui-même notre iniquité tout entière (#Esa 53:6).

 

Autres notes

 

Un autre prophète écrit :

(La famille de David et ceux qui habitent Jérusalem) tourneront leurs regards vers moi, celui qu’ils auront transpercé (#Zacharie 12:10).

   L’accomplissement de cette prophétie est la mise en croix du Christ mais aussi le coup de lance. L’apôtre Jean écrit :

Un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt, il sortit de l’eau et du sang (#Jean 19: 34).

   La mort du Messie n’était pas un accident de parcours mais un acte volontaire conforme au plan de Dieu (#Esaïe 50:6) et qui a valeur de sacrifice pour les péchés des hommes ; le Christ s’est substitué aux coupables afin de prendre sur lui la condamnation qu’ils méritent et de leur procurer la paix et la guérison des conséquences de leurs fautes, et en particulier le châtiment éternel. L’apôtre Pierre écrit :

Il a pris nos péchés sur lui et les a portés dans son corps, sur la croix. Oui, c’est par ses blessures que vous avez été guéris (#1Pierre 2:24).

   La mort expiatoire du Fils de Dieu à la place des pécheurs a satisfait la Justice de Dieu et sa colère contre nous. Dorénavant, ceux qui placent leur foi en Jésus héritent le salut et entreront dans le royaume des cieux.

 

 

Prophéties réalisées

 

1 Pierre 3 :  18

 

18 ¶  Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit,

Christ aussi a souffert. Pierre souhaitait encourager ses lecteurs dans leurs souffrances en leur rappelant que même Christ souffrit injustement parce que c’était la volonté de Dieu (v. #1P 3:17). Finalement, cependant, Christ a merveilleusement triomphé au point d’être élevé à la droite de Dieu tandis que tous les êtres démoniaques qui étaient à l’origine de ses souffrances lui ont été soumis pour toujours (v. #1P 3:22). Dieu permit aussi aux lecteurs de Pierre de triompher de leurs souffrances.

une fois pour les péchés. Sous l’ancienne alliance, le peuple juif offrait un sacrifice après l’autre, une année après l’autre, particulièrement lors de la Pâque. Mais le sacrifice unique de Christ pour les péchés a une validité perpétuelle suffisante pour tous et ne doit pas être répété.

lui juste pour des injustes. C’est une autre affirmation de la pureté de Jésus (cf. #Hé 7:26) et de la portée substitutive de son œuvre expiatoire. Lui qui n’a jamais péché personnellement et qui n’avait pas de nature pécheresse a pris la place des pécheurs (cf. #1P 2:24 ; #2Co 5:21). Ce faisant, il a assumé la juste punition de Dieu pour le péché, exigée par la loi, et ouvert la voie vers Dieu à tous ceux qui se repentent et croient (cf. #Jn 14: 6 ; #Ac 4:12).

nous amener à Dieu. Sur le plan spirituel dans cette vie, et pleinement dans la vie à venir (cf. #Mr 15: 38).

mis à mort quant à la chair. Une violente exécution d’ordre physique qui a mis fin à sa vie terrestre (cf. #Hé 5:7).

vivant quant à l’Esprit. Ce n’est pas une allusion au Saint-Esprit, mais à la vie intérieure de Jésus, à son propre esprit. Par opposition à sa chair (humanité), morte pendant 3 jours, son esprit (divinité) était vivant; littéralement « en esprit » (cf. #Lu 23: 46).

 

Autres notes

Christ aussi a souffert. Même Christ, le Saint, le Juste, notre modèle, a une fois souffert sur la croix.

Une fois. Seulement une fois.

Ayant été mis à mort quant à la chair. Il a été mis à mort par les blessures reçues dans son corps charnel. Sa vie naturelle, terrestre, a pris fin à ce moment.

Ayant été rendu vivant quant à l’Esprit. Son corps a été mis à mort, mais pas son esprit. Ayant la vie en lui-même, dès que son corps a perdu sa force, le pouvoir de la vie indestructible a commencé à se manifester. 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/