PSAUMES 116 : 1 à 19 *** + PSALMS 116 : 1 to 19 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

26/04/2017 11:13

PSAUMES  116 : 1 à 19 *** +
 

1 ¶  J’aime l’Éternel, car il entend Ma voix, mes supplications ;

 

116:1-19

Ce texte est un psaume de reconnaissance par lequel l’auteur remercie le Seigneur de l’avoir sauvé de la mort (vv. #Ps 116:3, #Ps 116:8). L’occasion qui a présidé à sa rédaction n’est pas plus connue que son auteur, mais il présente d’étranges similitudes avec le langage utilisé par Jonas dans le ventre du poisson. Bien que son sujet principal semble être la mort physique, ceux qui ont été sauvés de la mort spirituelle peuvent eux aussi trouver motif à le chanter.

I. Réponse du Seigneur à la prière du psalmiste qui demandait à être délivré de la mort (116:1-11)

II. Réaction du psalmiste délivré de la mort par Dieu (116:12-19)

 

 

2  Car il a penché son oreille vers moi ; Et je l’invoquerai toute ma vie.

3  Les liens de la mort m’avaient environné, Et les angoisses du sépulcre m’avaient saisi ; J’étais en proie à la détresse et à la douleur.

 

séjour des morts. Autre terme pour la tombe/mort.

 

4  Mais j’invoquai le nom de l’Éternel : O Éternel, sauve mon âme !

5  L’Éternel est miséricordieux et juste, Notre Dieu est plein de compassion ;

6  L’Éternel garde les simples ; J’étais malheureux, et il m’a sauvé.

7  Mon âme, retourne à ton repos, Car l’Éternel t’a fait du bien.

8  Oui, tu as délivré mon âme de la mort, Mes yeux des larmes, Mes pieds de la chute.

9  Je marcherai devant l’Éternel, Sur la terre des vivants.

 

Je marcherai. Vœu d’obéissance.

 

10 ¶  J’avais confiance, lorsque je disais : Je suis bien malheureux !

 

J’avais confiance. C’était sa foi en Dieu et en sa capacité de lui répondre favorablement qui avait poussé le psalmiste à prier. Ce v. est cité par l’apôtre Paul en #2Co 4:13. Il insiste sur le principe de la marche par la foi et non par la vue.

 

11  Je disais dans mon angoisse : Tout homme est trompeur.

 

Tout homme est trompeur. Le psalmiste réagissait ici soit contre les calomnies de ses accusateurs, soit contre ceux qui prétendaient pouvoir le délivrer mais ne passaient pas aux actes.

 

12  Comment rendrai-je à l’Éternel Tous ses bienfaits envers moi ?

 

Comment rendrai-je. Dieu n’a besoin de rien de la part de ses créatures. Par conséquent, sa miséricorde et sa grâce sont entièrement gratuites. Le psalmiste décrivit donc les seuls dons possibles: l’obéissance et la reconnaissance.

 

13  J’élèverai la coupe des délivrances, Et j’invoquerai le nom de l’Éternel ;

 

coupe des délivrances. C’est le seul passage de l’A.T. où cette expression apparaît. Le sens est sans doute le même que pour le « calice » ou la « coupe » de 16: 5 et 23: 5, c’est-à-dire les conditions de vie que procure Dieu aux rachetés, par opposition à 75:9 qui évoque la coupe de la colère divine.

 

14  J’accomplirai mes vœux envers l’Éternel, En présence de tout son peuple.

 

j’accomplirai mes vœux. Probable allusion aux vœux prononcés au sein de la difficulté (cf. vv. #Ps 116:18-19).

 

15  Elle a du prix aux yeux de l’Éternel, La mort de ceux qui l’aiment.

 

116:15-16

À la lumière du constat du v. 15, le psalmiste prit conscience que sa délivrance (« Tu as détaché mes liens ») représentait une bénédiction toute particulière. C’est pourquoi il insista sur son rôle de serviteur de Dieu, à l’instar de sa mère.

 

16  Écoute-moi, ô Éternel ! car je suis ton serviteur, Ton serviteur, fils de ta servante. Tu as détaché mes liens.

17  Je t’offrirai un sacrifice d’actions de grâces, Et j’invoquerai le nom de l’Éternel ;

 

116:17-19

Ces vv. sont parallèles aux vv. #Ps 116:13-14. Jonas fait presque la même déclaration en #Jon 2:10.

sacrifice d’actions de grâces. Probablement pas un sacrifice mosaïque, mais plutôt les louanges et les actions de grâces d’un cœur sincère, dans l’esprit des #Ps 136 et 138 (cf. #Ps 50:23 ; #Ps 100:4 ; #Ps 119:108).

 

18  J’accomplirai mes vœux envers l’Éternel, En présence de tout son peuple,

19  Dans les parvis de la maison de l’Éternel, Au milieu de toi, Jérusalem ! Louez l’Éternel !

 

maison de l’Éternel. Allusion

1° au tabernacle de Jérusalem, dans le cas où ce psaume fut composé par David ou avant son époque, ou

2° au temple de Jérusalem, si son auteur est Salomon ou un autre après lui.

 

PSALMS 116 : 1 to 19 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 I love the LORD, for he hears My voice, my supplications;

 

116: 1-19

This text is a psalm of gratitude by which the author thanks the Lord for saving him from death (vv. 116: 3, #Ps 116: 8). The occasion that presided over its writing is not more known than its author, but it presents strange similarities with the language used by Jonas in the belly of the fish. Although his main subject appears to be physical death, those who have been saved from spiritual death may also find reason to sing it.

I. The Lord's response to the prayer of the psalmist who asked to be delivered from death (116: 1-11)

II. Reaction of the Psalmist delivered from death by God (116: 12-19)

 

 

2 For he bent his ear to me; And I will invoke it all my life.

3 The bonds of death had surrounded me, and the anguish of the sepulcher had seized me; I was plagued by distress and pain.

 

Stay of the dead. Another term for the grave / death.

 

4 But I called upon the name of the LORD, O LORD, save my soul.

5 The LORD is merciful and just, Our God is full of compassion;

6 The Lord keeps the simple; I was unhappy, and he saved me.

7 My soul, return to your rest, for the LORD has done you good.

8 Yes, you have delivered my soul from death, My eyes from tears, My feet from the fall.

9 I will walk before the LORD, in the land of the living.

 

I will walk. Vow of obedience.

 

10 ¶ I trusted, when I said, I am very unhappy.

 

I had confidence. It was his faith in God and his ability to respond favorably to him that had prompted the psalmist to pray. This v. Is quoted by the apostle Paul in # 2Co 4:13. He insists on the principle of walking by faith and not by sight.

 

11 I said in my anguish: Every man is deceitful.

 

Every man is deceitful. The psalmist reacted here either against the calumnies of his accusers or against those who claimed to be able to deliver him but did not act.

 

12 How shall I render unto the LORD all his kindness to me?

 

How shall I render? God does not need anything from his creatures. Therefore, his mercy and grace are entirely free. The psalmist therefore described the only possible gifts: obedience and gratitude.

 

13 And I will lift up the cup of deliverance, and I will call upon the name of the LORD;

 

Cuts of deliveries. This is the only passage of A.T. Where this expression appears. The meaning is no doubt the same as for the "chalice" or the "cup" of 16: 5 and 23: 5, that is, the conditions of life that God provides to the redeemed, as opposed to 75: 9 Which evokes the cup of divine wrath.

 

14 I will fulfill my vows to the LORD in the presence of all his people.

 

I will fulfill my wishes. Probable allusion to the vows pronounced within the difficulty (see vv. Ps 116: 18-19).

 

15 It has value in the eyes of the Lord, the death of those who love him.

 

116: 15-16

In light of the findings of v. 15, the psalmist realized that his deliverance ("You loosened my bonds") was a special blessing. That is why he insisted on his role as servant of God, like his mother.

 

16 Hear me, O Lord! For I am thy servant, thy servant, the son of thy handmaid. You loosened my bonds.

17 I will offer you a sacrifice of thanksgiving, and I will call upon the name of the LORD;

 

116: 17-19

These vv. Are parallel to the vv. # Ps 116: 13-14. Jonah makes almost the same statement in #Jon 2:10.

Sacrifice of thanksgiving. Probably not a mosaic sacrifice, but rather the praise and thanksgiving of a sincere heart, in the spirit of the Ps 136 and 138 (see #Ps 50:23, #Ps 100: 4, #Ps 119: 108).

 

18 I will fulfill my vows to the LORD, in the presence of all his people,

19 In the courts of the house of the LORD, in the midst of you, Jerusalem. Praise the Lord!

 

The house of the LORD. Allusion

(1) to the tabernacle of Jerusalem, in case this psalm was composed by David or before his time, or

2nd, to the temple of Jerusalem, whether its author is Solomon or another after him.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/