Quel remède avons-nous face à l’endurcissement de nos cœurs ?

05/09/2020 00:22

Quel remède avons-nous face à l’endurcissement de nos cœurs ?

N’est-ce pas un grand trésor d’avoir un cœur capable de compatir ? N’est-ce pas la compassion qui étreint notre cœur et nous pousse à supporter le fardeau des autres comme s’il était le nôtre ? Qui, sinon notre Dieu, peut créer en nous de telles dispositions ? Lorsque nous sommes minés par nos propres tracas, accablés par nos propres souffrances, ne devons-nous pas reconnaître qu’il est parfois difficile de pleurer avec ceux qui pleurent et de nous réjouir avec ceux qui se réjouissent ? Oui, sans aucun doute !

Mais alors, quel remède avons-nous face à l’endurcissement de nos cœurs ? En définitive, il n’y en a qu’un seul. Il nous faut demeurer dans l’Amour de Jésus-Christ. Ne nous leurrons pas, sans Lui, nous ne pouvons rien faire. Il faut absolument qu’Il croisse et que nous diminuions jusqu’à temps que l’on puisse enfin dire : « Je suis crucifié avec Christ, et je vis, non pas maintenant moi, mais Christ vit en moi » !

Les compassions du Seigneur ne sont pas épuisées, c’est une certitude. Par conséquent, si ce sont Ses sentiments qui nous animent, nos cœurs ne seront-ils pas émus de compassion en présence de la détresse de notre prochain ? Notre cœur restera-t-il indifférent ? Impossible ! Nous saurons nous oublier et soutenir celui, ou celle, qui passe par le creuset de l’épreuve. Indiscutablement, c’est le Seigneur qui change notre cœur de pierre en cœur de chair ! Nous ne pouvons accomplir cette oeuvre par nous-mêmes.

Que ferons-nous alors ? Une chose, portons nos regards vers le Seigneur Jésus. Nous ferons premièrement l’expérience de Sa compassion. À n’en pas douter, par la grâce de Dieu, nous serons ensuite capables d’en user envers les autres !

 

https://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/