PSAUMES 104 : 1 à 35 *** + PSALMS 104 : 1 to 35 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

14/04/2017 15:32

PSAUMES  104 : 1 à 35 *** +
 

1 ¶  Mon âme, bénis l’Éternel ! Éternel, mon Dieu, tu es infiniment grand ! Tu es revêtu d’éclat et de magnificence !

 

104:1-35

À l’aide de descriptions très vivantes et très poétiques, le psalmiste chante la gloire du Seigneur dans la création (cf. #Ge 1:1-2:2 ; #Job 38:1-41:2 ; #Ps 19:2-7 ; #Ps 148:1-6 ; #Pr 30:4 ; #Esa 40:1-6 ; #Jn 1:1-3 ; #Ro 1:18-25 ; #Col 1:16-17). Il fait allusion à la création originale (cf. v. #Ps 104:5), sans oublier la chute de l’homme et la malédiction qui pèse sur la terre (vv. #Ps 104:23, #Ps 104:29, #Ps 104:35). Dans cette évocation de la grandeur divine, il alterne

1° la louange personnelle adressée à Dieu (vv. #Ps 104:1-2, #Ps 104:5-9, #Ps 104:20-30) et

2° l’exposé des œuvres divines (vv. #Ps 104:3-4, #Ps 104:10-19, #Ps 104:31-35).

Le texte suit de façon assez libre le récit de la création de #Ge 1:1-31 et se termine (v. #Ps 104:35) par une allusion à la fin des temps (voir #Ap 20:1-22:2).

I. Création des cieux et de la terre (104:1-9)

II. Les besoins des créatures comblés (104:10-18)

III. Le soleil et la lune (104:19-23)

IV. La mer et ses habitants (104:24-26)

V. Les soins providentiels de Dieu (104:27-30)

VI. Les bénédictions données par le Créateur (104:31-35)

 

104:1-9

Cette section correspond approximativement aux deux premiers jours de la création (cf. #Ge 1:1-8).

infiniment grand. Le Créateur est plus grand que sa création. C’est donc lui qui doit être adoré, et non elle (cf. #Ex 20:3-4 ; #Ro 1:23-25).

 

2  Il s’enveloppe de lumière comme d’un manteau ; Il étend les cieux comme un pavillon.

3  Il forme avec les eaux le faîte de sa demeure ; Il prend les nuées pour son char, Il s’avance sur les ailes du vent.

 

les eaux. Allusion à la création originelle, avec les eaux au-dessus des cieux (cf. #Ge 1:7-8).

 

4  Il fait des vents ses messagers, Des flammes de feu ses serviteurs.

 

vents …  flammes de Feu. #Hé 1:7 applique ce v. aux anges pour décrire leur rapidité et leur puissance destructrice en tant qu’instruments du jugement divin.

 

5  Il a établi la terre sur ses fondements, Elle ne sera jamais ébranlée.

 

fondements. Cf. #Job 38:4.

 

6  Tu l’avais couverte de l’abîme comme d’un vêtement, Les eaux s’arrêtaient sur les montagnes ;

 

104:6-9

On peut songer au déluge universel de #Ge 6:1-9:2, mais il s’agit encore de la création, en particulier du troisième jour (#Ge 1:9-10).

 

7  Elles ont fui devant ta menace, Elles se sont précipitées à la voix de ton tonnerre.

8  Des montagnes se sont élevées, des vallées se sont abaissées, Au lieu que tu leur avais fixé.

9  Tu as posé une limite que les eaux ne doivent point franchir, Afin qu’elles ne reviennent plus couvrir la terre.

10 ¶  Il conduit les sources dans des torrents Qui coulent entre les montagnes.

 

104:10-18

Avec l’eau (vv. #Ps 104:10-13), la végétation (v. #Ps 104:14), les vignes, les céréales (v. #Ps 104:15), les arbres (vv. #Ps 104:16-17) et les falaises (v. #Ps 104:18), le Créateur répond à tous les besoins fondamentaux de sa création. Cela correspond au troisième jour de la création (#Ge 1:11-13).

 

11  Elles abreuvent tous les animaux des champs ; Les ânes sauvages y étanchent leur soif.

12  Les oiseaux du ciel habitent sur leurs bords, Et font résonner leur voix parmi les rameaux.

13  De sa haute demeure, il arrose les montagnes ; La terre est rassasiée du fruit de tes œuvres.

 

haute demeure. Allusion aux nuages de pluie.

 

14  Il fait germer l’herbe pour le bétail, Et les plantes pour les besoins de l’homme, Afin que la terre produise de la nourriture,

15  Le vin qui réjouit le cœur de l’homme, Et fait plus que l’huile resplendir son visage, Et le pain qui soutient le cœur de l’homme.

16  Les arbres de l’Éternel se rassasient, Les cèdres du Liban, qu’il a plantés.

17  C’est là que les oiseaux font leurs nids ; La cigogne a sa demeure dans les cyprès,

18  Les montagnes élevées sont pour les boucs sauvages, Les rochers servent de retraite aux damans.

19 ¶  Il a fait la lune pour marquer les temps ; Le soleil sait quand il doit se coucher.

 

104:19-23

Cette section correspond au quatrième jour de la création (#Ge 1:14-19). Les heures de travail des prédateurs (la nuit) sont opposées à celles des humains (le jour).

 

20  Tu amènes les ténèbres, et il est nuit: Alors tous les animaux des forêts sont en mouvement ;

21  Les lionceaux rugissent après la proie, Et demandent à Dieu leur nourriture.

22  Le soleil se lève : ils se retirent, Et se couchent dans leurs tanières.

23  L’homme sort pour se rendre à son ouvrage, Et à son travail, jusqu’au soir.

24  Que tes œuvres sont en grand nombre, ô Éternel ! Tu les as toutes faites avec sagesse. La terre est remplie de tes biens.

 

104:24-26

Cette section correspond au cinquième jour de la création (#Ge 1:20-23).

 

25  Voici la grande et vaste mer : Là se meuvent sans nombre Des animaux petits et grands ;

26  Là se promènent les navires, Et ce léviathan que tu as formé pour se jouer dans les flots.

 

léviathan. Ce terme hébreu revient dans quatre autres passages de l’A.T. (#Job 3:8 ; #Job 40:20 ; #Ps 74:14 ; #Esa 27:1). Chaque fois, il désigne une créature puissante, capable de vaincre un homme mais pas de résister à Dieu. On peut y voir un monstre marin, une sorte de dinosaure.

 

27  Tous ces animaux espèrent en toi, Pour que tu leur donnes la nourriture en son temps.

 

104:27-30

Toute la création compte sur Dieu pour qu’il prenne soin d’elle, dans sa providence. Ces vv. font allusion au sixième jour de la création (cf. #Ge 1:24-31).

 

28  Tu la leur donnes, et ils la recueillent ; Tu ouvres ta main, et ils se rassasient de biens.

29  Tu caches ta face : ils sont tremblants ; Tu leur retires le souffle : ils expirent, Et retournent dans leur poussière.

30  Tu envoies ton souffle : ils sont créés, Et tu renouvelles la face de la terre.

 

ton Esprit. Ou « ton souffle », qui correspond au souffle de la vie de #Ge 2:7.

 

31 ¶  Que la gloire de l’Éternel subsiste à jamais ! Que l’Éternel se réjouisse de ses œuvres !

 

104:31-35

Le psalmiste conclut avec une bénédiction dans laquelle il demande au Créateur de ne plus laisser les impies polluer l’univers qu’il a créé (v. #Ps 104:35). Cette prière anticipe la nouvelle terre et les nouveaux cieux (cf. #Ap 21: 1-22: 2).

 

32  Il regarde la terre, et elle tremble ; Il touche les montagnes, et elles sont fumantes.

 

elle tremble …  fumantes. Allusion aux tremblements de terre et aux incendies provoqués par la foudre.

 

33  Je chanterai l’Éternel tant que je vivrai, Je célébrerai mon Dieu tant que j’existerai.

34  Que mes paroles lui soient agréables ! Je veux me réjouir en l’Éternel.

35  Que les pécheurs disparaissent de la terre, Et que les méchants ne soient plus ! Mon âme, bénis l’Éternel ! Louez l’Éternel !

 

pécheurs …  méchants. Bien qu’il ait été assez miséricordieux pour laisser la vie à ses créatures humaines déchues (cf. #Ge 3:1-24), ceux qui bénissent et louent le Seigneur aspirent après le temps où

1° les impies seront effacés de la surface de la terre (cf. #Ap 20:11-15) et où

2° la malédiction qui pèse sur la terre sera transformée en bénédiction (cf. #Ap 22: 3).

 

PSALMS 104 : 1 to 35 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ My soul, bless the LORD. O LORD my God, you are infinitely great! You are clothed with splendor and magnificence!

 

104: 1-35

Using very lively and very poetic descriptions, the psalmist sings the glory of the Lord in creation (cf. # 1: 1-2: 2; #Job 38: 1-41: 2; #Ps 19: 2 -7, #Ps 148: 1-6, #Pr 30: 4, #Esa 40: 1-6, #Jn 1: 1-3, #Ro 1: 18-25, #Col 1: 16-17). He refers to the original creation (cf v. # 104: 5), not forgetting the fall of man and the curse on the earth (vv. 104: 23, #Ps 104: 29, #Ps 104: 35). In this evocation of the divine greatness, he alternates

(1) the personal praise addressed to God (vv. 104: 1-2, Ps 104: 5-9, Ps 104: 20-30) and

(2) the exposition of divine works (vv. Ps 104: 3-4, Ps 104: 10-19, Ps 104: 31-35).

The text follows quite freely the account of the creation of #Ge 1: 1-31 and ends (v. #Ps 104:35) with an allusion to the end of time (see #Ap 20: 1-22: 2).

I. Creation of the heavens and the earth (104: 1-9)

II. The needs of creatures fulfilled (104: 10-18)

III. The sun and the moon (104: 19-23)

IV. The sea and its inhabitants (104: 24-26)

V. The Providential Care of God (104: 27-30)

VI. The blessings given by the Creator (104: 31-35)

 

104: 1-9

This section corresponds approximately to the first two days of creation (see #Ge 1: 1-8).

Infinitely large. The Creator is greater than His creation. It is therefore He who is to be worshiped, not it (cf. # 20: 3-4; #Ro 1: 23-25).

 

2 He wraps himself in light like a cloak; He extends the heavens like a pavilion.

3 He forms with the waters the top of his dwelling; He takes the clouds for his chariot, He walks on the wings of the wind.

 

water. Allusion to the original creation, with the waters above the heavens (cf. Ge 1: 7-8).

 

4 He makes the winds his messengers, the flames of fire his servants.

 

Winds ... fire flames. # Hey 1: 7 applies this v. To the angels to describe their rapidity and destructive power as instruments of divine judgment.

 

5 He established the earth on its foundations, it will never be shaken.

 

Fundamentals. Cf. #Job 38: 4.

 

6 Thou hast covered it with the abyss as with a garment, and the waters stood upon the mountains;

 

104: 6-9

One can think of the universal deluge of #Ge 6: 1-9: 2, but it is still creation, especially the third day (#Ge 1: 9-10).

 

7 They have fled before thy men, and they hastened to the voice of thy thunder.

8 Mountains have risen, and valleys have fallen down, instead of them that have fixed them.

9 Thou hast set a limit which the waters shall not pass, that they may not again cover the earth.

10 ¶ He leads the springs into torrents flowing between the mountains.

 

104: 10-18

With the water (vv. #Ps 104: 10-13), vegetation (v. #Ps 104: 14), vines, cereals (see #Ps 104: 15), trees 104: 16-17) and the cliffs (vs. #Ps 104: 18), the Creator meets all the basic needs of his creation. This corresponds to the third day of creation (#Ge 1: 11-13).

 

11 They water all the beasts of the field; Wild asses quench their thirst.

12 The birds of the air dwell on their shores, And make their voices resound among the branches.

13 From his high abode he waters the mountains; The earth is filled with the fruit of thy works.

 

High residence. Allusion to rain clouds.

 

14 He makes the grass to germinate for the cattle, And the plants for the needs of man, That the earth may produce food,

15 The wine that rejoiceth the heart of man, and makes the face of the oil shine, and the bread that sustains the heart of man.

16 The trees of the LORD are full, the cedars of Lebanon, which he has planted.

17 This is where the birds make their nests; The stork has its dwelling in the cypresses,

18 The high mountains are for the wild goats, the rocks serve as a retreat for the damans.

19 ¶ He made the moon to mark the times; The sun knows when to go to bed.

 

104: 19-23

This section corresponds to the fourth day of creation (#Ge 1: 14-19). The working hours of predators (at night) are opposite to those of humans (daytime).

 

20 Thou bringest darkness, and it is night: then all the beasts of the forest are in motion;

21 The lion cubs roar after the prey, and ask of God their food.

22 The sun rises: they retire, and lie down in their dens.

23 And the man goeth forth to his work, and to his work unto the evening.

24 Thy works are many, O LORD. You have done them wisely. The earth is full of your possessions.

 

104: 24-26

This section corresponds to the fifth day of creation (#Ge 1: 20-23).

 

25 Behold, the great and great sea: There move without number Small and great animals;

26 The boats and the leviathan which thou hast formed to play in the waves.

Leviathan. This Hebrew term returns to four other passages of the TA. (#Job 3: 8; #Job 40:20; #Ps 74:14; #Esa 27: 1). Each time he designates a powerful creature capable of defeating a man but not resisting God. You can see a sea monster, a kind of dinosaur.

 

27 All these animals hope in you, that you may give them food in due season.

 

104: 27-30

All creation relies on God to take care of her, in her providence. These vv. Allude to the sixth day of creation (cf. Gen. 1: 24-31).

 

28 You give it to them, and they gather it; Thou shalt open thy hand, and they shall be satisfied with goods.

29 Thou hide thy face: they tremble; You take away their breath: they expire, and return to their dust.

30 Thou sendest thy breath: they are created, and thou renewest the face of the earth.

 

your spirit. Or "your breath," which corresponds to the breath of life of #Ge 2: 7.

 

31 ¶ May the glory of the LORD endure forever! May the Lord rejoice in his works!

 

104: 31-35

The psalmist concludes with a blessing in which he asks the Creator to no longer let the ungodly pollute the universe he created (v. # 104). This prayer anticipates the new earth and the new heavens (cf. Acts 21: 1-22: 2).

 

32 He looks upon the earth, and trembles; He touches the mountains, and they are smoking.

 

She trembles ... smoking. An allusion to earthquakes and fires caused by lightning.

 

33 I will sing the LORD as long as I live, and I will praise my God as long as I live.

34 Let my words be pleasing to her! I will rejoice in the LORD.

35 Let sinners disappear from the earth, and let the wicked be no more. My soul, bless the LORD! Praise the Lord!

 

Sinners ... wicked. Although he was merciful enough to give life to his fallen human creatures (see # 3: 1-24), those who bless and praise the Lord aspire after the time when

(1) the ungodly will be effaced from the face of the earth (cf #Ap 20: 11-15) and where

(2) the curse that weighs on the earth will be transformed into a blessing (cf #Ap 22: 3).

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/