PSAUMES 81 : 1 à 16 *** + PSALMS 81 : 1 to 16 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

22/03/2017 09:59

PSAUMES  81 : 1 à 16 *** +
 

1 ¶  (81-1) Au chef des chantres. Sur la guitthith. D’Asaph. (81-2) Chantez avec allégresse à Dieu, notre force ! Poussez des cris de joie vers le Dieu de Jacob !

 

81:1-17

Ce psaume fut composé pour être employé pendant la célébration de l’une des fêtes d’Israël, sans doute celle des tabernacles. Après un appel à l’adoration (vv. #Ps 81:2-6), il délivre un message de Dieu, formulé à la première personne du singulier (vv. #Ps 81:6-16), dans lequel celui-ci exhorte les Israélites à l’« écouter » (v. #Ps 81:14) afin qu’il puisse déverser sur eux toutes les bénédictions prévues dans le cadre de l’alliance.

I. Appel à adorer et à exulter (81:2-6)

II. Appel à obéir à Dieu (81:7-17)

 

2  (81-3) Entonnez des cantiques, faites résonner le tambourin, La harpe mélodieuse et le luth !

 

luth. Instrument de musique comportant un long manche étroit, similaire à une guitare.

 

3  (81-4) Sonnez de la trompette à la nouvelle lune, A la pleine lune, au jour de notre fête !

 

nouvelle lune …  pleine lune. Le septième mois de l’année dans le calendrier d’Israël (Tisri; septembre/octobre) était caractérisé par une succession de célébrations. Il s’ouvrait sur la sonnerie de trompettes, poursuivait avec le jour des expiations (le dixième jour) et concluait avec la célébration de la fête des tabernacles, le quinzième jour, lorsque la lune était pleine. La fête des tabernacles permettait de rendre grâces à Dieu pour la protection offerte au peuple pendant les années d’errance dans le désert, tout en orientant les regards vers le royaume à venir (#Mt 17:1-4).

 

4  (81-5) Car c’est une loi pour Israël, Une ordonnance du Dieu de Jacob.

5  (81-6) Il en fit un statut pour Joseph, Quand il marcha contre le pays d’Égypte …  J’entends une voix qui m’est inconnue:

 

voix qui m’est inconnue. Soit le psalmiste avait perçu un message dont le sens lui était resté mystérieux, et dans ce cas ce message obscur est présenté comme un oracle dans les vv. suivants, soit il désignait ainsi la langue égyptienne que les Juifs ne comprenaient pas.

 

6  (81-7) J’ai déchargé son épaule du fardeau, Et ses mains ont lâché la corbeille.

 

mains ont lâché la corbeille. En Égypte, les Israélites avaient été forcés de transporter de l’argile et des briques dans des paniers.

 

7  (81-8) Tu as crié dans la détresse, et je t’ai délivré ; Je t’ai répondu dans la retraite du tonnerre ; Je t’ai éprouvé près des eaux de Meriba. Pause.

 

retraite du tonnerre. Probable allusion à la présence de Dieu sur le mont Sinaï lors du don de la loi à Moïse (cf. #Ex 19: 16; #Ex 20: 18).

eaux de Meriba. Meriba signifie « dispute » et désignait  des endroits où Israël avait tenté Dieu (cf. #Ex 17:1-7 ; #No 20:1-13 ; #Ps 95:8 ; #Ps 106:32).

 

8 ¶  (81-9) Écoute, mon peuple ! et je t’avertirai ; Israël, puisses-tu m’écouter !

9  (81-10) Qu’il n’y ait au milieu de toi point de dieu étranger ! Ne te prosterne pas devant des dieux étrangers !

10  (81-11) Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui t’ai fait monter du pays d’Égypte ; Ouvre ta bouche, et je la remplirai.

11  (81-12) Mais mon peuple n’a point écouté ma voix, Israël ne m’a point obéi.

12  (81-13) Alors je les ai livrés aux penchants de leur cœur, Et ils ont suivi leurs propres conseils.

13  (81-14) Oh ! si mon peuple m’écoutait, Si Israël marchait dans mes voies !

14  (81-15) En un instant je confondrais leurs ennemis, Je tournerais ma main contre leurs adversaires ;

15  (81-16) Ceux qui haïssent l’Éternel le flatteraient, Et le bonheur d’Israël durerait toujours ;

 

je confondrais leurs ennemis. L’une des bénédictions promises par Dieu à Israël en cas d’obéissance, dans le cadre de l’alliance mosaïque, consistait dans la victoire sur les ennemis (cf. #No 33:52-56 ; #De 6:16-19 ; #De 7:16-24).

 

16  (81-17) Je le nourrirais du meilleur froment, Et je le rassasierais du miel du rocher.

 

miel du rocher. Expression utilisée pour la première fois par Moïse dans son chant de louange (#De 32:13). Il arrive certes qu’on trouve du miel dans la fente d’un rocher, mais il s’agit plutôt d’une image qui évoque une bonne nourriture provenant de sources improbables.

 

 

PSALMS 81 : 1 to 16 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ (81-1) To the chief singer. On the guitthith. From Asaph. (81-2) Sing with joy to God, our strength! Cries of joy to the God of Jacob!

 

81: 1-17

This psalm was composed to be used during the celebration of one of the feasts of Israel, doubtless that of the tabernacles. After a call to worship (vv. #Ps 81: 2-6), he delivers a message from God, formulated in the first person singular (vv. #Ps 81: 6-16), in which he Exhorts the Israelites to "listen" to him (v. #Ps 81:14) so ​​that he may pour on them all the blessings provided for in the covenant.

I. Call to Worship and Exult (81: 2-6)

II. Call to obey God (81: 7-17)

 

2 (81-3) Hear hymns, resound the tambourine, The melodious harp and the lute!

 

lute. Musical instrument with a long narrow neck, similar to a guitar.

 

3 (81-4) Blow the trumpet at the new moon, At the full moon, on our feast day!

 

New moon ... full moon. The seventh month of the year in the calendar of Israel (Tisri, September / October) was characterized by a succession of celebrations. He opened on the bells of trumpets, pursued with the day of atonement (the tenth day), and concluded with the celebration of the feast of tabernacles on the fifteenth day, when the moon was full. The Feast of Tabernacles gave thanks to God for the protection offered to the people during the years of wandering in the wilderness, while directing their gaze to the coming kingdom (Mt 17: 1-4).

 

4 (81-5) For it is a law for Israel, an ordinance of the God of Jacob.

5 (81-6) He made it a statute for Joseph, when he walked against the land of Egypt ... I hear a voice unknown to me:

 

A voice that is unknown to me. Either the psalmist perceived a message whose meaning had remained mysterious, and in this case this obscure message is presented as an oracle in the vv. Or he designated the Egyptian language which the Jews did not understand.

 

6 (81-7) I unloaded his shoulder from the burden, and his hands dropped the basket.

 

Hands have dropped the basket. In Egypt, the Israelites were forced to carry clay and bricks in baskets.

 

7 (81-8) You cried out in distress, and I delivered you; I answered you in the retreat of thunder; I have tried you near the waters of Meribah. Pause.

 

Retirement of thunder. Probably allusion to the presence of God on Mount Sinai during the gift of the law to Moses (cf. Exodus 19:16, #Ex 20:18).

Meriba waters. Meriba means "dispute" and points to places where Israel had tempted God (see #Ex 17: 1-7; # 20: 1-13; #Ps 95: 8; #Ps 106: 32).

 

8 ¶ (81-9) Hear, my people! And I will warn you; Israel, may you listen to me!

9 (81-10) Let there be no foreign god among you! Do not prostrate before strange gods!

10 (81-11) I am the LORD your God, who brought you up out of the land of Egypt; Open your mouth, and I will fill it.

11 (81-12) But my people did not hear my voice; Israel did not obey me.

12 (81-13) Then I gave them up to the inclinations of their heart, and they followed their own counsel.

13 (81-14) Oh! If my people listened to me, If Israel walked in my ways!

14 (81-15) In an instant I would confound their enemies, I would turn my hand against their adversaries;

15 (81-16) Those who hate the Lord would flatter him, and the happiness of Israel would last forever;

 

I would confound their enemies. One of the blessings promised by God to Israel in case of obedience, as part of the Mosaic covenant, consisted in victory over the enemies (cf. # 33: 52-56; # 6: 16-19 ; 7: 16-24).

 

16 I will feed him with the best wheat, and I will satisfy him with the honey of the rock.

 

Honey from the rock. Expression used for the first time by Moses in his song of praise (#De 32:13). It happens that honey is found in the crack of a rock, but it is rather an image that evokes good food from unlikely sources.

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/