Qu’est-ce que le coronavirus nous apprend ?

15/03/2020 21:15

Qu’est-ce que le coronavirus nous apprend ?


Message du 15 mars 2020
Église Baptiste des Basses-Laurentides

«Si tu te laisses abattre au jour de l’adversité, ta force est bien peu de chose» (Proverbes 24.10)
EBBL / 15 mars 2020

Introduction
 WOW ! Quelle semaine ! Je ne sais pas si vous vous sentez comme moi, mais c’est comme si j’étais à bout de souffle… rebondissement après rebondissement.

 On reprenait à peine notre souffle d’une nouvelle choc qu’une autre avec encore plus d’impact sortait dans les médias… Ça commencé avec la NBA qui a suspendu sa saison, ensuite d’autres organisations sportives ont emboitées le pas… Ensuite, les gouvernements se sont mis de la partie… Plus de voyage, de rassemblements, plus d’écoles (Elliot très content), plus de papier de toilette… État d’urgence, etc.

 Lors de notre réunion de mercredi soir, je pensais que le pire était passé… Mais non, j’étais complètement dans l’erreur, ce n’était que le commencement…

 Non mais sérieusement, comment avez-vous trouvé votre semaine ?

 On se rassemble ce matin et on se sent quasiment comme des hors-la-loi…

 Les choses changent vite, c’est fou… Parfois, on essaie d’évaluer où est-ce qu’on en est rendus sur le calendrier prophétique… Encore une fois, Dieu nous montre…

 Mercredi soir, j’ai commenté brièvement un verset du recueil des Proverbes… et j’aimerais y revenir quelques instants… (Proverbes 24.10)

Qu’est-ce que ce verset nous apprend ?
 Qu’il faut être courageux/fort/ferme lorsqu’il le faut !

 Que nous sommes appelés à demeurer courageux dans l’adversité !

 Que la réalité/nature de notre courage se perçoit dans les moments difficiles !

 Que lorsque ça va mal, il ne faut pas se décourager, se laisser abattre…

 Que tout le courage du monde ne sert absolument à rien si nous ne sommes pas en mesure de le manifester lorsque l’adversité se pointe le bout du nez !

L’histoire nous enseigne
 Qu’à travers les époques, les chrétiens se sont presque toujours distingués par leur désir d’aider/de secourir en période d’adversité (épidémie & persécution).

 Spurgeon / 19ième siècle = visitait les malades en pleine épidémie de Choléra…

 Croyants à Wuhan = fidèle pour le Seigneur malgré… évangélisation, aide…

 Alors, la vraie # est : Comment puis-je m’assurer de demeurer en santé ou encore comment puis-je venir en aide à mon prochain, glorifier Dieu ? (Jésus/malade).
Qu’est-ce que le coronavirus nous apprend ?
 Énormément de choses !!! Mercredi soir, j’ai répondu brièvement à la question…

1. Notre fragilité (vanité) en tant qu’homme !
 154000 contaminations /5800 morts = dimanche matin 5h00

 Malgré toute les précautions, toutes les mesures extraordinaires, le nombre de décès augmente d’heure en heure… le virus se propage toujours plus…

 Maintenant, imaginons si le virus était plus virulent/agressif, plus contagieux.

 Que Dieu nous rappelle que rien n’est garanti/certain, que chaque jour = grâce !

2. Notre égalité en tant qu’homme !
 Il n’y a pas d’exception, d’exclusion, de favoritisme… On est tous sur le même point d’égalité… Plus de 139 pays désormais sont touchés…

 Tous les êtres humains sont en danger, ni la couleur de notre peau, notre nationalité, notre langue ni statut social importe… On est tous parfaitement égaux.

 Acteur célèbre/sportif connu/membre de la classe politique, tout le monde y passe.

 Le coronavirus ne favorise personne… Précisément comme Dieu !

3. Notre impuissance en tant qu’homme (perte de contrôle) !
 On aime être en contrôle, eh bien là, on l’a complètement perdu !

 Eh bien, le covid19 nous apprend que l’homme ne contrôle pas grands choses; qu’il est complètement impuissant; qu’il n’y peut rien…

 En un seul instant, tout peut changer radicalement !

4. Notre facilité à s’inquiéter (panique) !
 Non mais, c’est complètement démesuré comment la panique peut s’installer rapidement… d’un seul coup, les gens ne savent plus vivre (confusion/anarchie).

 Les gens se bousculent dans les magasins, ils perdent complètement la tête… Ils sont prêts à faire n’importe quoi afin de se protéger… Chacun pour soi !

5. Notre besoin de Dieu !
 Pour le monde; besoin d’être rassuré… De se confier en Dieu… De se tourner vers Dieu afin de trouver la paix… D’entendre l’Évangile afin d’être sauvé (opportunité).

 Pour nous, les croyants; besoin de prier pour ceux infectés, pour les autorités, pour être sage & prudent. Mais également, pour être des exemples !

 Des hommes et des femmes de foi, qui ne chancellent pas… qui demeurent fermes, courageux alors que le monde entier sombre dans l’angoisse.

Maintenant, j’aimerais nous rappeler ce matin que :
1. Que la Parole de Dieu nous enseigne que ces choses se multiplieraient !
«Il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des pestes et des famines ; il y aura des phénomènes terribles, et de grands signes dans le ciel.» (Luc 21.11+).

«La terre chancelle comme un homme ivre, Elle vacille comme une cabane ; Son péché pèse sur elle…» (Ésaïe 24.20)

2. Que le Dieu que nous servons est puissant/incomparable !
 Il ébranle tout le système des hommes par le biais d’une chose non seulement microscopique, mais également sans vie. WOW !!!

«Pourquoi les nations diraient-elles : Où donc est leur Dieu ? Notre Dieu est au ciel, Il fait tout ce qu’il veut» (Psaumes 115.2-3)

«Quand la terreur vous saisira comme une tempête, Et que le malheur vous enveloppera comme un tourbillon, Quand la détresse et l’angoisse fondront sur vous. Alors ils m’appelleront, et je ne répondrai pas ; Ils me chercheront, et ils ne me trouveront pas. Parce qu’ils ont haï la science, Et qu’ils n’ont pas choisi la crainte de l’Éternel…» (Proverbes 1.27-29)

3. Que très certainement la plus grande tragédie du covid19 est la perdition éternelle de ceux qui meurent sans Christ !
«Jésus leur dit encore : Je m’en vais, et vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché ; vous ne pouvez venir où je vais. Sur quoi les Juifs dirent : Se tuera-t-il lui-même, puisqu’il dit : Vous ne pouvez venir où je vais ? Et il leur dit : Vous êtes d’en bas ; moi, je suis d’en haut. Vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce monde. C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés ; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés» (Jean 8.21-24).

4. Que nous avons devant nous une incroyable opportunité !
 Au-delà de cette pandémie virale/mondiale, il y a une pandémie de cœur dont le taux de mortalité est de 100%. Contrairement au covid19, un vaccin est disponible pour contrecarrer les effets dévastateurs du virus que l’on appelle péché.

 Le sang de Christ; et ce vaccin est 100% efficace…

 Offert à tous, mais salutaire uniquement pour ceux qui croient.

 La 1ère facette de cette opportunité est celle d’évangéliser/ouvrir la bouche !

 La 2ième facette est celle de prier, d’intercéder auprès de notre grand Dieu afin qu’Il soit miséricordieux envers l’humanité entière, de même qu’envers tous ces dirigeants qui croient, par leurs mesure, être en contrôle de quoi que ce soit.

 Vous savez, l’histoire nous enseigne que les véritables croyants ont à travers les époques démontrés la nature de leur courage en période d’adversité…
 Ils ne se sont pas préoccupés premièrement de leur bien-être, de leur santé, d’eux-mêmes, mais du bien-être des autres, plus important, de leur salut.

 Prenons par exemple, l’église primitive qui, malgré le fait qu’elle a été confronté à plusieurs maladies, épidémies a toujours démontrée sa confiance en Dieu.

 À un tel point que même les empereurs romains en ont témoignés ds les livres.

 Entre l’année 240 et 262 après J-C, une peste a fait rage ds l’empire romain…

 Les livres d’histoires soutiennent que +- 5000 personnes mourraient chaque jour.

 Il est important de saisir que cette peste frappait aussi bien les non-croyants que les croyants… aucune discrimination n’était observée…

 Alors que les non-croyants déplaçaient les malades hors des villes alors qu’ils étaient encore vivants, les croyants s’occupaient des malades avec amour et bonté jusqu’à leur dernier souffle et cela même s’ils risquaient leurs vies…

 Alors que les non-croyants n’étaient préoccupés que par leur propre santé, préservation/protection, les croyants faisaient passer le bien-être des autres avant leur propre bien-être… Plusieurs témoignages romains attestent cela…

 (2) résultats ont jaillis de ce comportement;
1. Le monde a été témoin de l’amour de Dieu à travers leur amour (Jean 13.35).
2. Leur sacrifice a permis à une multitude d’hommes & femmes de venir à Christ !

 Si la réaction du monde autour de nous est caractérisée par la nécessité d’éviter à tout prix le covid19, notre réaction doit être à l’opposé.

 L’idée n’est pas de faire à semblant que rien ne se passe ni de prendre à la légère cette pandémie, mais de profiter de l’opportunité que Dieu nous donne de manifester à ceux qui nous entoure que notre foi en Christ est réelle et que amour pour Dieu et notre prochain est concrète !

Conclusion
 Chers frères et sœurs, on est appelé à prêcher par l’exemple…

 Si notre foi chancelle et que nous paniquons comme tous ces gens autour de nous, nous ne profitons pas de l’opportunité que Dieu nous donne !

 Notre message ne doit pas être; «inquiètes-toi, tout va bien aller» ni «bien voyons, tu n’as rien à craindre»… mais plutôt; «ne crains rien, Dieu est en parfait contrôle» ou encore; «prépares-toi, car ce n’est que le début»…

 Notre réelle espérance et notre ultime confiance est fondée sur la résurrection de Christ. Non seulement, Christ est notre rédempteur, mais Il est également Celui qui domine sur toutes choses ici-bas et dans les cieux.

 

Benoît Carrier pasteur

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/